Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Commentaires - Face au bannissement du thermique, Caterham doit se tourner vers l'électrique

Audric Doche

Face au bannissement du thermique, Caterham doit se tourner vers l'électrique

Déposer un commentaire

Par §Ant435pN

Rouler cheveux au vent sur les routes de montagne dans une Caterham qui ne fait pas de bruit :miam:

Par

C'est toujours le même problème : le poids et les batteries.

Aujourd'hui ça fait 500/550 kg une Lotus 7. 200 kg de plus, c'est plus du tout la même philosophie : faut-il encore trouver la place pour les caser les batteries.

Et l'aspect pratique pour trouver un chargeur sur des petites routes de campagne ou de montagne (la cible de cette voiture).

Sans compter le côté aseptisé du moteur électrique, qui enlève un charme à l'auto.

Par

En réponse à §Ant435pN

Rouler cheveux au vent sur les routes de montagne dans une Caterham qui ne fait pas de bruit :miam:

   

Le défi technique est en tous cas intéressant.

L'ADN de Caterham étant la légèreté, je suis très impatient de voir comment ils vont s'en sortir.

Par

C'est la que l'on voit toute la bêtise des décisions prises par les politiques. La production de Caterham est anecdotique à l'échelle du marché mondial. Même au niveau anglais ca ne représente pas grand chose. Et coté kilométrage à l'année c'est pareil. En ce sens, il serait logique de ne pas imposer les mêmes règles/normes à des constructeurs de ce type qu'aux géants mondiaux qui, eux, ont les ressources et structures pour faire la transition. Mais non, comme trop souvent aujourd'hui c'est la politique du tout ou rien sans tenir compte des conséquences.

Par

le Morgan ThreeWheeler devrait sortir en version électrique.

Alors une Catheram électrique, OUI !

Par

En réponse à Abricot

C'est la que l'on voit toute la bêtise des décisions prises par les politiques. La production de Caterham est anecdotique à l'échelle du marché mondial. Même au niveau anglais ca ne représente pas grand chose. Et coté kilométrage à l'année c'est pareil. En ce sens, il serait logique de ne pas imposer les mêmes règles/normes à des constructeurs de ce type qu'aux géants mondiaux qui, eux, ont les ressources et structures pour faire la transition. Mais non, comme trop souvent aujourd'hui c'est la politique du tout ou rien sans tenir compte des conséquences.

   

Effectivement, pour ce type de véhicule, la législation qui impose le VE est totalement débile (tout comme les malus confiscatoires pour les voitures sportives achetées par quelques particuliers passionnés, mais faciles à contourner pour les tanks PHEV loués aux entreprises). Comme d'habitude, les lois sont faites de manière dogmatique, souvent influencées par des lobbys variés, et non dans un souci d'efficacité et de transparence... combien de lois sont d'ailleurs auditées sur leurs effets réels produits à court, moyen et long terme ?

Par

En réponse à manu.lille

le Morgan ThreeWheeler devrait sortir en version électrique.

Alors une Catheram électrique, OUI !

   

Nul et archinul ! Un des intérêts du 3-wheeler, c'est d'être un joujou extra doté d'un gros twin qui vibre et vrombit. Placé en porte-à-faux avant, il contribue grandement au look inimitable et impressionnant de la machine. Quelle énorme perte de passer en électrique ! (c'est un pro-VE qui dit ça)

Tout ça pour un véhicule qui fera à peine 3 000 km / an à tout casser... combien d'années avant le rentabiliser écologiquement la production du pack de batteries ?

Par §Ant435pN

En réponse à Axel015

C'est toujours le même problème : le poids et les batteries.

Aujourd'hui ça fait 500/550 kg une Lotus 7. 200 kg de plus, c'est plus du tout la même philosophie : faut-il encore trouver la place pour les caser les batteries.

Et l'aspect pratique pour trouver un chargeur sur des petites routes de campagne ou de montagne (la cible de cette voiture).

Sans compter le côté aseptisé du moteur électrique, qui enlève un charme à l'auto.

   

En même temps elle est légère parce qu'elle a un moteur plutôt petit (4 cyl) de 260ch, avec un rapport poids/puissance de 2.2kg/ch. Tu lui mets un moteur électrique de 300kW (400ch), si tu lui ajoutes 300kg de différence (+batterie-moteur -moteur thermique) tu restes sur un rapport poids-puissance équivalent. Le comportement ne sera pas strictement le même mais tu restes largement sous la tonne, et franchement pour moi un véhicule de plein air comme ça, sans bruit c'est vraiment sympa. Quand je roule en été en montagne, j'ouvre toutes les fenêtres et tu entends les bruits de la nature, perso j'adore.

Et puis le bruit d'une caterham c'est pas fou-fou non plus.

Par

Ca peut donner quelque chose de vraiment sympa.

Par

En réponse à zzeelec

Effectivement, pour ce type de véhicule, la législation qui impose le VE est totalement débile (tout comme les malus confiscatoires pour les voitures sportives achetées par quelques particuliers passionnés, mais faciles à contourner pour les tanks PHEV loués aux entreprises). Comme d'habitude, les lois sont faites de manière dogmatique, souvent influencées par des lobbys variés, et non dans un souci d'efficacité et de transparence... combien de lois sont d'ailleurs auditées sur leurs effets réels produits à court, moyen et long terme ?

   

Et quand bien meme, si la legislation autorisait toujours le thermique pour ces ces vehicules de niche, ils seraient malgre tout confrontes a des problemes d'approvisionnement en pieces mecaniques, mais aussi est carburant a plus long terme! Donc il faudra evoluer quoi qu'il arrive, ou mourrir. Gageons que les batteries Lithium-Air pourraient etre une solution. Elles sont tres legeres, mais volumineuse. Par grave, y'a de la place sous le capot.

Il faut aussi voir cela comme une opportunite: un des avantages de l'electrique est de pouvoir placer le poids tres tres bas, et que la masse du vehicule ne change pas. Il sera alors possible d'ameliorer encore les suspension et le comportement routier!

Par

En réponse à zzeelec

Nul et archinul ! Un des intérêts du 3-wheeler, c'est d'être un joujou extra doté d'un gros twin qui vibre et vrombit. Placé en porte-à-faux avant, il contribue grandement au look inimitable et impressionnant de la machine. Quelle énorme perte de passer en électrique ! (c'est un pro-VE qui dit ça)

Tout ça pour un véhicule qui fera à peine 3 000 km / an à tout casser... combien d'années avant le rentabiliser écologiquement la production du pack de batteries ?

   

Entièrement d'accord

Par

En réponse à Key

Et quand bien meme, si la legislation autorisait toujours le thermique pour ces ces vehicules de niche, ils seraient malgre tout confrontes a des problemes d'approvisionnement en pieces mecaniques, mais aussi est carburant a plus long terme! Donc il faudra evoluer quoi qu'il arrive, ou mourrir. Gageons que les batteries Lithium-Air pourraient etre une solution. Elles sont tres legeres, mais volumineuse. Par grave, y'a de la place sous le capot.

Il faut aussi voir cela comme une opportunite: un des avantages de l'electrique est de pouvoir placer le poids tres tres bas, et que la masse du vehicule ne change pas. Il sera alors possible d'ameliorer encore les suspension et le comportement routier!

   

Bah en fait, pour une Lotus 7 ca change pas grand chose, tout est déjà au plus bas sur cette voiture. :biggrin:

Par

En réponse à Abricot

C'est la que l'on voit toute la bêtise des décisions prises par les politiques. La production de Caterham est anecdotique à l'échelle du marché mondial. Même au niveau anglais ca ne représente pas grand chose. Et coté kilométrage à l'année c'est pareil. En ce sens, il serait logique de ne pas imposer les mêmes règles/normes à des constructeurs de ce type qu'aux géants mondiaux qui, eux, ont les ressources et structures pour faire la transition. Mais non, comme trop souvent aujourd'hui c'est la politique du tout ou rien sans tenir compte des conséquences.

   

Même si je suis pro-VE, je suis assez d'accord avec cette analyse.

C'est pas le peu de Catheram qui se vendent et le peu de km qu'elles font qui changeront quoi que ce soit aux émissions européenes...

Par

En réponse à pxidr

Même si je suis pro-VE, je suis assez d'accord avec cette analyse.

C'est pas le peu de Catheram qui se vendent et le peu de km qu'elles font qui changeront quoi que ce soit aux émissions européenes...

   

Ils sont en UK, ils peuvent toujours décider de ne pas suivre les délires européens à la lettre.

Par

En réponse à Axel015

C'est toujours le même problème : le poids et les batteries.

Aujourd'hui ça fait 500/550 kg une Lotus 7. 200 kg de plus, c'est plus du tout la même philosophie : faut-il encore trouver la place pour les caser les batteries.

Et l'aspect pratique pour trouver un chargeur sur des petites routes de campagne ou de montagne (la cible de cette voiture).

Sans compter le côté aseptisé du moteur électrique, qui enlève un charme à l'auto.

   

D'accord avec toi sauf pour la fin. C'est pas un V8 qui se trouve sous le capot mais un moteur plus bruyant que mélodieux sans aucun charme. C'est pas plus mal que ce soit silencieux.

Par

En réponse à Lycanthr0pe

Ils sont en UK, ils peuvent toujours décider de ne pas suivre les délires européens à la lettre.

   

Sachant que le royaume Uni veut aller plus vite et plus loin dans le bannissement du thermique que l'UE, ils ont encore moins le choix justement.

Par

En réponse à Panic At the Auto

D'accord avec toi sauf pour la fin. C'est pas un V8 qui se trouve sous le capot mais un moteur plus bruyant que mélodieux sans aucun charme. C'est pas plus mal que ce soit silencieux.

   

Je pensais plutôt au fait de gérer les rapports de vitesse plutôt que le bruit.

Par exemple, rentrer dans un virage en deuxième ou en troisième change complètement le comportement de l'auto et sa façon de s'inscrire en virage.

Idem en sortie de virage, ou le choix du rapport engagé va changer pas mal de chose :

- Faire le choix de repartir en 3ième sur le couple ou plutôt en deuxième pour profiter de la puissance

- Ou bien repartir en 2ième et "short shift" pour gagner en motricité (pour éviter le pic de puissance qui pourrait faire patiner les roues)

Etc...

Bref, ça contribue au plaisir de "conduite" et à l'attrait du pilotage je trouve à titre personnel.

Par

Quel article propagande bidon.

Par

En réponse à Axel015

C'est toujours le même problème : le poids et les batteries.

Aujourd'hui ça fait 500/550 kg une Lotus 7. 200 kg de plus, c'est plus du tout la même philosophie : faut-il encore trouver la place pour les caser les batteries.

Et l'aspect pratique pour trouver un chargeur sur des petites routes de campagne ou de montagne (la cible de cette voiture).

Sans compter le côté aseptisé du moteur électrique, qui enlève un charme à l'auto.

   

T’inquiètes avant de te pendre, passe par la case « essayage » si vraiment tu n’y trouves aucuns plaisirs, ce qui l’étonnerais, effectivement dans ce cas une vieille seven coutera une blinde

Par

En réponse à Avanti-Savoia

Entièrement d'accord

   

Non mais la : Y a pas match... on est tous d’accord, c’est une aberration et pire un vrai contresens car ces engins de loisirs se degraderont plus vite a ne pas tourner régulièrement

Par

En réponse à Asdepic

T’inquiètes avant de te pendre, passe par la case « essayage » si vraiment tu n’y trouves aucuns plaisirs, ce qui l’étonnerais, effectivement dans ce cas une vieille seven coutera une blinde

   

Entre ni trouver aucun plaisir, et être face à une régression flagrante, il y a une différence. :bah:

Comme une Lotus 7, il s'agit d'un achat plaisir/cout de cœur, il faut en avoir pour son argent. S'il s'agit de conduire une Zoe cabriolet, rabaisser, ça perd un peu de son intérêt même si je suis sur que l'on peut y trouver un certain plaisir.

Par

En réponse à Panic At the Auto

D'accord avec toi sauf pour la fin. C'est pas un V8 qui se trouve sous le capot mais un moteur plus bruyant que mélodieux sans aucun charme. C'est pas plus mal que ce soit silencieux.

   

Sauf que sorti des théories d'internet, le 1.6 qui gueule tout près de tes oreilles, ça file quand même les poils. Je parle même pas du 2.0 quand tu prends 8500 tr/min...

Par

En réponse à Axel015

Je pensais plutôt au fait de gérer les rapports de vitesse plutôt que le bruit.

Par exemple, rentrer dans un virage en deuxième ou en troisième change complètement le comportement de l'auto et sa façon de s'inscrire en virage.

Idem en sortie de virage, ou le choix du rapport engagé va changer pas mal de chose :

- Faire le choix de repartir en 3ième sur le couple ou plutôt en deuxième pour profiter de la puissance

- Ou bien repartir en 2ième et "short shift" pour gagner en motricité (pour éviter le pic de puissance qui pourrait faire patiner les roues)

Etc...

Bref, ça contribue au plaisir de "conduite" et à l'attrait du pilotage je trouve à titre personnel.

   

Tout à fait ! :bien:

Ce sont des voitures qui se "pilotent" (aussi mauvais pilote soit-on, ce qui est mon cas) : c'est-à-dire, qui s'apprécient parce qu'elles permettent de tout gérer soi-même, de profiter de chaque millimètre de trajectoire, de gaz ou de freinage pour ressentir le comportement de la machine et en tirer un maximum de plaisir. Les passer à l'électrique, c'est pour moi leur retirer une immense part de leur intérêt.

Et de plus : ça n'a strictement aucun intérêt écologique. Mais c'est justement parce que la production se fait en toute petite série que ces cas particuliers sont ignorés (et écrasés) par des lois conçues pour le marché automobile de masse.

Par §Ant435pN

En réponse à zzeelec

Nul et archinul ! Un des intérêts du 3-wheeler, c'est d'être un joujou extra doté d'un gros twin qui vibre et vrombit. Placé en porte-à-faux avant, il contribue grandement au look inimitable et impressionnant de la machine. Quelle énorme perte de passer en électrique ! (c'est un pro-VE qui dit ça)

Tout ça pour un véhicule qui fera à peine 3 000 km / an à tout casser... combien d'années avant le rentabiliser écologiquement la production du pack de batteries ?

   

Effectivement, l'argument de la dette carbone virtuellement impossible à éponger est très pertinente :bien:

Par

ils nous les cassent avec le VE à toutes les sauces , j'imagine le British qui ce tape un Sheffield/Le Mans pour une manifestation comme le Mans classique , vue plusieurs , comment faire avec un jouet électrique ? , quand au sans bruit ok , mais du son en restant raisonnable , en passant les vitesses à l'oreille , au feeling , c'est chouette aussi , sans compter que ce genre de voiture ce pilote , avec une VE c'est moins vrai sans boite .

Le côté écolo c'est du fluteau , car le gain est infime au final , surtout sur ce type de voitures à diffusion limité et kilométrage tout aussi limité .

bref c'est plié , mais curieux de savoir quel est vraiment l'avenir de l'automobile plaisirs / sportives , et dire que Ferrari a annoncer que le V12 resterait encore quelques années :bien:

Par

En réponse à zzeelec

Nul et archinul ! Un des intérêts du 3-wheeler, c'est d'être un joujou extra doté d'un gros twin qui vibre et vrombit. Placé en porte-à-faux avant, il contribue grandement au look inimitable et impressionnant de la machine. Quelle énorme perte de passer en électrique ! (c'est un pro-VE qui dit ça)

Tout ça pour un véhicule qui fera à peine 3 000 km / an à tout casser... combien d'années avant le rentabiliser écologiquement la production du pack de batteries ?

   

Pas mieux , et clairement le gros bi n'est pas avare en sensation , avec le son/bruit et vibration qui va avec , ce genre d'engin fun , plaisir qui n'a plus aucun sens ou identité en électrique , on va perde beaucoup avec cette techno , j'imagine si le V8 de ma Corvette était remplacé par un moteur électrique , enfin j'imagine même pas .

Bref beurk l'électrique dans cette catégorie de véhicule .

Par

en soi, un moteur électrique sur une Catheram n'est pas un problème.

le problème est effectivement le poids... de la batterie, et donc de la voiture.

Par

En réponse à fedoismyname

en soi, un moteur électrique sur une Catheram n'est pas un problème.

le problème est effectivement le poids... de la batterie, et donc de la voiture.

   

si c'est un problème :biggrin: , le manque de fun au pilotage à coup sur , et quand le poids ne sera plus un problème , ça sera l'autonomie , car sur piste pleine charge , ça tiendra pas le mode VE , franchement c'est la cata cette techno ici

https://www.youtube.com/watch?v=7MEL1aLpIGg

Par

En réponse à Lycanthr0pe

Ils sont en UK, ils peuvent toujours décider de ne pas suivre les délires européens à la lettre.

   

Sauf qu'au Royaume-Uni, c'est pire que dans l'UE pour ce qui est de la voiture électrique.

Pas pour rien que Catheram (et d'autres) n'ont pas le choix. :bah:

Par

En réponse à Turbo95

si c'est un problème :biggrin: , le manque de fun au pilotage à coup sur , et quand le poids ne sera plus un problème , ça sera l'autonomie , car sur piste pleine charge , ça tiendra pas le mode VE , franchement c'est la cata cette techno ici

https://www.youtube.com/watch?v=7MEL1aLpIGg

   

ben dans ce cas, faut étudier la solution hydrogène. :bah:

Par

En réponse à fedoismyname

en soi, un moteur électrique sur une Catheram n'est pas un problème.

le problème est effectivement le poids... de la batterie, et donc de la voiture.

   

je pense aussi qu'on peut plus se passer du bruit d'une cat que de ses sensations liées à la légèreté mais comme ça a été dit plein de fois pour une voiture qui fera en moyenne 2000 km/an pas sûr qu'on puisse rentabiliser la production de la batterie d'un point de vu pollution. et quand bien même 2000 km sur 500 voitures en europes ...

(chiffres au hasard )

Par

C'est toujours la même chose dans les discussions sur les réseaux. Les avis sont binaires. Pourtant :

C'est pas parcequ'on préfère uen caterham thermique qu'on prenda 0 plaisir dans une électrique.

C'est pas parcequ'un V8 c'est plus mélodieux qu'on prend pas de plaisir avec un 4 pattes.

C'est pas parceque le code dit 130km/h qu'on est forcément un inconscient en montant à 140 etc etc...

Par

En réponse à §Ant435pN

Rouler cheveux au vent sur les routes de montagne dans une Caterham qui ne fait pas de bruit :miam:

   

L'aspect très mécanique de la Caterham est quand même à la base du plaisir qu'elle procure.

Une Caterham électrique, c'est pas forcément totalement naze, mais ça ne remplace en rien la Caterham originelle.

Et surtout, j'attends de voir comment une Cat électrique pourrait peser 600kg...

Par

En réponse à Axel015

C'est toujours le même problème : le poids et les batteries.

Aujourd'hui ça fait 500/550 kg une Lotus 7. 200 kg de plus, c'est plus du tout la même philosophie : faut-il encore trouver la place pour les caser les batteries.

Et l'aspect pratique pour trouver un chargeur sur des petites routes de campagne ou de montagne (la cible de cette voiture).

Sans compter le côté aseptisé du moteur électrique, qui enlève un charme à l'auto.

   

Très vrai pour la recharge: la Cat, on ne la prend pas pour l'autoroute. Autant dire qu'avant que ce soit utilisable pour des sorties sympa à la journée, va falloir sérieusement étoffer le réseau de charge, et ce en dehors des routes des vacances en Scenic...

Par

Elle aura une boite manuelle ?

Faudrait qu'ils se fassent racheter par Tesla ou n'importe qui respectant le quota CO2 pour pouvoir maintenir les 5% légaux de thermique (si j'ai bien compris ce que prévoit la législation)

Par

Je pense que la voiture s'y prête bien, par son très faible poids, qui demande peu de puissance.

Une des plus belle voiture de sport, très atypique, qu'on retrouve souvent en lutte avec les AC cobra, sur les courses de VEC.

Reste à voir si le prix restera compétitif.

Par

Ils ne pourraient pas passer à l'E85 ou n'importe quel carburant de synthèse en projet au WRC ?

Par

Pour une fois sur un sujet clivant semble que tout le monde soit d'accord. Une cat en VE c'est pas vraiment utile, ni d'un point de vue philosophie de la marque, ni d'un point de vue écolo vue que pour le peu de km ça va être difficile de rentabiliser le pack batterie.

Par contre en terme de plaisir de conduite ça peut amener quelques choses de nouveau, du silence et une ultra réactivité, moyen que ce soit sympas!

Par §Ant435pN

En réponse à king crimson

Très vrai pour la recharge: la Cat, on ne la prend pas pour l'autoroute. Autant dire qu'avant que ce soit utilisable pour des sorties sympa à la journée, va falloir sérieusement étoffer le réseau de charge, et ce en dehors des routes des vacances en Scenic...

   

On fait souvent plus de 400km avec une Caterham ?

Par

En réponse à §Ant435pN

On fait souvent plus de 400km avec une Caterham ?

   

non mais si on veut garder un poids très contenue on ne pourra pas avoir "autant" d'autonomie.

Par

En réponse à king crimson

L'aspect très mécanique de la Caterham est quand même à la base du plaisir qu'elle procure.

Une Caterham électrique, c'est pas forcément totalement naze, mais ça ne remplace en rien la Caterham originelle.

Et surtout, j'attends de voir comment une Cat électrique pourrait peser 600kg...

   

un VE quadricycle lourd (comme les productions MLT ou Da Vinci) c'est 450 kg maxi pour le véhicule et 200 kg maxi de batteries (soit 25 kWh maxi) et ça autorise les pointes à 90 kg avec un moteur de 20 cv maxi (15 kW)

avec un moteur plus performant, une carrosserie bien conçue, il doit y avoir moyen d'aller bien plus vite tout en ayant 300 km d'autonomie en respectant les limitations ;)

Par

En réponse à manu.lille

un VE quadricycle lourd (comme les productions MLT ou Da Vinci) c'est 450 kg maxi pour le véhicule et 200 kg maxi de batteries (soit 25 kWh maxi) et ça autorise les pointes à 90 kg avec un moteur de 20 cv maxi (15 kW)

avec un moteur plus performant, une carrosserie bien conçue, il doit y avoir moyen d'aller bien plus vite tout en ayant 300 km d'autonomie en respectant les limitations ;)

   

pour bien connaître ce genre de produits, les châssis sont dimensionnés pour 90, si ils sont légers c'est parce que leurs châssis/trains roulants sont hyper faibles. donc c'est faux de dire que si eux le fond cat peut faire la même chose. à 120 en virage ces trains lâchent

Par

De toute facon il est clair que 200kg de plus, il faut revoir et renforcer tout le chassis. Les contraintes ne sont plus du tout les mêmes.

Après, pour la philosophie : balade calme cheveux au vent : pourquoi pas. Mais pour ce qui est de faire une véritable 'auto' à piloter et à pousser au limite, la ca va être très compliqué. Je ne parle même pas de tout le reste : surchauffe des batteries, pneus et frein a revoir pour supporter le surpoids, etc...

Bref, quand on achète une voiture extrême comme peut l'être la lotus seven, si c'est pour un faire.un déplacoire cheveux aux vent c'est plus du tout la.meme philosophie.

Par

"Caterham fait face à un dilemme : comment continuer d'exister alors qu'il sera impossible de vendre des voitures neuves à moteur thermique"

Je leur recommanderai de disparaitre plutôt. Toute façon vu les ventes totalement anecdotiques.

Par §Ant435pN

En réponse à Axel015

De toute facon il est clair que 200kg de plus, il faut revoir et renforcer tout le chassis. Les contraintes ne sont plus du tout les mêmes.

Après, pour la philosophie : balade calme cheveux au vent : pourquoi pas. Mais pour ce qui est de faire une véritable 'auto' à piloter et à pousser au limite, la ca va être très compliqué. Je ne parle même pas de tout le reste : surchauffe des batteries, pneus et frein a revoir pour supporter le surpoids, etc...

Bref, quand on achète une voiture extrême comme peut l'être la lotus seven, si c'est pour un faire.un déplacoire cheveux aux vent c'est plus du tout la.meme philosophie.

   

La surchauffe des batteries, ça n'existe pas. Surtout que si tu "engraisses" une Cat de 250kg, ça reste moitié moins qu'une Model 3, et la surface frontale est très faible, donc ta consommation sera sans doute bien meilleure, un pourcentage à 2 chiffres... Donc tu peux avoir une batterie plus petite (disons 57kWh, comme la Model 3 SR), moins lourde, si ta moyenne de conso s'établit à 13kW/100 (tout à fait envisageable) tu as 400km d'autonomie.

Par

En réponse à §Ant435pN

La surchauffe des batteries, ça n'existe pas. Surtout que si tu "engraisses" une Cat de 250kg, ça reste moitié moins qu'une Model 3, et la surface frontale est très faible, donc ta consommation sera sans doute bien meilleure, un pourcentage à 2 chiffres... Donc tu peux avoir une batterie plus petite (disons 57kWh, comme la Model 3 SR), moins lourde, si ta moyenne de conso s'établit à 13kW/100 (tout à fait envisageable) tu as 400km d'autonomie.

   

"La surchauffe des batteries, ça n'existe pas."

Si une Tesla Model 3 performance, au bout de 10 minutes sur circuit elle surchauffe et se bride.

Par contre, la ou je te rejoins, en éco-conduite, pas de soucis de surchauffe.

Encore une fois tout dépend de quoi on parle... La lotus 7 est quasiment une voiture de course : en terme de performance ça équivaut à la catégorie "Skip Barber" : https://www.skipbarber.com/

Effectivement s'il s'agit de rouler tranquillou, à se balader, sans trop secouer mémère. La oui, c'est viable, mais une Lotus 7 à la base c'est pas ça, même si l'utilisateur peut réduire l'utilisation à cela s'il le souhaite.

Par

En réponse à §Ant435pN

On fait souvent plus de 400km avec une Caterham ?

   

Ce sont des voitures qui font dans les 200km de balade, sur petite route, et parfois de manière sportive.

Grosso modo comme l'utilisation d'une moto.

Et pour ces balades, si y a bien un truc dont on ne veut pas être dépendant, c'est une prise de courant.

Le problème, c'est qu'il va falloir la recharger la voiture (je ne crois pas une seconde aux 400km d'autonomie quand la Cat est pilotée, car la batterie ne pourra pas être trop grosse). Comme en plus on parle d'axe secondaire, peu équipés en bornes, on voit bien que c'est très bancal comme proposition...

Bien entendu avec les technos d'aujourd'hui. A voir dans 10 ans.

Par

En réponse à Otonei

"Caterham fait face à un dilemme : comment continuer d'exister alors qu'il sera impossible de vendre des voitures neuves à moteur thermique"

Je leur recommanderai de disparaitre plutôt. Toute façon vu les ventes totalement anecdotiques.

   

Évidemment. Tuons toute notion de plaisir, pour que des guignols qui se tapent 30000 bornes de bagnole au quotidien (mais en VE hein!) emmerdent ceux qui cherchent un jouet de WE qui en fera 5000 a tout casser.

Monde de merde et d'incompétents.

Par

En réponse à pxidr

Même si je suis pro-VE, je suis assez d'accord avec cette analyse.

C'est pas le peu de Catheram qui se vendent et le peu de km qu'elles font qui changeront quoi que ce soit aux émissions européenes...

   

sauf que si on commence a faire des exceptions tous les constructeurs de voitures sportives créeront des marques "niches" pour continuer a produire des v6, v8, v12,.....:bah:

Par

En réponse à Axel015

"La surchauffe des batteries, ça n'existe pas."

Si une Tesla Model 3 performance, au bout de 10 minutes sur circuit elle surchauffe et se bride.

Par contre, la ou je te rejoins, en éco-conduite, pas de soucis de surchauffe.

Encore une fois tout dépend de quoi on parle... La lotus 7 est quasiment une voiture de course : en terme de performance ça équivaut à la catégorie "Skip Barber" : https://www.skipbarber.com/

Effectivement s'il s'agit de rouler tranquillou, à se balader, sans trop secouer mémère. La oui, c'est viable, mais une Lotus 7 à la base c'est pas ça, même si l'utilisateur peut réduire l'utilisation à cela s'il le souhaite.

   

Remarque, j'avais roulé sur Lédenon le dernier coup avec ma Model 3 Perf... et pas spécialement en "éco-conduite" comme tu dis. Et je n'ai jamais eu de souci de surchauffe de la batterie ou des moteurs, sauf les freins qui clairement ont du mal à la longue à freiner les 1850kg de la bête.

Ce que j'ai vu sur le bas côté du circuit par contre, c'était une Megane 3 RS avec le capot ouvert et une fumée qui sortait, qui signifiait sans équivoque que le liquide de refroidissement avait surchauffé :biggrin:

Mais je croyais qu'une thermique ne surchauffait pas, j'ai été franchement déçu de voir ça ! :fresh:

Par

En réponse à Teamgreen

sauf que si on commence a faire des exceptions tous les constructeurs de voitures sportives créeront des marques "niches" pour continuer a produire des v6, v8, v12,.....:bah:

   

Tu m'accorderas que les volumes de vente de ces autos sont très faibles et que l'impact est minuscule sur les émissions de CO2.

Il faudrait par exemple plutôt fixer des quotas de vente, genre 1000 exemplaires par an max d'un V12 Lambo...

Par

Quelle catastrophe, cette mode du tout-électrique...

J'aurais jamais cru assister à la fin de l'automobile de mon vivant...

Maudits soient les éco-fascistes...

Par

En réponse à pxidr

Remarque, j'avais roulé sur Lédenon le dernier coup avec ma Model 3 Perf... et pas spécialement en "éco-conduite" comme tu dis. Et je n'ai jamais eu de souci de surchauffe de la batterie ou des moteurs, sauf les freins qui clairement ont du mal à la longue à freiner les 1850kg de la bête.

Ce que j'ai vu sur le bas côté du circuit par contre, c'était une Megane 3 RS avec le capot ouvert et une fumée qui sortait, qui signifiait sans équivoque que le liquide de refroidissement avait surchauffé :biggrin:

Mais je croyais qu'une thermique ne surchauffait pas, j'ai été franchement déçu de voir ça ! :fresh:

   

Ce que je dis je ne l'invente pas. C'est parfaitement connu et partager avec tout ce qui ont réellement fait du circuit en Model 3 performance.

Si effectivement tu t'ai baladé sur le circuit en mode touriste... c'est pas une utilisation réellement sportive.

Sur le Nuburgring une Tesla Model 3 performance surchauffe en 12 km (soit environ 4 minutes).

"C’est à 12 km du départ, dans une longue montée nécessitant près d’une minute de pleine charge (après le virage de Bergwerk, pour les connaisseurs) que cette couleur rouge est apparue. [...] La Model 3, elle, les limite progressivement mais conserve, même en mode « rouge », des ressources suffisantes pour finir le tour en sécurité avec des performances équivalentes à celles d’une auto d’environ 200 ch. "

https://www.largus.fr/actualite-automobile/essai-extreme-tesla-model-3-une-electrique-au-nurburgring-10393392.html

Certes le nurburgring est plus exigeant qu'un circuit lambda pour une VE, mais globalement au bout de 10 minutes en moyenne poussé aux limites (et pas en mode touriste avec 2/3 accélération) elle surchauffe et se bride à 200 cv. Tous les témoignages convergent sur ce point.

https://www.auto-moto.com/essais/tesla-model-3-performance-500-ch-piste-2020-avis-sport-tesla-circuit-227979.html#item=1

"En usage intensif sur un long circuit rapide comme Spa, je peux perdre 40% d’autonomie en seulement 7 tours soit 50 km. Et la puissance baisse progressivement"

Pour ma part une sportive se doit de tenir sur circuit d'origine : 25 / 30 minutes de circuits sans soucis de surchauffe.

Sur une Tesla Model 3 Performance, que ce soit les freins, les pneus, les batteries, tout surchauffe en 10 minutes. Bon dans les faits les batteries ne surchauffent pas puisque la puissance est bridée pour limité la chauffe mais c'est quand même contraignant. Après effectivement en utilisation "gentleman driver" pas de soucis.

Par §Ant435pN

En réponse à Axel015

"La surchauffe des batteries, ça n'existe pas."

Si une Tesla Model 3 performance, au bout de 10 minutes sur circuit elle surchauffe et se bride.

Par contre, la ou je te rejoins, en éco-conduite, pas de soucis de surchauffe.

Encore une fois tout dépend de quoi on parle... La lotus 7 est quasiment une voiture de course : en terme de performance ça équivaut à la catégorie "Skip Barber" : https://www.skipbarber.com/

Effectivement s'il s'agit de rouler tranquillou, à se balader, sans trop secouer mémère. La oui, c'est viable, mais une Lotus 7 à la base c'est pas ça, même si l'utilisateur peut réduire l'utilisation à cela s'il le souhaite.

   

La Model 3 n'est pas conçue une voiture de circuit. Et c'est bien la raison pour laquelle je n'ai même pas envisagé de prendre la version Performance. Le surcoût n'avait absolument aucun intérêt autre que celui de gratter 1s au 0-100 (déjà 4.5s ça décoiffe, pas besoin de moins), des jantes plus jolies (mais moins confortables et de toutes façons dispos en 19" si on veut), des freins peints en rouge (la belle affaire), du spoiler (super) et d'être abaissée d'1cm (bonjour les cassures de rampe de garage, déjà avec ma LR ça m'est arrivé de frotter).

Mais entre attaquer sur un circuit, et pratiquer l'éco-conduite, il y a une loooooooooooooooooongue plage d'utilisation. Et dans cette plage d'utilisation, la batterie ne surchauffe jamais. Juste, jamais. Par contre de la thermique en rade au bord de l'autoroute ou des petites routes de montagne, ça j'en ai déjà vu. Donc l'argument est invalide.

On pourra critiquer si la Plaid+ ou le Roadster surchauffent, là oui parce qu'il s'agira de véhicules conçus avec le circuit en tête (entre autres).

Et si Caterham fait bien les choses, il n'y a pas de raison de surchauffe. Il faut surdimensionner un peu le refroidissement de la batterie, OK.

Par §Ant435pN

Note : Pour les freins "peints en rouge", je suis bien au courant qu'ils sont également plus gros que sur le modèle LR.

Par

En réponse à pxidr

Tu m'accorderas que les volumes de vente de ces autos sont très faibles et que l'impact est minuscule sur les émissions de CO2.

Il faudrait par exemple plutôt fixer des quotas de vente, genre 1000 exemplaires par an max d'un V12 Lambo...

   

on est tout à fait d'accord:bien:

Par

En réponse à §Ant435pN

La Model 3 n'est pas conçue une voiture de circuit. Et c'est bien la raison pour laquelle je n'ai même pas envisagé de prendre la version Performance. Le surcoût n'avait absolument aucun intérêt autre que celui de gratter 1s au 0-100 (déjà 4.5s ça décoiffe, pas besoin de moins), des jantes plus jolies (mais moins confortables et de toutes façons dispos en 19" si on veut), des freins peints en rouge (la belle affaire), du spoiler (super) et d'être abaissée d'1cm (bonjour les cassures de rampe de garage, déjà avec ma LR ça m'est arrivé de frotter).

Mais entre attaquer sur un circuit, et pratiquer l'éco-conduite, il y a une loooooooooooooooooongue plage d'utilisation. Et dans cette plage d'utilisation, la batterie ne surchauffe jamais. Juste, jamais. Par contre de la thermique en rade au bord de l'autoroute ou des petites routes de montagne, ça j'en ai déjà vu. Donc l'argument est invalide.

On pourra critiquer si la Plaid+ ou le Roadster surchauffent, là oui parce qu'il s'agira de véhicules conçus avec le circuit en tête (entre autres).

Et si Caterham fait bien les choses, il n'y a pas de raison de surchauffe. Il faut surdimensionner un peu le refroidissement de la batterie, OK.

   

C'est pour ça que Mountain Pass Performance propose un kit.

Par contre, la Perf, au delà des watts en plus, permet de déconnecter complètement l'ESP, chose totalement impossible sur les LR, sauf à déconnecter un capteur ABS...

Et le mode circuit permettant de régler la répartition de la puissance AV/AR... :miam:

Par

En réponse à Axel015

Ce que je dis je ne l'invente pas. C'est parfaitement connu et partager avec tout ce qui ont réellement fait du circuit en Model 3 performance.

Si effectivement tu t'ai baladé sur le circuit en mode touriste... c'est pas une utilisation réellement sportive.

Sur le Nuburgring une Tesla Model 3 performance surchauffe en 12 km (soit environ 4 minutes).

"C’est à 12 km du départ, dans une longue montée nécessitant près d’une minute de pleine charge (après le virage de Bergwerk, pour les connaisseurs) que cette couleur rouge est apparue. [...] La Model 3, elle, les limite progressivement mais conserve, même en mode « rouge », des ressources suffisantes pour finir le tour en sécurité avec des performances équivalentes à celles d’une auto d’environ 200 ch. "

https://www.largus.fr/actualite-automobile/essai-extreme-tesla-model-3-une-electrique-au-nurburgring-10393392.html

Certes le nurburgring est plus exigeant qu'un circuit lambda pour une VE, mais globalement au bout de 10 minutes en moyenne poussé aux limites (et pas en mode touriste avec 2/3 accélération) elle surchauffe et se bride à 200 cv. Tous les témoignages convergent sur ce point.

https://www.auto-moto.com/essais/tesla-model-3-performance-500-ch-piste-2020-avis-sport-tesla-circuit-227979.html#item=1

"En usage intensif sur un long circuit rapide comme Spa, je peux perdre 40% d’autonomie en seulement 7 tours soit 50 km. Et la puissance baisse progressivement"

Pour ma part une sportive se doit de tenir sur circuit d'origine : 25 / 30 minutes de circuits sans soucis de surchauffe.

Sur une Tesla Model 3 Performance, que ce soit les freins, les pneus, les batteries, tout surchauffe en 10 minutes. Bon dans les faits les batteries ne surchauffent pas puisque la puissance est bridée pour limité la chauffe mais c'est quand même contraignant. Après effectivement en utilisation "gentleman driver" pas de soucis.

   

J'ai fait Ledenon, pas le Nurb, qui est un circuit nettement plus exigeant et qui fait bien plus chauffer les mécaniques.

Les progrès sur la chauffe de la batterie de la Model 3 sont déjà considérables par rapport à la Model S, et les nouvelles cellules 4680 qui vont sortir prochainement vont encore améliorer le refroidissement (meilleur dispositif d'évacuation de la chaleur + résistance électrique interne plus faible, donc moins de pertes en chaleur).

Par

En réponse à §Ant435pN

La surchauffe des batteries, ça n'existe pas. Surtout que si tu "engraisses" une Cat de 250kg, ça reste moitié moins qu'une Model 3, et la surface frontale est très faible, donc ta consommation sera sans doute bien meilleure, un pourcentage à 2 chiffres... Donc tu peux avoir une batterie plus petite (disons 57kWh, comme la Model 3 SR), moins lourde, si ta moyenne de conso s'établit à 13kW/100 (tout à fait envisageable) tu as 400km d'autonomie.

   

Il ne faut pas oublier que l'entrée de gamme actuelle, ne fait que 135 Cv !! Et puis, sans le moteur à refroidir, l'aéro pourra être retravaillé. C'est comme ça que je conçois une sportive électrique. Super light, sans forcément bcp de chevaux. Mais du couple à gogo sur les roues arrières !! Tout se jouera en effet sur la taille des batteries qui devront sacrifier l'autonomie. Deux heures de plaisir, cheveux au vent, entre chaque pause d'une demi heure, c'est peut être déjà très bien.

Par

En réponse à king crimson

L'aspect très mécanique de la Caterham est quand même à la base du plaisir qu'elle procure.

Une Caterham électrique, c'est pas forcément totalement naze, mais ça ne remplace en rien la Caterham originelle.

Et surtout, j'attends de voir comment une Cat électrique pourrait peser 600kg...

   

c'est possible, mais ave 50 km d'autonomie wltp. :bah:

Par

En réponse à manu.lille

un VE quadricycle lourd (comme les productions MLT ou Da Vinci) c'est 450 kg maxi pour le véhicule et 200 kg maxi de batteries (soit 25 kWh maxi) et ça autorise les pointes à 90 kg avec un moteur de 20 cv maxi (15 kW)

avec un moteur plus performant, une carrosserie bien conçue, il doit y avoir moyen d'aller bien plus vite tout en ayant 300 km d'autonomie en respectant les limitations ;)

   

rouler à 80 entre 2 camions = mais quel est l'intérêt dans ce cas de rouler en Catheram ? :bah:

la catheram, c'est soit du circuit, soit des petites routes en jouant de l'accélérateur dès que c'est possible. mais si c'est pour rouler au régulateur dans une Catheram, autant le faire dans une Sandero bien moins chère et bien plus confortable. :bah:

Par

Une caterham électrique sera d'un triste démentiel ...

Une caterham c'est jouer sur le régime moteur, passer les vitesses, que ça vibre. Pas un rasoir électrique qui se conduit avec une seule pédale pour la régénération comme les Porshe 100% VE.

Pour l'aspect polution, suite à un reportage sur LCP sur "les VE, vraiment moins poluant?" ils pointent une belle blague: Volvo et Tesla allemagne importent une grosse partie de leur cuivre du chili dans des zones où son exploitation à déjà bien tout polué, mais ce n'est pas la meilleur, la france va construire plusieurs centrale à charbon pour subvenir aux besoins de l'augmentation de la demande de cuivre ...

Et ça ne s'arrête pas là! le Chili n'a pas de charbon! Donc ils l'importent, par bateau, des US ...

Je m'attends vraiment à apprendre d'ici 2-3 décénies que les sacro saints VE polluent bien plus que les thermiques.

Par

En réponse à Bibulle

Une caterham électrique sera d'un triste démentiel ...

Une caterham c'est jouer sur le régime moteur, passer les vitesses, que ça vibre. Pas un rasoir électrique qui se conduit avec une seule pédale pour la régénération comme les Porshe 100% VE.

Pour l'aspect polution, suite à un reportage sur LCP sur "les VE, vraiment moins poluant?" ils pointent une belle blague: Volvo et Tesla allemagne importent une grosse partie de leur cuivre du chili dans des zones où son exploitation à déjà bien tout polué, mais ce n'est pas la meilleur, la france va construire plusieurs centrale à charbon pour subvenir aux besoins de l'augmentation de la demande de cuivre ...

Et ça ne s'arrête pas là! le Chili n'a pas de charbon! Donc ils l'importent, par bateau, des US ...

Je m'attends vraiment à apprendre d'ici 2-3 décénies que les sacro saints VE polluent bien plus que les thermiques.

   

Ouais, mais d'ici là, nos gouvernants ne seront plus les mêmes.

C'est pour ça qu'ils s'en foutent. :bah:

 

Par

En réponse à pxidr

Même si je suis pro-VE, je suis assez d'accord avec cette analyse.

C'est pas le peu de Catheram qui se vendent et le peu de km qu'elles font qui changeront quoi que ce soit aux émissions européenes...

   

C'est vrai mais il aurait fallu pour ça dispenser du passage à l'électrique les véhicules en dessous-d'un certain poids. Le challenge aurait été intéressant et aurait pu réorienter une (petite) parti du marché vers des véhicules extra-légers, joueurs et économiques. Un peu comme les buggys des années 70. Je déteste les écolos (mais pas l'écologie) et pourtant je suis assez d'accord avec leur idée de construire des voitures plus légères. Arriver à construire des électriques (ou hybrides) pesant plus de 2 tonnes est une aberration.

 

SPONSORISE

Actualité Caterham

Toute l'actualité

Forum Caterham