Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info
Jaguar Land Rover met en route son usine brésilienneC'est une première : Jaguar Land Rover vient d'activer une structure de production dont il est l'unique actionnaire à l'extérieur de l'Angleterre. Les ouvriers de l'usine de Itatiaia au Brésil se sont mis au travail pour le compte du groupe anglais.

Lire l'article»

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par §ron178DF

ils vont faire travailler des enfants?:biggrin::biggrin::biggrin::biggrin::biggrin::biggrin:

Par §thr430hY

Je cite: "Des 4x4 Defender et des SUV compacts Range Rover Evoque sortiront chaque jour du bâtiment brésilien basé à Itatiaia." Bon alors petit update de l'actualité de chez Land Rover. Le Defender n'étant plus produit je me demande bien d'où sort une telle information... Ah moins que Marty McFly soit derrière tout ça et que les bons de commande du Range Rover Classic et du P38 ouvrent sous peu... Affaire à suivre...

Par

Je pensais que le defender c'était terminé :voyons:

Par

En réponse à §thr430hY

Je cite: "Des 4x4 Defender et des SUV compacts Range Rover Evoque sortiront chaque jour du bâtiment brésilien basé à Itatiaia." Bon alors petit update de l'actualité de chez Land Rover. Le Defender n'étant plus produit je me demande bien d'où sort une telle information... Ah moins que Marty McFly soit derrière tout ça et que les bons de commande du Range Rover Classic et du P38 ouvrent sous peu... Affaire à suivre...

Land Rover Discovery sport et Range Rover SUV Evoque.(A.News).Une usine qui peut produire 24 000 an,10 000 pour cette année.Histoire de redimensionner l'évènement.

Par

Vérifiez bien que les ailes ne sont pas chargées de paquets de coco.

Par

Tata est en train de s'éloigner du Royaume Uni, ils ne sont pas les seuls.

Leurs implantations actuelles (Inde, Chine) et a venir (Autriche, Slovaquie et Brésil) montrent que, après la jouissance de prendre le contrôle de marques mythiques chez l'ancien colonisateur, Mr Tata joue la même partition que tous les autres constructeurs: s'implanter là où il y a un marché local d'importance.

Que restera-t-il chez les grands bretons? Les plans a 10 ans que je connais sont tous des plans de retrait des productions et de fermetures d'usines même si ce ne sont «que» des équipementiers.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

SPONSORISE

Actualité Jaguar

Toute l'actualité

Forum Jaguar