Publi info
L'hydrogène se développe enfin au niveau régionalJusqu'à maintenant, la plupart des (rares) stations d'hydrogène en France sont en région parisienne. Mais les régions s'organisent : l'Auvergne-Rhône-Alpes va ouvrir 20 stations à hydrogène qui sera produit de façon propre, à partir d'électrolyse.

Lire l'article»

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

L’hydrogène c'est une bonne solution pour les petites flotte de ce genre ou les trajets peuvent être maîtrisés

En revanche pour le grand public c'est plus complexe, difficile de déployer autant de station publiques. Mais c'est tres bien d'adapter son choix d’énergie en fonction du cas

On ne peut pas mettre tous nos oeufs dans le même panier

Par

Le truc de pigeons qui coûte plus cher sans taxes que l'essence full taxé à mort

Un seul gagnant Air Huller la main de l'ombre derrière ce juteux business pour lui et l'état

Par

On en recausera...

Par

la fin des themiques

https://www.france24.com/fr/20190513-mercedes-veut-abandonner-dici-2039-moteurs-traditionnels-a-combustion

Par

En réponse à A200T

la fin des themiques

https://www.france24.com/fr/20190513-mercedes-veut-abandonner-dici-2039-moteurs-traditionnels-a-combustion

c'est la mort de l'automobile

Par

En réponse à Le passionné

c'est la mort de l'automobile

heu.. c'est quoi une voiture électrique?

c'est quoi la définition d'une "automobile"?

définition: "Une automobile ou voiture automobile est un véhicule à roues mû par un moteur dont il est muni et destiné au transport terrestre de personnes et de biens." :bah:

Par

En réponse à Le passionné

c'est la mort de l'automobile

On aimerait bien la mort des cons aussi...

Par

"Ici, il s'agira d'hydrogène décarboné puisqu'il sera produit à partir d'une quinzaine d'électrolyseurs alimentés en énergie renouvelable".

L'électricité en France est principalement décarbonnée. L'énergie renouvellable n'est pas forcément décarbonée (ça peut être une centrale à la biomasse)

Par

En réponse à ape-happy

"Ici, il s'agira d'hydrogène décarboné puisqu'il sera produit à partir d'une quinzaine d'électrolyseurs alimentés en énergie renouvelable".

L'électricité en France est principalement décarbonnée. L'énergie renouvellable n'est pas forcément décarbonée (ça peut être une centrale à la biomasse)

Une question que je me pose a propos de l'hydrogène, est-ce que la quantité d'eau sur terre est elle infinie ? Sachant qu'il faut 10 l d'eau pour 1 l d'hydrogène pour 100 km ,multiplier par le nombre de véhicules .

Par

En réponse à pxidr

On aimerait bien la mort des cons aussi...

:lol: :lol: :lol:

Par

En réponse à pxidr

On aimerait bien la mort des cons aussi...

Vaste programme, pour parodier le grand Charles.:buzz:

Par

En réponse à Saramela

Une question que je me pose a propos de l'hydrogène, est-ce que la quantité d'eau sur terre est elle infinie ? Sachant qu'il faut 10 l d'eau pour 1 l d'hydrogène pour 100 km ,multiplier par le nombre de véhicules .

Pfff ... Les cours du collège sont lointains pour certains ...

Pour fournir de l'électricité, il faut recombiner l'hydrogène avec l'oxygène de l'atmosphère, ce qui donne ... de l'eau!

Et là, tu vas demander "est-ce l'oxygène est inépuisable"?

Par

En réponse à mynameisfedo

heu.. c'est quoi une voiture électrique?

c'est quoi la définition d'une "automobile"?

définition: "Une automobile ou voiture automobile est un véhicule à roues mû par un moteur dont il est muni et destiné au transport terrestre de personnes et de biens." :bah:

Rien ne vaut un bon petit rappel à la définition , :bien:

Par

En réponse à Solar_Max

Pfff ... Les cours du collège sont lointains pour certains ...

Pour fournir de l'électricité, il faut recombiner l'hydrogène avec l'oxygène de l'atmosphère, ce qui donne ... de l'eau!

Et là, tu vas demander "est-ce l'oxygène est inépuisable"?

Le souci, c'est que cet hydrogène ne tombe pas du ciel.

Par

En réponse à Le passionné

c'est la mort de l'automobile

Heureusement qu'il y a des personnes un peu plus intelligente que vous sur terre.

Sinon on en serait resté à ce qu'était l'automobile il y a 150 ans....

Vous verrez, un de ces quatre vous risquez vous aussi d'évoluer....

Par

En réponse à Saramela

Une question que je me pose a propos de l'hydrogène, est-ce que la quantité d'eau sur terre est elle infinie ? Sachant qu'il faut 10 l d'eau pour 1 l d'hydrogène pour 100 km ,multiplier par le nombre de véhicules .

"Rien ne se perd, rien ne se crée ..."

Ici l'eau est décomposée par l'électrolyseur en hydrogène et oxygène. Ensuite de l'eau ou de la vapeur est recomposée par la pile à hydrogène en utilisant les 21% d'oxygène présent dans l'air.

Sinon le cycle de l'eau était autrefois expliqué en 2ème année de cours élementaire.

L'inquiétude avec l'eau c'est qu'il ne faut pas la souiller avec des polluants persistants ou des pétroliers qui coulent et autres dégazages.

Par

En réponse à pxidr

Le souci, c'est que cet hydrogène ne tombe pas du ciel.

Les batteries ne tombent pas du ciel et tu en est convaincu pourtant. L'électricité ne tombe pas du ciel et tu en es convaincu aussi. Enfin si, l'électricité tombe du ciel régulièrement, mais on ne la récupère pas.

Bref, quel est donc le message que tu voulais faire passer ? Parce qu'absolument rien qui serait utilisé dans une voiture (peu importe la motorisation) ne tombe du ciel.

Par

Je lis beaucoup de commentaires très dogmatiques sur les carburants. La vie n'est pas toute blanche ou toute noire.

L'hydrogène est une bonne solution pour les flottes de véhicules avec leur propre station de recharge, ça permet d'amortir l'investissement sans subir les variations liées au cours des prix du pétrole.

L'électrique est adaptée pour les petits trajets urbains répétés.

Le diesel pour les gros rouleurs ou les véhicules lourds.

Et l'essence pour les véhicules, et les plus faibles kilométrages.

Chaque carburant a sa place, aucun n'est à jeter. Seulement on est victimes d'économies d'échelle de l'industrie automobile, qui a préféré le tout diesel, et qui maintenant met tous ses œufs dans l'électrique, c'est une erreur de stratégie, et on en paiera les frais dans quelques années.

Par

En réponse à Saramela

Une question que je me pose a propos de l'hydrogène, est-ce que la quantité d'eau sur terre est elle infinie ? Sachant qu'il faut 10 l d'eau pour 1 l d'hydrogène pour 100 km ,multiplier par le nombre de véhicules .

Une PAC rejette de la vapeur d'eau... mais trop de vapeur d'eau dans l'atmosphère = effet de serre...

C l'eau "propre" qui va devenir rare, surtout aux US vu à la vitesse à laquelle ils bousillent leurs nappes phréatiques pour exploiter le pétrole/gaz de schiste (qu'on leur achète), toutes les saloperies qu'on balance dans les cours d'eau, et les sécheresses à répétition partout dans le monde même en France pour cause de réchauffement climatique, l'eau "consommable" pour l'humain risque de devenir plus chère que le pétrole...

Par

En réponse à Mezzie

Je lis beaucoup de commentaires très dogmatiques sur les carburants. La vie n'est pas toute blanche ou toute noire.

L'hydrogène est une bonne solution pour les flottes de véhicules avec leur propre station de recharge, ça permet d'amortir l'investissement sans subir les variations liées au cours des prix du pétrole.

L'électrique est adaptée pour les petits trajets urbains répétés.

Le diesel pour les gros rouleurs ou les véhicules lourds.

Et l'essence pour les véhicules, et les plus faibles kilométrages.

Chaque carburant a sa place, aucun n'est à jeter. Seulement on est victimes d'économies d'échelle de l'industrie automobile, qui a préféré le tout diesel, et qui maintenant met tous ses œufs dans l'électrique, c'est une erreur de stratégie, et on en paiera les frais dans quelques années.

Non l'erreur stratégique a été de laisser les Chinois prendre de l'avance sur l’électrique et prendre le marché de la batterie pour des questions de lobbyisme pétro/constructeurs mazout... quand les ventes de thermiques s'effondreront au profit des VE, les futurs presque retraités dirigeants des constructeurs ( Ghosn déjà fait 65 ans, Tavares 60 ans, etc...) eux partiront à la retraite avec des millions et diront que ce n'est pas de leur faute si l'industrie automobile Européenne s'écroule, nous on a fait du chiffre... mais à court terme.

Par

En réponse à MotherKaiser

L’hydrogène c'est une bonne solution pour les petites flotte de ce genre ou les trajets peuvent être maîtrisés

En revanche pour le grand public c'est plus complexe, difficile de déployer autant de station publiques. Mais c'est tres bien d'adapter son choix d’énergie en fonction du cas

On ne peut pas mettre tous nos oeufs dans le même panier

Bonjour je comprends pas que on puisse pas monter des kits à l'hydrogène c'est fiable et ça fait beaucoup d'économie en carburant et pollution et de 0,50 par rapport à la norme du constructeur j'ai fait le test je roule à l'hydrogène avec un kit de 9 litres je suis passé à 6 litres 4 pour une camionnette et j'ai pas besoin d'aller à la pompe je le fabrique directement j'ai pas de réserve donc pas d'accident pour les usagers j'ai mis des fusible et je remets de l'eau tous les 300 km

Par

En réponse à MotherKaiser

L’hydrogène c'est une bonne solution pour les petites flotte de ce genre ou les trajets peuvent être maîtrisés

En revanche pour le grand public c'est plus complexe, difficile de déployer autant de station publiques. Mais c'est tres bien d'adapter son choix d’énergie en fonction du cas

On ne peut pas mettre tous nos oeufs dans le même panier

le problème n'est pas tant de multiplier les stations publiques (qui au passage sont gourmandes en énergie, car il faut maintenir la t° de l'hydrogène et comprimer ce gaz à 700 bars!)) , mais de produire suffisamment d'hydrogène: actuellement 95% de l'hydrogène produit l'est à partir d'hydrocarbures, principalement du méthane donc absolument

pas écologique et l'électrolyse a un rendement extrêmement MAUVAIS= gaspillage d'électricité!

Par

En réponse à mdb92

Non l'erreur stratégique a été de laisser les Chinois prendre de l'avance sur l’électrique et prendre le marché de la batterie pour des questions de lobbyisme pétro/constructeurs mazout... quand les ventes de thermiques s'effondreront au profit des VE, les futurs presque retraités dirigeants des constructeurs ( Ghosn déjà fait 65 ans, Tavares 60 ans, etc...) eux partiront à la retraite avec des millions et diront que ce n'est pas de leur faute si l'industrie automobile Européenne s'écroule, nous on a fait du chiffre... mais à court terme.

L'erreur stratégique a été de délocaliser en Chine et par la même occasion créer un géant économique (et technique) qui bouffera tout le monde.

Par

En réponse à pechtoc

L'erreur stratégique a été de délocaliser en Chine et par la même occasion créer un géant économique (et technique) qui bouffera tout le monde.

Ça aussi... nos élites pensaient que l'industrie n'avait plus aucun intérêt, qu'il fallait un monde économique de services, et c'était un bon moyen pour contourner les lois anti-pollution... sauf que les Chinois et les Indiens sont venus sur ce créneau aussi, , le tout largement initié par les USA, l'Europe a été obligée de suivre... le constat 30 ans plus tard, c qu'ils se sont bien plantés...

Après je ne suis pas sur qu'ils boufferont tout le monde car ils sont très dépendants du marché US et Européen et qu'ils ne sont pas très créatif, ce sont surtout des copieurs à la qualité médiocre, et utilisent le dumping et les subventions d'état pour nous concurrencer, à nous de nous réveiller et d'avoir des coui...

En ce moment l'Europe se ré-industrialise avec des usines V4 presque entièrement robotisées, et des imprimantes 3D industrielles dans les PME qui peuvent faire de la petite/moyenne série, voir du sur mesure à la pièce, ce qui était impossible auparavant, la Chine va avoir un sérieux problème avec sa main d’œuvre low cost, même elle ne pourra plus/pas concurrencer des robots qui travaillent 24h/24, 7j/7, 365j/365... sans pauses, vacances, grèves, etc... juste de l’électricité, de l'entretien et des techniciens qui vont remplacer les ouvriers... donc une monté en gamme de notre masse salariale... dont un bon 1/3 de baby boomer vont partir à la retraite en 2022, tous en même temps...

Par

En réponse à mdb92

Ça aussi... nos élites pensaient que l'industrie n'avait plus aucun intérêt, qu'il fallait un monde économique de services, et c'était un bon moyen pour contourner les lois anti-pollution... sauf que les Chinois et les Indiens sont venus sur ce créneau aussi, , le tout largement initié par les USA, l'Europe a été obligée de suivre... le constat 30 ans plus tard, c qu'ils se sont bien plantés...

Après je ne suis pas sur qu'ils boufferont tout le monde car ils sont très dépendants du marché US et Européen et qu'ils ne sont pas très créatif, ce sont surtout des copieurs à la qualité médiocre, et utilisent le dumping et les subventions d'état pour nous concurrencer, à nous de nous réveiller et d'avoir des coui...

En ce moment l'Europe se ré-industrialise avec des usines V4 presque entièrement robotisées, et des imprimantes 3D industrielles dans les PME qui peuvent faire de la petite/moyenne série, voir du sur mesure à la pièce, ce qui était impossible auparavant, la Chine va avoir un sérieux problème avec sa main d’œuvre low cost, même elle ne pourra plus/pas concurrencer des robots qui travaillent 24h/24, 7j/7, 365j/365... sans pauses, vacances, grèves, etc... juste de l’électricité, de l'entretien et des techniciens qui vont remplacer les ouvriers... donc une monté en gamme de notre masse salariale... dont un bon 1/3 de baby boomer vont partir à la retraite en 2022, tous en même temps...

"ce sont surtout des copieurs à la qualité médiocre"

C'est un vision un peu datée...ce fut vrai , ça ne l'est plus vraiment et ça le sera de moins en moins.

La Chine est très bonne en biotechnologies, en électronique, en "super-computing"...

Par

En réponse à SimpleAutomobiliste

"ce sont surtout des copieurs à la qualité médiocre"

C'est un vision un peu datée...ce fut vrai , ça ne l'est plus vraiment et ça le sera de moins en moins.

La Chine est très bonne en biotechnologies, en électronique, en "super-computing"...

Pour avoir travaillé avec les Chinois c juste un enfer, ils peuvent avoir des produits de qualité, mais tu t'apercevras que sans une expertise, technologies et des standards occidentaux ils ne font que des produits de m....

Ils cherchent avant tout le profit et le monopole, avant la qualité, qualité que "nous" exigeons pour les produits exportés vers l'Europe/USA...

Par

En réponse à mdb92

Pour avoir travaillé avec les Chinois c juste un enfer, ils peuvent avoir des produits de qualité, mais tu t'apercevras que sans une expertise, technologies et des standards occidentaux ils ne font que des produits de m....

Ils cherchent avant tout le profit et le monopole, avant la qualité, qualité que "nous" exigeons pour les produits exportés vers l'Europe/USA...

Ils ont de l'argent, si tu as de l'argent tu fais ce que tu veux. Acheteur une entreprise occidentale à la pointe d'un domaine. Faire venir des cerveaux occidentaux, etc.

Je ne vois pas le problème. Prenons l'exemple l'Oppo, 100% chinois, ils ont écrasé tous les leaders occidentaux avec leur platines blu-ray, même beaucoup plus chères. Le marché n'existe plus maintenant car tourné vers le dématérialisé, mais je ne sousestimerais pas les chinois. Ils ont les moyens de leurs ambitions. Il y a certes encore des domaines où ils ne sont pas au niveau, mais ils apprennent et s'améliore vite, justement en faisant venir des cerveaux de chez les concurrents en leur proposant un salaire plus qu'alléchant.

Il faudrait aussi que les accords commerciaux internationaux soit revu vis-à-vis du status de la Chine, car la considérer entre comme pays émergents, avec tous les avantages qui en retourne, c'est juste plus possible. Mais à priori la Chine est devenu tellement indispensable que personne n'ose l'effriter, à part Trump bien sûr, mais il réfléchit pas beaucoup. Certainement un avantage pour ce genre d'accord.

Par

En réponse à mdb92

Pour avoir travaillé avec les Chinois c juste un enfer, ils peuvent avoir des produits de qualité, mais tu t'apercevras que sans une expertise, technologies et des standards occidentaux ils ne font que des produits de m....

Ils cherchent avant tout le profit et le monopole, avant la qualité, qualité que "nous" exigeons pour les produits exportés vers l'Europe/USA...

Pour avoir travaillé avec des chinois (bosh, valeo, siemens etc...), j'ai pas de souci de production et de qualité mais des soucis de copie rapide des produits. Je les vois copier aussi bcp les standards allemands et japonnais.

Bon en même temps c'est souvent les allemands qui ont envoyé leur ingés en chine pendant 3 ou 4 ans pour former les chinois qui leur achetent leurs machines de production et produisent pour eux.

http://french.china.org.cn/business/txt/2017-05/03/content_40739207.htm

Par

En réponse à SimpleAutomobiliste

"ce sont surtout des copieurs à la qualité médiocre"

C'est un vision un peu datée...ce fut vrai , ça ne l'est plus vraiment et ça le sera de moins en moins.

La Chine est très bonne en biotechnologies, en électronique, en "super-computing"...

Il n'ya que les chinois qui ont reussi a fabriquer et a demarrer l'EPR..

Les inge francais n'y arrivent pas..

https://www.usinenouvelle.com/article/la-fausse-bonne-nouvelle-de-l-epr-chinois-pour-edf.N704889

Par

En réponse à pechtoc

Ils ont de l'argent, si tu as de l'argent tu fais ce que tu veux. Acheteur une entreprise occidentale à la pointe d'un domaine. Faire venir des cerveaux occidentaux, etc.

Je ne vois pas le problème. Prenons l'exemple l'Oppo, 100% chinois, ils ont écrasé tous les leaders occidentaux avec leur platines blu-ray, même beaucoup plus chères. Le marché n'existe plus maintenant car tourné vers le dématérialisé, mais je ne sousestimerais pas les chinois. Ils ont les moyens de leurs ambitions. Il y a certes encore des domaines où ils ne sont pas au niveau, mais ils apprennent et s'améliore vite, justement en faisant venir des cerveaux de chez les concurrents en leur proposant un salaire plus qu'alléchant.

Il faudrait aussi que les accords commerciaux internationaux soit revu vis-à-vis du status de la Chine, car la considérer entre comme pays émergents, avec tous les avantages qui en retourne, c'est juste plus possible. Mais à priori la Chine est devenu tellement indispensable que personne n'ose l'effriter, à part Trump bien sûr, mais il réfléchit pas beaucoup. Certainement un avantage pour ce genre d'accord.

C bien ce que je disais, la Chine a besoin de notre marché pour écouler sa came que nous lui avons permis d'avoir.... hors aujourd'hui la Chine bouffe tous les marchés et de façon malhonnête.

La croissance Chinoise dépend des marchés US/Europe, comme nous dépendons du marché Chinois pour notre croissance, on a trop tendance à fermer nos gueules quand ils se comportent mal, espionnage,, dumping, subventions d'état, copies, rachats stratégiques, etc... les USA se defendent mieux tout en etant dans une situation pire que nous...

Ca ne peut tout simplement plus durer, les déséquilibres sont tels qu'on va au clash, et si on n'y va pas on se fera bouffer...

Moi je suis plutôt partisan d'un re équilibrage des forces, donnant donnant, mais de façon beaucoup plus subtile que Trump... forte taxation délocalisation, protections de nos entreprises stratégiques, ça vaut pour les ricains aussi, taxes anti pollution il n'y a pas de raison qu'on importe des produits fait n'importe comment avec n'importe quoi, taxes anti dumping social et commercial, primes importantes defiscalisées pour les ingénieurs, chercheurs, etc...pour les faire rester ici, ces metiers sont stratégiques egalement, meilleurs protections des brevets, innovation, formation, etc etc etc.... mais comme on doit le faire au niveau Européen on vire tous les vieux mous franchement pas à la hauteur des enjeux, qui pensent plutôt au menu du resto 5 étoiles à midi que de se battre pour le bien commun...

Le beurre, l'argent du beurre et le cul de la crémière des multinationales ça commence à bien faire... on sait parfaitement ce qu'l faut faire, il faut juste des coui... pour le mettre en oeuvre,

Par

En réponse à mdb92

C bien ce que je disais, la Chine a besoin de notre marché pour écouler sa came que nous lui avons permis d'avoir.... hors aujourd'hui la Chine bouffe tous les marchés et de façon malhonnête.

La croissance Chinoise dépend des marchés US/Europe, comme nous dépendons du marché Chinois pour notre croissance, on a trop tendance à fermer nos gueules quand ils se comportent mal, espionnage,, dumping, subventions d'état, copies, rachats stratégiques, etc... les USA se defendent mieux tout en etant dans une situation pire que nous...

Ca ne peut tout simplement plus durer, les déséquilibres sont tels qu'on va au clash, et si on n'y va pas on se fera bouffer...

Moi je suis plutôt partisan d'un re équilibrage des forces, donnant donnant, mais de façon beaucoup plus subtile que Trump... forte taxation délocalisation, protections de nos entreprises stratégiques, ça vaut pour les ricains aussi, taxes anti pollution il n'y a pas de raison qu'on importe des produits fait n'importe comment avec n'importe quoi, taxes anti dumping social et commercial, primes importantes defiscalisées pour les ingénieurs, chercheurs, etc...pour les faire rester ici, ces metiers sont stratégiques egalement, meilleurs protections des brevets, innovation, formation, etc etc etc.... mais comme on doit le faire au niveau Européen on vire tous les vieux mous franchement pas à la hauteur des enjeux, qui pensent plutôt au menu du resto 5 étoiles à midi que de se battre pour le bien commun...

Le beurre, l'argent du beurre et le cul de la crémière des multinationales ça commence à bien faire... on sait parfaitement ce qu'l faut faire, il faut juste des coui... pour le mettre en oeuvre,

Mais non, finalement derrière tout ça, il y a juste quelques banques qui s'amusent. Le monde actuel est ainsi fait.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire