Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Commentaires - Ne l'appelez plus pétrolier : Total change de métier et enterre la voiture thermique

Michel Holtz

Ne l'appelez plus pétrolier : Total change de métier et enterre la voiture thermique

Déposer un commentaire

Par

Excellente nouvelle :bien:

Par

Rien de bien surprenant . Quand les caisses seront abordables et l'autonomie qui suit pourquoi pas ... pour l'instant ça reste assez compliqué.

Par

En réponse à Ajneda

Excellente nouvelle :bien:

   

chuuuuuut :cyp:

Par §pla423mo

Ils sont à 200 milliards de CA par an, 7 milliards de résultat par ans et ils vont investir 1 milliards soit 0.5% du CA.

Caradisiac qui nous explique que c'est un virement de bord ...

Permettrez moi de douter.

Par

Ceux qui espèrent toujours la faillite des Groupes pétroliers en seront pour leur frais. :bah:

Après, c'est plutôt rassurant, car les emplois en jeu ne sont pas négligeables.

Et mieux vaut être sur la vague que la suivre et se retrouver dans le creux puis éventuellement... couler.

Par

Bon Michel Holtz ne comprend pas forcément ce qu'il écrit. "produire des GW" ne veut rien dire. Peut-être qu'il s'agit d'installer 85Gw déolienne? ou de produire 85Gwh en 10 ans ou en une année?

Du coup les milliards sont peut-être des millions ou des milliers. Les euros peut-être des dollars ou des livres ou des yens. Chaque année, c'est peut-être tous les 10 ans?

Bon en bref Pouyanné a dit que l'électricité c'est sympa.

J'aurais mieux fait de lire Gala, ça aurait été plus instructif

Par

En réponse à mynameisfedo

Ceux qui espèrent toujours la faillite des Groupes pétroliers en seront pour leur frais. :bah:

Après, c'est plutôt rassurant, car les emplois en jeu ne sont pas négligeables.

Et mieux vaut être sur la vague que la suivre et se retrouver dans le creux puis éventuellement... couler.

   

Ils vont quand même prendre très cher, et devoir se restructurer profondément... finies les marges mirobolantes !

Les exploitants des pétroles de schiste sont en faillite. Malheureusement, pour le moment c'est l'énergie à base de charbon qui est en seconde position...

https://www.planetoscope.com/Source-d-energie/229-consommation-mondiale-d-energie-en-tep-.html

Par

"le patron de Total estime pouvoir produire 85 GW d'ici 10 ans."

85 GW représenteraient la consommation d'environ 400 000 voitures électriques....

(En prenant en compte le kilométrage moyen de 13000km et une consommation de 15kw/100km)

Ça me surprend un peu que Total se limite à cela. :voyons:

Par

Total est une société faite pour gagner de l'argent.Ce fut à partir du pétrole , ce sera à partir de l'électricité et des surfaces de ventes placées près des bornes de recharge.

Total et les autres cherchent leur voie et préparent l’après-pétrole mais surtout pas dans les matériaux bio-sourcés, ce n'est plus rentable avec la baisse du brut.

Il y en a qui se réjouissent, ok mais à partir du pétrole on tire beaucoup de chose en plus des carburants.Avec des microalgues, du lin, de l'huile de colza, de nouveaux polyols , des produits dédiés au travail du bitume, des produits d’étanchéité liquide sans solvant, biosourcés...On fabrique du bitume (10%) avec des huiles issues du recyclage.

Toutes ces recherches, ces mises au point de nouveaux matériaux en remplacement du pétrole sont marginales et coûtent cher et rien ne garantit leur durabilité améliorée par rapport aux matériaux traditionnellement utilisés jusqu'à présent tout en exigeant un léger ou plus grand surcout. Qu'a fait Totalà ce niveau ? Pas grand chose!

TOUT CELA pour dire que beaucoup se réjouissent de "la fin du pétrole", veulent des cloisons isolées mais sans polystyrène, à la paille ou au lin, des routes bitumées sans bitume pétrolier, donc du bitume à base de dérivés de résines de pin et d’huiles végétales....On n'est pas arrivés....

Merci TOTAL....de nous diriger vers les V.E et vos futures stations de recharge avec mini parc d'attraction pour les enfants, salles de gym, restaurants etc....C'est sûr, vous ne manquerez pas de sources de recettes, c'est ça prévoir....:bien::bien::bien:

Par

En réponse à zzeelec

Ils vont quand même prendre très cher, et devoir se restructurer profondément... finies les marges mirobolantes !

Les exploitants des pétroles de schiste sont en faillite. Malheureusement, pour le moment c'est l'énergie à base de charbon qui est en seconde position...

https://www.planetoscope.com/Source-d-energie/229-consommation-mondiale-d-energie-en-tep-.html

   

"ils vont quand même prendre très cher...":peur:

Non, NON, je ne crois pas....leur mutation est en cours et devrait bien se passer si je m'en tiens à ce que je vois et cela avec l'appui des gouvernements et de l'U.E...

Par

En réponse à mekinsy

"le patron de Total estime pouvoir produire 85 GW d'ici 10 ans."

85 GW représenteraient la consommation d'environ 400 000 voitures électriques....

(En prenant en compte le kilométrage moyen de 13000km et une consommation de 15kw/100km)

Ça me surprend un peu que Total se limite à cela. :voyons:

   

Le prix aux bornes des stations ne sera peut-être pas celui qui sert à faire fonctionner le frigo!:bah:

Par

En réponse à §pla423mo

Ils sont à 200 milliards de CA par an, 7 milliards de résultat par ans et ils vont investir 1 milliards soit 0.5% du CA.

Caradisiac qui nous explique que c'est un virement de bord ...

Permettrez moi de douter.

   

Ils se font vendeur d'énergie(s) mais c'est leur métier depuis le début.

Ils tirent un voile pudique sur leur activité et veulent être là pour des chargeurs dans leurs stations mais au delà ils se posent en vendeurs de gaz et d'électricité comme une activité complémentaire. Les crédules vont applaudir (ça commence ici même) mais Total va vendre de l'électricité comme il vend de l'essence et du gazole. Une petite diversification présentée en façade. J'ai assez d'informations directes sur le sujet pour dire que les gisements connus et a découvrir seront exploités.

Par

Donc le nouveau business model n'est plus de marger sur le carburant mais de vendre des trucs inutiles et de la mal bouffe aux conducteurs d'electrique qui doivent tuer le temps durant la recharge... Mouais... C'est quand même fragile comme vecteur de croissance.

Par

En réponse à pechtoc

Donc le nouveau business model n'est plus de marger sur le carburant mais de vendre des trucs inutiles et de la mal bouffe aux conducteurs d'electrique qui doivent tuer le temps durant la recharge... Mouais... C'est quand même fragile comme vecteur de croissance.

   

Et pourtant.....ça va marcher!!!!!!!:bah:

Par

En réponse à pechtoc

Donc le nouveau business model n'est plus de marger sur le carburant mais de vendre des trucs inutiles et de la mal bouffe aux conducteurs d'electrique qui doivent tuer le temps durant la recharge... Mouais... C'est quand même fragile comme vecteur de croissance.

   

C'est aussi de penser devenir producteur d'électricité si par malheureux hasard il y avait des invendus en sortie de raffineries.

Par

Sauver la planète ?? Elle est en danger ? Première nouvelle !!:tourne:

c le vivant qui est en danger , et pour être plus précis, tout être vivant de plus de 10 kg

Voilà

Par

En réponse à ZZTOP60

Le prix aux bornes des stations ne sera peut-être pas celui qui sert à faire fonctionner le frigo!:bah:

   

Sûrement pas en effet. :blague:

Par

En réponse à GY201

Ils se font vendeur d'énergie(s) mais c'est leur métier depuis le début.

Ils tirent un voile pudique sur leur activité et veulent être là pour des chargeurs dans leurs stations mais au delà ils se posent en vendeurs de gaz et d'électricité comme une activité complémentaire. Les crédules vont applaudir (ça commence ici même) mais Total va vendre de l'électricité comme il vend de l'essence et du gazole. Une petite diversification présentée en façade. J'ai assez d'informations directes sur le sujet pour dire que les gisements connus et a découvrir seront exploités.

   

Oui, entièrement d'accord.

Total est un fournisseur d'énergies.

Peu importe si c'est du pétrole, du gaz ou de l'électricité.

C'est bien évidemment de la communication que de parler de la fin du pétrole mais le pétrole n'est pas pas prêt de disparaître car il y a de multiples applications.

Total, et les autres pétroliers, font de la diversification pour être moins dépendants des cours du brut et essayent de prendre le train en marche des énergies nouvelles.

C'est de la véritable stratégie d'entreprises sur plusieurs dizaines d'années.

C'est fondamental qu'ils réussissent car des entreprises françaises de cette taille, nous n'en avons pas beaucoup.

Par

En réponse à GY201

Ils se font vendeur d'énergie(s) mais c'est leur métier depuis le début.

Ils tirent un voile pudique sur leur activité et veulent être là pour des chargeurs dans leurs stations mais au delà ils se posent en vendeurs de gaz et d'électricité comme une activité complémentaire. Les crédules vont applaudir (ça commence ici même) mais Total va vendre de l'électricité comme il vend de l'essence et du gazole. Une petite diversification présentée en façade. J'ai assez d'informations directes sur le sujet pour dire que les gisements connus et a découvrir seront exploités.

   

Quels gisements à découvrir ?

Et ou se situent ils ces fameux gisements ?

Il faut développer un peu plus, car ça m'intéresse ce type d'information.:smile:

Par

En réponse à Ajneda

Excellente nouvelle :bien:

   

Les orientations de TOTAL sont claires: dans ses rapports d'activités distribués aux actionnaires , elles sont bien "d'accentuer le négoce du gaz et de l'électricité en étant ou NON le producteur"...

Le but est bien d'installer des stations de recharge et les approvisionner avec le l'électricité achetée et non seulement fabriquée par Total. TOTAL fabrique déjà de l'électricité avec du gaz..Le groupe dispose notamment de cinq centrales à Cycle Combiné au Gaz Naturel. L'une d'elle se trouve en Belgique, les autres sont en France à Toul, Pont-sur-Sambre, Bayet et Landivisiau en Bretagne pour la dernière qui est en cours de construction.La mutation en tant que fournisseur d'énergie (Total Direct Energie) est en cours depuis plus de 10 ans.

Pour ma part, je reste sceptique sur la rentabilité de ces systèmes et il y a fort à parier que ça va s'arrêter là et Total continuera de vendre de forts quotas (rentables) d'électricité en rachetant de l'électricité nucléaire....:bah:

Par

Dans ses rapports d'activité, Total (groupe agissant au niveau mondial) a bien prévu de continuer ses exploitations et explorations pour approvisionner les pays demandeurs d'énergie fossile ( Afrique....Asie)

Rapport signé par le même Patrick Pouyanné, à la barre de Total, qui "tourne le dos au pétrole" le 20 mars 2020

Comme quoi....

(https://www.total.fr/sites/g/files/wompnd336/f/atoms/files/document_de_reference_2018-fr.pdf)

Indigeste à lire sauf pour les"habitués".... à ce genre de rapport.

Par

En réponse à ZZTOP60

Et pourtant.....ça va marcher!!!!!!!:bah:

   

après tout, pousser le "consommateur" à se dégourdir les jambes dans un centre commercial plutôt que sous les arbres, ça ne peut que fonctionner c'est vrai. L'homme moderne est ce qu'il est.

Par

En réponse à §pla423mo

Ils sont à 200 milliards de CA par an, 7 milliards de résultat par ans et ils vont investir 1 milliards soit 0.5% du CA.

Caradisiac qui nous explique que c'est un virement de bord ...

Permettrez moi de douter.

   

Le CA n'est pas le plus important c'est le résultat qui compte, si total investit 1millard sur un gain de 7 alors c'est 1/7eme des bénéfices, tu peux faire un chiffre d affaire de 200 milliards mais avec des charges supérieures au CA ce qui entraînera une perte

Par

En réponse à GY201

Ils se font vendeur d'énergie(s) mais c'est leur métier depuis le début.

Ils tirent un voile pudique sur leur activité et veulent être là pour des chargeurs dans leurs stations mais au delà ils se posent en vendeurs de gaz et d'électricité comme une activité complémentaire. Les crédules vont applaudir (ça commence ici même) mais Total va vendre de l'électricité comme il vend de l'essence et du gazole. Une petite diversification présentée en façade. J'ai assez d'informations directes sur le sujet pour dire que les gisements connus et a découvrir seront exploités.

   

Comme certains spécialistes le font remarquer : une page dans les médias sur 2 % d'activité verte et 2 lignes pour 98 % d'activités non vertes.

Par

En réponse à ZZTOP60

Dans ses rapports d'activité, Total (groupe agissant au niveau mondial) a bien prévu de continuer ses exploitations et explorations pour approvisionner les pays demandeurs d'énergie fossile ( Afrique....Asie)

Rapport signé par le même Patrick Pouyanné, à la barre de Total, qui "tourne le dos au pétrole" le 20 mars 2020

Comme quoi....

(https://www.total.fr/sites/g/files/wompnd336/f/atoms/files/document_de_reference_2018-fr.pdf)

Indigeste à lire sauf pour les"habitués".... à ce genre de rapport.

   

Non ça va. :bien:

Lorsque tu as lu (Ou essayé de lire) un Hors série de science et vie, tu trouves ce type de rapport plutôt facile d'accès...Long et un peu redondant sur certains points, mais pas complexe. :biggrin:

Ce que je retiens c'est qu'en 2018, ils ont produit plus de 1000 Mbep, pour des réserves prouvées de 12 050 Mbep.

Soit une vision jusqu'à 2030/2035...

Il y a une dizaine d'autres acteurs du marché au moins aussi puissant, donc loin de moi l'idée de m'arreter sur cette durée...

Seulement ça donne une indication sur notre gourmandise énergétique, et la nécessité de non pas se passer de pétrole, mais de diversifier les ressources rapidement afin de l'économiser. (Car c'est surtout de cela dont il s'agit.)

Surtout que l'électricité, le magnétisme et plus communément les champs électromagnétiques nous permettrait de déployer des énergies considérables une fois maîtrisées (Autrement écrit: stockées), contrairement au pétrole qui est une énergie plutôt faible en regard des quantités utilisés.

1 gramme d'uranium équivaut a 1600kg de pétrole. ( 1 600 000 grammes.)

Meme si actuellement on fait la comparaison entre un réservoir de gasoil et une batterie..

En pointant du doigt qu'il faudrait une batteries 10 à 15 fois plus lourde qu'un réservoir plein pour une autonomie équivalente sur autoroutes.

(Je compte le poids du réservoir.)

Les batteries ou autres process de stockage vont évoluer (Et pas qu'un peu), c'est une certitude.

Dans 10ans, ca sera déjà bien mieux qu'actuellement...

Ensuite il faudra 30 à 50ans pour se passer de pétrole pour la totalité des transports routiers/fret (Pays développés/industrialisés), puis peut être 100, 200 ans dans l'aviation/maritime...Ca demandera bien évidemment d'autres connaissances et moyens technologiques pour remplacer le carburant d'un cargo ou un turboreacteur.

Il est clair que ça ne se fera pas en un claquement de doigts, mais le potentiel est là et c'est maintenant qu'il faut travailler sérieusement à ce sujet.:tourne:

Par

D’après l’ONU il faut 3 millions de litres d’eau pour produire 600kg de batteries.

Soit ce qui est nécessaire pour un SUV électrique.

C’est un non-sens écologique.

Mais économiquement ça se tient car avec le Green bashing le public est demandeur de nouvelles voitures (ça tombe bien, les moteurs à explosion ne faisait plus rêver... les constructeurs ont essayé les écrans partout mais ça n’a tenu que quelques années).

Mouton mouton...

Par

En réponse à mekinsy

Quels gisements à découvrir ?

Et ou se situent ils ces fameux gisements ?

Il faut développer un peu plus, car ça m'intéresse ce type d'information.:smile:

   

Quiconque a un cerveau qui sait interpréter l'expression écrite connaît le sens du mot découvrir. Bien sur il y a des endroits plus propices. Au hasard, pour le gaz, là où les turcs jouent les vatenguerre, sinon au large de la Guyane même si la 1° prospection est officiellement un échec. Il ne faut pas non plus oublier qu'il reste toujours une production résiduelle dans les champ annoncés comme épuisés.

tient: ici ce n'est plus a découvrir:

https://www.sudouest.fr/2019/12/12/norvege-un-gisement-geant-revigore-l-industrie-petroliere-6946884-706.php

.

un 'tit bts audiovisuel, il faut progresser en lecture.

Par

https://www.usinenouvelle.com/article/les-vieux-puits-jouent-les-prolongations.N50976

Par

En réponse à mekinsy

Quels gisements à découvrir ?

Et ou se situent ils ces fameux gisements ?

Il faut développer un peu plus, car ça m'intéresse ce type d'information.:smile:

   

Pas de chance, je ne puise pas mes infos dans les hors série science et vie.

Par

En réponse à GY201

Ils se font vendeur d'énergie(s) mais c'est leur métier depuis le début.

Ils tirent un voile pudique sur leur activité et veulent être là pour des chargeurs dans leurs stations mais au delà ils se posent en vendeurs de gaz et d'électricité comme une activité complémentaire. Les crédules vont applaudir (ça commence ici même) mais Total va vendre de l'électricité comme il vend de l'essence et du gazole. Une petite diversification présentée en façade. J'ai assez d'informations directes sur le sujet pour dire que les gisements connus et a découvrir seront exploités.

   

Ah oui ! La fameuse escadrille des avions renifleurs ..... mouais enfin celle là on nous l'a déjà fait , j'aime bien certains plats réchauffés comme le bourguignon , un civet ect ...mais ce truc c'est bon pour les neuneus .....

Par

Bref Total tremble du fion pour éviter d'avoir à le vendre sur le trottoir: tout le monde s'en doutait.

Impressionnant qu'avec tous leurs miyards, leur main d'oeuvre en moyenne très qualifiée, et leur bouche en sucre lors de ce genre de communiqués, ils ne promettent que de produire, d'ici 10 ans notez bien, à la grosse 1/4000 de la production actuelle d'EDF.

Et je parie que comme toujours, Total seront parmis les plus chers à la distribution.

Par

Pardon de préciser: production "actuelle" NUCLEAIRE d'EDF.

Font du bien les lois Européennes qui forcent EDF à vendre à prix indécent à la concurrence et qui nous font payer la note...

Par

En réponse à zefberry

Ah oui ! La fameuse escadrille des avions renifleurs ..... mouais enfin celle là on nous l'a déjà fait , j'aime bien certains plats réchauffés comme le bourguignon , un civet ect ...mais ce truc c'est bon pour les neuneus .....

   

Tu renifles mal.

Depuis 1930, la fin du pétrole, c'est dans 30 ans. Je suis toujours surpris de la crédulité générale qui donne encore foi a ce mantra.

Un os a ronger sur l'évolution de la pensée des géologues:

https://www.lapresse.ca/actualites/sciences/2019-06-23/petrole-sans-vie-la-revanche-des-geologues-sovietiques

Par

En fait ça revient a dire que le méthane est un élément présent dans tout l'univers, cf lacs de méthane, Titan, Saturne.

Donc a l'échelle de la petitesse de l'homme sur la terre, inépuisable comme l'eau ou le granit.

Par

En réponse à zzeelec

Ils vont quand même prendre très cher, et devoir se restructurer profondément... finies les marges mirobolantes !

Les exploitants des pétroles de schiste sont en faillite. Malheureusement, pour le moment c'est l'énergie à base de charbon qui est en seconde position...

https://www.planetoscope.com/Source-d-energie/229-consommation-mondiale-d-energie-en-tep-.html

   

Total se porte très bien, il me semble. :bah:

et avec du charbon, tu peux créer de l'électricité. ce que font d'ailleurs les chinois avec leurs nouvelles centrales au charbon.

he oui, avec les chinois, c'est comme le Covid: il y a ce qu'ils disent, et ce qu'ils font...

mais ne t'inquiète pas, les grands Groupes pétroliers s'en sortiront plus que bien, et les marges confortables se feront sur l'électricité.

avec les hausses délirantes du coût de la recharge aux bornes de recharge, c'est déjà parti.:bah:

Par

En réponse à Piz.fr

Bref Total tremble du fion pour éviter d'avoir à le vendre sur le trottoir: tout le monde s'en doutait.

Impressionnant qu'avec tous leurs miyards, leur main d'oeuvre en moyenne très qualifiée, et leur bouche en sucre lors de ce genre de communiqués, ils ne promettent que de produire, d'ici 10 ans notez bien, à la grosse 1/4000 de la production actuelle d'EDF.

Et je parie que comme toujours, Total seront parmis les plus chers à la distribution.

   

En interne, ils ne tremble pas vraiment, il y a un nouveau marché accessible et qui donne de "bons" articles, c'est tout bon. Il mettent un peu de cash sur la table et c'est parti.

Dans quelques années leur logo sera aussi vert que celui de BP.

Il me vient une idée qui va faire hurler: je ne serais pas surpris de voir naître des stations de recharge alimentées par des générateurs diesel tel qu'il en existe ici ou là dans des îles (ie Saint Martin) pour que les VE puissent aller loin.

ex: https://reunion.edf.fr/la-centrale-de-port-est/presentation

Par

En réponse à mekinsy

"le patron de Total estime pouvoir produire 85 GW d'ici 10 ans."

85 GW représenteraient la consommation d'environ 400 000 voitures électriques....

(En prenant en compte le kilométrage moyen de 13000km et une consommation de 15kw/100km)

Ça me surprend un peu que Total se limite à cela. :voyons:

   

Total est un distributeur d'energie: pétrole, gaz, carburant, électricité, hydrogène, etc...

donc, non, l'entreprise n'a pas pour client le seul monsieur tout le monde et sa voiture. :bah:

Par

En réponse à mekinsy

Quels gisements à découvrir ?

Et ou se situent ils ces fameux gisements ?

Il faut développer un peu plus, car ça m'intéresse ce type d'information.:smile:

   

arctique et antarctique = les gisements sont extrêmement nombreux.

et faut pas croire que l'ONU y changera quelque chose concernant l'antarctique : on sait comment ça se passe.

en plus, la demande de pétrole baisse, ce qui fait qu'on aura du pétrole pour des siècles et des siècles, voire bien au-delà.

Par

En réponse à mynameisfedo

arctique et antarctique = les gisements sont extrêmement nombreux.

et faut pas croire que l'ONU y changera quelque chose concernant l'antarctique : on sait comment ça se passe.

en plus, la demande de pétrole baisse, ce qui fait qu'on aura du pétrole pour des siècles et des siècles, voire bien au-delà.

   

Il y a quand même un vrai défi pour les forages a très grande profondeur que seuls les russes maîtrisent. Pour l'instant seul BP a tenté , voir Deepwater horizon.

Par

En réponse à mynameisfedo

arctique et antarctique = les gisements sont extrêmement nombreux.

et faut pas croire que l'ONU y changera quelque chose concernant l'antarctique : on sait comment ça se passe.

en plus, la demande de pétrole baisse, ce qui fait qu'on aura du pétrole pour des siècles et des siècles, voire bien au-delà.

   

La demande baisse à cause du covid, mais elle était en hausse depuis 2009. :bah:

Ont peut mettre de côté la pénurie de pétrole, mais on ne peut pas mettre de côté sa rentabilité économique.

Lorsque la crise passera, la demande mondiale repartira nettement à la hausse, pour juguler cela il faut diversifier les ressources.

Je suis d'accord sur le fait que le pétrole sera encore utilisé bien après notre passage sur cette planète, mais on ne peut pas continuer de l'utiliser dans des proportions déraisonnables.

Je pense que les enjeux sont surtout à ce niveau actuellement.

D'autant plus que comme je l'exprimais sur mon commentaire précédent, le pouvoir énergétique du pétrole est faible.

15 tonnes de charbon = 1.6 tonnes de pétrole = 1 gramme d'uranium.

Le nucléaire nous démontre que de faibles quantités de matière nous permettent d'obtenir des quantités d'énergies phénoménales, dont nous ne pouvons pas nous passer.

(N'en déplaisent aux écologistes.)

J'essaye d'être le plus lucide possible, et ma lucidité me laisse penser qu'il faut développer d'autres technologies en parallèle, afin d'augmenter notre facilité de déplacement à des vitesses de plus en plus élevées et des poids de plus en plus lourd, voir pour aller sur d'autres planètes...

Ce n'est pas avec le pétrole qu'on y arrivera.

C'est une énergie trop encombrante et lourde.

Évidemment en 2020, c'est encore risible...Au vue de la technologie électrique actuelle.

Ça le sera de moins en moins dans les décennies et siècles à venir.

D'ailleurs la recherche militaire des grandes puissances travaillent sur des armements magnétiques.

Les américains vont lancer prochainement leur premier porte avion a catapulte magnétique, et le (Ou les) prochain porte avion français sera également équipée de cette technologie.

Une technologie très complexe à mettre en œuvre et qui a demandé de longues années de mise au point aux américains.

Les chinois ne sont pas en reste, puisqu'ils espérent créer des canons électromagnétiques...

Une lubie ?

Non, l'UE s'y intéressent fortement également:

"Sur le papier, la technique est ultra-simple (voir ci-dessus). Dans la pratique, c'est loin d'être le cas. Il faut d'abord être en mesure de générer une grande quantité d'énergie en un laps de temps très court (de l'ordre de quatre millisecondes), ce qui signifie une puissance électrique phénoménale « équivalente à celle nécessaire pour une ville de 500.000 habitants », selon l'ISL. Du coup, les générateurs d'énergie sont souvent très volumineux, ce qui représente un inconvénient pour un système destiné à être embarqué sur un navire. Cette gigantesque intensité (plusieurs millions d'ampères) génère d'autre part un effet Joule qui chauffe les rails, également soumis à d'intenses frottements."

https://www.futura-sciences.com/tech/actualites/technologie-canon-electromagnetique-europe-fera-t-elle-mieux-etats-unis-81674/

L'avenir de l'humanité passera certainement par ce type de technologie...

On en est qu'aux prémices.:smile:

Par

MDR, ça fait des années que les ex-pétroliers et particulièrement Total se sont reconvertis en douce dans la production d’électricité renouvelable... rien de nouveau... en plus dernièrement ils ont racheté tous les providers de bornes de recharge les uns après les autres...

La stratégie est on ne peut plus clair, on vend du pétrole tant qu'on peut, MAIS le pognon on va le faire avec de l'électricité renouvelable qui alimentera directement les stations services... de l’électricité produite sans combustible et sans les emmerdes c jackpot...

Par

En réponse à GY201

Tu renifles mal.

Depuis 1930, la fin du pétrole, c'est dans 30 ans. Je suis toujours surpris de la crédulité générale qui donne encore foi a ce mantra.

Un os a ronger sur l'évolution de la pensée des géologues:

https://www.lapresse.ca/actualites/sciences/2019-06-23/petrole-sans-vie-la-revanche-des-geologues-sovietiques

   

Du pétrole qui est toujours plus cher à exploiter ...donc de moins en moins rentable sur les marchés .

Il n'y a qu'à voir le schiste américain embourbé dans la dette pour pouvoir être vendu ....il ne peut pas être exploité autrement que par la dette ,.il est 5 fois plus cher à produire que le saoudien !

Par

En réponse à mekinsy

La demande baisse à cause du covid, mais elle était en hausse depuis 2009. :bah:

Ont peut mettre de côté la pénurie de pétrole, mais on ne peut pas mettre de côté sa rentabilité économique.

Lorsque la crise passera, la demande mondiale repartira nettement à la hausse, pour juguler cela il faut diversifier les ressources.

Je suis d'accord sur le fait que le pétrole sera encore utilisé bien après notre passage sur cette planète, mais on ne peut pas continuer de l'utiliser dans des proportions déraisonnables.

Je pense que les enjeux sont surtout à ce niveau actuellement.

D'autant plus que comme je l'exprimais sur mon commentaire précédent, le pouvoir énergétique du pétrole est faible.

15 tonnes de charbon = 1.6 tonnes de pétrole = 1 gramme d'uranium.

Le nucléaire nous démontre que de faibles quantités de matière nous permettent d'obtenir des quantités d'énergies phénoménales, dont nous ne pouvons pas nous passer.

(N'en déplaisent aux écologistes.)

J'essaye d'être le plus lucide possible, et ma lucidité me laisse penser qu'il faut développer d'autres technologies en parallèle, afin d'augmenter notre facilité de déplacement à des vitesses de plus en plus élevées et des poids de plus en plus lourd, voir pour aller sur d'autres planètes...

Ce n'est pas avec le pétrole qu'on y arrivera.

C'est une énergie trop encombrante et lourde.

Évidemment en 2020, c'est encore risible...Au vue de la technologie électrique actuelle.

Ça le sera de moins en moins dans les décennies et siècles à venir.

D'ailleurs la recherche militaire des grandes puissances travaillent sur des armements magnétiques.

Les américains vont lancer prochainement leur premier porte avion a catapulte magnétique, et le (Ou les) prochain porte avion français sera également équipée de cette technologie.

Une technologie très complexe à mettre en œuvre et qui a demandé de longues années de mise au point aux américains.

Les chinois ne sont pas en reste, puisqu'ils espérent créer des canons électromagnétiques...

Une lubie ?

Non, l'UE s'y intéressent fortement également:

"Sur le papier, la technique est ultra-simple (voir ci-dessus). Dans la pratique, c'est loin d'être le cas. Il faut d'abord être en mesure de générer une grande quantité d'énergie en un laps de temps très court (de l'ordre de quatre millisecondes), ce qui signifie une puissance électrique phénoménale « équivalente à celle nécessaire pour une ville de 500.000 habitants », selon l'ISL. Du coup, les générateurs d'énergie sont souvent très volumineux, ce qui représente un inconvénient pour un système destiné à être embarqué sur un navire. Cette gigantesque intensité (plusieurs millions d'ampères) génère d'autre part un effet Joule qui chauffe les rails, également soumis à d'intenses frottements."

https://www.futura-sciences.com/tech/actualites/technologie-canon-electromagnetique-europe-fera-t-elle-mieux-etats-unis-81674/

L'avenir de l'humanité passera certainement par ce type de technologie...

On en est qu'aux prémices.:smile:

   

Les ressources d'uranium ne sont illimitées et si l'électricité était produite avec du nucléaire sous sa forme actuelle, il n'y en a pour moins longtemps qu'avec le charbon.

Par

Les chiffres sont faux, TOTAL dit:

Développant un modèle intégré de la production d’électricité jusqu’aux ventes aux clients résidentiels et commerciaux, en passant par le stockage et le négoce, Total vise une production nette de 50 TWh et des ventes de 80 TWh à 9 millions de clients d'ici 2025. S’appuyant sur l’élan pris en 2020, Total a pour ambition de devenir un leader mondial dans le domaine des énergies renouvelables, et porte son objectif à 35 GW de capacité brute en 2025 (70% déjà en portefeuille) avec l’ambition d’une croissance de 10 GW par an au-delà, comme il l’a réalisé en 2020.

35 GW de capacité en 2025 correspond à une trentaine de réacteurs nucléaires quand EDF en a 58.

Par

En réponse à zefberry

Du pétrole qui est toujours plus cher à exploiter ...donc de moins en moins rentable sur les marchés .

Il n'y a qu'à voir le schiste américain embourbé dans la dette pour pouvoir être vendu ....il ne peut pas être exploité autrement que par la dette ,.il est 5 fois plus cher à produire que le saoudien !

   

L'histoire montre de nombreux cas de décisions malheureuses. Celles qui ont fait mousser l'intérêt pour les gaz et pétrole de schiste sont le dernier exemple. Il n'y a aucune raison de pleurer sur leur sort et on ne peut que se féliciter que les velléités de prospections aient été stoppées chez nous (par qui d'ailleurs?). Ce n'est pas ça qui bouleverse l'équilibre économique de l'énergie.

Au travers de tout ça, on s'aperçoit que ceux qui roulent en VE dans les îles françaisse ou pas roulent en fait au fuel. Pour revenir au pétrole, nous vivons une période rare de carburants bon marché, tout ça est lié a la fois a la faiblesse de la demande et l'envie pour les Saoud comme pour les russes de contribuer a l'affaiblissement des usa. Les cours du pétrole va suivre la courbe de reprise de l'économie quand la crise politique et économique sera derrière nous, il faudra quand même attendre un peu. Ensuite l'exploitation de gisements difficiles reprendra son niveau de 2018 voire plus. Aujourd'hui, a $60-$70, les gisements profonds seraient largement rentables même avec de nouveaux investissements. A $40, les investissement se feraient a perte. Le offshore de Total est prêt pour l'augmentation de la demande.

L'enjeu est de montrer que les usa ne commandent plus le monde.

.

Par

En réponse à §pla423mo

Ils sont à 200 milliards de CA par an, 7 milliards de résultat par ans et ils vont investir 1 milliards soit 0.5% du CA.

Caradisiac qui nous explique que c'est un virement de bord ...

Permettrez moi de douter.

   

C'est pas "caradisiac", c'est Patrick Pouyanné devant ses actionnaires !!

Si tu crois vraiment que tu fais un plan de "com" façon greenwashing devant un parterre d'actionnaire, c'est que tu comprends pas grand chose à ce monde !

Par

En réponse à GY201

Tu renifles mal.

Depuis 1930, la fin du pétrole, c'est dans 30 ans. Je suis toujours surpris de la crédulité générale qui donne encore foi a ce mantra.

Un os a ronger sur l'évolution de la pensée des géologues:

https://www.lapresse.ca/actualites/sciences/2019-06-23/petrole-sans-vie-la-revanche-des-geologues-sovietiques

   

Très bon article : 12000 barils/jours produits "naturellement"

Production actuelle de pétrole : 96 000 000 barils/jours (https://www.planetoscope.com/petrole/559-production-mondiale-de-petrole.html)

Du coup c'est quoi le message?

Par

En réponse à mjc34

Les chiffres sont faux, TOTAL dit:

Développant un modèle intégré de la production d’électricité jusqu’aux ventes aux clients résidentiels et commerciaux, en passant par le stockage et le négoce, Total vise une production nette de 50 TWh et des ventes de 80 TWh à 9 millions de clients d'ici 2025. S’appuyant sur l’élan pris en 2020, Total a pour ambition de devenir un leader mondial dans le domaine des énergies renouvelables, et porte son objectif à 35 GW de capacité brute en 2025 (70% déjà en portefeuille) avec l’ambition d’une croissance de 10 GW par an au-delà, comme il l’a réalisé en 2020.

35 GW de capacité en 2025 correspond à une trentaine de réacteurs nucléaires quand EDF en a 58.

   

Non non et non

35GW d'énergie éolienne ne correspondent pas à 35GW d'énergie nucléaire.

Plutôt à 7 ou 8 GW et actuellement et à court-terme (au moins quelques années) pour les éoliennes et le solaire sans possibilité de réguler la production

Par

En réponse à GY201

En fait ça revient a dire que le méthane est un élément présent dans tout l'univers, cf lacs de méthane, Titan, Saturne.

Donc a l'échelle de la petitesse de l'homme sur la terre, inépuisable comme l'eau ou le granit.

   

Oui, pour le méthane (et les chaines simples en général), ce sont des éléments courants dans l'univers. Les chaines longues et complexes d'hydrocarbure, en revance...la théorie abiotique n'est toujours pas avéré (et ça fait 60 ans qu'il cherche des gisements en se basant sur cette théorie...Avec une succès proche de zero ! )

Le pétrole ne se forme pratiquement plus sur terre depuis que les champignons sont apparus et donc est forcément limité ! Le gaz abiotique, c'est une chose...mais ça ne remplaçera pas le pétrole (tout comme les bio carburants ne le remplace pas).

On ne fait pas rouler une voiture au méthane comme on fait rouler une voiture à l'essence et si il existe des processus de transformation, ils deviendront de plus en plus couteux ! L'industrie lié au pétrole ne va disparaitre, comme le charbon n'a pas disparu...Mais il y aura forcément un dépassement du paradigme "tout pétrole", c'est en substance ce vers quoi semble aller Total !

Par

En réponse à §pla423mo

Ils sont à 200 milliards de CA par an, 7 milliards de résultat par ans et ils vont investir 1 milliards soit 0.5% du CA.

Caradisiac qui nous explique que c'est un virement de bord ...

Permettrez moi de douter.

   

une entreprise n'investit pas son chiffre d'affaire mais une partie des résultats.

Recommence ton calcul.

Par

En réponse à pechtoc

Donc le nouveau business model n'est plus de marger sur le carburant mais de vendre des trucs inutiles et de la mal bouffe aux conducteurs d'electrique qui doivent tuer le temps durant la recharge... Mouais... C'est quand même fragile comme vecteur de croissance.

   

Ca fonctionne déjà après avoir fait le plein de jus de fossile, plus tard se sera pendant le plein de watt.

Par

En réponse à GY201

Tu renifles mal.

Depuis 1930, la fin du pétrole, c'est dans 30 ans. Je suis toujours surpris de la crédulité générale qui donne encore foi a ce mantra.

Un os a ronger sur l'évolution de la pensée des géologues:

https://www.lapresse.ca/actualites/sciences/2019-06-23/petrole-sans-vie-la-revanche-des-geologues-sovietiques

   

Moi ce qui me surprend c que tu dises une ânerie à chaque post...

Ce n'est pas la fin du pétrole dont on parle mais d'une baisse de la production du brut léger, ce qui donnera le signal de la fin de l'industrie pétrolière monopolistique, pour des années et des années plus tard... sur les marchés une baisse de production veut dire une augmentation du prix, plus on se rapprochera de l'échéance plus le pétrole sera cher... et plus personne ne pourra cramer 1 580 000 barils jour = comme la France... ce chiffre est juste monstrueux... ça démontre notre dépendance stupide et notre argent qu'on brule... en fait c tellement idiot que ça ne va pas durer, l'Europe renonce progressivement au pétrole entièrement contrôlé par les américains... comme le démontre Total la production d’électricité renouvelable va devenir beaucoup plus rentable, de l'électricité sans combustible rien ne peut résister économiquement, même le nuc... et c pour ça qu'ils ont investi massivement dans la batterie de stockage dont ils ont besoin... c un nouveau business plan qui est entrain de se mettre en place...

Par

En réponse à ZZTOP60

Le prix aux bornes des stations ne sera peut-être pas celui qui sert à faire fonctionner le frigo!:bah:

   

On le connaît le prix aux bornes. Total commence à installer des bornes de 45 ou 175kW.

0,35 cts/kW sur les bornes 45kW

0,55 cts/kW sur les bornes 175kW.

A comparer aux 0,15cts/kW qu'on paye pour nos maisons...

Bien sûr il y a les infrastructures de recharges à payer.

Mais ça doit laisser une marge confortable (peut-être même mieux que sur les carburants)...

Par

En réponse à iaka

On le connaît le prix aux bornes. Total commence à installer des bornes de 45 ou 175kW.

0,35 cts/kW sur les bornes 45kW

0,55 cts/kW sur les bornes 175kW.

A comparer aux 0,15cts/kW qu'on paye pour nos maisons...

Bien sûr il y a les infrastructures de recharges à payer.

Mais ça doit laisser une marge confortable (peut-être même mieux que sur les carburants)...

   

Et on peut penser que le prix du KWne sera pas uniforme dans les stations Total car de la même façon qu'il y avait "ajustement" du prix des carburants en tenant compte des conditions d'approvisionnement (éloignement des raffinerie sou dépôts) il en sera de même en fonction du lieu de distribution par rapport aux lieux de production du courant (avec justification des fameuses "pertes en ligne")....

Comme vous le soulignez, il y aura investissement mais avec marge appréciable....

Par

En réponse à mdb92

Moi ce qui me surprend c que tu dises une ânerie à chaque post...

Ce n'est pas la fin du pétrole dont on parle mais d'une baisse de la production du brut léger, ce qui donnera le signal de la fin de l'industrie pétrolière monopolistique, pour des années et des années plus tard... sur les marchés une baisse de production veut dire une augmentation du prix, plus on se rapprochera de l'échéance plus le pétrole sera cher... et plus personne ne pourra cramer 1 580 000 barils jour = comme la France... ce chiffre est juste monstrueux... ça démontre notre dépendance stupide et notre argent qu'on brule... en fait c tellement idiot que ça ne va pas durer, l'Europe renonce progressivement au pétrole entièrement contrôlé par les américains... comme le démontre Total la production d’électricité renouvelable va devenir beaucoup plus rentable, de l'électricité sans combustible rien ne peut résister économiquement, même le nuc... et c pour ça qu'ils ont investi massivement dans la batterie de stockage dont ils ont besoin... c un nouveau business plan qui est entrain de se mettre en place...

   

Mes âneries semblent mieux documentées que les tiennes.

C'est bien de régurgiter le gavage des médias, toutes obédiences confondues, mais chez Total, personne ne songe a une fin technique ou économique du pétrole. Le mouvement actuel permet a Total de s'installer sur un marché qui leur était interdit par la réglementation. Il y a une part du nouveau gâteau a accaparer, en plus c'est subventionné. Les problèmes de grille de distribution de l'électricité vont revenir avec les froids de l'hiver mais bon, comme les hivers se réchauffent tout va bien et que en plus ce n'est pas là que Total se positionne. J'ai perdu le contact avec la gestion européenne de la grille au profit d'informations sur la gestion a long terme des gisements connus de Total et quelques indiscrétions sur les prospections.

Après, tous les rêves sont pour les rêveurs, le principe de réalité va bien les rattraper un jour, au minimum au travers de leurs achats. Être réellement écologiste n'est pas a la portée du premier brailleur venu.

Par

En réponse à GY201

L'histoire montre de nombreux cas de décisions malheureuses. Celles qui ont fait mousser l'intérêt pour les gaz et pétrole de schiste sont le dernier exemple. Il n'y a aucune raison de pleurer sur leur sort et on ne peut que se féliciter que les velléités de prospections aient été stoppées chez nous (par qui d'ailleurs?). Ce n'est pas ça qui bouleverse l'équilibre économique de l'énergie.

Au travers de tout ça, on s'aperçoit que ceux qui roulent en VE dans les îles françaisse ou pas roulent en fait au fuel. Pour revenir au pétrole, nous vivons une période rare de carburants bon marché, tout ça est lié a la fois a la faiblesse de la demande et l'envie pour les Saoud comme pour les russes de contribuer a l'affaiblissement des usa. Les cours du pétrole va suivre la courbe de reprise de l'économie quand la crise politique et économique sera derrière nous, il faudra quand même attendre un peu. Ensuite l'exploitation de gisements difficiles reprendra son niveau de 2018 voire plus. Aujourd'hui, a $60-$70, les gisements profonds seraient largement rentables même avec de nouveaux investissements. A $40, les investissement se feraient a perte. Le offshore de Total est prêt pour l'augmentation de la demande.

L'enjeu est de montrer que les usa ne commandent plus le monde.

.

   

NON monsieur , vos supputations n'engagent que vous .

Il y a deux façons de voir les choses pour la fin du pétrole puisqu'il s'agit d'une ressource finie .

1 , l'épuisement des ressources qui ne suit pas la demande

2 , une production toujours plus chère car plus rare et moins accessible qui rendra les autres énergies plus compétitives

Aujourd'hui l'absence de demande a anticipé ces 2 points .

La preuve Total se désengager , Schlumberger se désengage du schiste , BP , Schell ....Vous êtes plus fort que les directeurs financiers de ces groupes que faites vous là ????:brosse:

Par

En réponse à mekinsy

"le patron de Total estime pouvoir produire 85 GW d'ici 10 ans."

85 GW représenteraient la consommation d'environ 400 000 voitures électriques....

(En prenant en compte le kilométrage moyen de 13000km et une consommation de 15kw/100km)

Ça me surprend un peu que Total se limite à cela. :voyons:

   

Vous confondez GW qui est une unité de puissance et GWh qui est une unité d'énergie. Tout le monde fait l'erreur ou presque c'est dingue. Même les journalistes. Et ça c'est super triste. C'est niveau college

Par

En réponse à StefanEf

Oui, pour le méthane (et les chaines simples en général), ce sont des éléments courants dans l'univers. Les chaines longues et complexes d'hydrocarbure, en revance...la théorie abiotique n'est toujours pas avéré (et ça fait 60 ans qu'il cherche des gisements en se basant sur cette théorie...Avec une succès proche de zero ! )

Le pétrole ne se forme pratiquement plus sur terre depuis que les champignons sont apparus et donc est forcément limité ! Le gaz abiotique, c'est une chose...mais ça ne remplaçera pas le pétrole (tout comme les bio carburants ne le remplace pas).

On ne fait pas rouler une voiture au méthane comme on fait rouler une voiture à l'essence et si il existe des processus de transformation, ils deviendront de plus en plus couteux ! L'industrie lié au pétrole ne va disparaitre, comme le charbon n'a pas disparu...Mais il y aura forcément un dépassement du paradigme "tout pétrole", c'est en substance ce vers quoi semble aller Total !

   

https://fr.wikipedia.org/wiki/Gaz_naturel_pour_véhicules

Le méthane peut faire avancer le véhicule terrestre de ton choix. Je te laisse libre de corriger la fin de ton message.

Pour ce qui est de la controverse, je me contenterai de rappeler que dans un lien que j'ai posté il y a peu, il y a une mention disant que environ 50% du pétrole qui s'épanche dans les océans n'est pas lié a une activité humaine. Il y a beaucoup a réfléchir, il serait surprenant que ces sources soient d'origine récente. Nous n'avons que quelques petits îlots de connaissance dans un océan d'ignorance. Le fait est que les géologues sont nerveux a ce sujet, même chez Total.

.

Par

En réponse à GY201

Il y a quand même un vrai défi pour les forages a très grande profondeur que seuls les russes maîtrisent. Pour l'instant seul BP a tenté , voir Deepwater horizon.

   

ben dans ce cas, ce sont les russes qui deviendront les leaders. :bah:

et eux, pour le coup, ils s'en tapent le coquillage, des écolos d'opérette.

enfin, ne pas oublier le pétrole de synthèse. on arrive même à produire du carburant à partir de nos déchets.

bref, il est difficile d'avoir une vision claire des choses pour les années et décennies à venir. une chose est certaine: il n'y a aucune certitude.

d'ailleurs, comme le disait à juste titre un héros de star wars: "toujours en mouvement, est l'avenir". ça a beau être de la SF, c'était bien trouvé je trouve, car tellement vrai. :bien:

Par

En réponse à mdb92

MDR, ça fait des années que les ex-pétroliers et particulièrement Total se sont reconvertis en douce dans la production d’électricité renouvelable... rien de nouveau... en plus dernièrement ils ont racheté tous les providers de bornes de recharge les uns après les autres...

La stratégie est on ne peut plus clair, on vend du pétrole tant qu'on peut, MAIS le pognon on va le faire avec de l'électricité renouvelable qui alimentera directement les stations services... de l’électricité produite sans combustible et sans les emmerdes c jackpot...

   

ben oui, le but de Total, des autres, et de n'importe quelle entreprise est avant tout de faire du... bénéfice, et peu importe les moyens.

si la direction de Total estime demain que vendre du PQ est source de rentrée d'argent, ben ils se mettront à vendre du PQ.:bah:

Par

En réponse à zefberry

Du pétrole qui est toujours plus cher à exploiter ...donc de moins en moins rentable sur les marchés .

Il n'y a qu'à voir le schiste américain embourbé dans la dette pour pouvoir être vendu ....il ne peut pas être exploité autrement que par la dette ,.il est 5 fois plus cher à produire que le saoudien !

   

oui, mais du fait d'une demande de pétrole faible qui fait que la prix du baril est faible. :bah:

mais si la demande réaugmente et/ou que l'offre baisse, le pétrole cher à récupérer redeviendra profitable.

et si le prix du baril n'augmente pas, c'est que la demande reste inférieure à l'offre et que le pétrole n'est donc pas une denrée rare.

bref, tout ça pour dire qu'on n'est pas près de manquer de pétrole sur cette planète, car c'est in fine le prix du baril qui régule la demande et l'extraction, et qui lui-même découle de la demande et de l'offre.:bah:

Par

En réponse à gordini12

Les ressources d'uranium ne sont illimitées et si l'électricité était produite avec du nucléaire sous sa forme actuelle, il n'y en a pour moins longtemps qu'avec le charbon.

   

(..)

Estimation de la durée des réserves par type de ressource : rappel de la durée de vie des réserves des différentes matières premières

Uranium : un peu moins de 100 ans (sur la base des réacteurs de 2ème génération, milliers d’années dans le cas d’une industrialisation des surgénérateurs). Le doublement de la consommation d'uranium pourrait être compensé par des dépenses d'extraction plus importantes, permettant d'augmenter les RRA.

Pétrole : environ 53 ans de réserves prouvées

Gaz : environ 56 ans

Charbon : environ 109 ans

(..)

=> https://www.connaissancedesenergies.org/fiche-pedagogique/reserves-d-uranium-naturel-dans-le-monde

:bah:

Par

En réponse à mynameisfedo

(..)

Estimation de la durée des réserves par type de ressource : rappel de la durée de vie des réserves des différentes matières premières

Uranium : un peu moins de 100 ans (sur la base des réacteurs de 2ème génération, milliers d’années dans le cas d’une industrialisation des surgénérateurs). Le doublement de la consommation d'uranium pourrait être compensé par des dépenses d'extraction plus importantes, permettant d'augmenter les RRA.

Pétrole : environ 53 ans de réserves prouvées

Gaz : environ 56 ans

Charbon : environ 109 ans

(..)

=> https://www.connaissancedesenergies.org/fiche-pedagogique/reserves-d-uranium-naturel-dans-le-monde

:bah:

   

Bravo pour ces valeurs.

Un lecteur de 20 ans aura tout le temps de voir a ces échéances que gaz et pétrole continueront de circuler dans les gazoducs et oléoducs. Pour le charbon, j'avais entendu (2005) 400 ans, et en plus il y a du charbon partout.

Par

En réponse à GY201

L'histoire montre de nombreux cas de décisions malheureuses. Celles qui ont fait mousser l'intérêt pour les gaz et pétrole de schiste sont le dernier exemple. Il n'y a aucune raison de pleurer sur leur sort et on ne peut que se féliciter que les velléités de prospections aient été stoppées chez nous (par qui d'ailleurs?). Ce n'est pas ça qui bouleverse l'équilibre économique de l'énergie.

Au travers de tout ça, on s'aperçoit que ceux qui roulent en VE dans les îles françaisse ou pas roulent en fait au fuel. Pour revenir au pétrole, nous vivons une période rare de carburants bon marché, tout ça est lié a la fois a la faiblesse de la demande et l'envie pour les Saoud comme pour les russes de contribuer a l'affaiblissement des usa. Les cours du pétrole va suivre la courbe de reprise de l'économie quand la crise politique et économique sera derrière nous, il faudra quand même attendre un peu. Ensuite l'exploitation de gisements difficiles reprendra son niveau de 2018 voire plus. Aujourd'hui, a $60-$70, les gisements profonds seraient largement rentables même avec de nouveaux investissements. A $40, les investissement se feraient a perte. Le offshore de Total est prêt pour l'augmentation de la demande.

L'enjeu est de montrer que les usa ne commandent plus le monde.

.

   

+1

j'ajouterai que si des compagnies peuvent faire faillite, d'autres, nouvelles, les remplaceront au besoin.

bref, oui, si des gisements aujourd'hui sont non ou ne sont plus rentables, ils le (re)deviendront automatiquement si la demande réaugmente, c'est à dire par ricochet avec une hausse du prix du baril.

tout se régule automatiquement:

si la demande augmente => l'offre peine à suffire => le prix du baril augmente => de nouveaux gisement onéreux peuvent ouvrir car rentables

si l'offre devient finalement plus importante que la demande => le prix du baril baisse => les gisements onéreux deviennent non rentables => l'offre baisse => la demande peut alors redevenir plus importante que l'offre, et on est reparti pour un cycle.

:bah:

Par

En réponse à ape-happy

Non non et non

35GW d'énergie éolienne ne correspondent pas à 35GW d'énergie nucléaire.

Plutôt à 7 ou 8 GW et actuellement et à court-terme (au moins quelques années) pour les éoliennes et le solaire sans possibilité de réguler la production

   

oui, avec les centrales nucléaires, la production d'électricité est garantie proche des 100%.

avec les éoliennes, ça dépend de la force du vent (qui par ailleurs s'il doit souffler, ne doit pas non plus souffler trop fort).

avec les panneaux solaires, c'est la même chose: faut du soleil ou à minima de la luminosité. et la nuit, ça ne fonctionne pas.

les barrages hydrauliques, c'est globalement efficace, sauf en périodes de décheresse, mais la production reste limitée.

les éoliennes sous-marines sont également assez efficaces avec une belle garantie de production

il y a également la marée motrice, mais c'est limité à des zones données et ce sont des projets conséquents.

reste les centrales au charbon, pétrole, gaz, etc... mais là, les rejets de co2 sont un problème

Par

En réponse à StefanEf

Oui, pour le méthane (et les chaines simples en général), ce sont des éléments courants dans l'univers. Les chaines longues et complexes d'hydrocarbure, en revance...la théorie abiotique n'est toujours pas avéré (et ça fait 60 ans qu'il cherche des gisements en se basant sur cette théorie...Avec une succès proche de zero ! )

Le pétrole ne se forme pratiquement plus sur terre depuis que les champignons sont apparus et donc est forcément limité ! Le gaz abiotique, c'est une chose...mais ça ne remplaçera pas le pétrole (tout comme les bio carburants ne le remplace pas).

On ne fait pas rouler une voiture au méthane comme on fait rouler une voiture à l'essence et si il existe des processus de transformation, ils deviendront de plus en plus couteux ! L'industrie lié au pétrole ne va disparaitre, comme le charbon n'a pas disparu...Mais il y aura forcément un dépassement du paradigme "tout pétrole", c'est en substance ce vers quoi semble aller Total !

   

reste que tu peux produire de l'électricité à partir de méthane. :bah:

Par

En réponse à iaka

On le connaît le prix aux bornes. Total commence à installer des bornes de 45 ou 175kW.

0,35 cts/kW sur les bornes 45kW

0,55 cts/kW sur les bornes 175kW.

A comparer aux 0,15cts/kW qu'on paye pour nos maisons...

Bien sûr il y a les infrastructures de recharges à payer.

Mais ça doit laisser une marge confortable (peut-être même mieux que sur les carburants)...

   

faut pas rêver: je suppose que si ça n'est pas déjà fait, le gouvernement taxera l'électricité offerte par ces bornes.

donc, oui, cette électricité ne fera qu'augmenter avec le temps. :bah:

mais je pense que tout le monde l'a bien compris.

en revanche, il est illusoire de croire que l'électricité utilisée au domicile pour recharger les voitures à domicile sera davantage taxée que celle utilisée par le frigo. pour la simple raison que cette électricité passe par le réseau électrique du domicile et que l'état n'a pas de droit de regard sur ce à quoi elle sert au juste. et quand bien même il l'aurait, il est tellement simple de bypasser à domicile tout système de mesure étatique.:bah:

Par

En réponse à ZZTOP60

Et on peut penser que le prix du KWne sera pas uniforme dans les stations Total car de la même façon qu'il y avait "ajustement" du prix des carburants en tenant compte des conditions d'approvisionnement (éloignement des raffinerie sou dépôts) il en sera de même en fonction du lieu de distribution par rapport aux lieux de production du courant (avec justification des fameuses "pertes en ligne")....

Comme vous le soulignez, il y aura investissement mais avec marge appréciable....

   

ben oui, et on sait par exemple que l'électricité proposée sur autoroute sera ainsi plus chère qu'en dehors.

bref, le modèle actuel lié à la distribution d'essence/gasole s'appliquera et s'applique déjà à la distribution d'électricité. :bah:

la seule différence est qu'on peut également recharger sa voiture à domicile. sous réserve de le pouvoir (50-60% de la population?)

maintenant, avec les voitures à hydrogène, il en sera de même de l'hydrogène vendue: à l'identique de l'essence/gasole, avec taxation de l'état, avec comme excuse = polluant à produire. :biggrin:

Par

En réponse à GY201

Mes âneries semblent mieux documentées que les tiennes.

C'est bien de régurgiter le gavage des médias, toutes obédiences confondues, mais chez Total, personne ne songe a une fin technique ou économique du pétrole. Le mouvement actuel permet a Total de s'installer sur un marché qui leur était interdit par la réglementation. Il y a une part du nouveau gâteau a accaparer, en plus c'est subventionné. Les problèmes de grille de distribution de l'électricité vont revenir avec les froids de l'hiver mais bon, comme les hivers se réchauffent tout va bien et que en plus ce n'est pas là que Total se positionne. J'ai perdu le contact avec la gestion européenne de la grille au profit d'informations sur la gestion a long terme des gisements connus de Total et quelques indiscrétions sur les prospections.

Après, tous les rêves sont pour les rêveurs, le principe de réalité va bien les rattraper un jour, au minimum au travers de leurs achats. Être réellement écologiste n'est pas a la portée du premier brailleur venu.

   

A noter que beaucoup d'habitants du Var touchés par les inondations mais ayant encore un domicile se retrouvent finalement comme des cons en s'apercevant qu'ils avaient un logement tout électrique. jusque parfois aux volets des fenêtres...

quand on met tous ses oeufs dans le même panier, ça peut être problématique dans certains cas.

Par

En réponse à Dudulecampagne

Vous confondez GW qui est une unité de puissance et GWh qui est une unité d'énergie. Tout le monde fait l'erreur ou presque c'est dingue. Même les journalistes. Et ça c'est super triste. C'est niveau college

   

J'ai repris l'extrait de l'article, mais je mets bien 15kwh/100km pour la conso moyenne d'une auto électrique...

Ce qui signifie que je cause bien de 85Gwh. :coucou:

Rassure toi, j'ai omis le h en répétant le 85Gw de l'article, car ce n'était pas le fond du problème...

Mais il est vrai que je devrais plus être vigilant. :wink:

Par

En réponse à GY201

Bravo pour ces valeurs.

Un lecteur de 20 ans aura tout le temps de voir a ces échéances que gaz et pétrole continueront de circuler dans les gazoducs et oléoducs. Pour le charbon, j'avais entendu (2005) 400 ans, et en plus il y a du charbon partout.

   

normal.

ces durées s'entendent si la consommation de ces énergies restent la même au fil du temps.

sauf que ça n'est pas possible, puisque plus c'est rare, plus le prix augmente, plus la consommation baisse, plus la durée augmente...

bref, on en revient toujours à la loi de l'offre et de la demande qui régule tout et fausse toutes ces hypothèses.

Par

En réponse à mynameisfedo

A noter que beaucoup d'habitants du Var touchés par les inondations mais ayant encore un domicile se retrouvent finalement comme des cons en s'apercevant qu'ils avaient un logement tout électrique. jusque parfois aux volets des fenêtres...

quand on met tous ses oeufs dans le même panier, ça peut être problématique dans certains cas.

   

D'où l'intérêt de disposer d'une batterie issue d'une VE au rebut dans son habitation. :wink:

Les volets électriques c'est trop pratiques. :love:

Par

En réponse à mynameisfedo

faut pas rêver: je suppose que si ça n'est pas déjà fait, le gouvernement taxera l'électricité offerte par ces bornes.

donc, oui, cette électricité ne fera qu'augmenter avec le temps. :bah:

mais je pense que tout le monde l'a bien compris.

en revanche, il est illusoire de croire que l'électricité utilisée au domicile pour recharger les voitures à domicile sera davantage taxée que celle utilisée par le frigo. pour la simple raison que cette électricité passe par le réseau électrique du domicile et que l'état n'a pas de droit de regard sur ce à quoi elle sert au juste. et quand bien même il l'aurait, il est tellement simple de bypasser à domicile tout système de mesure étatique.:bah:

   

Il y a le même débat sur l’eau pour taxer l’eau des piscines, un moyen simple et non intrusif est de définir un seuil raisonnable par personne dans le foyer et par an. Par exemple 40M3 ou 50M3 par personne et par an. Au-delà le reste n’étant que confort, fuite, ou mauvais usage délibéré.

Pourquoi ne peuvent-ils pas imaginer faire la même chose pour l’électricité ? Attention, ce n’est pas mon opinion !

Par

En réponse à gordini12

Les ressources d'uranium ne sont illimitées et si l'électricité était produite avec du nucléaire sous sa forme actuelle, il n'y en a pour moins longtemps qu'avec le charbon.

   

C'est pour cette raison qu'il faut continuer d'investir sur la véritable énergie d'avenir que représente la fusion nucléaire.

La seule pouvant répondre à nos colossaux besoins énergétiques durablement. :bah:

Nos besoins en électricité ne cesseront de croître d'années en années...:miam:

Il est possible que la Chine développe un démonstrateur d'ici 2050.

En Europe nous prenons trop de retard dans ce domaine. :pfff:

Par

... Et donc appliquer un tarif supérieur au-delà du seuil.

Par

En réponse à Keroz_NB

Il y a le même débat sur l’eau pour taxer l’eau des piscines, un moyen simple et non intrusif est de définir un seuil raisonnable par personne dans le foyer et par an. Par exemple 40M3 ou 50M3 par personne et par an. Au-delà le reste n’étant que confort, fuite, ou mauvais usage délibéré.

Pourquoi ne peuvent-ils pas imaginer faire la même chose pour l’électricité ? Attention, ce n’est pas mon opinion !

   

Si l'énergie était si précieuse, il faudrait en effet un système de taxes incitant les gens à moins consommer.

L'écologie commence par notre capacité à maîtriser notre consommation d'énergies.:bah:

Par

En réponse à mekinsy

D'où l'intérêt de disposer d'une batterie issue d'une VE au rebut dans son habitation. :wink:

Les volets électriques c'est trop pratiques. :love:

   

(..)Les volets électriques c'est trop pratiques.(..)

et quand ça tombe en panne, t'es comme un con. :biggrin:

les moins cons étant ceux qui choisissent à minima des volets électriques manipulables également en mode manuel.

au cas où...:bah:

Par

En réponse à mynameisfedo

normal.

ces durées s'entendent si la consommation de ces énergies restent la même au fil du temps.

sauf que ça n'est pas possible, puisque plus c'est rare, plus le prix augmente, plus la consommation baisse, plus la durée augmente...

bref, on en revient toujours à la loi de l'offre et de la demande qui régule tout et fausse toutes ces hypothèses.

   

Tout à fait.:bien:

La Chine à fait exploser la demande en 15ans...Et continue de le faire:

"Avec près de 1 000 GW, la Chine pèse aujourd'hui pour près de la moitié des capacités des centrales à charbon dans le monde, suivie par les États-Unis (259 GW) et l'Inde (221 GW). En dépit du soutien affiché par le président Donald Trump à cette source d'énergie, les États-Unis concentrent la moitié des centrales à charbon arrêtées dans le monde. Au total, en 2018, ce sont 45 unités correspondant à 17,6 GW de capacité qui ont ainsi été fermées. 

Le Conseil de l'électricité chinois, qui représente les installations électriques du pays, a ainsi appelé récemment à augmenter la capacité des centrales à charbon nationales à 1 300 gigawatts d'ici 2030, soit 30 % de plus que les niveaux actuels, selon le même rapport."

https://www.novethic.fr/actualite/energie/energies-fossiles/isr-rse/le-nombre-de-centrales-a-charbon-recule-partout-dans-le-monde-sauf-en-chine-147082.html

A voir comment l'Inde et son 1.3 milliard d'habitants va évoluer....:voyons:

Espérons qu'ils ne suivent pas le même chemin.

Mais une chose qui est sur, nous ne sommes pas prêt d'améliorer mondialement la situation. (Sûrement pas avant la fin de ce siècle...)

Par

En réponse à Keroz_NB

Il y a le même débat sur l’eau pour taxer l’eau des piscines, un moyen simple et non intrusif est de définir un seuil raisonnable par personne dans le foyer et par an. Par exemple 40M3 ou 50M3 par personne et par an. Au-delà le reste n’étant que confort, fuite, ou mauvais usage délibéré.

Pourquoi ne peuvent-ils pas imaginer faire la même chose pour l’électricité ? Attention, ce n’est pas mon opinion !

   

mauvaise idée.

déjà que pour l'eau, t'as parfaitement le droit de prendre un bain chaque jour, voire un bain chaque jour par chaque membre de la famille. et tu peux alors te retrouver avec la même consommation d'eau que celui qui remplit régulièrement sa piscine mais ne prend que des douches rapides.

mais pour l'électricité, il faut tout de même savoir que le chauffage électrique consomme largement plus d'électricité que ta voiture électrique 6 mois durant dans l'année.

donc, inapplicable.:bah:

Par

En réponse à mynameisfedo

(..)Les volets électriques c'est trop pratiques.(..)

et quand ça tombe en panne, t'es comme un con. :biggrin:

les moins cons étant ceux qui choisissent à minima des volets électriques manipulables également en mode manuel.

au cas où...:bah:

   

Une batterie électrique dans la maison ca peut le faire. :brosse:

En plus, ça te sers à faire tampon entre ton compteur électrique et ta VE. :tourne: (Ca évite de passer a un abonnement supérieur pour les recharges rapides.)

Il faut savoir évoluer avec son temps...:bah:

(Même si il s'annonce orageux...:peur:)

Par

En réponse à mekinsy

Si l'énergie était si précieuse, il faudrait en effet un système de taxes incitant les gens à moins consommer.

L'écologie commence par notre capacité à maîtriser notre consommation d'énergies.:bah:

   

sauf que le principe de rendre cher ce qui est rare favorise la discrimination entre les gens aisés et ceux qui le sont moins.

et quand il s'agit d'eau, électricité, gaz, fuel, nourriture... ça devient très vite problématique. :bah:

par exemple, je ne serais pas opposé personnellement à ce qu'on impose la nourriture bio en France.

perso, ça me couterait plus cher, mais j'ai largement les moyens pour prendre en compte une telle augmentation des dépenses de nourriture.

mais je sais également que si moi, je peux me le permettre, ça n'est pas le cas, ou difficilement, pour une bonne palanquée de la population. :bah:

bref, les écolos sont dans une impasse = comment inciter globalement les moins aisés à consommer mieux tout en leur permettant de ne pas vivre moins bien?

en taxant davantage ceux qui sont mieux lotis?

en risquant de motiver ces derniers à gagner moins et donc à travailler moins?

:bah:

Par

En réponse à mynameisfedo

A noter que beaucoup d'habitants du Var touchés par les inondations mais ayant encore un domicile se retrouvent finalement comme des cons en s'apercevant qu'ils avaient un logement tout électrique. jusque parfois aux volets des fenêtres...

quand on met tous ses oeufs dans le même panier, ça peut être problématique dans certains cas.

   

Je crains pour eux qu'ils aient d'autres tracas en ce moment.

De toute façon, sans électricité, pas de chaudière, pas de poêle a pellet, pas d'eau chaude pour parler de l'indispensable. Il ne reste que la cheminée ou le poêle à bûches et les muscles pour les portes. volets et fenêtres.

Par

En réponse à mekinsy

Tout à fait.:bien:

La Chine à fait exploser la demande en 15ans...Et continue de le faire:

"Avec près de 1 000 GW, la Chine pèse aujourd'hui pour près de la moitié des capacités des centrales à charbon dans le monde, suivie par les États-Unis (259 GW) et l'Inde (221 GW). En dépit du soutien affiché par le président Donald Trump à cette source d'énergie, les États-Unis concentrent la moitié des centrales à charbon arrêtées dans le monde. Au total, en 2018, ce sont 45 unités correspondant à 17,6 GW de capacité qui ont ainsi été fermées. 

Le Conseil de l'électricité chinois, qui représente les installations électriques du pays, a ainsi appelé récemment à augmenter la capacité des centrales à charbon nationales à 1 300 gigawatts d'ici 2030, soit 30 % de plus que les niveaux actuels, selon le même rapport."

https://www.novethic.fr/actualite/energie/energies-fossiles/isr-rse/le-nombre-de-centrales-a-charbon-recule-partout-dans-le-monde-sauf-en-chine-147082.html

A voir comment l'Inde et son 1.3 milliard d'habitants va évoluer....:voyons:

Espérons qu'ils ne suivent pas le même chemin.

Mais une chose qui est sur, nous ne sommes pas prêt d'améliorer mondialement la situation. (Sûrement pas avant la fin de ce siècle...)

   

il est clair que même si les 350 millions d'européens cessent tout déplacement, activité et se couchent et se lèvent comme les poules, ça ne changerait pas grand chose sur une planète habitée par 8 milliards d'individus, dont, pour une bonne majorité, la préoccupation principale est de survivre au jour le jour... :bah:

Par

En réponse à GY201

Je crains pour eux qu'ils aient d'autres tracas en ce moment.

De toute façon, sans électricité, pas de chaudière, pas de poêle a pellet, pas d'eau chaude pour parler de l'indispensable. Il ne reste que la cheminée ou le poêle à bûches et les muscles pour les portes. volets et fenêtres.

   

concernant la chaudière, il n'est toutefois pas stupide d'investir dans un onduleur sur lequel on peut la brancher, car la consommation électrique de la chaudière reste faible. et ne pas pouvoir l'utiliser lors d'une coupure de courant, c'est tout de même ballot. :bah:

Par

En réponse à mynameisfedo

ben dans ce cas, ce sont les russes qui deviendront les leaders. :bah:

et eux, pour le coup, ils s'en tapent le coquillage, des écolos d'opérette.

enfin, ne pas oublier le pétrole de synthèse. on arrive même à produire du carburant à partir de nos déchets.

bref, il est difficile d'avoir une vision claire des choses pour les années et décennies à venir. une chose est certaine: il n'y a aucune certitude.

d'ailleurs, comme le disait à juste titre un héros de star wars: "toujours en mouvement, est l'avenir". ça a beau être de la SF, c'était bien trouvé je trouve, car tellement vrai. :bien:

   

Si la seule certitude que l'on a, c'est que notre qualité de vie va continuellement se dégrader de notre vivant...

Vue que les gazs à effet de serres vont continuer à chauffer la planète...

Avec les précipitations qui vont bien.

(Pluies ou neiges abondantes.)

On n'a pas fini de constater des crues, des gros grêlons et autres mini tornades en France.

Ça ne fera que s'accentuer et s'intensifier au fil des prochaines décennies.

Il va falloir s'habituer a vivre avec une épée de Damocles au dessus de la tête. :blague:

Ce ne sera pas faute d'en avoir causé.

(Pas forcément ici mais depuis les années 2000 le problème est relayé fréquemment par les médias sans que rien n'ait véritablement évolué dans le bon sens.)

Par

En réponse à zefberry

NON monsieur , vos supputations n'engagent que vous .

Il y a deux façons de voir les choses pour la fin du pétrole puisqu'il s'agit d'une ressource finie .

1 , l'épuisement des ressources qui ne suit pas la demande

2 , une production toujours plus chère car plus rare et moins accessible qui rendra les autres énergies plus compétitives

Aujourd'hui l'absence de demande a anticipé ces 2 points .

La preuve Total se désengager , Schlumberger se désengage du schiste , BP , Schell ....Vous êtes plus fort que les directeurs financiers de ces groupes que faites vous là ????:brosse:

   

Le schiste est un fiasco, je crois l'avoir déjà écris avec d'autres mots. Tout le monde se désengage.

Quand a l'épuisement du pétrole c'est dans 30 ans. Comme en 1930.

Une petite question: combien de fois avez vous fait le voyage pour aller a Stavanger, Riyad ou Pointe Noire? La raison de mes passages dans ces villes était justement le pétrole sans pour autant que je travaille pour ces pétroliers avec qui j'ai pu bavarder. Aujourd'hui j'ai un accès privilégié a beaucoup de choses qui ne sont pas confidentielles chez Total mais liées principalement a l'exploitation offshore.

Il faut juste arriver a comprendre que les gesticulations des annonces a la presse sont un paravent. Derrière ce paravent tout se passe comme à l'habitude.

Par

En réponse à mynameisfedo

sauf que le principe de rendre cher ce qui est rare favorise la discrimination entre les gens aisés et ceux qui le sont moins.

et quand il s'agit d'eau, électricité, gaz, fuel, nourriture... ça devient très vite problématique. :bah:

par exemple, je ne serais pas opposé personnellement à ce qu'on impose la nourriture bio en France.

perso, ça me couterait plus cher, mais j'ai largement les moyens pour prendre en compte une telle augmentation des dépenses de nourriture.

mais je sais également que si moi, je peux me le permettre, ça n'est pas le cas, ou difficilement, pour une bonne palanquée de la population. :bah:

bref, les écolos sont dans une impasse = comment inciter globalement les moins aisés à consommer mieux tout en leur permettant de ne pas vivre moins bien?

en taxant davantage ceux qui sont mieux lotis?

en risquant de motiver ces derniers à gagner moins et donc à travailler moins?

:bah:

   

Justement, c'est tout l'inverse de ce que j'imagine (Du moins pour la partie électrique), genre une taxe faible pour ce qui serait considéré comme l'essentiel, et a partir d'un certain seuil on tape fort.:bah:

"La consommation électrique d’un PC portable ou d’un ordinateur fixe dépend aussi de son utilisation. En effet, certains ordinateurs sont utilisés plus intensément que d’autres, que ce soit à des fins professionnelles, pour le gaming ou les transactions de crypto-monnaie. Ces activités ne pouvant se faire avec un simple ordinateur familial (réservé à un usage ponctuel), il faut donc choisir le bon modèle, doté de la puissance nécessaire. Or, ces PC sont généralement bien plus gourmands en énergie. Par exemple, la consommation d’un PC destiné au gaming est de 3000 kWh/an." :eek:

https://total.direct-energie.com/particuliers/parlons-energie/dossiers-energie/comprendre-le-marche-de-l-energie/zoom-sur-la-consommation-electrique-d-un-ordinateur

3000kwh par an !

Soit 20 000km à 15kwh/100km en VE.

Pour seulement jouer ?! :pfff:

Je ne trouve pas que ce soit normal de laisser des gens gaspiller autant d'énergie.

A un degré moindre, il y a des installations de home cinéma de gamme moyenne consommant plus de 1500Wh. (Projeteur + serveur ou lecteur + ampli + caisson.)

Si le Linky peut servir à relever ce type d'utilisation, alors il trouvera grâce à mes yeux.

(Je n'affirme pas qu'il le peut...J'émets une hypothèse.)

Par

En réponse à mekinsy

Si la seule certitude que l'on a, c'est que notre qualité de vie va continuellement se dégrader de notre vivant...

Vue que les gazs à effet de serres vont continuer à chauffer la planète...

Avec les précipitations qui vont bien.

(Pluies ou neiges abondantes.)

On n'a pas fini de constater des crues, des gros grêlons et autres mini tornades en France.

Ça ne fera que s'accentuer et s'intensifier au fil des prochaines décennies.

Il va falloir s'habituer a vivre avec une épée de Damocles au dessus de la tête. :blague:

Ce ne sera pas faute d'en avoir causé.

(Pas forcément ici mais depuis les années 2000 le problème est relayé fréquemment par les médias sans que rien n'ait véritablement évolué dans le bon sens.)

   

Après, certains ne réfléchissent pas plus loin que le bout de leur nez.

il ne me viendrait pas par exemple à l'esprit d'habiter près d'une rivière, en bord d'une falaise ou à un endroit dont le sol est 1m plus bas que le niveau de la mer. et les d'autres exemples pullulent.

beaucoup ne raisonnent qu'au jour le jour et ne parviennent pas à extrapoler les problèmes à venir.

mais dans un pays où l'on nous explique comment bien se laver les mains, il est vrai que ça n'a rien d'étonnant...:bah:

Par

En réponse à mjc34

Les chiffres sont faux, TOTAL dit:

Développant un modèle intégré de la production d’électricité jusqu’aux ventes aux clients résidentiels et commerciaux, en passant par le stockage et le négoce, Total vise une production nette de 50 TWh et des ventes de 80 TWh à 9 millions de clients d'ici 2025. S’appuyant sur l’élan pris en 2020, Total a pour ambition de devenir un leader mondial dans le domaine des énergies renouvelables, et porte son objectif à 35 GW de capacité brute en 2025 (70% déjà en portefeuille) avec l’ambition d’une croissance de 10 GW par an au-delà, comme il l’a réalisé en 2020.

35 GW de capacité en 2025 correspond à une trentaine de réacteurs nucléaires quand EDF en a 58.

   

La je comprends mieux. :oui:

Effectivement, vue comme ça, on est plus en accord avec la puissance financière que représente Total et l'objectif ambitieux que cette multinationale s'est fixée sur les 10 prochaines années. :jap:

Par

En réponse à mekinsy

Justement, c'est tout l'inverse de ce que j'imagine (Du moins pour la partie électrique), genre une taxe faible pour ce qui serait considéré comme l'essentiel, et a partir d'un certain seuil on tape fort.:bah:

"La consommation électrique d’un PC portable ou d’un ordinateur fixe dépend aussi de son utilisation. En effet, certains ordinateurs sont utilisés plus intensément que d’autres, que ce soit à des fins professionnelles, pour le gaming ou les transactions de crypto-monnaie. Ces activités ne pouvant se faire avec un simple ordinateur familial (réservé à un usage ponctuel), il faut donc choisir le bon modèle, doté de la puissance nécessaire. Or, ces PC sont généralement bien plus gourmands en énergie. Par exemple, la consommation d’un PC destiné au gaming est de 3000 kWh/an." :eek:

https://total.direct-energie.com/particuliers/parlons-energie/dossiers-energie/comprendre-le-marche-de-l-energie/zoom-sur-la-consommation-electrique-d-un-ordinateur

3000kwh par an !

Soit 20 000km à 15kwh/100km en VE.

Pour seulement jouer ?! :pfff:

Je ne trouve pas que ce soit normal de laisser des gens gaspiller autant d'énergie.

A un degré moindre, il y a des installations de home cinéma de gamme moyenne consommant plus de 1500Wh. (Projeteur + serveur ou lecteur + ampli + caisson.)

Si le Linky peut servir à relever ce type d'utilisation, alors il trouvera grâce à mes yeux.

(Je n'affirme pas qu'il le peut...J'émets une hypothèse.)

   

(..)A un degré moindre, il y a des installations de home cinéma de gamme moyenne consommant plus de 1500Wh. (Projeteur + serveur ou lecteur + ampli + caisson.)(..)

perso, j'ai une salle de cinéma au sous-sol de ma maison, et la consommation est bien au-delà de cette puissance:

projecteur vidéo = moins de 300watts

ampli = 580w grand max (mais uniquement volume au plus haut, ce qui n'arrive donc fort heureusement jamais)

2 HP arrières surround musiccast 10w chacun grand max à pleine puissance (donc jamais) quand ils sont utilisés

un lecteur android qui consomme 3 fois rien

une platine blu-ray qui consomme 3 fois rien.

bref, ça doit me faire du 600wats réel pendant 1h (épisode de série) ou 2h (film) par soir à tout casser. grosso modo, c'est que dalle.

en revanche, quand je me réchauffe un peu avec un radiateur électrique, c'est 900-1200 watts. alors... :biggrin:

maintenant, non, l'état ne s'amusera jamais à décortiquer notre consommation appareil par appareil, à moins de pondre une usine à gaz, facilement contournable par des appareils électriques intermédiaires et capables de brouiller n'importe quel signal espion.

seul méthode efficace: taxer davantage à mesure que la consommation augmente.

sauf qu'avec le chauffage électrique, ça n'est pas pensable, à moins d'accepter de taper sur les ménages les moins aisés, voire d'inciter beaucoup à vivre par 12-14 degrés chez eux (ce qui est déjà le cas pour certains, cric-crac en fins de mois).:bah:

Par

En réponse à mynameisfedo

(..)A un degré moindre, il y a des installations de home cinéma de gamme moyenne consommant plus de 1500Wh. (Projeteur + serveur ou lecteur + ampli + caisson.)(..)

perso, j'ai une salle de cinéma au sous-sol de ma maison, et la consommation est bien au-delà de cette puissance:

projecteur vidéo = moins de 300watts

ampli = 580w grand max (mais uniquement volume au plus haut, ce qui n'arrive donc fort heureusement jamais)

2 HP arrières surround musiccast 10w chacun grand max à pleine puissance (donc jamais) quand ils sont utilisés

un lecteur android qui consomme 3 fois rien

une platine blu-ray qui consomme 3 fois rien.

bref, ça doit me faire du 600wats réel pendant 1h (épisode de série) ou 2h (film) par soir à tout casser. grosso modo, c'est que dalle.

en revanche, quand je me réchauffe un peu avec un radiateur électrique, c'est 900-1200 watts. alors... :biggrin:

maintenant, non, l'état ne s'amusera jamais à décortiquer notre consommation appareil par appareil, à moins de pondre une usine à gaz, facilement contournable par des appareils électriques intermédiaires et capables de brouiller n'importe quel signal espion.

seul méthode efficace: taxer davantage à mesure que la consommation augmente.

sauf qu'avec le chauffage électrique, ça n'est pas pensable, à moins d'accepter de taper sur les ménages les moins aisés, voire d'inciter beaucoup à vivre par 12-14 degrés chez eux (ce qui est déjà le cas pour certains, cric-crac en fins de mois).:bah:

   

(..)perso, j'ai une salle de cinéma au sous-sol de ma maison, et la consommation est bien au-delà de cette puissance:(..)

il fallait bien évidemment lire "bien en-deça".

Par

En réponse à mynameisfedo

Après, certains ne réfléchissent pas plus loin que le bout de leur nez.

il ne me viendrait pas par exemple à l'esprit d'habiter près d'une rivière, en bord d'une falaise ou à un endroit dont le sol est 1m plus bas que le niveau de la mer. et les d'autres exemples pullulent.

beaucoup ne raisonnent qu'au jour le jour et ne parviennent pas à extrapoler les problèmes à venir.

mais dans un pays où l'on nous explique comment bien se laver les mains, il est vrai que ça n'a rien d'étonnant...:bah:

   

Effectivement les éventuelles problématiques à soulever avant l'achat d'un terrain sont à prendre en compte si on souhaite s'y installer durablement.

Je partage ton raisonnement sur ce point là. :bien:

On appelle cela:

Avoir du bon sens !

D'ailleurs lorsque je regarde parfois les "Maison à vendre" sur M6, je suis toujours étonné de constater à quel point les gens ne s'intéressent pas à la structure de l'habitation. (Question sur les matériaux utilisés, les possibilités d'aménagement en prenant en compte les conduites d'eau, d'électricité ou éventuellement de gaz...Les joints des fenêtres, portes...etc...etc...)

Non, ils regardent la déco...L'aspect pratique éventuellement...La luminosité...Et ils ont fait le tour.

Ces derniers mois je me suis aperçu que d'avoir du bon sens était une qualité à part entière. :blague:

(N'ayant aucun rapport avec le niveau intellectuelle d'une personne.)

Par

En réponse à mynameisfedo

(..)A un degré moindre, il y a des installations de home cinéma de gamme moyenne consommant plus de 1500Wh. (Projeteur + serveur ou lecteur + ampli + caisson.)(..)

perso, j'ai une salle de cinéma au sous-sol de ma maison, et la consommation est bien au-delà de cette puissance:

projecteur vidéo = moins de 300watts

ampli = 580w grand max (mais uniquement volume au plus haut, ce qui n'arrive donc fort heureusement jamais)

2 HP arrières surround musiccast 10w chacun grand max à pleine puissance (donc jamais) quand ils sont utilisés

un lecteur android qui consomme 3 fois rien

une platine blu-ray qui consomme 3 fois rien.

bref, ça doit me faire du 600wats réel pendant 1h (épisode de série) ou 2h (film) par soir à tout casser. grosso modo, c'est que dalle.

en revanche, quand je me réchauffe un peu avec un radiateur électrique, c'est 900-1200 watts. alors... :biggrin:

maintenant, non, l'état ne s'amusera jamais à décortiquer notre consommation appareil par appareil, à moins de pondre une usine à gaz, facilement contournable par des appareils électriques intermédiaires et capables de brouiller n'importe quel signal espion.

seul méthode efficace: taxer davantage à mesure que la consommation augmente.

sauf qu'avec le chauffage électrique, ça n'est pas pensable, à moins d'accepter de taper sur les ménages les moins aisés, voire d'inciter beaucoup à vivre par 12-14 degrés chez eux (ce qui est déjà le cas pour certains, cric-crac en fins de mois).:bah:

   

Mon home cinéma consomme plus de 1000Wh réel, mais il fonctionne 2h max en moyenne par jour. (Uniquement pour des films le nécessitant ou doc/emission à grand spectacle.)

Le reste du temps, je fais tout avec mon smartphone:

TV basique, radio, journal, YouTube, forum, GPS...etc...etc...

Ca compense largement vue la consommation de misère et les immenses possibilités de ce tout petit appareil aussi performant qu'ecologique finalement puisqu'il intègre plusieurs autres appareils en un seul. (J'aime beaucoup ce produit car il me permet d'assouvir mon côté highTech tout en me sentant eco-responsable.)

Et pour le côté pro/bureautique l'ordinateur portable.

(Plus ergonomique.)

Par

En réponse à mekinsy

Effectivement les éventuelles problématiques à soulever avant l'achat d'un terrain sont à prendre en compte si on souhaite s'y installer durablement.

Je partage ton raisonnement sur ce point là. :bien:

On appelle cela:

Avoir du bon sens !

D'ailleurs lorsque je regarde parfois les "Maison à vendre" sur M6, je suis toujours étonné de constater à quel point les gens ne s'intéressent pas à la structure de l'habitation. (Question sur les matériaux utilisés, les possibilités d'aménagement en prenant en compte les conduites d'eau, d'électricité ou éventuellement de gaz...Les joints des fenêtres, portes...etc...etc...)

Non, ils regardent la déco...L'aspect pratique éventuellement...La luminosité...Et ils ont fait le tour.

Ces derniers mois je me suis aperçu que d'avoir du bon sens était une qualité à part entière. :blague:

(N'ayant aucun rapport avec le niveau intellectuelle d'une personne.)

   

Oui, recherche appartement ou maison à vendre, je regarde de temps en temps, et ça me fait toujours marrer comme toi quand je vois globalement le cahier des charges des gens. :biggrin:

Mais bon, certains, ils sont rares, s'intéressent heureusement à des aspects essentiels tels la VMC par exemple.

Hé oui, le bon sens est de l'histoire ancienne pour une bonne partie de la population de ce pays. :bah:

Par

En réponse à mynameisfedo

Oui, recherche appartement ou maison à vendre, je regarde de temps en temps, et ça me fait toujours marrer comme toi quand je vois globalement le cahier des charges des gens. :biggrin:

Mais bon, certains, ils sont rares, s'intéressent heureusement à des aspects essentiels tels la VMC par exemple.

Hé oui, le bon sens est de l'histoire ancienne pour une bonne partie de la population de ce pays. :bah:

   

Et tu fais comment avec toute l'offre de maisons sans VMC?

Par

Il existe un carburant propre. On peut produire des hydrocarbures à base d'algue. Voir, le site de exxon.

 

Par

En réponse à Zelos

Il existe un carburant propre. On peut produire des hydrocarbures à base d'algue. Voir, le site de exxon.

   

Un avenir pour le littoral du sud de la Bretagne.

 

SPONSORISE

Toute l'actualité