Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Commentaires - Opel : plans de départ volontaire en Allemagne

Florent Ferrière

Opel : plans de départ volontaire en Allemagne

Déposer un commentaire

Par

... Coûts de production plus élevés chez Opel en Allemagne... Bah oui, les voitures étaient de meilleure qualité, fiabilité et mieux finies que chez PSA. Donc ça avait un coût.

Des moteurs venant de Chine (voir l'autre article du jour) auront un coup de production moindre, vu que l'ouvrier chinois est payé une misère... C'est tout bénef.

Par

En réponse à Chricy28

... Coûts de production plus élevés chez Opel en Allemagne... Bah oui, les voitures étaient de meilleure qualité, fiabilité et mieux finies que chez PSA. Donc ça avait un coût.

Des moteurs venant de Chine (voir l'autre article du jour) auront un coup de production moindre, vu que l'ouvrier chinois est payé une misère... C'est tout bénef.

   

tu as oublié de rajouter que les liaisons au sol étaient à la rue . quand à la fiabilité je ne serais pas aussi affirmatif que toi

Par

En réponse à Chricy28

... Coûts de production plus élevés chez Opel en Allemagne... Bah oui, les voitures étaient de meilleure qualité, fiabilité et mieux finies que chez PSA. Donc ça avait un coût.

Des moteurs venant de Chine (voir l'autre article du jour) auront un coup de production moindre, vu que l'ouvrier chinois est payé une misère... C'est tout bénef.

   

C'est un peu comme les ouvriers de Volkswagen qui réclament une fabrication skoda au bourg du loup pour combler les trous des invendus dans la chaine ..??

Par

En réponse à caradisboub

tu as oublié de rajouter que les liaisons au sol étaient à la rue . quand à la fiabilité je ne serais pas aussi affirmatif que toi

   

en souvenir du mémorable 1.7 diesel

Par §_ke170AR

opel n'est plus allemand...

depuis au moins 25 ans...

Par

En réponse à inzeflesh

en souvenir du mémorable 1.7 diesel

   

oh oui une merveille... amer expérience

Et ceux qui n'ont que des éloges pour Opel, on se demande quelles qualité vous avez pu trouver aux produits Opel: des enclumes à la tenue de route désastreuse. Et les finitions d'un autre temps... ahhh mais j'oubliais c'était allemand...la bonne blague

Par

En réponse à §_ke170AR

opel n'est plus allemand...

depuis au moins 25 ans...

   

Il fabrique ses totos en Allemagne, non mais qd m^me..!!

Par

En réponse à Chricy28

... Coûts de production plus élevés chez Opel en Allemagne... Bah oui, les voitures étaient de meilleure qualité, fiabilité et mieux finies que chez PSA. Donc ça avait un coût.

Des moteurs venant de Chine (voir l'autre article du jour) auront un coup de production moindre, vu que l'ouvrier chinois est payé une misère... C'est tout bénef.

   

c'est sûr qu'il vaut mieux acheter Mercedes avec des moteurs Renault :bien::bien:

Par

En réponse à STOONGEANTVERT

oh oui une merveille... amer expérience

Et ceux qui n'ont que des éloges pour Opel, on se demande quelles qualité vous avez pu trouver aux produits Opel: des enclumes à la tenue de route désastreuse. Et les finitions d'un autre temps... ahhh mais j'oubliais c'était allemand...la bonne blague

   

et le 2.2 dti et sa pompe d'injection foireuse...

Par

une pensee pour les collaborateurs France qui se sont faits rincés depuis 8 ans tout en ayant tenu la baraque et redressé le Groupe. les salaries Opel vont devoir faire les efforts necessaires pour que PSAGroupe continue sa progression

Bravo

Par

En réponse à Chricy28

... Coûts de production plus élevés chez Opel en Allemagne... Bah oui, les voitures étaient de meilleure qualité, fiabilité et mieux finies que chez PSA. Donc ça avait un coût.

Des moteurs venant de Chine (voir l'autre article du jour) auront un coup de production moindre, vu que l'ouvrier chinois est payé une misère... C'est tout bénef.

   

Ton propos relève de l'imaginaire !

Les problèmes de fiabilité des Opel des années 90/2000 ... et jusqu' un temps très récent sont répertoriés et hélas nombreux. Seule les dernières générations d'Opel offrent un niveau de fiabilité revenu satisfaisant,. Il ne faut pas vivre sur les anciennes vérités qui faisaient que les Opel étaient très solides jusqu'aux années 80 mais larguées en comportement et confort !

L'arrivée de PSA est plutôt une bonne nouvelle, son savoir faire est sans commune mesure avec celui de l'américain GM qui était à la manœuvre jusque là. Reste à PSA à ne pas faire d'Opel le parent pauvre du groupe dans les années à venir.

Par

En réponse à §_ke170AR

opel n'est plus allemand...

depuis au moins 25 ans...

   

Opel a été achetée par General Motors en 1929

Par

Excellente stratégie, prévisible.

Opel n'était pas compétitif jusque-là, et Tavares va appliquer un plan de relance musclé pour apprendre à Opel comment fabriquer des voitures séduisantes et fiables.

Pas le choix pour atteindre le break even fin 2022.

Par

En réponse à Chricy28

... Coûts de production plus élevés chez Opel en Allemagne... Bah oui, les voitures étaient de meilleure qualité, fiabilité et mieux finies que chez PSA. Donc ça avait un coût.

Des moteurs venant de Chine (voir l'autre article du jour) auront un coup de production moindre, vu que l'ouvrier chinois est payé une misère... C'est tout bénef.

   

Ok Peugeot c'est pas super, mais Opel... pas vraiment mieux , c'est un peu le Renault de chez GM.

Par

Pratique ça, on ne licencie pas, on propose des départs volontaires parce que ça donne une meilleure image. Le résultat est le même, seul la manière de le dire est différente, vive la communication d'entreprise moderne... Pitoyable, mais moderne.

Par

Compte tenu du niveau d'activité des autres marques allemandes et de leurs plans de charge, ils auront le moins de mal possible à retrouver un emploi équivalent dans le secteur.

Par

En réponse à Chricy28

... Coûts de production plus élevés chez Opel en Allemagne... Bah oui, les voitures étaient de meilleure qualité, fiabilité et mieux finies que chez PSA. Donc ça avait un coût.

Des moteurs venant de Chine (voir l'autre article du jour) auront un coup de production moindre, vu que l'ouvrier chinois est payé une misère... C'est tout bénef.

   

Tout à fait. Et en Angleterre les ventes Opel avaient baissé de 21 % en 2017. La restructuration était prévisible. Et contrairement à ce qu on peut lire ici il y aura bien 2 ou 3 salariés sur 2200 qui peuvent trouver leurs compte à un départ volontaire.

Par

En réponse à STOONGEANTVERT

oh oui une merveille... amer expérience

Et ceux qui n'ont que des éloges pour Opel, on se demande quelles qualité vous avez pu trouver aux produits Opel: des enclumes à la tenue de route désastreuse. Et les finitions d'un autre temps... ahhh mais j'oubliais c'était allemand...la bonne blague

   

dit il avec sa ds4 décevante après 4 mois d utilisation.

mdr

Par §Ghi405VN

En réponse à Chricy28

... Coûts de production plus élevés chez Opel en Allemagne... Bah oui, les voitures étaient de meilleure qualité, fiabilité et mieux finies que chez PSA. Donc ça avait un coût.

Des moteurs venant de Chine (voir l'autre article du jour) auront un coup de production moindre, vu que l'ouvrier chinois est payé une misère... C'est tout bénef.

   

Eh oui, regrettons le temps béni de la qualité quand les Opel Combo précédent la prise de contrôle par PSA étaient fabriqués par Fiat sur la base du Doblò ou que la Corsa empruntait sa plateforme et ses moteurs à la Grande Punto :coucou:

Par

Oh comme ça va être facile de faire progresser les volumes vendus sur les deux marchés où Vauxhall et Opel enregistraient des scores satisfaisants ( pour rappel, le marché français est celui où Opel connait sa pire part de marché ) ...

Avec l'image du méchant français qui rachète, et sabre à tour de bras dans les emplois locaux.

Avec des médias locaux qui se feront un plaisir de donner de larges échos au phénomène....

ici, c'est ce genre d'articles que l'on trouve...

http://www.revolutionpermanente.fr/PSA-ne-perd-pas-de-temps-6000-suppressions-d-emploi-prevues-chez-Opel-Vauxhall

Alors dans le Sun ou dans Bild...

Par

En réponse à roc et gravillon

Oh comme ça va être facile de faire progresser les volumes vendus sur les deux marchés où Vauxhall et Opel enregistraient des scores satisfaisants ( pour rappel, le marché français est celui où Opel connait sa pire part de marché ) ...

Avec l'image du méchant français qui rachète, et sabre à tour de bras dans les emplois locaux.

Avec des médias locaux qui se feront un plaisir de donner de larges échos au phénomène....

ici, c'est ce genre d'articles que l'on trouve...

http://www.revolutionpermanente.fr/PSA-ne-perd-pas-de-temps-6000-suppressions-d-emploi-prevues-chez-Opel-Vauxhall

Alors dans le Sun ou dans Bild...

   

En "grand" stratège que tu es : tu ne touches rien à une marque qui perd 4 millions d'euros par jour?

Surtout lorsque son problème connu et reconnu - et c'est purement pour cette spécificité que Psa l'a rachetée- n'est pas ses ventes, mais sa structure : non-efficiente et trop élevée.

J'attends de lire, une fois de plus, tes propos "brillantissimes"...:ouin:

Par

Une marque qui perd 4 millions d'euros par jour ?

Une marque qui boxe sur le même segment marché que moi ?

Une marque qui ne m'ouvre sur aucun pays nouveau que ceux où je suis déjà ?

Eh bien une marque comme ça.... mais je ne l'achète SURTOUT PAS !

( d'ailleurs personne n'en voulait...)

Par

En réponse à roc et gravillon

Une marque qui perd 4 millions d'euros par jour ?

Une marque qui boxe sur le même segment marché que moi ?

Une marque qui ne m'ouvre sur aucun pays nouveau que ceux où je suis déjà ?

Eh bien une marque comme ça.... mais je ne l'achète SURTOUT PAS !

( d'ailleurs personne n'en voulait...)

   

Ce que tu ne sembles pas comprendre, c'est qu'une entreprise du CA d'Opel avec une structure gérée correctement : c'est une rentabilité importante assurée. Surtout que Psa tout entier va bénéficier de synergies d'achats et industrielles importantes, et toucher certains pays où il y était faible.

Une boîte comme Seat, en revanche, est le type même d'entreprise à zéro potentiel : ventes maxi limitées, rentabilité officielle mais non officieuse car uniquement liée à des charges communes groupe non affectées. Le même type de magouilles qui améliore artificiellement les marges de Skoda et qui font jaser en interne...tu sais? :ange:

Par

En réponse à Entouteobjectivité

Ce que tu ne sembles pas comprendre, c'est qu'une entreprise du CA d'Opel avec une structure gérée correctement : c'est une rentabilité importante assurée. Surtout que Psa tout entier va bénéficier de synergies d'achats et industrielles importantes, et toucher certains pays où il y était faible.

Une boîte comme Seat, en revanche, est le type même d'entreprise à zéro potentiel : ventes maxi limitées, rentabilité officielle mais non officieuse car uniquement liée à des charges communes groupe non affectées. Le même type de magouilles qui améliore artificiellement les marges de Skoda et qui font jaser en interne...tu sais? :ange:

   

Toujours les analyses à 2 balles.

Seat est en progression depuis plus de 20ans et ne profite bien sûr pas des synergies d'un des plus grand groupe automobile du monde.

Madame soleil peut reposer en paix la relève est assurée.

http://carsalesbase.com/european-car-sales-data/seat/

Par

Enfin, pour l'instant ce sont surtout des compétences (et des emplois) qui se perdent en France pour partir en Allemagne.

On ne voit pas le contraire arriver.

Par

En réponse à Entouteobjectivité

Ce que tu ne sembles pas comprendre, c'est qu'une entreprise du CA d'Opel avec une structure gérée correctement : c'est une rentabilité importante assurée. Surtout que Psa tout entier va bénéficier de synergies d'achats et industrielles importantes, et toucher certains pays où il y était faible.

Une boîte comme Seat, en revanche, est le type même d'entreprise à zéro potentiel : ventes maxi limitées, rentabilité officielle mais non officieuse car uniquement liée à des charges communes groupe non affectées. Le même type de magouilles qui améliore artificiellement les marges de Skoda et qui font jaser en interne...tu sais? :ange:

   

Mouais, Opel, la marque au potentiel énorme, mais qui était une sombre M que n'importe qui laisserait crever sur place quand PSA ne l'avait pas encore racheté. Vive l'objectivité. La seul chose que l'on peut objectivement juger, ce sont tes retournement de veste.

Et on te voit déjà venir, parler d'un succès d'Opel car ses ventes auront repris en France, mais se seront écroulées ailleurs, sur les marchés où Opel se vendait...

Par

En réponse à Entouteobjectivité

Ce que tu ne sembles pas comprendre, c'est qu'une entreprise du CA d'Opel avec une structure gérée correctement : c'est une rentabilité importante assurée. Surtout que Psa tout entier va bénéficier de synergies d'achats et industrielles importantes, et toucher certains pays où il y était faible.

Une boîte comme Seat, en revanche, est le type même d'entreprise à zéro potentiel : ventes maxi limitées, rentabilité officielle mais non officieuse car uniquement liée à des charges communes groupe non affectées. Le même type de magouilles qui améliore artificiellement les marges de Skoda et qui font jaser en interne...tu sais? :ange:

   

je sais ?

Je sais qu'un discussion avec un fanboy, de plus employé par le boite qu'il vénère aveuglement ne mène jamais sur rien de COH2RENT;

On se marre juste de ses saillies....

Mais je comprend que de devoir retrouver un job dans le bassin d'emploi Franc-Comtois ne soit sans doute pas si simple...

Par

En réponse à roc et gravillon

je sais ?

Je sais qu'un discussion avec un fanboy, de plus employé par le boite qu'il vénère aveuglement ne mène jamais sur rien de COH2RENT;

On se marre juste de ses saillies....

Mais je comprend que de devoir retrouver un job dans le bassin d'emploi Franc-Comtois ne soit sans doute pas si simple...

   

Juste pour ce mois-ci, plus 6500 offre d'emploi non pourvue en FC! et pas mal dans le domaine de l'automobile mais pas seulement ! la FC n'est pas une région sinistrée dans ce domaine!

Pour ce qui est des départs volontaires, ne regardez pas seulement les articles de presse et tract syndicaux, rencontrez des personnes qui sont partie en plan et demandez leurs comment ils vont ! vous serez surpris ! tous heureux !

Par

En réponse à pechtoc

Pratique ça, on ne licencie pas, on propose des départs volontaires parce que ça donne une meilleure image. Le résultat est le même, seul la manière de le dire est différente, vive la communication d'entreprise moderne... Pitoyable, mais moderne.

   

La différence entre un licenciement et un départ volontaire, c'est le gros billet dans la poche en partant et éventuellement une aide au reclassement bienvenue et très efficace.

On réduit les effectifs, oui, mais je vous souhaite un jour d'obtenir une telle prime dans votre poche...

Par

En réponse à roc et gravillon

Oh comme ça va être facile de faire progresser les volumes vendus sur les deux marchés où Vauxhall et Opel enregistraient des scores satisfaisants ( pour rappel, le marché français est celui où Opel connait sa pire part de marché ) ...

Avec l'image du méchant français qui rachète, et sabre à tour de bras dans les emplois locaux.

Avec des médias locaux qui se feront un plaisir de donner de larges échos au phénomène....

ici, c'est ce genre d'articles que l'on trouve...

http://www.revolutionpermanente.fr/PSA-ne-perd-pas-de-temps-6000-suppressions-d-emploi-prevues-chez-Opel-Vauxhall

Alors dans le Sun ou dans Bild...

   

pas un allemand pour reprendre OPEL ? pâs sympa entre eux les allemands.. ils se laissent tomber entre eux.. enorme ! sinon j'auri bine vu un chinois reprendre OPEL.. apres GM ca le faisait !

Merco/BMW/Audi/volskwagen/Skoda... pas un pour reprendre le confrere Allemand OPEL ? ben non il prefere racheter l'italien DUCATI ou l'italien Lamborghini.

Par

En réponse à smartboy

Ton propos relève de l'imaginaire !

Les problèmes de fiabilité des Opel des années 90/2000 ... et jusqu' un temps très récent sont répertoriés et hélas nombreux. Seule les dernières générations d'Opel offrent un niveau de fiabilité revenu satisfaisant,. Il ne faut pas vivre sur les anciennes vérités qui faisaient que les Opel étaient très solides jusqu'aux années 80 mais larguées en comportement et confort !

L'arrivée de PSA est plutôt une bonne nouvelle, son savoir faire est sans commune mesure avec celui de l'américain GM qui était à la manœuvre jusque là. Reste à PSA à ne pas faire d'Opel le parent pauvre du groupe dans les années à venir.

   

"L'arrivée de PSA est plutôt une bonne nouvelle, son savoir faire est sans commune mesure avec celui de l'américain GM qui était à la manœuvre jusque là."

:bien::bien:

Par

En réponse à pat d pau

pas un allemand pour reprendre OPEL ? pâs sympa entre eux les allemands.. ils se laissent tomber entre eux.. enorme ! sinon j'auri bine vu un chinois reprendre OPEL.. apres GM ca le faisait !

Merco/BMW/Audi/volskwagen/Skoda... pas un pour reprendre le confrere Allemand OPEL ? ben non il prefere racheter l'italien DUCATI ou l'italien Lamborghini.

   

Déjà oublié qu' Opel était avant tout ricain ?

Et l'on te confirme bien qu'en effet, aucune boite censée ne voyait l'intérêt de reprendre ça.

Doit bien y avoir quelques raisons ...

Par

En réponse à lapoutre45

La différence entre un licenciement et un départ volontaire, c'est le gros billet dans la poche en partant et éventuellement une aide au reclassement bienvenue et très efficace.

On réduit les effectifs, oui, mais je vous souhaite un jour d'obtenir une telle prime dans votre poche...

   

Pas vraiment, quand on fait un licenciement massif, le package de sortie est tout aussi bon que lors de "départs volontaires", la seule différence serait que ceux qui partent l'ont plus ou moins décidés, lors de licenciement c'est plus hasardeux. Pour l'employé j'entends. Pour l'entreprise par contre j'ai plus de mal à voir l'intérêt de "départs volontaires". Si ce sont des personnes proches de la retraites qui peuvent se faire une retraite anticipé sans y perdre financièrement, très bien, mais pour les autres, ce sont souvent des employés qualifiés, bons, qui savent qu'ils retrouveront plutôt facilement un autre taff une fois qu'ils auront profité de leur "bonus" de départs, et les glands qui savent qu'ils ne pourront jamais glander autant ailleurs restent.

Par

En réponse à moulache

Il fabrique ses totos en Allemagne, non mais qd m^me..!!

   

Il les développent en Allemagne surtout... Mais bref toujours des experts Caradisiac, je parle pas pour toi, mais pour celui à qui tu réponds.

Par

En réponse à roc et gravillon

Déjà oublié qu' Opel était avant tout ricain ?

Et l'on te confirme bien qu'en effet, aucune boite censée ne voyait l'intérêt de reprendre ça.

Doit bien y avoir quelques raisons ...

   

Opel était Allemand, le centre d'ingénierie et le siège social était en Allemagne. Bien sûr qu'il y avait des technologies qui venait des US, c'est le principe d'un groupe si jamais... Avoir un plus gros effectif de R&D pour un nombre de véhicule vendu (par marque) identique ou sensiblement égal.

Et ça va pas changer maintenant avec PSA, il y aura certains trucs développer par Opel, comme pas Peugeot, comme par Citroën ou même DS, à la fin il y aura une banque d'organes...

Par

En réponse à pechtoc

Mouais, Opel, la marque au potentiel énorme, mais qui était une sombre M que n'importe qui laisserait crever sur place quand PSA ne l'avait pas encore racheté. Vive l'objectivité. La seul chose que l'on peut objectivement juger, ce sont tes retournement de veste.

Et on te voit déjà venir, parler d'un succès d'Opel car ses ventes auront repris en France, mais se seront écroulées ailleurs, sur les marchés où Opel se vendait...

   

Marque de M?

C'est bizarre quand même, en Suisse Opel est très bien reçu alors que les marques françaises ne sont même pas dans le top 10 (Renault cette année mais arrive 9 ème), donc les Suisses sont idiots? Vu qu'ils achètent de la M.?

Serieux, n'importe qui laisserait crever sur place?

Pour rappel, Peugeot n'a pas plus d'histoire qu'Opel, donc au même titre ça aurait rien enlever à personnes qu'ils crèvent en 2014?

Par

Après Opel, PSA devrait acheter Lancia pour 1 € et grandir encore plus en Europe !

Par

C'est mieux que le licenciement pur et simple(idem les retraites non remplacées) :jap:

Attention un certain nombre d'ouvriers et ingénieurs OPEL Deutschland risquent de se retrouver chez VAG très bientôt :oops:

Par

En réponse à Chricy28

... Coûts de production plus élevés chez Opel en Allemagne... Bah oui, les voitures étaient de meilleure qualité, fiabilité et mieux finies que chez PSA. Donc ça avait un coût.

Des moteurs venant de Chine (voir l'autre article du jour) auront un coup de production moindre, vu que l'ouvrier chinois est payé une misère... C'est tout bénef.

   

Surtout qu'OPEL va récupérer la fabrication de ces moteurs Puretech 3 cylindres dans ses usines polonaise et hongroise ainsi que des boites de vitesse manuelles dans son usine autrichienne :dodo:

Normalement côté allemand c'était acté que le remplaçant du Mokka X ainsi qu'un grand SUV basé sur le 5008 seraient fabriqués à Eisenach... :voyons:

Par

En réponse à §_ke170AR

opel n'est plus allemand...

depuis au moins 25 ans...

   

Depuis 1929 en réalité :jap:

Par

En réponse à roc et gravillon

Une marque qui perd 4 millions d'euros par jour ?

Une marque qui boxe sur le même segment marché que moi ?

Une marque qui ne m'ouvre sur aucun pays nouveau que ceux où je suis déjà ?

Eh bien une marque comme ça.... mais je ne l'achète SURTOUT PAS !

( d'ailleurs personne n'en voulait...)

   

Carlos Ghosn et surtout le Grande Marchionne(en concurrence avec MAGNA le canado-autrichien) ont un moment fortement voulu s'acheter OPEL :oui:

Par

En réponse à Whatisthis

Marque de M?

C'est bizarre quand même, en Suisse Opel est très bien reçu alors que les marques françaises ne sont même pas dans le top 10 (Renault cette année mais arrive 9 ème), donc les Suisses sont idiots? Vu qu'ils achètent de la M.?

Serieux, n'importe qui laisserait crever sur place?

Pour rappel, Peugeot n'a pas plus d'histoire qu'Opel, donc au même titre ça aurait rien enlever à personnes qu'ils crèvent en 2014?

   

Peugeot c'est depuis 1891 pour l'automobile...pas d'histoire ??? :blague:

Par

En réponse à TDPeugeot

Peugeot c'est depuis 1891 pour l'automobile...pas d'histoire ??? :blague:

   

J'ai pas dit qu'ils n'ont pas d'histoire, ils en ont autant qu'Opel (1899 pour la première voiture). Je répondais simplement au "laisser crever sur place", ici on a l'impression, au vu de certains commentaires, que quand certains ne connaissent pas quelque chose, alors ce n'est même pas envisageable que ça existe pour ces mêmes personnes.

Pour moi l'histoire de Peugeot est à l'automobile une histoire importante, au même titre que Mercedes, que GM, Ford, Renault et même Opel, sans oublier Toyota et beaucoup d'autres.

Dans la même logique, c'est pas parce que PSA a failli mourir en 2014 qui fallait tout abandonner.

Par

En réponse à TDPeugeot

C'est mieux que le licenciement pur et simple(idem les retraites non remplacées) :jap:

Attention un certain nombre d'ouvriers et ingénieurs OPEL Deutschland risquent de se retrouver chez VAG très bientôt :oops:

   

Oui et c'est déjà arrivé. Il s'appelait Ignacio Lopez, était surnommé le Cost Killer ou le burro, et a détruit Opel alors qu'il était numéros 1 en Europe en ce temps (part de marché de 11%).

Par

En réponse à TDPeugeot

Depuis 1929 en réalité :jap:

   

Parce qu'une marque est racheté, elle change de nationalité?

Les 7000 ingénieurs à Rüsselsheim du coup, ils faisaient quoi? Franchement un peu de bon sens. Ce n'est pas parce qu'Opel n'a aucun lien avec ses compatriotes allemand qu'elle n'en fait pas partit.

De même, on critique beaucoup Opel, mais je rappel que dans le cadre du dieselgate ils ont été innocenté. Aussi, dans le cadre du cartel des constructeurs automobiles allemand (actuellement toujours sous enquête), Opel n'y est pas mêlé. Pareil, les tests sur les singes? On apprend que ceux qui finançait l'institution sont Mercedes, VAG et BMW. Aussi, en 1993 on retient l'affaire Lopez.

Si on met ces éléments bout à bout, on comprend bien les difficultés d'Opel à se lier au trio allemand, d'ou cette réticence. Je ne dit pas qu'ils sont tous blanc (comme dans toutes les histoires réels). Néanmoins, le développement se fait à Rüsselsheim, Opel est allemand... et restera allemand quoi qu'on en dise.

Par

En réponse à TDPeugeot

Surtout qu'OPEL va récupérer la fabrication de ces moteurs Puretech 3 cylindres dans ses usines polonaise et hongroise ainsi que des boites de vitesse manuelles dans son usine autrichienne :dodo:

Normalement côté allemand c'était acté que le remplaçant du Mokka X ainsi qu'un grand SUV basé sur le 5008 seraient fabriqués à Eisenach... :voyons:

   

Le remplaçant du Mokka X? C'est pas le CrossLand? Ces 2 véhicules proposent la même chose, à part le codé plus baroudeur et le 4x4 du Mokka qui plait, mais dans ce cas le CrossLand n'a aucun sens dans le catalogue Opel.

 

Par

En réponse à pechtoc

Le remplaçant du Mokka X? C'est pas le CrossLand? Ces 2 véhicules proposent la même chose, à part le codé plus baroudeur et le 4x4 du Mokka qui plait, mais dans ce cas le CrossLand n'a aucun sens dans le catalogue Opel.

   

Le Crossland c'est le remplaçant du Meriva, arrière verticale, intérieur en cube permettant une modularité que le Mokka n'a simplement pas.

Enfin le Mokka c'est un SUV alors que le Crossland c'est un Crossover.

 

SPONSORISE

Actualité Opel

Toute l'actualité

Forum Opel