Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Opel : plans de départ volontaire en Allemagne

Dans Economie / Politique / Social

Florent Ferrière

Opel : plans de départ volontaire en Allemagne

Pour gagner en compétitivité, objectif prioritaire de PSA, Opel va réduire ses effectifs Outre-Rhin avec des plans de départ volontaire.

Il y a quelques mois, Carlos Tavares, patron de PSA, avait dit les choses de manière claire : pour lui, les usines d'Opel ne sont pas assez performantes, avec des coûts de production nettement plus élevés que pour les sites références de PSA en France. Sa priorité est donc de rendre la marque allemande plus compétitive, pour améliorer son état financier.

PSA s'est toutefois engagé à ne fermer aucune usine dans les prochaines années et à ne procéder à aucun licenciement sec. Mais le groupe va tout de même tailler dans les effectifs venus d'Opel et de sa filiale anglaise Vauxhall. Celle-ci a d'ailleurs été la première concernée, avec 650 départs dans l'usine d'Ellesmere-Port.

Aujourd'hui, c'est l'Allemagne qui est touchée. Opel a annoncé qu'il proposerait des plans de départ volontaire Outre-Rhin, avec de belles indemnités pour ceux qui sont prêts à quitter l'entreprise. Michael Lohschelle, qui dirige Opel, a déclaré dans un communiqué : "Étape par étape, nous construisons un avenir durable pour notre groupe en Allemagne en améliorant notre compétitivité, comme nous le faisons actuellement à travers l’Europe".

La marque souligne d'ailleurs que ces plans de départs sont un élément essentiel pour la relance du constructeur et justement éviter la fermeture d'une usine. Fin 2014, confronté aux surcapacités des sites d'Opel en Europe, General Motors avait fermé celui de Bochum, situé à l'ouest de l'Allemagne.

Mots clés :

SPONSORISE

Actualité Opel

Toute l'actualité

Forum Opel

Commentaires ()

Déposer un commentaire