Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info
Pollution : les restrictions de circulation seront automatiquesLes députés ont adopté en commission un amendement à la loi d'orientation des mobilités pour rendre automatique la mise en place des restrictions de circulation lors des pics de pollution.

Lire l'article»

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Quand méme Enorme pfiou

Par

Ooooh le progrès

Par

Une voiture descend une côte à 110.

Une voiture monte la même côte à 90.

Laquelle pollue le plus ?

Par

En réponse à Micheltunning

Une voiture descend une côte à 110.

Une voiture monte la même côte à 90.

Laquelle pollue le plus ?

Je présume que tu causes de la même voiture...:wink:

Le soucis dans ton exemple étant qu'une voiture ne descend pas une côte perpétuellement...

Il faut qu'elle remonte à un moment.

Je pense que l'on peut faire une comparaison entre un parcours plat et vallonné...

Et savoir lequel de ces deux parcours est le plus efficient. :bah:

Je pense que c'est le parcours plat pour ma part...:tourne:

Par

Comme il y a plus d'embouteillage sur autoroute urbaine avec une vitesse maximale de 70 km/h qu'avec une vitesse de 90 km/h, la pollution causée par les embouteillages est augmentée et aussi le nombre de morts prématurées dues aux particules fines.

Par

"plus de 48 000 décès par an pourraient être attribués aux particules fines selon une étude de Santé publique France en 2016, dont plus de la moitié dans les agglomérations de plus de 100 000 habitants"

En fait, si on interdit purement et simplement les véhicules en France, bientôt on ne mourra plus :ange:

Blague à part, je cherche toujours à comprendre comment en quatrième à 70km/heure, à 3000 t/min, on pollue moins qu'en cinquième à 90km/heure à 2500 t/min... :non:

Par

A quand une obligation donnée aux entreprise d'imposer dans ce cas le télétravail à tous les salariés éligibles?

A quand un minimum de bon sens et d'intelligence dans ce pays?:bah:

Par

En réponse à Bruno504

"plus de 48 000 décès par an pourraient être attribués aux particules fines selon une étude de Santé publique France en 2016, dont plus de la moitié dans les agglomérations de plus de 100 000 habitants"

En fait, si on interdit purement et simplement les véhicules en France, bientôt on ne mourra plus :ange:

Blague à part, je cherche toujours à comprendre comment en quatrième à 70km/heure, à 3000 t/min, on pollue moins qu'en cinquième à 90km/heure à 2500 t/min... :non:

je suppose que ta caisse est sous-motorisée.

car perso, la 5ème, je peux la passer dès 50 à l'heure sur du plat, et 60 en côte. :bah:

Par

En réponse à mekinsy

Je présume que tu causes de la même voiture...:wink:

Le soucis dans ton exemple étant qu'une voiture ne descend pas une côte perpétuellement...

Il faut qu'elle remonte à un moment.

Je pense que l'on peut faire une comparaison entre un parcours plat et vallonné...

Et savoir lequel de ces deux parcours est le plus efficient. :bah:

Je pense que c'est le parcours plat pour ma part...:tourne:

Là où je voulais surtout en venir c'est que la vitesse n'a rien à voir avec le niveau de pollution. Mais nos gouvernant sont tellement abruti toute façon.

Certains sont bien capable de dire que la charcuterie est bien plus toxique que le glyphosate.

Par

En réponse à mynameisfedo

je suppose que ta caisse est sous-motorisée.

car perso, la 5ème, je peux la passer dès 50 à l'heure sur du plat, et 60 en côte. :bah:

ma caisse est pas franchement sous-motorisée, elle est équipée d'une boite six qui sert de moins en moins vu que je dois polluer à rouler plus lentement...

toi, tu restes en sixième à 80 sur les nationales en côte?

Moi pas, j'y arrive pas

Par

Est-ce que les VE seront exempts de cette limitation comme en Autriche où seules les VE peuvent rouler à 140 quand les VT sont limités à 100 dans les cas de fortes pollutions?

Par

L'abandon des centrales nucléaires en Allemagne provoque des nuages de particules fines sur tout le nord esr de la France à cause de leurs centrales au charbon, sachant que le vent peut les disperser jusqu'à Paris.

Et alors, on ne dit rien. On subit sans broncher et on s'en remet aux automobilistes, comme d'habitude.

Par Profil supprimé

Et pendant ce temps-là, Monsanto, Bayer peuvent continuer à polluer les sols et empoisonner TOUS les êtres vivants sans être inquiétés de quoi que ce soit. Bravo aux législateurs soumis aux lobbys.

Par

En réponse à mynameisfedo

je suppose que ta caisse est sous-motorisée.

car perso, la 5ème, je peux la passer dès 50 à l'heure sur du plat, et 60 en côte. :bah:

EH ben non elle est pas sous motorisée sa voiture et la tienne n'est pas sur motorisée . Tout ça grâce à l’électronique qui balance dans le moteur le carburant qu'il a besoin . Et en fait c'est toi le pollueur parce qu'un moteur ça a un régime dit optimal et la 6 ou plus à 50 tu es en sous sous régime . Le meilleur d'un moteur en terme de conso s'obtient au régime de couple maximum avec le bon rapport enclenché . Faut pas oublier que un moteur voiture n'est pas un moteur camion :couple à 900-1000 tr/mn et la cavalerie à 1900-2000 tr

Par

En réponse à JPSAN

L'abandon des centrales nucléaires en Allemagne provoque des nuages de particules fines sur tout le nord esr de la France à cause de leurs centrales au charbon, sachant que le vent peut les disperser jusqu'à Paris.

Et alors, on ne dit rien. On subit sans broncher et on s'en remet aux automobilistes, comme d'habitude.

Ca, pour le coup, c'est faux. L'abandon des centrales nucléaires d'une part n'est pas terminé mais bien entamé. D'autre part il a été compensé à PLUS de 100% par une augmentation massive de l'éolien et du photovoltaïque. Jamais l'énergie en Allemagne n'a été aussi "verte" qu'aujourd'hui.

https://de.wikipedia.org/wiki/Energiemix#/media/File:Energiemix_Deutschland.svg

Et aucun doute sur un 2ème élément: la qualité de la dépollution dans les centrales au charbon s'est également améliorée.

En fait, si en Europe on est en retard sur nos engagements CO2, c'est d'abord à cause... du secteur des transports.

https://reporterre.net/L-Europe-pose-des-limites-insuffisantes-aux-emissions-des-voitures

:bah:

Ce qu'il faut dire pour en revenir à la prod d'électricité en Allemagne, c'est que l'effort a été colossal pour l'économie, et que les allemands commencent à se rendre compte qu'ils ne pourront pousser cet effort jusqu'au bout (élec 100% renouvelable) avec les technologies actuelles.

Par

En réponse à pascal49

EH ben non elle est pas sous motorisée sa voiture et la tienne n'est pas sur motorisée . Tout ça grâce à l’électronique qui balance dans le moteur le carburant qu'il a besoin . Et en fait c'est toi le pollueur parce qu'un moteur ça a un régime dit optimal et la 6 ou plus à 50 tu es en sous sous régime . Le meilleur d'un moteur en terme de conso s'obtient au régime de couple maximum avec le bon rapport enclenché . Faut pas oublier que un moteur voiture n'est pas un moteur camion :couple à 900-1000 tr/mn et la cavalerie à 1900-2000 tr

Tout dépend de la quantité de carburant injecté. Un filet de gaz en 5 ou 6ème à 1200 trs/min c'est gérable pour n'importe quelle voiture essence ou diesel. On est toujours en mélange pauvre, la dépollution fonctionne, le moteur ne broute pas. C'est évidemment une autre paire de manches accélérateur à fond...

Globalement la conso (je ne parle pas de pollution) est optimisée dans un cas particulier: moteur fonctionnant à son optimum de régime (un peu sous le régime couple max en gros pour un atmo essence), à 80% de charge. Mais à part en roulant beaucoup trop vite sur l'autoroute, impossible de maintenir un tel fonctionnement: 80% c'est beaucoup!

La solution est alors de passer à un rapport aussi élevé que possible pour à la fois:

-diminuer les frictions moteur

-augmenter la charge par rapport à la puissance dispo afin d'optimiser la combustion.

http://4.bp.blogspot.com/-FmQy0lwBuhM/UK-q3OmFhGI/AAAAAAAAAbQ/VTsItkRB_Dc/s1600/Rendement+moteur.jpg

Par

En réponse à Zeal

Ooooh le progrès

Les véhicules électriques ne seront ils pas soumis à la limitation de vitesse

Par

En réponse à pascal49

EH ben non elle est pas sous motorisée sa voiture et la tienne n'est pas sur motorisée . Tout ça grâce à l’électronique qui balance dans le moteur le carburant qu'il a besoin . Et en fait c'est toi le pollueur parce qu'un moteur ça a un régime dit optimal et la 6 ou plus à 50 tu es en sous sous régime . Le meilleur d'un moteur en terme de conso s'obtient au régime de couple maximum avec le bon rapport enclenché . Faut pas oublier que un moteur voiture n'est pas un moteur camion :couple à 900-1000 tr/mn et la cavalerie à 1900-2000 tr

Le couple maxi dont on parle habituellement, c'est pied au plancher. Quand on a besoin de moins de puissance, on lève le pied, le couple maxi sera inférieur et à un régime inférieur.

Le meilleur rendement aussi mais attention, il n'est pas obligatoirement au même endroit que le couple maxi.

Généralement, tant que le moteur arrive à maintenir la vitesse, c'est qu'il tourne assez vite, rétrograder est nuisible à la consommation. Tant que ça ne vibre pas trop, pas de danger pour la mécanique.

A 70 il faut 40% d'énergie en moins pour vaincre la résistance de l'air sur 1 km. Autant de gagné aussi à chaque gros ralentissement. Le rendement moteur ne diminue pas autant que l'effort demandé, à moins d'avoir les rapports 3 à 5 cassés et d'être obligé de passer la seconde. En plus ça fluidifie la circulation.

Par

En réponse à Philippe2446

Ca, pour le coup, c'est faux. L'abandon des centrales nucléaires d'une part n'est pas terminé mais bien entamé. D'autre part il a été compensé à PLUS de 100% par une augmentation massive de l'éolien et du photovoltaïque. Jamais l'énergie en Allemagne n'a été aussi "verte" qu'aujourd'hui.

https://de.wikipedia.org/wiki/Energiemix#/media/File:Energiemix_Deutschland.svg

Et aucun doute sur un 2ème élément: la qualité de la dépollution dans les centrales au charbon s'est également améliorée.

En fait, si en Europe on est en retard sur nos engagements CO2, c'est d'abord à cause... du secteur des transports.

https://reporterre.net/L-Europe-pose-des-limites-insuffisantes-aux-emissions-des-voitures

:bah:

Ce qu'il faut dire pour en revenir à la prod d'électricité en Allemagne, c'est que l'effort a été colossal pour l'économie, et que les allemands commencent à se rendre compte qu'ils ne pourront pousser cet effort jusqu'au bout (élec 100% renouvelable) avec les technologies actuelles.

propagande mensongère

Par

En réponse à darda

Comme il y a plus d'embouteillage sur autoroute urbaine avec une vitesse maximale de 70 km/h qu'avec une vitesse de 90 km/h, la pollution causée par les embouteillages est augmentée et aussi le nombre de morts prématurées dues aux particules fines.

c'est le principe de Darda : plus les véhicules se déplacent rapidement moins il y a d'embouteillage car les premiers arrivés laissent la place à ceux qui suivent - autrment dit les autoroutes et les wc partagent un point commun l'évacuation.

Par

En réponse à Bruno504

ma caisse est pas franchement sous-motorisée, elle est équipée d'une boite six qui sert de moins en moins vu que je dois polluer à rouler plus lentement...

toi, tu restes en sixième à 80 sur les nationales en côte?

Moi pas, j'y arrive pas

Je n'ai pas de 6ème, donc, pas concerné.

Mais la 5ème, à fortiori quand tu possèdes une boîte 6, tu dois pouvoir la passer assez rapidement.

A contrario de la 6ème qui est généralement là pour diminuer la conso.

Je précise d'ailleurs que j'ai une boîte longue, ce qui fait que le régime moteur reste bas, et pénalise le passage de la cinquième.

Bon, après, 110cv pour 1 tonne, ça aide aussi.

Par

En réponse à pascal49

EH ben non elle est pas sous motorisée sa voiture et la tienne n'est pas sur motorisée . Tout ça grâce à l’électronique qui balance dans le moteur le carburant qu'il a besoin . Et en fait c'est toi le pollueur parce qu'un moteur ça a un régime dit optimal et la 6 ou plus à 50 tu es en sous sous régime . Le meilleur d'un moteur en terme de conso s'obtient au régime de couple maximum avec le bon rapport enclenché . Faut pas oublier que un moteur voiture n'est pas un moteur camion :couple à 900-1000 tr/mn et la cavalerie à 1900-2000 tr

Avec mon puretech 110, à 2000tr/min, j'ai un très bon couplé largement suffisant pour de bonnes relances au besoin.

Maintenant, quand je dois traverser une commune sur une longue ligne droite, oui, je suis au régulateur en 5ème à 53 et à 1300-1500tr/min, et ma conso est entre 3 et 4l/100 à cette allure en 5ème.

Passer en 4ème ou 3ème me fait consommer davantage, donc quel intérêt ? :bah:

Par

En réponse à patrickdutour77

c'est le principe de Darda : plus les véhicules se déplacent rapidement moins il y a d'embouteillage car les premiers arrivés laissent la place à ceux qui suivent - autrment dit les autoroutes et les wc partagent un point commun l'évacuation.

Eh non, la distance de sécurité fait que ça ne change rien, les accordéons supplémentaires font que le débit diminue.

Par

En réponse à Micheltunning

Là où je voulais surtout en venir c'est que la vitesse n'a rien à voir avec le niveau de pollution. Mais nos gouvernant sont tellement abruti toute façon.

Certains sont bien capable de dire que la charcuterie est bien plus toxique que le glyphosate.

Ça dépend...:bah:

La pollution est générée par la consommation des véhicules...

Soit en ville, soit en boucle autour des villes. :tourne:

Le soucis étant qu'on se rend compte que les gens roulent en 4eme à 70km/h plutôt qu'en 5eme, voir 6eme à 90km/h.

Soit parce qu'ils souhaitent un minimum de répondant, soit parce que le moteur ne tient pas un régime suffisamment élevé à 70km/h sur le dernier rapport. :pfff:

A savoir d'ailleurs qu'un moteur roulant à un régime trop bas souffre autant qu'un moteur sollicité dans les tours...

Il est d'ailleurs a noter qu'un régime moteur trop bas ne représente pas un bon rendement.

Bref ! dans ces conditions, le gain est nul. :non:

D'autant plus que certains véhicules sont étudiés pour pouvoir enclencher leur dernier rapport a une vitesse minimum de 90km/h...Et parfois même donne un meilleur rendement moteur a 100km/h.

Meilleur rendement moteur ne signifie pas consommation plus basse, car a 100km/h on augmente les frottements au sol et de pénétration dans l'air...Mais cela optimise malgré tout la conso.

Par

En réponse à Micheltunning

Là où je voulais surtout en venir c'est que la vitesse n'a rien à voir avec le niveau de pollution. Mais nos gouvernant sont tellement abruti toute façon.

Certains sont bien capable de dire que la charcuterie est bien plus toxique que le glyphosate.

Question de doses.

Par

En réponse à mynameisfedo

Avec mon puretech 110, à 2000tr/min, j'ai un très bon couplé largement suffisant pour de bonnes relances au besoin.

Maintenant, quand je dois traverser une commune sur une longue ligne droite, oui, je suis au régulateur en 5ème à 53 et à 1300-1500tr/min, et ma conso est entre 3 et 4l/100 à cette allure en 5ème.

Passer en 4ème ou 3ème me fait consommer davantage, donc quel intérêt ? :bah:

Donc si je comprends tout ton moteur relance ta bagnole de la même façon à 2000 tr quelque soit le rapport enclenché . Le puretech de mémoire a le couple max à 1750 tr ,tu mets la 6 ème, t'appuie à fond et tu compare avec les autres rapports pour atteindre la même vitesse sans me tromper je suis sur que la reprise sera meilleure en 4 ème... Et en ce qui concerne la conso ,moi c'est pareil , en descente mon Picasso 2l bluehdi fait du 4 l /100 sur le papier enfin à l'ordinateur de bord . Dans la réalité on divise les litres consommés par les kms parcourus et tu vas vite t'apercevoir que le résultat est loin d’être celui du tableau de bord . Perso pour 6 l réel ça fait 5.4 à l'ordi

Par

Les arrêts de travail seront aussi automatique, avec un bon prétexte: je tousse.

Par

Pas un mots sur les 70km/h du périphérique à Lyon qui pollue plus que 90cv...

Par

En réponse à Philippe2446

Tout dépend de la quantité de carburant injecté. Un filet de gaz en 5 ou 6ème à 1200 trs/min c'est gérable pour n'importe quelle voiture essence ou diesel. On est toujours en mélange pauvre, la dépollution fonctionne, le moteur ne broute pas. C'est évidemment une autre paire de manches accélérateur à fond...

Globalement la conso (je ne parle pas de pollution) est optimisée dans un cas particulier: moteur fonctionnant à son optimum de régime (un peu sous le régime couple max en gros pour un atmo essence), à 80% de charge. Mais à part en roulant beaucoup trop vite sur l'autoroute, impossible de maintenir un tel fonctionnement: 80% c'est beaucoup!

La solution est alors de passer à un rapport aussi élevé que possible pour à la fois:

-diminuer les frictions moteur

-augmenter la charge par rapport à la puissance dispo afin d'optimiser la combustion.

http://4.bp.blogspot.com/-FmQy0lwBuhM/UK-q3OmFhGI/AAAAAAAAAbQ/VTsItkRB_Dc/s1600/Rendement+moteur.jpg

C'est exactement ce que font certaines hybrides et leur permet d'être économe sur route

Par

En réponse à darda

Comme il y a plus d'embouteillage sur autoroute urbaine avec une vitesse maximale de 70 km/h qu'avec une vitesse de 90 km/h, la pollution causée par les embouteillages est augmentée et aussi le nombre de morts prématurées dues aux particules fines.

Je crois que c'est l'inverse mais si t'as une étude à fournir prouvant ce que tu dis je suis preneur.

Par

En réponse à matrix71

Pas un mots sur les 70km/h du périphérique à Lyon qui pollue plus que 90cv...

Sans compter que d'après les grands pensants réduire la vitesse réduit également les bouchons.... mais chose étonnante depuis que le périph est passé à 70km/h je suis toujours dans les mêmes bouchons sans aucune différence sur mon temps de trajet !

ça alors on nous aurait menti, impossible ! :areuh:

Par

En réponse à karma38

Sans compter que d'après les grands pensants réduire la vitesse réduit également les bouchons.... mais chose étonnante depuis que le périph est passé à 70km/h je suis toujours dans les mêmes bouchons sans aucune différence sur mon temps de trajet !

ça alors on nous aurait menti, impossible ! :areuh:

Donc parce que t'observes un phénomène à un instant t, il devient une vérité permanente?

Par

En réponse à Micheltunning

Là où je voulais surtout en venir c'est que la vitesse n'a rien à voir avec le niveau de pollution. Mais nos gouvernant sont tellement abruti toute façon.

Certains sont bien capable de dire que la charcuterie est bien plus toxique que le glyphosate.

Ceux qui défendent le glyphosate ce sont les mêmes qui affirment que les véhicules diesels sont propres, souvent les conservateurs (Républicains)et l'extrême droite....les copains de la fnsea.

Par

En réponse à vforvictor

Donc parce que t'observes un phénomène à un instant t, il devient une vérité permanente?

Je pense que l'on peut parler d'un peu plus qu'un instant T puisque je suis très régulièrement sur la route tout autour de Lyon et ceux tous les jours de la semaine donc oui je peux en effet émettre une idée un peu plus précise du phénomène :bah:

Par

En réponse à karma38

Je pense que l'on peut parler d'un peu plus qu'un instant T puisque je suis très régulièrement sur la route tout autour de Lyon et ceux tous les jours de la semaine donc oui je peux en effet émettre une idée un peu plus précise du phénomène :bah:

Parce que quand la route est saturée, 70 ou 90 ne changera rien. Par contre normalement, à 70 les bouchons devraient arriver un peu plus tard. Après si le bouchon provient d'un accident il sera de toute façon présent mais peut-être un peu plus petit.

Mais dans tous les cas il faudrait une vraie analyse pour juger de l'efficacité ou non du dispositif.

Par

Concernant le rendement d'un moteur, se référer à la "courbe d'isoconsommation", que l'on trouve sur Wikipédia https://fr.wikipedia.org/wiki/Consommation_de_carburant_par_les_voitures

https://fr.wikipedia.org/wiki/Consommation_de_carburant_par_les_voitures#/media/File:Consommation_sp%C3%A9cifique_d%27un_moteur.jpg

La différence de consommation entre 70 et 90km/h est due à deux facteurs: la différence de résistance aérodynamique (négligeable à des vitesses aussi faibles) et le rapport que le conducteur peut engager pour se trouver ou se rapprocher de la zone de meilleure consommation.

Ce dernier facteur est prédominant: en fonction des étagements de boites, une voiture peut être amenée à passer un rapport inférieur et consommer plus à 70 ou 80 qu'à 90. C'était le cas de ma 308 : pour tenir le 80, je roulais en 5ème au lieu de la 6ème avec une surconsommation de 0.1 à 0.2l/100

Par

En réponse à patrickdutour77

c'est le principe de Darda : plus les véhicules se déplacent rapidement moins il y a d'embouteillage car les premiers arrivés laissent la place à ceux qui suivent - autrment dit les autoroutes et les wc partagent un point commun l'évacuation.

C'est plus proche d'un principe d'hydraulique : comme l'eau dans un tuyau : quand on ralentit la vitesse de l'eau en aval, la pression monte à cet endroit.

Le test d'un an où la vitesse maximale de la majorité de la rocade de Rennes a été baissée de 90 à 70 km/h, les embouteillages ont augmenté, malgré un trafic en légère diminution qui aurait du faire baisser les embouteillages.

Les graphiques débits-vitesses établis pour les autoroutes montrent beaucoup plus de passages lors des trafics denses vers les vitesses un peu au dessus de 80 km/h : c'est là qu'il peut passer le plus de voitures dans un temps donné. Il faut donc une vitesse limite un peu au dessus de cette zone, pour tenir compte des voitures qui roulent en dessous de la limite).

Au dessus ou en dessous de cette vitesse un embouteillage se déclenche plus souvent. Le CEREMA 70 km/h c'est frontière entre les états plutôt fluides du trafic" (au-dessus de ces 70km/h) "et les états plutôt congestionnés" (au-dessous de ces 70km/h), 70 km/h c'est

Par

En réponse à darda

C'est plus proche d'un principe d'hydraulique : comme l'eau dans un tuyau : quand on ralentit la vitesse de l'eau en aval, la pression monte à cet endroit.

Le test d'un an où la vitesse maximale de la majorité de la rocade de Rennes a été baissée de 90 à 70 km/h, les embouteillages ont augmenté, malgré un trafic en légère diminution qui aurait du faire baisser les embouteillages.

Les graphiques débits-vitesses établis pour les autoroutes montrent beaucoup plus de passages lors des trafics denses vers les vitesses un peu au dessus de 80 km/h : c'est là qu'il peut passer le plus de voitures dans un temps donné. Il faut donc une vitesse limite un peu au dessus de cette zone, pour tenir compte des voitures qui roulent en dessous de la limite).

Au dessus ou en dessous de cette vitesse un embouteillage se déclenche plus souvent. Le CEREMA 70 km/h c'est frontière entre les états plutôt fluides du trafic" (au-dessus de ces 70km/h) "et les états plutôt congestionnés" (au-dessous de ces 70km/h), 70 km/h c'est

Suite

Le CEREMA indique que 70 km/h est la frontière supérieure des états plutôt congestionnés du trafic;

Par

En réponse à vforvictor

Je crois que c'est l'inverse mais si t'as une étude à fournir prouvant ce que tu dis je suis preneur.

Lors du test d'un an où la vitesse maximale de la majorité de la rocade de Rennes a été baissée de 90 à 70 km/h, les embouteillages ont augmenté, malgré un trafic en légère diminution qui aurait du faire baisser les embouteillages (document facile à trouver sur internet). Il y a eu 2 inconvénients en même temps : plus d'embouteillages et moins de personnes ont profité de l'équipement public que constitue la rocade.

Par

En réponse à Micheltunning

Là où je voulais surtout en venir c'est que la vitesse n'a rien à voir avec le niveau de pollution. Mais nos gouvernant sont tellement abruti toute façon.

Certains sont bien capable de dire que la charcuterie est bien plus toxique que le glyphosate.

Si on roule plus vite, on consomme plus, tout simplement car il faut plus d'énergie pour maintenir une vitesse plus élevé.

Plus de conso égale mathématiquement plus de rejet de C0² et très logiquement aussi de particules et de NOx.

C'est physique.

Par

En réponse à d9b66217

Si on roule plus vite, on consomme plus, tout simplement car il faut plus d'énergie pour maintenir une vitesse plus élevé.

Plus de conso égale mathématiquement plus de rejet de C0² et très logiquement aussi de particules et de NOx.

C'est physique.

Non. Déjà, plus on roule vite, moins on met de temps sur la route à distance équivalente. Consommer deux fois plus pendant la moitié moins de temps revient à une consommation finale identique

C'est physique.

Il y a deux variables qui font que ce n'est pas le cas:

- la résistance aérodynamique n'est pas linéaire, mais dépend du carré de la vitesse. Elle n'est pas deux fois plus élevée au double de la vitesse. Toutefois, en dessous de 80/90km/h, elle a peu d'influence sur la consommation.

- Le rendement du moteur dépend de la puissance qu'on lui demande et de sa vitesse de rotation. La boite de vitesse permet d'optimiser le rapport puissance demandée/vitesse de rotation, mais elle marche par "crans" (hors boite CVT) et on ne peut pas toujours être dans le régime idéal, à certaines vitesses on jongle entre la vitesse inférieure, ou le moteur tourne "trop vite" et la vitesse inférieure où il tourne "trop lentement". C'est ce qui se passe sur certaines voitures entre le 70/80 et entraine une surconsommation à ces vitesses.

Par

Lire "...on jongle entre la vitesse inférieure, ou le moteur tourne "trop vite" et la vitesse SUPERIEURE où il tourne "trop lentement".

Par

En réponse à chef chaudart

Concernant le rendement d'un moteur, se référer à la "courbe d'isoconsommation", que l'on trouve sur Wikipédia https://fr.wikipedia.org/wiki/Consommation_de_carburant_par_les_voitures

https://fr.wikipedia.org/wiki/Consommation_de_carburant_par_les_voitures#/media/File:Consommation_sp%C3%A9cifique_d%27un_moteur.jpg

La différence de consommation entre 70 et 90km/h est due à deux facteurs: la différence de résistance aérodynamique (négligeable à des vitesses aussi faibles) et le rapport que le conducteur peut engager pour se trouver ou se rapprocher de la zone de meilleure consommation.

Ce dernier facteur est prédominant: en fonction des étagements de boites, une voiture peut être amenée à passer un rapport inférieur et consommer plus à 70 ou 80 qu'à 90. C'était le cas de ma 308 : pour tenir le 80, je roulais en 5ème au lieu de la 6ème avec une surconsommation de 0.1 à 0.2l/100

la différence de trainée n'est pas néglieable entre 70 et 90. Pour une Zoé, il faut 8.6% d'énergie en plus pour rouler à 90 comparer à 70km/h (8,8kW versus 6.3kW).

9% n'est pas négligable dans l'absolu. Dans une Zoé, cela se traduit directement par une conso supérieur de 8,5%.

Mais pour une thermique, cela correspond à 0.08l/100 de plus (0.89l/100 au lieu de 0.81l/100) donc la différence vient du fait que le rendement d'une voiture thermique est tellement catastrophique et de plus si on n'est pas dans le bon rapport, et que le rendement chute de 35% à 25% par exemple, cela peut tout de suite résulter en 0.3-0,4l de plus.

Par

En réponse à d9b66217

la différence de trainée n'est pas néglieable entre 70 et 90. Pour une Zoé, il faut 8.6% d'énergie en plus pour rouler à 90 comparer à 70km/h (8,8kW versus 6.3kW).

9% n'est pas négligable dans l'absolu. Dans une Zoé, cela se traduit directement par une conso supérieur de 8,5%.

Mais pour une thermique, cela correspond à 0.08l/100 de plus (0.89l/100 au lieu de 0.81l/100) donc la différence vient du fait que le rendement d'une voiture thermique est tellement catastrophique et de plus si on n'est pas dans le bon rapport, et que le rendement chute de 35% à 25% par exemple, cela peut tout de suite résulter en 0.3-0,4l de plus.

Y'a pas beaucoup de voitures qui ne peuvent pas rouler à 70 sur le dernier rapport, ni de voitures où le rendement chute au point de ne pas consommer moins. Et n'oublions pas qu'on parle de routes où les ralentissements sont fréquents, donc les réaccélérations aussi. On peut ajouter les particules de freinage aussi...

Bien sûr, avec une circulation fluide, le gain est faible, mais prétendre que la pollution augmente est de mauvaise foi.

Rappel pour certains : la force de l'air est proportionnelle au carré de la vitesse. La puissance nécessaire à vaincre cette force est proportionnelle au cube de la vitesse. Et si on divise par la durée du trajet, on retombe au carré de la vitesse. Ne surtout pas croire que parce que ça dure moins longtemps ça annule le gain de pollution. Les liens donnés plus haut montrent des courbes consommation/vitesse...

Par

En réponse à chef chaudart

Non. Déjà, plus on roule vite, moins on met de temps sur la route à distance équivalente. Consommer deux fois plus pendant la moitié moins de temps revient à une consommation finale identique

C'est physique.

Il y a deux variables qui font que ce n'est pas le cas:

- la résistance aérodynamique n'est pas linéaire, mais dépend du carré de la vitesse. Elle n'est pas deux fois plus élevée au double de la vitesse. Toutefois, en dessous de 80/90km/h, elle a peu d'influence sur la consommation.

- Le rendement du moteur dépend de la puissance qu'on lui demande et de sa vitesse de rotation. La boite de vitesse permet d'optimiser le rapport puissance demandée/vitesse de rotation, mais elle marche par "crans" (hors boite CVT) et on ne peut pas toujours être dans le régime idéal, à certaines vitesses on jongle entre la vitesse inférieure, ou le moteur tourne "trop vite" et la vitesse inférieure où il tourne "trop lentement". C'est ce qui se passe sur certaines voitures entre le 70/80 et entraine une surconsommation à ces vitesses.

nos réponses se sont croisées :

"Déjà, plus on roule vite, moins on met de temps sur la route à distance équivalente" : assez évident, oui.

"Consommer deux fois plus pendant la moitié moins de temps revient à une consommation finale identique" : oui sauf que si on va plus vite, on consomme proportionnellement plus que le temps gagné. Ce que vous confirmez vous-même :

C'est physique.

"Il y a deux variables qui font que ce n'est pas le cas:"

"- la résistance aérodynamique n'est pas linéaire", mais dépend du carré de la vitesse. Elle n'est pas deux fois plus élevée au double de la vitesse. Toutefois, en dessous de 80/90km/h, elle a peu d'influence sur la consommation." : plutôt que parler de manière qualitative, je préfère les chiffres.

J'ai donné un exemple ci-dessus : 8,8kW versus 6,3kW pour une Zoé. Cela correspond à 9% de plus (8,8/90 vs 6,3/70).

C'est pas énorme, mais quand on sait que le rendement d'une thermique est au mieux autour de 35%, cela se traduit par 0.3-0.4l de plus.

Si on prend un Q3 ou un e-Pace, on passe à 12% d'écart en énergie supplémentaire. Si le rendement était le même, il y aurait une différence de conso non négligeable.

Sauf qu'entre 70 et 90, pour la plupart des voitures, le rendement s'améliore (ex: https://binged.it/2YAWHCa) donc la différence de conso est souvent faible.

Mais cela est dû à la très mauvaise efficacité de la cinématique thermique, pas au fait que la vitesse n'ait pas d'influence.

"- Le rendement du moteur dépend de la puissance qu'on lui demande et de sa vitesse de rotation" : pas de la puissance, de la charge. Mais sinon, correct sur le reste.

Par

En réponse à W A V E

Y'a pas beaucoup de voitures qui ne peuvent pas rouler à 70 sur le dernier rapport, ni de voitures où le rendement chute au point de ne pas consommer moins. Et n'oublions pas qu'on parle de routes où les ralentissements sont fréquents, donc les réaccélérations aussi. On peut ajouter les particules de freinage aussi...

Bien sûr, avec une circulation fluide, le gain est faible, mais prétendre que la pollution augmente est de mauvaise foi.

Rappel pour certains : la force de l'air est proportionnelle au carré de la vitesse. La puissance nécessaire à vaincre cette force est proportionnelle au cube de la vitesse. Et si on divise par la durée du trajet, on retombe au carré de la vitesse. Ne surtout pas croire que parce que ça dure moins longtemps ça annule le gain de pollution. Les liens donnés plus haut montrent des courbes consommation/vitesse...

Nous sommes d'accord, roulez plus vite, pollue plus.

C'est cependant vrai qu'à très faible vitesse, à cause du fait que l'on ne soit pas toujours au rendement optimal (charge faible ou bien au-dessus ou en-dessous du régime optimal) et la conso due à la réaccélération, une thermique peut se retrouver dans le cas où elle consomme / pollue (particules de frein, NOx, particules moteurs) autant voir plus en ville ou faible vitesse que à vitesse stabilisée légale.

Ce n'est évidemment pas le cas pour une électrique, qui avec la récupération d'énergie et un rendement proche de 90% dans quasiment toutes les situations usuelles normales, consomme bien moins à faible vitesse ou en ville, qu'à vitesse plus élevée.

Par

En réponse à W A V E

Y'a pas beaucoup de voitures qui ne peuvent pas rouler à 70 sur le dernier rapport, ni de voitures où le rendement chute au point de ne pas consommer moins. Et n'oublions pas qu'on parle de routes où les ralentissements sont fréquents, donc les réaccélérations aussi. On peut ajouter les particules de freinage aussi...

Bien sûr, avec une circulation fluide, le gain est faible, mais prétendre que la pollution augmente est de mauvaise foi.

Rappel pour certains : la force de l'air est proportionnelle au carré de la vitesse. La puissance nécessaire à vaincre cette force est proportionnelle au cube de la vitesse. Et si on divise par la durée du trajet, on retombe au carré de la vitesse. Ne surtout pas croire que parce que ça dure moins longtemps ça annule le gain de pollution. Les liens donnés plus haut montrent des courbes consommation/vitesse...

Ben, en fait, il y a au contraire beaucoup de voitures avec boite 6 vitesses où l'on est en 5ème à 70. Quant aux boites automatiques, je soupçonne qu'elles ne passent pas au rapport le plus élevé à cette vitesse, sauf pour les petits ou très gros moteurs.

Le problème est simple: dans la vitesse la plus élevée, la plage de vitesse est forcément très large, entre 80 et 200km/h par exemple sur la mienne, et les constructeurs font un compromis à partir des vitesses couramment pratiquées pour optimiser la consommation et la reprise. Et 70 en 6ème n'est clairement pas possible.

Par

En réponse à d9b66217

Nous sommes d'accord, roulez plus vite, pollue plus.

C'est cependant vrai qu'à très faible vitesse, à cause du fait que l'on ne soit pas toujours au rendement optimal (charge faible ou bien au-dessus ou en-dessous du régime optimal) et la conso due à la réaccélération, une thermique peut se retrouver dans le cas où elle consomme / pollue (particules de frein, NOx, particules moteurs) autant voir plus en ville ou faible vitesse que à vitesse stabilisée légale.

Ce n'est évidemment pas le cas pour une électrique, qui avec la récupération d'énergie et un rendement proche de 90% dans quasiment toutes les situations usuelles normales, consomme bien moins à faible vitesse ou en ville, qu'à vitesse plus élevée.

La non fluidité du trafic est un facteur important de surconsommation et de pollution (multiplication par 2, 3 ou plus). Il y a plus d'embouteillage sur autoroute urbaine avec une vitesse maximale de 70 km/h qu'avec une vitesse maximale de 90 km/h. Lors du test d'un an où la vitesse maximale de la majorité de la rocade de Rennes a été baissée de 90 à 70 km/h, les embouteillages ont augmenté, malgré un trafic en légère diminution qui aurait du faire baisser les embouteillages. La pollution est augmentée lors de ces embouteillages.

Par

En réponse à chef chaudart

Ben, en fait, il y a au contraire beaucoup de voitures avec boite 6 vitesses où l'on est en 5ème à 70. Quant aux boites automatiques, je soupçonne qu'elles ne passent pas au rapport le plus élevé à cette vitesse, sauf pour les petits ou très gros moteurs.

Le problème est simple: dans la vitesse la plus élevée, la plage de vitesse est forcément très large, entre 80 et 200km/h par exemple sur la mienne, et les constructeurs font un compromis à partir des vitesses couramment pratiquées pour optimiser la consommation et la reprise. Et 70 en 6ème n'est clairement pas possible.

Par curiosité, il s'agit de quelle voiture/motorisation, et quel est le régime à 70 en 6è?

Parce que pour tomber sous les 1200 tours, il faut un rapport qui atteint les 200 en-dessous de 3500 tours, c'est franchement minoritaire et ça signifie un moulin assez costaud pour être à l'aise à bas régime. Et pour qu'un passage en 5è fasse beaucoup chuter le rendement, il faut un gros écart avec la 6è... Ça peut exister mais il est rare de réunir toutes ces conditions.

Par

En réponse à d9b66217

Si on roule plus vite, on consomme plus, tout simplement car il faut plus d'énergie pour maintenir une vitesse plus élevé.

Plus de conso égale mathématiquement plus de rejet de C0² et très logiquement aussi de particules et de NOx.

C'est physique.

C'est de la physique de laboratoire qui ne prends pas en compte des paramètres secondaires.

Si le moteur n'est pas calé à iso régime de consommation spécifique cela ne veut rien dire.

Par

En réponse à gordini12

C'est de la physique de laboratoire qui ne prends pas en compte des paramètres secondaires.

Si le moteur n'est pas calé à iso régime de consommation spécifique cela ne veut rien dire.

Petit exemple : Tu es en vélo, tu pédale dans la descente sans trop d'effort pour prendre de la vitesse, et tu bénéficie de l'énergie cinétique pour remonter la cote qui suit sans trop d'effort. Tu peux aussi freiner dans la descente et aborder la cote avec une vitesse plus faible et bien te fatiguer dans la montée pour maintenir la vitesse. Voila un petit exemple entre le labo et la vrai vie. Il y a aussi le fait que le flux s'écoule mieux donc que la congestion arrive plus tard, et plein d'autres aspects secondaires. Cela ne se résume pas à une simple règle de trois.

Par

En réponse à mynameisfedo

A quand une obligation donnée aux entreprise d'imposer dans ce cas le télétravail à tous les salariés éligibles?

A quand un minimum de bon sens et d'intelligence dans ce pays?:bah:

Oui c'est une façon de travailler qui doit se développer, En France on reste conservateur, c'est TOUT le monde à son poste sur son lieu de travail!

Ça viendra également, il faut étaler les horaires de démarrage 07h, 08h, 09h, 10h pour dissiper les affluences. On en est encore loin

Par

En réponse à gordini12

C'est de la physique de laboratoire qui ne prends pas en compte des paramètres secondaires.

Si le moteur n'est pas calé à iso régime de consommation spécifique cela ne veut rien dire.

oui ok, effectivement, je parle dans le cas comme une voiture électrique où le rendement est à peu près toujours constant et donc la "consommation" directement dépendante de l'énergie nécessaire au déplacement.

Pour une thermique, il faut évidemment que la boite soit correctement étagée pour pouvoir se retrouver dans la plage d'efficience maxi aux vitesses voulues.

Normalement, avec les boites autos modernes de 8 à 10 vitesses, à 70 ou au-dessus, on se retrouve dans les bonnes plages de charge et régime pour avoir un bon rendement.

Dans ce cas, plus on va vite, plus on consomme, plus on pollue.

Mais ouais, vieille voiture, ou mal étagée et mal foutue, cela peut changer et amener des résultats illogiques où la voiture consomme plus en allant moins vite.

Mais bon, l'essai de POA sur de la toute nouvelle 911 montre une conso, à Nice, en ville en roulant au pas, avec une boite 7 vitesse, de >13l/100.

Ma S 75D de 2,1t consomme l'équivalent de 1.2l/100 soit 10 fois moins donc même dans les voitures modernes, on peut polluer à mort dans des conditions où on devrait consommer rien du tout...

Par

En réponse à d9b66217

oui ok, effectivement, je parle dans le cas comme une voiture électrique où le rendement est à peu près toujours constant et donc la "consommation" directement dépendante de l'énergie nécessaire au déplacement.

Pour une thermique, il faut évidemment que la boite soit correctement étagée pour pouvoir se retrouver dans la plage d'efficience maxi aux vitesses voulues.

Normalement, avec les boites autos modernes de 8 à 10 vitesses, à 70 ou au-dessus, on se retrouve dans les bonnes plages de charge et régime pour avoir un bon rendement.

Dans ce cas, plus on va vite, plus on consomme, plus on pollue.

Mais ouais, vieille voiture, ou mal étagée et mal foutue, cela peut changer et amener des résultats illogiques où la voiture consomme plus en allant moins vite.

Mais bon, l'essai de POA sur de la toute nouvelle 911 montre une conso, à Nice, en ville en roulant au pas, avec une boite 7 vitesse, de >13l/100.

Ma S 75D de 2,1t consomme l'équivalent de 1.2l/100 soit 10 fois moins donc même dans les voitures modernes, on peut polluer à mort dans des conditions où on devrait consommer rien du tout...

Je peux aussi te faire l'autoroute bloquée par la neige avec -10 dehors, et l'on verra qui consomme le plus d'énergie!

Il ne faut pas oublier que la règle actuelle est favorable aux VE, ne prenant pas en compte le chauffage de l'habitacle par exemple. Il y a sut le net, un très bon récit d'un Québécois se rendant chez la famille pour le nouvel an avec sa Leaf. Cela fait envie. Mais il y a aussi les pays chauds ou le rendement de la batterie dégringole.

Bref penser que réduire la vitesse va obligatoirement limiter la pollution surtout dans des zones à faible vitesse et avec beaucoup d'aléatoire, c'est une connerie de politiquart idéologique.

Airparif a déjà publié des rapports avec des conclusions embarrassantes. Le constat des faits ne fait pas forcément bon ménage avec l'idéologie.

Par

le truc que je comprends pas c'est que moins les voitures pollue plus il y a de pics de pollution et de restrictions de circulation ... franchement y aurait pas tromperie quelque part....

Par

En réponse à gaetan09

le truc que je comprends pas c'est que moins les voitures pollue plus il y a de pics de pollution et de restrictions de circulation ... franchement y aurait pas tromperie quelque part....

les maximum autorisant baissant d'années en années, il y a de plus en plus de dépassements pour un même niveau de rejets.

Par

En réponse à W A V E

Par curiosité, il s'agit de quelle voiture/motorisation, et quel est le régime à 70 en 6è?

Parce que pour tomber sous les 1200 tours, il faut un rapport qui atteint les 200 en-dessous de 3500 tours, c'est franchement minoritaire et ça signifie un moulin assez costaud pour être à l'aise à bas régime. Et pour qu'un passage en 5è fasse beaucoup chuter le rendement, il faut un gros écart avec la 6è... Ça peut exister mais il est rare de réunir toutes ces conditions.

Mon ancienne voiture 308 II SW diesel 120CV boite manuelle: à 94km/h (compteur, 90 réel) en 6ème 1100 tours

La nouvelle, idem avec diesel 130CV: à 84km/h en 6ème 1100 tours

A 70, dans les deux cas, pas possible de passer la 6ème. Avec la nouvelle je peux toutefois rouler à 80 en 6ème. La précédente, j'étais en 5ème avec une surconsommation de 0.1, 0.2l

Par

En réponse à gaetan09

le truc que je comprends pas c'est que moins les voitures pollue plus il y a de pics de pollution et de restrictions de circulation ... franchement y aurait pas tromperie quelque part....

Les voitures polluent moins ???

Tous les tests réels montrent les voitures Euro 6 dépassant en moyenne de 3 à ...12 fois la limite autorisé pour les NOx.

Et pour les particules, les essences représentent 65% des ventes quand cela représentait 25-30% et ce sont des turbo injection direct qui rejettent énormément plus de particules qu'en injection indirect (le FAP est récent sur les essences).

Bref, y a pas eu les mêmes progrès que ce que l'on pourrait avoir espéré quand on voit la réalité.

Par

En réponse à chef chaudart

Mon ancienne voiture 308 II SW diesel 120CV boite manuelle: à 94km/h (compteur, 90 réel) en 6ème 1100 tours

La nouvelle, idem avec diesel 130CV: à 84km/h en 6ème 1100 tours

A 70, dans les deux cas, pas possible de passer la 6ème. Avec la nouvelle je peux toutefois rouler à 80 en 6ème. La précédente, j'étais en 5ème avec une surconsommation de 0.1, 0.2l

ça veut dire qu'en 5e, tu dois être autour de 1100-1200tr donc idem que la 6e de l'ancienne

Par

En réponse à gordini12

Je peux aussi te faire l'autoroute bloquée par la neige avec -10 dehors, et l'on verra qui consomme le plus d'énergie!

Il ne faut pas oublier que la règle actuelle est favorable aux VE, ne prenant pas en compte le chauffage de l'habitacle par exemple. Il y a sut le net, un très bon récit d'un Québécois se rendant chez la famille pour le nouvel an avec sa Leaf. Cela fait envie. Mais il y a aussi les pays chauds ou le rendement de la batterie dégringole.

Bref penser que réduire la vitesse va obligatoirement limiter la pollution surtout dans des zones à faible vitesse et avec beaucoup d'aléatoire, c'est une connerie de politiquart idéologique.

Airparif a déjà publié des rapports avec des conclusions embarrassantes. Le constat des faits ne fait pas forcément bon ménage avec l'idéologie.

"je peux aussi te faire l'autoroute bloquée par la neige avec -10 dehors, et l'on verra qui consomme le plus d'énergie!" : un VE consommera sûrement quand même moins :coolfuck:

Maintenir l'habitacle chauffé sur une Tesla consomme environ 2-3kW par -10°C, l'équivalent de 0,3l/100 de diesel.

Une thermique au ralenti consomme autour de 0,6l soit le double. Donc tu vois que les à priori sont trompeurs

Par

"je peux aussi te faire l'autoroute bloquée par la neige avec -10 dehors, et l'on verra qui consomme le plus d'énergie!" : un VE consommera sûrement quand même moins :coolfuck:

Maintenir l'habitacle chauffé sur une Tesla consomme environ 2-3kW par -10°C, l'équivalent de 0,3l/100 de diesel.

Une thermique au ralenti consomme autour de 0,6l soit le double. Donc tu vois que les à priori sont trompeurs

Par

En réponse à gaetan09

le truc que je comprends pas c'est que moins les voitures pollue plus il y a de pics de pollution et de restrictions de circulation ... franchement y aurait pas tromperie quelque part....

90% de la pollution particules fines PM10 ne viens pas des voitures thermiques normales en France, mais d'autres sources surtout le chauffage et aussi les centrales thermiques des pays proches (Allemagne, Pologne, Royaume Uni, ...), ou les vieux 2 roues surtout les 2 temps.

Par

En réponse à gaetan09

le truc que je comprends pas c'est que moins les voitures pollue plus il y a de pics de pollution et de restrictions de circulation ... franchement y aurait pas tromperie quelque part....

La pollution la plus grave celle aux particules fines a été divisée par environ 15 en 70 ans, d'après les mesures de Airparif.; celle des moteurs diesels qui montait jusqu'à 1 g par km est pour les moteurs aux dernières normes (Euro6d temp depuis 2017-2018) plusieurs milliers de fois plus faible, d'après les tests Ecotest (ADAC), plus sévères que les nouveaux tests officiels.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire