Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Commentaires - Relocalisation : le gouvernement japonais incite ses entreprises (et constructeurs) à quitter la Chine et revenir au Japon

Audric Doche

Relocalisation : le gouvernement japonais incite ses entreprises (et constructeurs) à quitter la Chine et revenir au Japon

Déposer un commentaire

Par

Le gouvernent japonais a tout compris :bien:

Par

Concernant l'automobile , la stratégie japonaise a été principalement de produire au plus proche des marchés pour les modèles vendu sur ces marchés et/ou produire un modèle spécifique dans une usine en particulier.

En Chine où ils sont en joint venture, il n' y a pas lieu de s'alarmer, et de toute façon les japonaises sont bien plébiscitées.

Cependant Abe n'a pas tort de diminuer la dépendance à la Chine...

Par

Les marques automobiles Japonaises ont beaucoup à perdre en quittant la Chine, car elles y ont de grandes part de marché : Nissan, Toyota et Honda cartonnent !

Le gouvernement Japonais a certainement raison sur la forme, mais le mal est fait et sauf quand le marché chinois vous met dehors (PSA, Renault, FCA, Ford, Skoda, Chevrolet par exemple, font les frais du patriotisme Chinois qui élimine petit à petit la concurrence au profit de la centaine de constructeurs locaux) il est compliqué de le quitter sans compromettre les résultats de l'entreprise : à cette dépendance de la chine, vag et les japonais sont les plus liés.

Par

on ne peut qu'applaudir. Il y a trop longtemps que les chinois nous pourrissent la vie.

Par

Une petite pensée aussi pour Mazda qui connait quelques difficultés...

Par

En réponse à fassi51

on ne peut qu'applaudir. Il y a trop longtemps que les chinois nous pourrissent la vie.

   

Alors boycotte les constructeurs français qui assemblent la majorité de leur modèles à l'étranger. C'est ce que je fais et je me sens bien comme ça.

Par

En réponse à Boxer Engine

Alors boycotte les constructeurs français qui assemblent la majorité de leur modèles à l'étranger. C'est ce que je fais et je me sens bien comme ça.

   

Idem. Sauf que je le fais parce que ce sont de mauvais véhicules.

Par

En réponse à Boxer Engine

Alors boycotte les constructeurs français qui assemblent la majorité de leur modèles à l'étranger. C'est ce que je fais et je me sens bien comme ça.

   

Du coup je serais curieux de savoir quel véhicule dans la catégorie généraliste tu as pu te payer neuve ?

Par

Il aurait fallu une épidémie pour ralentir cette mondialisaton maintenant le problème du Japon c'est un pays qui fait plus d'enfant peuple qui va disparaître vieillissant avec un taux d'endettement 220 % detenu par les Japonais ça les obliges à bosser à 75 ans ou plus

Par

En réponse à franck8315

Il aurait fallu une épidémie pour ralentir cette mondialisaton maintenant le problème du Japon c'est un pays qui fait plus d'enfant peuple qui va disparaître vieillissant avec un taux d'endettement 220 % detenu par les Japonais ça les obliges à bosser à 75 ans ou plus

   

Tu oublies que l'extrapolation de l'actualité et des tendances passées est une grossière erreur. Il y a en permanence des rééquilibrages insidieux qui détruisent les annonces pour l'avenir. Que cet avenir soit lu dans des entrailles de poulet ou des modèles mathématiques, le niveau d'erreur est identique.

Par

En réponse à fassi51

on ne peut qu'applaudir. Il y a trop longtemps que les chinois nous pourrissent la vie.

   

Les chinois n'ont fait que répondre à des demandes des japonais et ceci ne peut pas leurs être reproché. C'est la démarche des japonais qui pourrit le système. Et sommes-nous plus malins ? Une Sandero est fabriquée en Roumanie (au moins c'est en Europe) alors qu'une Clio vient de Turquie ! Il faut donc se demander si on souhaite aider monsieur Erdogan avant de commander une voiture (et Renault n'est pas le seul dans ce cas, un bon nombre de moteur PSA ont été livrés de Chine si ma mémoire est bonne). Quand aux DS....

Par

En réponse à fassi51

on ne peut qu'applaudir. Il y a trop longtemps que les chinois nous pourrissent la vie.

   

Ils ne pourrissent la vie de personne ! Il y a les clients d'un côté qui veulent payer un produit le moins cher possible et à l'autre bout le patron qui veut marger au maximum. Le consommateur a sa part de responsabilité non ? :voyons:

Par

Il ne s'agit pas forcément de fermer les usines chinoises d'assemblage de voitures japonaises. Mais bien de limiter la dépendance des usines japonaises à l’approvisionnement de pièces venues de Chine.

Par

En réponse à Boxer Engine

Alors boycotte les constructeurs français qui assemblent la majorité de leur modèles à l'étranger. C'est ce que je fais et je me sens bien comme ça.

   

Ou alors achète ceux produits en France.

Par

En réponse à Altrico

Il ne s'agit pas forcément de fermer les usines chinoises d'assemblage de voitures japonaises. Mais bien de limiter la dépendance des usines japonaises à l’approvisionnement de pièces venues de Chine.

   

Exactement! De plus Abe a parlé d'entreprise (tout domaine confondu) ... et n'a pas ciblé l'automobile en particulier....

Les chinois sont partisan de partenariat avec la japonais tout comme les coréens l'ont fait à l’époque (Hyundai-Mitsubishi par ex) d'autant plus que les modèles produits sont majoritairement pour le marché local...

Il y a mes marques chinoises qui utilisent aujourd'hui des moteurs japonais sous licence et même certaines plateformes (surtout d'anciens modèles).

Par

Le gouvernement japonais a tout compris. :bien:

 

Par

Les marques japonaises perdraient beaucoup c'est sûr mais je pense que dans quelques années il n'y aura que des marques chinoises en Chine, a l'exception bien sûr des marques de prestiges qui seront toujours présentes.

 

SPONSORISE

Toute l'actualité