Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info
Renault : le profit plutôt que le volume, Dacia va s'épanouir, Alpine a un avenirLuca de Meo, nouveau directeur général de Renault, présentera la nouvelle stratégie des marques du groupe en janvier 2021. Mais il a donné les premières directions.

Lire l'article»

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Un discours qui semble censé et réfléchi. La priorité devrait d'arrêter de vendre à tout prix et retrouver des marges correctes. Mais pour ca il va falloir améliorer la fiabilité, la qualité perçue, l'image de marque généraliste milieu de gamme et augmenter la désirabilité des modèles.

Néanmoins avec cette nomination et celle de Vidal Renault semble être sur la bonne voie.

Par

Gignac où est tu ? Pas encore réveillée ?

Par

En réponse à Mathieu975

Un discours qui semble censé et réfléchi. La priorité devrait d'arrêter de vendre à tout prix et retrouver des marges correctes. Mais pour ca il va falloir améliorer la fiabilité, la qualité perçue, l'image de marque généraliste milieu de gamme et augmenter la désirabilité des modèles.

Néanmoins avec cette nomination et celle de Vidal Renault semble être sur la bonne voie.

Sans oublier Le Borgne (responsable de l'ingénierie), en place depuis le début d'année, et qui est une autre très grosse prise en provenance de PSA.

Par

Super soulagé pour Alpine !

Ouf !

Par

Amusant, car il va appliquer exactement la philosophie de Carlos Tavares, qui à la base aurait dû remplacer initialement Carlos Ghosn avant que ce dernier ne lui demande d'aller voir ailleurs.

C'est donc bien la stratégie du patron de PSA qui est celle à suivre, et chez Renault, ils l'ont bien compris, n'en déplaise à l'évadé libanais en résidence surveillée.

On va donc voir d'ici peu une hausse tarifaire des voitures Renault associé à de nouveaux designs et 80% de SUV (notamment chez Alpine et Dacia).:biggrin:

Par

En réponse à Mathieu975

Un discours qui semble censé et réfléchi. La priorité devrait d'arrêter de vendre à tout prix et retrouver des marges correctes. Mais pour ca il va falloir améliorer la fiabilité, la qualité perçue, l'image de marque généraliste milieu de gamme et augmenter la désirabilité des modèles.

Néanmoins avec cette nomination et celle de Vidal Renault semble être sur la bonne voie.

Honnêtement, la "fiabilité" est un critère très subjectif souvent très différent selon les modèles, versions et moteurs, et rentre globalement peu en compte lors d'une décision d'achat.

Quant à la qualité des nouvelles Clio et Captur, elle ne fait pas débat je pense: c'est très bon.

En revanche, Renault doit améliorer sa marge sur ces voitures qui se vendent bien.

Enfin, il lui faut des modèles porteurs sur les segments C et supérieurs, car c'est là que la marge peut être très bonne.

Concernant Alpine, même si ça me gène de le dire, la marque a clairement besoin d'un SUV connoté sportif, à l'image de ce que propose les autres constructeurs concurrents, car c'est ça qui se vend bien.

Enfin, Renault doit devenir comme Peugeot: de l'access premium, pour permettre à Dacia d'évoluer sans grignoter des parts de marché à Renault (à l'image de Citroën vis à vis de Peugeot par exemple).

Par

En réponse à kevin14789

Gignac où est tu ? Pas encore réveillée ?

Je me fait du souci moi aussi. Une gueule de bois ? Une déprime à l'annonce des résultats de VAG ? Attendons et prions pour notre rigolade quotidienne.:lol:

Par

Un discours lucide, à défaut d'être positif.

La génération de voiture actuelle va passer à la casserole ...

On va voir s'il y a des fins de carrière anticipées (Scénic, Espace, Talisman, Koléos, Twingo thermique)

La Clio est en place heureusement, le Captur est une réussite même s'il peine à séduire comparé au 2008, la Zoé maintient plutôt bien avec son restylage, même si elle n'est pas exempt de défauts.

Le système PHEV du groupe est hyper intéressant s'il s'avère fiable.

Nissan est une épine ...

Dacia va évoluer, Alpine pourrait s'étaler sur les versions haut de gamme et viser la clientèle que ciblait l'Espace, le Koléos et la Talisman.

Par

Y'a un léger lapsus dans votre commentaire.

" il a découvert des perles... ".

Fallait lire...

" il a découvert des pertes ... ".

On ne voit même plus que ça !

Par

.... et le 11 août, annonce des résultats semestriels Nissan... qui aura les pires ?

Par

En réponse à kevin14789

Gignac où est tu ? Pas encore réveillée ?

je pense qu il a été suspendu votre pote bisarre là, ça fait plusieurs jours qu'il a disparu, il doit être en PLS en ce moment

Par

En réponse à mynameisfedo

Honnêtement, la "fiabilité" est un critère très subjectif souvent très différent selon les modèles, versions et moteurs, et rentre globalement peu en compte lors d'une décision d'achat.

Quant à la qualité des nouvelles Clio et Captur, elle ne fait pas débat je pense: c'est très bon.

En revanche, Renault doit améliorer sa marge sur ces voitures qui se vendent bien.

Enfin, il lui faut des modèles porteurs sur les segments C et supérieurs, car c'est là que la marge peut être très bonne.

Concernant Alpine, même si ça me gène de le dire, la marque a clairement besoin d'un SUV connoté sportif, à l'image de ce que propose les autres constructeurs concurrents, car c'est ça qui se vend bien.

Enfin, Renault doit devenir comme Peugeot: de l'access premium, pour permettre à Dacia d'évoluer sans grignoter des parts de marché à Renault (à l'image de Citroën vis à vis de Peugeot par exemple).

Alpine a besoin de son Porsche Macan pour débuter, puis Citroen s'en sort bien niveau volume, je pense que Dacia doit aussi évoluer niveau style, 2 Nouveaux designers + LVDA... ça peut faire de bonnes étincelles tout ce beau monde pour la suite...

Par §Yvo356rQ

Tant mieux pour Renault. Cette marque ne mérite que de réussir.

Par

Il faut donner les rênes de la partie technique du groupe aux roumains de chez Dacia.

Ils ont prouvé qu'ils sont capables de dégager du bénéfice. En plus ils sont habitués à faire des miracles avec des bouts de chandelles et ont un style germanique (le Duster 1 était la copie d'une golf 4 surélevée par exemple).

Les turcs et les tunisiens sont des entubeurs de première.

Et surtout le plus important, faire le ménage dans les usines françaises en virant les clans qui se sont formés et évidemment ceux qui sont trop rouges et qui sabotent le moral et la production.

Par

En réponse à

Commentaire supprimé.

dommage que tu laisse ta haine parler, renault a perdu un peu plus de 2MILLIARDS cest nissan qui plombe Renault avec plus de 4 milliards de pertes, je sais que beaucoup aiment tout mettre sur le dos de Renault mais renseigne toi un minimum

Par

exactement les memes bobards que Goshn il y a 20 ans: profits plutot que volumes. On sait comment cela s'est terminé...

Par

Renault devrait demander à ses salariés de devenir des bénévoles , idem pour ceux des fournisseurs , et puis évidemment doubler le prix de vente des véhicules avec obligation pour les français d'acheter une Renault tous les 3 ans .

Par

On verra bien ce que ce discours donne dans les faits. Mais sur le papier, il y a quand même de quoi être optimiste.

La clio 5 et captur II sont réussis, les autres modèles doivent suivre cette tendance d'avoir du généraliste qualitatif.

Côté moteur, le 1.5 DCI est un classique qui marche bien, le 1.7 DCI ne semble pas être à problème et le 2.0 DCI est un bon bloc. Le 1.3 TCe semble être bien né.

Côté électrique, Renault tire son épingle du jeu, a une future plateforme électrique.

Il faut améliorer l'électronique qui est LE problème chronique Renault, d'autant que le nouveau système easylink semble être bon et fait oublier les bugs du r-link.

Il y a vraiment l'image de marque à travailler, mais tous les ingrédients techniques sont là pour une réussite.

Par

aie, je ne sais pas comment il faut le prendre:

https://www.lefigaro.fr/societes/jean-dominique-senard-les-resultats-sont-tres-mauvais-mais-renault-va-retrouver-la-place-qu-il-merite-20200730

Par

Soyons pas timides,le plan structurel et financier a été préparé par l'ancienne équipe de Ghosn,sans la présence de De Meo.Au lieu de faire un plan industriel et ensuite éliminer ce qui ne fonctionne pas,comme aurait voulu De Meo,les Ghosn boys ont fait un plan purement financier en taillant à coup de sabre,même sur le modèle image de Renault Zoé.

Chapeau à De Meo s'il arrive à ressusciter le cadavre.

Par

Je trouve ses idées intéressantes notamment pour dacia qui doit s'affranchir de cette notion de low cost surtout lorsqu'on sait que dacia partage beaucoup d'élément avec renault et surtout que pratiquement tous ceux qui ont une dacia restent des inconditionnels de la marque et rachètent une dacia. Quand à Alpine c' est rassurant de savoir qu'il va tout mettre en œuvre pour pérenniser la marque car elle fait partie de notre patrimoine automobile et à l'heure où toutes les sportives sont bannies c'est super important de la conserver en tant que telle avec un vrai moteur. Espérons que les ingénieurs arriveront à contourner ce malus de m...! ainsi qu'à tous ces systèmes d'hybridation où de moteurs électriques qui aseptisent les auto sportives Souvenons nous de l'époque où nous allions au bord des ou sur les circuits pour admirer et écouter ces superbes autos.

Par

En réponse à Hunter18

Il faut donner les rênes de la partie technique du groupe aux roumains de chez Dacia.

Ils ont prouvé qu'ils sont capables de dégager du bénéfice. En plus ils sont habitués à faire des miracles avec des bouts de chandelles et ont un style germanique (le Duster 1 était la copie d'une golf 4 surélevée par exemple).

Les turcs et les tunisiens sont des entubeurs de première.

Et surtout le plus important, faire le ménage dans les usines françaises en virant les clans qui se sont formés et évidemment ceux qui sont trop rouges et qui sabotent le moral et la production.

Et vous , vous vous sentez pas trop à l'étroit dans votre chemise noir avec runiques ...

Par

Si je devais comparer Tavares à De Meo, Tavares est un "cost killer" qui ramène rapidement de la profitabilité à court terme mais élimine tout ce qui ne rapporte pas et notamment des modèles "d'image" . De Meo est davantage un homme de marketing, et son souci de ramener de la profitabilité tout en réduisant la voilure ne doit pas occulter le fait qu'il veut préserver des marques de niche comme Alpine. Un homme qui cherche à préserver des marques à faible volume mais à la belle histoire, je lui tire mon chapeau.

Je préfère de très loin sa façon de voir les choses à celle de Tavares, qui tôt ou tard risque de scier des branches à la hussarde et de finir par tuer tuer l'arbre. Et soudain, sachant que De Meo est à la tête de Renault, je me demande si la plus grosse erreur de FCA n'a pas été de s'allier à PSA plutôt qu'à Renault.

Par

En réponse à Jantalu

Je trouve ses idées intéressantes notamment pour dacia qui doit s'affranchir de cette notion de low cost surtout lorsqu'on sait que dacia partage beaucoup d'élément avec renault et surtout que pratiquement tous ceux qui ont une dacia restent des inconditionnels de la marque et rachètent une dacia. Quand à Alpine c' est rassurant de savoir qu'il va tout mettre en œuvre pour pérenniser la marque car elle fait partie de notre patrimoine automobile et à l'heure où toutes les sportives sont bannies c'est super important de la conserver en tant que telle avec un vrai moteur. Espérons que les ingénieurs arriveront à contourner ce malus de m...! ainsi qu'à tous ces systèmes d'hybridation où de moteurs électriques qui aseptisent les auto sportives Souvenons nous de l'époque où nous allions au bord des ou sur les circuits pour admirer et écouter ces superbes autos.

Pourquoi Dacia devrait-elle s'affranchir de la notion de low-cost, sachant que c'est une marque très profitable ? Quand comprendra-t-on qu'il faut du low-cost, et quand comprendra-t-on que low-cost ne veut pas dire "mauvaise qualité" ?

Il est de première importance que des marques continuent à faire de bons véhicules à un tarif accessible, ce qui, me semble-t-il, est la cas de Dacia. Vouloir leur montée en gamme, c'est aussi décider que certaines personnes à faible revenu n'ont pas le droit de se payer une voiture. Et ça, c'est un peu nauséabond.

Par

En réponse à Dumbphone

Si je devais comparer Tavares à De Meo, Tavares est un "cost killer" qui ramène rapidement de la profitabilité à court terme mais élimine tout ce qui ne rapporte pas et notamment des modèles "d'image" . De Meo est davantage un homme de marketing, et son souci de ramener de la profitabilité tout en réduisant la voilure ne doit pas occulter le fait qu'il veut préserver des marques de niche comme Alpine. Un homme qui cherche à préserver des marques à faible volume mais à la belle histoire, je lui tire mon chapeau.

Je préfère de très loin sa façon de voir les choses à celle de Tavares, qui tôt ou tard risque de scier des branches à la hussarde et de finir par tuer tuer l'arbre. Et soudain, sachant que De Meo est à la tête de Renault, je me demande si la plus grosse erreur de FCA n'a pas été de s'allier à PSA plutôt qu'à Renault.

C'est plus vendeur de s'associer à un groupe qui s'est relevé plutôt qu'une alliance qui chavire. Il est clair qu'avec toutes les marques de FCA, avec Tavares ça va tailler dans le lard.

Par

En réponse à Mathieu975

Un discours qui semble censé et réfléchi. La priorité devrait d'arrêter de vendre à tout prix et retrouver des marges correctes. Mais pour ca il va falloir améliorer la fiabilité, la qualité perçue, l'image de marque généraliste milieu de gamme et augmenter la désirabilité des modèles.

Néanmoins avec cette nomination et celle de Vidal Renault semble être sur la bonne voie.

la qualité est déja en marche chez renault, sur clio et captur c'est très net. je trouve les renault jolies , je suis étonné de ta remarque, franchement les concurrentes sont souvent pas terribles, à part les peugeot. et ce monsieur luca di méo me fait une très bonne impression, allez renault

Par

Alpine est une marque de niche qui peine à trouver de nouveaux toutous pour y entrer .

Par

Quel danger: ouvrir les vannes à Dacia c'est accepter de venir rogner des ventes à Renault...bref vendre des Renault au bon prix pour le consommateur et s'avouer que le capital marque de Renault est proche du zéro.

Et donc faire de l'automobile Renault ouvertement un produit "malin/prix réduit" et donc conforter son image de voiture électroménager...mais sans les volumes ?

Connaissez vous UNE marque mondiale valorisant et ayant un succès planétaire par une approche prix?

Cela a un nom: les badges chinois vendu dans les pays en voie de développement.

Et le grand écart avec les investissements ZE quand est meme pas arrivé à valoriser son offre thermique...le coup du Renault ZE 100% et du Dacia Thermique serait une stratégie ?

Par

En réponse à clem2435

Un discours lucide, à défaut d'être positif.

La génération de voiture actuelle va passer à la casserole ...

On va voir s'il y a des fins de carrière anticipées (Scénic, Espace, Talisman, Koléos, Twingo thermique)

La Clio est en place heureusement, le Captur est une réussite même s'il peine à séduire comparé au 2008, la Zoé maintient plutôt bien avec son restylage, même si elle n'est pas exempt de défauts.

Le système PHEV du groupe est hyper intéressant s'il s'avère fiable.

Nissan est une épine ...

Dacia va évoluer, Alpine pourrait s'étaler sur les versions haut de gamme et viser la clientèle que ciblait l'Espace, le Koléos et la Talisman.

"Nissan est une épine" Mais alors une grosse épine, juste plus de 107 000 véhicules vendu en juin passé en Chine, avec sa limousine Sylphy 54478 pièces loin devant sa dauphine la Volkswagen Lavida 36272 pièces, pendant que les françaises font de la figuration. Faut pas tout noircir quand sa vous arrange, n'est-ce-pas?

Par

Sorry, j'en est oublié le ç a vous ar...

Par

En réponse à clem2435

Un discours lucide, à défaut d'être positif.

La génération de voiture actuelle va passer à la casserole ...

On va voir s'il y a des fins de carrière anticipées (Scénic, Espace, Talisman, Koléos, Twingo thermique)

La Clio est en place heureusement, le Captur est une réussite même s'il peine à séduire comparé au 2008, la Zoé maintient plutôt bien avec son restylage, même si elle n'est pas exempt de défauts.

Le système PHEV du groupe est hyper intéressant s'il s'avère fiable.

Nissan est une épine ...

Dacia va évoluer, Alpine pourrait s'étaler sur les versions haut de gamme et viser la clientèle que ciblait l'Espace, le Koléos et la Talisman.

le captur ne peine pas face au réussi 2008. en europe il est très largement devant

Par

En réponse à caffellatte

exactement les memes bobards que Goshn il y a 20 ans: profits plutot que volumes. On sait comment cela s'est terminé...

Lorsque l'on n'aura plus que des constructeurs qui auront privilégié le volume (mais sans oublier les profits, loin de là), on aura tué le choix. Désolé et ce n'est qu'un exemple, mais avoir à choisir entre une VW, une Skoda et une Seat, voire une Audi, je n'appelle pas ça avoir le choix, mais l'illusion d'avoir le choix.

Quand la marque Président fait du Camembert, du Coulommiers, du Bleu ou de l'Emmental, c'est toujours Président et pas un seul de ses fromages ne vaut celui d'un petit producteur. Quand Gérard Bertrand propose des vins d'un peu partout, certes pas mauvais, mais dont aucun n' l'authenticité et le charme des vins de petits viticulteurs, c'est une machine marketing qui tue petit à petit les produits de niche.

Bref, libre à chacun d'admirer ces producteurs "à volume" (dans tous les domaines) mais lorsqu'ils auront écrémé le marché, notre liberté de choix sera plus réduite que jamais.

Par

En réponse à pechtoc

C'est plus vendeur de s'associer à un groupe qui s'est relevé plutôt qu'une alliance qui chavire. Il est clair qu'avec toutes les marques de FCA, avec Tavares ça va tailler dans le lard.

Malheureusement pas que dans le lard, Tavares est du genre à tailler dans la chair aussi. Et quand on taille dans le muscle, c'est trop tard pour revenir en arrière, après l'organisme fonctionnera toujours moins bien (à moins d'une très longue reconstruction).

Par

En réponse à mynameisfedo

Amusant, car il va appliquer exactement la philosophie de Carlos Tavares, qui à la base aurait dû remplacer initialement Carlos Ghosn avant que ce dernier ne lui demande d'aller voir ailleurs.

C'est donc bien la stratégie du patron de PSA qui est celle à suivre, et chez Renault, ils l'ont bien compris, n'en déplaise à l'évadé libanais en résidence surveillée.

On va donc voir d'ici peu une hausse tarifaire des voitures Renault associé à de nouveaux designs et 80% de SUV (notamment chez Alpine et Dacia).:biggrin:

c'est tout à fait exact : la méthode Tavares est ainsi consacrée.

Quant à Carlos 1er dit "le mégalomaniaque", peu lui importait la rentabilité de Renault-Nissan, seuls les chiffres de vente l’obnubilaient car il se rêvait à la tête du n°1 mondial, ce qu'il a presque réussi d'ailleurs.

Par

En réponse à Président Lincoln

c'est tout à fait exact : la méthode Tavares est ainsi consacrée.

Quant à Carlos 1er dit "le mégalomaniaque", peu lui importait la rentabilité de Renault-Nissan, seuls les chiffres de vente l’obnubilaient car il se rêvait à la tête du n°1 mondial, ce qu'il a presque réussi d'ailleurs.

depuis, il est devenu le maître incontesté... de l'évasion !

Par

En réponse à MM27

On verra bien ce que ce discours donne dans les faits. Mais sur le papier, il y a quand même de quoi être optimiste.

La clio 5 et captur II sont réussis, les autres modèles doivent suivre cette tendance d'avoir du généraliste qualitatif.

Côté moteur, le 1.5 DCI est un classique qui marche bien, le 1.7 DCI ne semble pas être à problème et le 2.0 DCI est un bon bloc. Le 1.3 TCe semble être bien né.

Côté électrique, Renault tire son épingle du jeu, a une future plateforme électrique.

Il faut améliorer l'électronique qui est LE problème chronique Renault, d'autant que le nouveau système easylink semble être bon et fait oublier les bugs du r-link.

Il y a vraiment l'image de marque à travailler, mais tous les ingrédients techniques sont là pour une réussite.

C'est surtout la confiance des ex-clients et des futurs acheteurs de Renault qui faut corriger .

Si il veut faire de la marge, déjà commencer à ne plus brader autant la gamme et surtout, augmenter significativement cette minable garantie de 2 ANS qui repousse un nombre non négligeable de clients .

Par

En réponse à caaamaraaade

le captur ne peine pas face au réussi 2008. en europe il est très largement devant

même en France le captur est toujours devant le 2008 d'une courte tete de janvier a juin mais devant quand même

Par

En réponse à will2bdx

Alpine a besoin de son Porsche Macan pour débuter, puis Citroen s'en sort bien niveau volume, je pense que Dacia doit aussi évoluer niveau style, 2 Nouveaux designers + LVDA... ça peut faire de bonnes étincelles tout ce beau monde pour la suite...

J'aime bien Alpine mais réussir à faire un Suv du niveau de Porsche il y a du boulot .

Un intérieur de Mégane même en progrès ça passe sur une sportive mais sur un Suv haut de gamme pas sur que ça fasse rêver .

Par

En réponse à papaschulls

C'est surtout la confiance des ex-clients et des futurs acheteurs de Renault qui faut corriger .

Si il veut faire de la marge, déjà commencer à ne plus brader autant la gamme et surtout, augmenter significativement cette minable garantie de 2 ANS qui repousse un nombre non négligeable de clients .

Tout à fait d'accord ! La confiance de l'acheteur passe par cette image de marque.

Et oui, une garantie de 5 ans comme peut faire hyundai ou honda serait un sacré coup de pouce pour aider les gens à passer outre ce "Renault n'est pas fiable".

Par

En réponse à papaschulls

C'est surtout la confiance des ex-clients et des futurs acheteurs de Renault qui faut corriger .

Si il veut faire de la marge, déjà commencer à ne plus brader autant la gamme et surtout, augmenter significativement cette minable garantie de 2 ANS qui repousse un nombre non négligeable de clients .

5 ans de garantie me paraîtrait être le minimum.

Par

5 ans de garantie ? Eh mais il faudrait déjà qu'ils assument leurs 2 ans de garantie. Qui n'a pas au moins 1 ou 2 connaissances qui est un client mécontent du sav Renault.

Leur qualité digne d'une auto d'Europe de l'est des années 80 a fait le tour du monde. Le véritable problème pour Renault Nissan c'est qu'il va falloir trouver de nouveaux marchés où ils ne sont pas encore grillés.

Mais plus que leur incompétence à résoudre des problèmes de production assez basiques, ce qui m'épate, c'est encore plus le fait qu'ils sont les premiers à s'être lancé dans le VE en balançant des milliards d'euros..pour arriver 10 ans plus tard à une Zoé dépassé à tous niveaux par la concurrence. Il y a un sacré problème chez les cerveaux du technoglandouille. C'est pour ça qu'il faut donner les manettes aux roumains et aux japonais qui sont bien plus capables que les "ingénieurs" maison.

Par

En réponse à Mathieu975

Un discours qui semble censé et réfléchi. La priorité devrait d'arrêter de vendre à tout prix et retrouver des marges correctes. Mais pour ca il va falloir améliorer la fiabilité, la qualité perçue, l'image de marque généraliste milieu de gamme et augmenter la désirabilité des modèles.

Néanmoins avec cette nomination et celle de Vidal Renault semble être sur la bonne voie.

Je suis d'accord avec vous. Il ne sert à rien de faire du volume pour tenter de concurrencer les marques chinoises qui ne vont pas tarder à montrer le bout de leur capot et qui seraient forcément moins cher. Dans un autre domaine, Moulinex s'y est essayé, frôlé la disparition pure et simple et a subi 10 ans de plans sociaux. Dans des pays à coûts de production élevé il faut sortir des produits à forte marge.

Pour Dacia, je verrais bien la gamme évoluer vers des produits dépouillés mais design, sans plastiques mousses mais colorés à l'intérieur, allant à l'essentiel et avec une image plus jeune. Qui ne rêve de successeurs à la 4L, par exemple ? Une voiture simple mais complète, pas chère pour les jeunes mais avec un look sympa.

Par

En réponse à will2bdx

Alpine a besoin de son Porsche Macan pour débuter, puis Citroen s'en sort bien niveau volume, je pense que Dacia doit aussi évoluer niveau style, 2 Nouveaux designers + LVDA... ça peut faire de bonnes étincelles tout ce beau monde pour la suite...

Oui, il faut bien reconnaître que le marché pour un coupé stricte 2 places est très étroit et que la clientèle est très exigeante. Alpine a besoin d'un produit complémentaire.

Par

En réponse à Dumbphone

Pourquoi Dacia devrait-elle s'affranchir de la notion de low-cost, sachant que c'est une marque très profitable ? Quand comprendra-t-on qu'il faut du low-cost, et quand comprendra-t-on que low-cost ne veut pas dire "mauvaise qualité" ?

Il est de première importance que des marques continuent à faire de bons véhicules à un tarif accessible, ce qui, me semble-t-il, est la cas de Dacia. Vouloir leur montée en gamme, c'est aussi décider que certaines personnes à faible revenu n'ont pas le droit de se payer une voiture. Et ça, c'est un peu nauséabond.

Entièrement d'accord. Dacia doit rester une marque que je qualifierais d'accessible plutôt que low cost, expression péjorative. Dans l'idéal, il faudrait des voitures encore plus simples, mais jolies à regarder et faciles à entretenir et à réparer.

Par

En réponse à Mathieu975

Un discours qui semble censé et réfléchi. La priorité devrait d'arrêter de vendre à tout prix et retrouver des marges correctes. Mais pour ca il va falloir améliorer la fiabilité, la qualité perçue, l'image de marque généraliste milieu de gamme et augmenter la désirabilité des modèles.

Néanmoins avec cette nomination et celle de Vidal Renault semble être sur la bonne voie.

L'image de marque n'est pas tant que ce soit généraliste mais plutôt véhicule de flotte.

Quand on regarde une Renault on a cette image de véhicule de société, image que Peugeot n'a plus.

Par

En réponse à MM27

On verra bien ce que ce discours donne dans les faits. Mais sur le papier, il y a quand même de quoi être optimiste.

La clio 5 et captur II sont réussis, les autres modèles doivent suivre cette tendance d'avoir du généraliste qualitatif.

Côté moteur, le 1.5 DCI est un classique qui marche bien, le 1.7 DCI ne semble pas être à problème et le 2.0 DCI est un bon bloc. Le 1.3 TCe semble être bien né.

Côté électrique, Renault tire son épingle du jeu, a une future plateforme électrique.

Il faut améliorer l'électronique qui est LE problème chronique Renault, d'autant que le nouveau système easylink semble être bon et fait oublier les bugs du r-link.

Il y a vraiment l'image de marque à travailler, mais tous les ingrédients techniques sont là pour une réussite.

Renault a toujours été bon dans le petites voitures mais a aussi réussi à nous sortir quelques OVNI qui auraient pu friser la perfection si la marque avait un peu plus cru en eux et su les faire évoluer. Espérons que le temps des voitures à vivre mais fiables et performantes va revenir.

En attendant, il faudra bien tailler dans le vif. Je ne partage pas l'appréciation positive concernant l'esthétique des Renault, hormis la Clio qui est vraiment réussie. Non pas que la gamme soit moche mais je trouve que ça manque cruellement de personnalité même après les efforts louables de VDA. Je trouve que la marque est toujours à la recherche d'une identité visuelle.

Quant aux moteurs DCI, leur mauvaise réputation est sans doute usurpée mais là aussi, un changement d'identité serait bienvenu en remplaçant le appellations DCI par autre chose.

Par

En réponse à PhilVerce

Entièrement d'accord. Dacia doit rester une marque que je qualifierais d'accessible plutôt que low cost, expression péjorative. Dans l'idéal, il faudrait des voitures encore plus simples, mais jolies à regarder et faciles à entretenir et à réparer.

100% d'accord

Par

En réponse à Dumbphone

Malheureusement pas que dans le lard, Tavares est du genre à tailler dans la chair aussi. Et quand on taille dans le muscle, c'est trop tard pour revenir en arrière, après l'organisme fonctionnera toujours moins bien (à moins d'une très longue reconstruction).

Bon faut aussi dire qu'un bon nombre de marques sont dans un état végétatif chez FCA. Mais je préférerais qu'un Lancia soit délaissé plutôt que de voir des 2008 rebadgé Lancia.

Par

En réponse à PhilVerce

Oui, il faut bien reconnaître que le marché pour un coupé stricte 2 places est très étroit et que la clientèle est très exigeante. Alpine a besoin d'un produit complémentaire.

Oui il faudrait à Alpine en plus du coupé une version cabriolet, un SUV (pour les ventes et récupérer du cash) et des versions plus puissantes / radicales. Ça dérogera un peu la philosophie d'Alpine légère et agile mais la majorité des clients veulent aussi du confort et pouvoir rouler longtemps. Un peu comme chez Porsche.

Enfin, ça mettra du temps avant de remonter la pente mais s'ils arrivent à développer d'autres modèles et en collaboration avec Nissan. Ça me paraîtrait logique.

Par

En réponse à Dumbphone

Si je devais comparer Tavares à De Meo, Tavares est un "cost killer" qui ramène rapidement de la profitabilité à court terme mais élimine tout ce qui ne rapporte pas et notamment des modèles "d'image" . De Meo est davantage un homme de marketing, et son souci de ramener de la profitabilité tout en réduisant la voilure ne doit pas occulter le fait qu'il veut préserver des marques de niche comme Alpine. Un homme qui cherche à préserver des marques à faible volume mais à la belle histoire, je lui tire mon chapeau.

Je préfère de très loin sa façon de voir les choses à celle de Tavares, qui tôt ou tard risque de scier des branches à la hussarde et de finir par tuer tuer l'arbre. Et soudain, sachant que De Meo est à la tête de Renault, je me demande si la plus grosse erreur de FCA n'a pas été de s'allier à PSA plutôt qu'à Renault.

Non du tout, il est très loin du "cost killer", ce n'est pas parce qu'il a préféré mettre fin à certains modèles que c'est un cost killer, il est juste rationnel et préfère mettre de l'argent dans le développement de plateforme du futur plutôt que continuer des modèles genre RCZ/cc tout ça pour faire comme chez VW. D'ailleurs avec un cost killer DS n'aurait pas fait un pli.

Ça plus la fermeté sur les prix, on voit qu'il a raison, quand la plupart boivent la tasse PSA arrive encore à faire du profit.

Par

Marge + importante = j'entube plus le client..

Et visiblement chez Peugeot, ils savent y faire....

Par

Si les prix augmentent, au temp aller chez les allemands, si plus de vrai berline type Talisman sa sera terminé Renault pour moi! Je ne supporte pas les SUV!

Par

En réponse à LuFo57

Non du tout, il est très loin du "cost killer", ce n'est pas parce qu'il a préféré mettre fin à certains modèles que c'est un cost killer, il est juste rationnel et préfère mettre de l'argent dans le développement de plateforme du futur plutôt que continuer des modèles genre RCZ/cc tout ça pour faire comme chez VW. D'ailleurs avec un cost killer DS n'aurait pas fait un pli.

Ça plus la fermeté sur les prix, on voit qu'il a raison, quand la plupart boivent la tasse PSA arrive encore à faire du profit.

Tavares pas un cost killer ? C'est la meilleure blague du jour, voir de l'année ! Allez parler aux salariés qui bossent dans la R&D du groupe : ils vont bien rire jaune ! Le climat devient assez délétère : pourquoi croyez-vous que tous ces hauts cadres (Le Borgne, Raposo, Vidal...) quittent le navire ces derniers temps ?

Par

Il faut arrêter de prendre Tavares pour un Dieu : ok sa méthode marche (pour l'instant... on n'est pas à l'abri d'un retournement de situation, comme pour Renault, dont la stratégie des volumes a aussi très bien fonctionné durant une décennie, pendant que PSA luttait pour sa survie), mais il faut voir à quel prix !

Par

En réponse à carsales

Il faut arrêter de prendre Tavares pour un Dieu : ok sa méthode marche (pour l'instant... on n'est pas à l'abri d'un retournement de situation, comme pour Renault, dont la stratégie des volumes a aussi très bien fonctionné durant une décennie, pendant que PSA luttait pour sa survie), mais il faut voir à quel prix !

J'ajouterai enfin que la majorité des mesures difficiles qui ont sauvé PSA n'ont pas été prises par Tavares, mais par la précédente direction (Varin). Tout comme les projets phares qui ont réveillé Peugeot (308 2 et surtout 3008 2) ont été initiés avant l'arrivée de Tavares.

Par

En réponse à carsales

Tavares pas un cost killer ? C'est la meilleure blague du jour, voir de l'année ! Allez parler aux salariés qui bossent dans la R&D du groupe : ils vont bien rire jaune ! Le climat devient assez délétère : pourquoi croyez-vous que tous ces hauts cadres (Le Borgne, Raposo, Vidal...) quittent le navire ces derniers temps ?

pourquoi il y a tant de mouvements? si tu te renseignais un peu, ces hauts cadres dirigeants sont tres régulièrement contactés par des boites et surtout des chasseurs de tètes. quand tu t'appelle VIDAL et que ça fait 20 ans que tu es chez PSA, tu es dans une petite routine, alors quand on te propose forcément 20% en plus sur ta feuille de paye - il est pas parti pour moins - et bien tu te dis que tu vas tenter une nouvelle aventure. rien de bien compliqué . la vie est ainsi faite . VIDAL a voulu partir ? PSA n'est pas en danger pour antant. eux, ils gagnent toujours de l'argent . eux ils investissent sur l'avenir quand Renault rame pour ne pas perdre 20 milliards d'ici noël, et boucler la boite en 2021. les salariés de Renault peuvent etre inquiet, des fermetures d'usine supplémentaires ne sont pas exclue. chez nissan aussi. l'ambiance serait pas bonne chez Peugeot ? mais chez Renault là, elle est comment ? explique nous ça :blague:

Par

Ils nous font une PSA. Il était temps.

Supprimer Alpine aurait été une erreur monumentale. C'est leur seule bouée de sauvetage crédible...

Par

Entre-temps, Juin 2020 Europe, tout ne va pas mal:

#1 Clio 37.000x,

# 2. Golf 23.000x,

# 3. Captur 22.000x

# 4. Sandero 21.000x

Par

En réponse à Dumbphone

Si je devais comparer Tavares à De Meo, Tavares est un "cost killer" qui ramène rapidement de la profitabilité à court terme mais élimine tout ce qui ne rapporte pas et notamment des modèles "d'image" . De Meo est davantage un homme de marketing, et son souci de ramener de la profitabilité tout en réduisant la voilure ne doit pas occulter le fait qu'il veut préserver des marques de niche comme Alpine. Un homme qui cherche à préserver des marques à faible volume mais à la belle histoire, je lui tire mon chapeau.

Je préfère de très loin sa façon de voir les choses à celle de Tavares, qui tôt ou tard risque de scier des branches à la hussarde et de finir par tuer tuer l'arbre. Et soudain, sachant que De Meo est à la tête de Renault, je me demande si la plus grosse erreur de FCA n'a pas été de s'allier à PSA plutôt qu'à Renault.

c'est le gouvernement français qui a fait peur à FCA quand ce dernier a contacté Renault.

ils ont alors abandonné les discussions et sont allés voir PSA.:bah:

ils ont finalement bien fait, vu l'état de Renault aujourd'hui. et ils ont compris que Tavares était l'homme qui pouvait redynamiser les marques de FCA.:bah:

mais si LeMaire avait fermé sa gueule, FCA aurait probablement fait alliance avec Renault.

comme quoi, ça se joue à pas grand chose.:biggrin:

Par

En réponse à pechtoc

C'est plus vendeur de s'associer à un groupe qui s'est relevé plutôt qu'une alliance qui chavire. Il est clair qu'avec toutes les marques de FCA, avec Tavares ça va tailler dans le lard.

l'avantage de Tavares, c'est qu'il est pragmatique mais également passionné d'automobile.

ce n'est donc pas lui qui enterrera Maserati ou Abarth par exemple.

Par

En réponse à mynameisfedo

c'est le gouvernement français qui a fait peur à FCA quand ce dernier a contacté Renault.

ils ont alors abandonné les discussions et sont allés voir PSA.:bah:

ils ont finalement bien fait, vu l'état de Renault aujourd'hui. et ils ont compris que Tavares était l'homme qui pouvait redynamiser les marques de FCA.:bah:

mais si LeMaire avait fermé sa gueule, FCA aurait probablement fait alliance avec Renault.

comme quoi, ça se joue à pas grand chose.:biggrin:

tu m'étonnes ! FCA doit se dire là, finalement un coup de bol qu'on se soit pas tiré une balle dans le pied en se mettant avec renault :lol:

Par

En réponse à carsales

Tavares pas un cost killer ? C'est la meilleure blague du jour, voir de l'année ! Allez parler aux salariés qui bossent dans la R&D du groupe : ils vont bien rire jaune ! Le climat devient assez délétère : pourquoi croyez-vous que tous ces hauts cadres (Le Borgne, Raposo, Vidal...) quittent le navire ces derniers temps ?

nul n'est indispensable dans une entreprise.

et quand quelqu'un quitte la boite, c'est alors une opportunité pour quelqu'un d'autre.

donc, oui, Tavares a raison d'être ferme au niveau des salaires.on le voit: PSA reste dans le vert alors que tous les autres sont dans le rouge. moi, je trouve ça remarquable. :bien:

c'est le gouvernement français qui devrait en prendre de la graine.:colere:

Par

En réponse à ZYXW

Marge + importante = j'entube plus le client..

Et visiblement chez Peugeot, ils savent y faire....

n'importe quoi.

aucun client n'est obligé d'acheter du PSA.

en attendant, PSA est dans le vert, et ça, c'est remarquable en ces temps difficiles.

Par

En réponse à Gus76

Super soulagé pour Alpine !

Ouf !

Tu n'es pas le seul. En espérant seulement que l'on aura droit qu'à des sportives - fussent-elles électriques - et pas une flopée de SUV.

Par

En réponse à pechtoc

Bon faut aussi dire qu'un bon nombre de marques sont dans un état végétatif chez FCA. Mais je préférerais qu'un Lancia soit délaissé plutôt que de voir des 2008 rebadgé Lancia.

"Lancia soit délaissé plutôt que de voir des 2008 rebadgé Lancia."

Je ne vois pas où est le problème, après tout cela fait belle lurette que les Lancia ne sont plus 100% authentiques (base Fiat).

De plus, des Lancia/PSA c'est déjà arrivé par le passé : les Zeta et Phedra.

Par

En réponse à will2bdx

je pense qu il a été suspendu votre pote bisarre là, ça fait plusieurs jours qu'il a disparu, il doit être en PLS en ce moment

Ou alors il est en vacances à Banniland. :biggrin:

Par

En réponse à will2bdx

même en France le captur est toujours devant le 2008 d'une courte tete de janvier a juin mais devant quand même

Faux, chiffre de janvier à juin pour la France :2008 : 15 206 ventes et CAPTUR : 12 948 ventes

Par

Sénart + De Meo : Bon tandem

Alpine est là ! Et ça marche, faire un SUV c'est possible, le vendre plus cher qu'un SUV Audi , n'est pas plausible ! Mais, si on se cale sur un SUV DS ! Jouable !

Dacia, c'est une pépite ! Mais les prix vont grimper, puisque pas de vraie concurrence en face !

Renault : Du boulot, il y en a : Scénic à revoir, Talisman qui brille à peine, Kadjar à la peine ! On peut espérer un bon Kangoo pas trop cher à produire et profitable !

Enfin, une Mégane plus "Golf" que par le passé, c'est jouable !

L'Espace et le SUV surune même base, c'est jouable aussi !

Tavarès :

PSA + FCA = Stellantis

Il fallait donner de la visibilité à l"ensemble PSA+FCA, c'est fait maintenant attendons ! La crise Covid et les fermetures de sites, on va voir ce que ça donne !

Un challenge avec des marques en trop, et/ou à mettre en sommeil, couper des branches, et ne pas remplacer certains modèles !

Des réseaux de commercialisation à partager !

Des concessions Peugeot + Opel,on connait !

Aller plus loin dans la distribution, c'est possible ! Mais des Peugeot aux States, non ! Il faut raison garder surtout quand on a désormais des marques de Stellantis qui sont déjà là-bas !

Ne pas ajouter qui puisse gêner une certaine lisibilité, si ce n'est pas pertinent !

A suivre !!

Par

En réponse à PhilVerce

Oui, il faut bien reconnaître que le marché pour un coupé stricte 2 places est très étroit et que la clientèle est très exigeante. Alpine a besoin d'un produit complémentaire.

Tout a fait d'accord:oui:

Alpine doit tout à la fois produire un camion HDG pour les versaillais afin de faire du blé sans entraves et virer sa boitoto du Coupé, au moins pour l'image.

J'ai bavé bavé bavé devant l'Alpine, au final j'ai craqué pour une authentique PAM...MX5 ND 30th, beaucoup beaucoup plus accessible, fiable et dernière représentante de son espèce :bah:

Par

En réponse à mynameisfedo

nul n'est indispensable dans une entreprise.

et quand quelqu'un quitte la boite, c'est alors une opportunité pour quelqu'un d'autre.

donc, oui, Tavares a raison d'être ferme au niveau des salaires.on le voit: PSA reste dans le vert alors que tous les autres sont dans le rouge. moi, je trouve ça remarquable. :bien:

c'est le gouvernement français qui devrait en prendre de la graine.:colere:

Certes, mais il y a quand même une sacré hémorragie de cadres dans la R&D de PSA depuis un an, dont certains avaient jusqu'à présent fait toute leur carrière dans le groupe, qui en dit long sur les limites du management "brutal" (dernier exemple en date : télétravail étendu imposé sans réelle concertation, afin de faire des économies de foncier, pas bien vécu par tout le monde...) et du cost-killing extrême à la Tavares !

Alors oui, pour l'instant les résultats financiers sont très bons, mais attention à ne pas trop tirer sur la corde ! On perçoit déjà une baisse de qualité réelle (à ne pas confondre avec qualité perçue) entre les projets lancés avant Tavares (308 2, 3008 2...) et ceux lancés sous son "règne" (208 2, 2008 2), évidemment en tenant compte du fait qu'il ne s'agit pas du même segment.

Et espérons aussi que les ventes se stabilisent, car si pour l'instant l'équation volumes/marges est très bien équilibrée pour générer des bénéfices, il ne faut pas que les volumes continuent de chuter éternellement, comme c'est le cas depuis plusieurs années ! Car il y a quand même un seuil minimal nécessaire pour amortir les coûts fixes de l'entreprise...

Par

....et Le directeur du style de Peugeot, passe également chez Renault

Le constructeur français continue son recrutement, et annonce ce jour l’arrivée de Gilles Vidal, qui était jusque là, le directeur du style chez Peugeot. Une annonce qui fait suite à celle concernant Alejandro Mesonero-Romanos.

Par

En réponse à will2bdx

même en France le captur est toujours devant le 2008 d'une courte tete de janvier a juin mais devant quand même

Faux, ventes France janvier à juin

2008 : 15 206

Captur : 12 948

Par

En réponse à EBUS

Faux, ventes France janvier à juin

2008 : 15 206

Captur : 12 948

sources ?

Par

En réponse à Hunter18

5 ans de garantie ? Eh mais il faudrait déjà qu'ils assument leurs 2 ans de garantie. Qui n'a pas au moins 1 ou 2 connaissances qui est un client mécontent du sav Renault.

Leur qualité digne d'une auto d'Europe de l'est des années 80 a fait le tour du monde. Le véritable problème pour Renault Nissan c'est qu'il va falloir trouver de nouveaux marchés où ils ne sont pas encore grillés.

Mais plus que leur incompétence à résoudre des problèmes de production assez basiques, ce qui m'épate, c'est encore plus le fait qu'ils sont les premiers à s'être lancé dans le VE en balançant des milliards d'euros..pour arriver 10 ans plus tard à une Zoé dépassé à tous niveaux par la concurrence. Il y a un sacré problème chez les cerveaux du technoglandouille. C'est pour ça qu'il faut donner les manettes aux roumains et aux japonais qui sont bien plus capables que les "ingénieurs" maison.

Le SAV de Renault est noté meilleur SAV depuis 4 ans par les clients surclassant même les marques premium. la Zoe est la plus aboutie des voitures électriques accessibles avec une autonomie de près de 400kms devançant ses concurrentes d'au moins 100 kms.

Vous pouvez ne pas aimer Renault mais n'utilisez pas s'il vous plaît des arguments fallacieux.

Par

Il ne va pas dire je veux rien vendre.

C'est du vent. Les jeunes n'ont rien a fiche des bagnoles.

La génération 2000 arrivent sur le marché. Ils sont trottinettes ou vélo électrique et plus de bagnole des les grandes villes. Ça va chauffer pour les constructeurs car la nouvelle génération veut vivre autrement. Elle influence les poitiiques.

Par

En réponse à roc et gravillon

Y'a un léger lapsus dans votre commentaire.

" il a découvert des perles... ".

Fallait lire...

" il a découvert des pertes ... ".

On ne voit même plus que ça !

Tu m'as tué :ptèdr:

Par

En réponse à Ragnar 50

Tout a fait d'accord:oui:

Alpine doit tout à la fois produire un camion HDG pour les versaillais afin de faire du blé sans entraves et virer sa boitoto du Coupé, au moins pour l'image.

J'ai bavé bavé bavé devant l'Alpine, au final j'ai craqué pour une authentique PAM...MX5 ND 30th, beaucoup beaucoup plus accessible, fiable et dernière représentante de son espèce :bah:

Peut être qu'une Alpine cabriolet de 200cv environ (la MX5 plafonne à 180 il me semble) et un peu moins d'aluminium pour baisser le prix à 40.000€ max cela marcherait !

Par

En réponse à carsales

Certes, mais il y a quand même une sacré hémorragie de cadres dans la R&D de PSA depuis un an, dont certains avaient jusqu'à présent fait toute leur carrière dans le groupe, qui en dit long sur les limites du management "brutal" (dernier exemple en date : télétravail étendu imposé sans réelle concertation, afin de faire des économies de foncier, pas bien vécu par tout le monde...) et du cost-killing extrême à la Tavares !

Alors oui, pour l'instant les résultats financiers sont très bons, mais attention à ne pas trop tirer sur la corde ! On perçoit déjà une baisse de qualité réelle (à ne pas confondre avec qualité perçue) entre les projets lancés avant Tavares (308 2, 3008 2...) et ceux lancés sous son "règne" (208 2, 2008 2), évidemment en tenant compte du fait qu'il ne s'agit pas du même segment.

Et espérons aussi que les ventes se stabilisent, car si pour l'instant l'équation volumes/marges est très bien équilibrée pour générer des bénéfices, il ne faut pas que les volumes continuent de chuter éternellement, comme c'est le cas depuis plusieurs années ! Car il y a quand même un seuil minimal nécessaire pour amortir les coûts fixes de l'entreprise...

certes, mais on le sait: dans ces grosses boites, certains touchent de très gros salaires par l'ancienneté et ne foutent plus grand chose au final.

et j'ajouterai que parfois, ce sont les alternants qui font le gros du travail.

bref, à un moment donné, il n'est pas inopportun d'inciter doucement certains à aller voir ailleurs.

et ça n'empêche pas d'embaucher des jeunes sortis de l'école, prometteurs et qui coûtent bien moins chers.:bah:

Par

En réponse à EBill

Il ne va pas dire je veux rien vendre.

C'est du vent. Les jeunes n'ont rien a fiche des bagnoles.

La génération 2000 arrivent sur le marché. Ils sont trottinettes ou vélo électrique et plus de bagnole des les grandes villes. Ça va chauffer pour les constructeurs car la nouvelle génération veut vivre autrement. Elle influence les poitiiques.

la France, ce ne sont pas que des grandes villes autophobes et bourrées de transports en commun.

bref, plus de 50% des jeunes dans ce pays ont besoin d'une caisse pour le quotidien. :bah:

en revanche, oui, leur pouvoir d'achat baisse et rouler en voiture devient de plus en plus cher: et ça, ça leur pose problème.

Par

En réponse à croixdelorraine

Le SAV de Renault est noté meilleur SAV depuis 4 ans par les clients surclassant même les marques premium. la Zoe est la plus aboutie des voitures électriques accessibles avec une autonomie de près de 400kms devançant ses concurrentes d'au moins 100 kms.

Vous pouvez ne pas aimer Renault mais n'utilisez pas s'il vous plaît des arguments fallacieux.

Ces sondages ne veulent pas dire grand chose tellement est vide de sens le questionnaire qui t'arrive par le constructeur après entretien... tellement creux que personnellement, je ne le renvoie jamais.

Et comme en ce domaine, la base de comparaison est le plus souvent comprise entre zéro et disons maxi deux, on peut penser qu'un client ayant au départ choisi un modèle Rîno ne soit vraiment pas bien exigeant pour le reste.

Par

En réponse à carsales

Certes, mais il y a quand même une sacré hémorragie de cadres dans la R&D de PSA depuis un an, dont certains avaient jusqu'à présent fait toute leur carrière dans le groupe, qui en dit long sur les limites du management "brutal" (dernier exemple en date : télétravail étendu imposé sans réelle concertation, afin de faire des économies de foncier, pas bien vécu par tout le monde...) et du cost-killing extrême à la Tavares !

Alors oui, pour l'instant les résultats financiers sont très bons, mais attention à ne pas trop tirer sur la corde ! On perçoit déjà une baisse de qualité réelle (à ne pas confondre avec qualité perçue) entre les projets lancés avant Tavares (308 2, 3008 2...) et ceux lancés sous son "règne" (208 2, 2008 2), évidemment en tenant compte du fait qu'il ne s'agit pas du même segment.

Et espérons aussi que les ventes se stabilisent, car si pour l'instant l'équation volumes/marges est très bien équilibrée pour générer des bénéfices, il ne faut pas que les volumes continuent de chuter éternellement, comme c'est le cas depuis plusieurs années ! Car il y a quand même un seuil minimal nécessaire pour amortir les coûts fixes de l'entreprise...

oh que tu es bon toi ! le télétravail ? il y a eue une vraie demande du personnel surtout pendant le covid, et maintenant que le personnel y a pris gout, il demande de continuer, ce que la direction a accepté. et rares sont les entreprises a y aller. chapeau PSA. donc au lieu de raconter n'importe quoi, renseigne toi un peu. apres oui PSA gagne du fric et ça te déplaît visiblement , et franchement hein, que la clio soit devant coté vente c'est marrant mais tout a coup on en a plus rien a foutre et ça ferait meme bien rire du coté de Sochaux. à vendre sans marge ben tu ferme la boutique. pour le reste, je te laisse à tes délires. 7 milliards de dettes dejà et combien d'ici fin 2020 chez Renault ? faites vos jeux : 10 milliards ? 15 ??? :cool: . PSA est cité en exemple sur tout les sites économiques, surf un peu ailleurs que sur CARA , tu vas en apprendre des choses

Par §Yvo356rQ

En réponse à roc et gravillon

Ces sondages ne veulent pas dire grand chose tellement est vide de sens le questionnaire qui t'arrive par le constructeur après entretien... tellement creux que personnellement, je ne le renvoie jamais.

Et comme en ce domaine, la base de comparaison est le plus souvent comprise entre zéro et disons maxi deux, on peut penser qu'un client ayant au départ choisi un modèle Rîno ne soit vraiment pas bien exigeant pour le reste.

Quand je vois que le sav Toyota est classé dans "mauvais " il est vrai que l'on peut se poser certaines questions. ...

Par

En réponse à croixdelorraine

Le SAV de Renault est noté meilleur SAV depuis 4 ans par les clients surclassant même les marques premium. la Zoe est la plus aboutie des voitures électriques accessibles avec une autonomie de près de 400kms devançant ses concurrentes d'au moins 100 kms.

Vous pouvez ne pas aimer Renault mais n'utilisez pas s'il vous plaît des arguments fallacieux.

"la plus aboutie des voitures électriques accessibles"

Est-ce qu'un journaliste a déjà dit cela?

comparée à quoi? à des caisses

genre la bluecar la mia la ion la smart?

Par

En réponse à §Yvo356rQ

Quand je vois que le sav Toyota est classé dans "mauvais " il est vrai que l'on peut se poser certaines questions. ...

oui comme le disait r&g c'est une question d'exigence client.

Le client Mercedes sera nettement plus exigeant envers l'atelier

Par

En réponse à mynameisfedo

Amusant, car il va appliquer exactement la philosophie de Carlos Tavares, qui à la base aurait dû remplacer initialement Carlos Ghosn avant que ce dernier ne lui demande d'aller voir ailleurs.

C'est donc bien la stratégie du patron de PSA qui est celle à suivre, et chez Renault, ils l'ont bien compris, n'en déplaise à l'évadé libanais en résidence surveillée.

On va donc voir d'ici peu une hausse tarifaire des voitures Renault associé à de nouveaux designs et 80% de SUV (notamment chez Alpine et Dacia).:biggrin:

J'ai pensé exactement la même chose. Par contre, tous les constructeurs généralistes veulent faire de l'access premium. Or, je ne pense pas que le marché de l'access premium soit indéfini...

Pour le moment, c'est Mazda qui a le mieux réussi la stratégie de montée en gamme. J'ai lu quelques part que le prix moyen d'une Mazda vendue est 44% plus cher qu'il a 5 ou 10 ans. Il semble qu'en deuxième place, c'était Peugeot. En plus, Mazda a égalemnent augmenté ses ventes en termes de quantité, donc c'est tout bon pour eux.

Par

Que le groupe redevienne rentable est indispensable.

Que ça ne soit plus la loterie concernant la fiabilité des modèles (Talisman, Espace ...) ou des moteurs (1.2tce ou certaines versions du 1.5dci) est indispensable.

Sur le thème de la qualité perçue, Renault a prouvé avec ses dernières Clio et Captur qu'il pouvait plus qualitatif que les dernières productions VAG du segment.

Que la renaissance d'Alpine soit confirmée est souhaitable ( pour dégager des marges plus confortable, avec un suv sportif par exemple et pour redorer l'image du groupe).

Que Dacia suive l'exemple de Skoda me semblerait par contre regrettable : l'offre est unique et rencontre un grand succès, les tarifs sont canons tout en permettant de marger ...cette formule magique doit perdurer car on a pas besoin d'un généraliste supplémentaire, qui viendrait de plus cannibaliser la marque Renault. Dacia est déjà une marque à part entière : il faut juste supprimer le rebadgeage " Renault " qui brouille les pistes sur certains marchés.

Sur ce, j'espère que Lucas sera plus doué sur le long terme que Carlos G qui par des choix d'économies de bout de chandelle a beaucoup nui à l'image de Renault.

Par

En réponse à carsales

Certes, mais il y a quand même une sacré hémorragie de cadres dans la R&D de PSA depuis un an, dont certains avaient jusqu'à présent fait toute leur carrière dans le groupe, qui en dit long sur les limites du management "brutal" (dernier exemple en date : télétravail étendu imposé sans réelle concertation, afin de faire des économies de foncier, pas bien vécu par tout le monde...) et du cost-killing extrême à la Tavares !

Alors oui, pour l'instant les résultats financiers sont très bons, mais attention à ne pas trop tirer sur la corde ! On perçoit déjà une baisse de qualité réelle (à ne pas confondre avec qualité perçue) entre les projets lancés avant Tavares (308 2, 3008 2...) et ceux lancés sous son "règne" (208 2, 2008 2), évidemment en tenant compte du fait qu'il ne s'agit pas du même segment.

Et espérons aussi que les ventes se stabilisent, car si pour l'instant l'équation volumes/marges est très bien équilibrée pour générer des bénéfices, il ne faut pas que les volumes continuent de chuter éternellement, comme c'est le cas depuis plusieurs années ! Car il y a quand même un seuil minimal nécessaire pour amortir les coûts fixes de l'entreprise...

Dans mon ancienne entreprise, certes une petite PME de 20 personnes, le patron a aussi fait du cost killing à l'extrême. Les cadres ont commencé à quitté l'entreprise. En moins de 2 ans, tous les employés ont quitté l'entreprise qui a fait faillite...

Souhaitons que le destin soit différent pour PSA et l'économie française.

Par

En réponse à EBill

Il ne va pas dire je veux rien vendre.

C'est du vent. Les jeunes n'ont rien a fiche des bagnoles.

La génération 2000 arrivent sur le marché. Ils sont trottinettes ou vélo électrique et plus de bagnole des les grandes villes. Ça va chauffer pour les constructeurs car la nouvelle génération veut vivre autrement. Elle influence les poitiiques.

La nouvelle génération veut vivre différemment de ses parents par opposition mais surtout comme la mode lui souffle de vivre.

Et sur les vélos électriques, on voit que des 35/40+ dont beaucoup de seniors.

Par

Si Renault peut suivre la même stratégie que PSA, se serait parfait, puisque même FCA la réclame ^^

Apres il ne faut pas oublier que les marchés des groupe Renault et PSA sont différents sur certains points

Par

En réponse à gotomtom

J'ai pensé exactement la même chose. Par contre, tous les constructeurs généralistes veulent faire de l'access premium. Or, je ne pense pas que le marché de l'access premium soit indéfini...

Pour le moment, c'est Mazda qui a le mieux réussi la stratégie de montée en gamme. J'ai lu quelques part que le prix moyen d'une Mazda vendue est 44% plus cher qu'il a 5 ou 10 ans. Il semble qu'en deuxième place, c'était Peugeot. En plus, Mazda a égalemnent augmenté ses ventes en termes de quantité, donc c'est tout bon pour eux.

Je pense que par ce commentaire, c'est plutôt que Renault arrête la chasse à la vente pour la vente, mais fasses une vente plus margée afin d'être rentable. Tout en restant généraliste sans aller sur de l'access premium.

Par

En réponse à mynameisfedo

Amusant, car il va appliquer exactement la philosophie de Carlos Tavares, qui à la base aurait dû remplacer initialement Carlos Ghosn avant que ce dernier ne lui demande d'aller voir ailleurs.

C'est donc bien la stratégie du patron de PSA qui est celle à suivre, et chez Renault, ils l'ont bien compris, n'en déplaise à l'évadé libanais en résidence surveillée.

On va donc voir d'ici peu une hausse tarifaire des voitures Renault associé à de nouveaux designs et 80% de SUV (notamment chez Alpine et Dacia).:biggrin:

la philosophie de Tavares risque d avoir ses limites, même si je peux me tromper......la vraie faiblesse de PSA, pour l instant, sont les motorisation thermiques et les chaine de traction hybrides....noeud du business les prochaines années....Tavarès a fait de la marge, avec un design qui fonctionnait.....mais ai prix de réduction de coûts intendse et de sabrage en RetD

Renault est bien plus armé en ce domaine....

Par

moi, ce qui me pose question, c 'est la course techno.......j ai un peu l impression d une fuite en avant sur ce coup la......les portes monnaies suivront ils?.. l industrie automobile va t elle devenir subventionnée en permanence pour survivre?

Par

En réponse à will2bdx

sources ?

Source fiable CCFA

Par

Chiffre de ventes France janvier à juin https://ccfa.fr/wp-content/uploads/2020/07/dp-07-2020-1.pdf

Par

En réponse à mynameisfedo

Honnêtement, la "fiabilité" est un critère très subjectif souvent très différent selon les modèles, versions et moteurs, et rentre globalement peu en compte lors d'une décision d'achat.

Quant à la qualité des nouvelles Clio et Captur, elle ne fait pas débat je pense: c'est très bon.

En revanche, Renault doit améliorer sa marge sur ces voitures qui se vendent bien.

Enfin, il lui faut des modèles porteurs sur les segments C et supérieurs, car c'est là que la marge peut être très bonne.

Concernant Alpine, même si ça me gène de le dire, la marque a clairement besoin d'un SUV connoté sportif, à l'image de ce que propose les autres constructeurs concurrents, car c'est ça qui se vend bien.

Enfin, Renault doit devenir comme Peugeot: de l'access premium, pour permettre à Dacia d'évoluer sans grignoter des parts de marché à Renault (à l'image de Citroën vis à vis de Peugeot par exemple).

Le look est quelque chose de totalement subjectif mais, selon moi, pas la fiabilité.

Lorsqu'un véhicule se retrouve dans la catégorie peu ou pas fiable, c'est par rapport aux retours des acheteurs et ça, c'est au contraire tout à fait concret !

Je veux bien croire que certaines personnes cherchent avant tout le coup de coeur sans trop se soucier de la fiabilité mais j'imagine alors qu'il s'agit de gens plutôt aisés, capables de faire face financièrement au gros pépin prématuré et/ou d'acheter un autre véhicule rapidement sans sourciller.

Malheureusement, ce n'est pas le cas de tout le monde et pas le mien en particulier.

Ça fait des semaines que je parcours les forums et la presse auto en quête d'un modèle qui puisse m'offrir une certaine tranquilité d'esprit (et financière) pour remplacer mon vieux véhicule principal (que je conserverai malgré tout). Et franchement, ce que j'ai appris de beaucoup de Citroën, Peugeot, Ford, Renault, etc, fait peur (du moins, dans les catégories qui m'intéressent, c'est à dire breaks et monospaces). Entre les moteurs essence down-sizés qui ne m'inspirent aucune confiance et les diesels modernes qui semblent être faits de cristal pour beaucoup, ça me laisse dubitative...

Je pense m'orienter vers Toyota, en espérant ne pas trop me fourvoyer...

Par

si le borgne était si bon que ça tavares aurait fait tout ce qu'il peut pour le garder

Par

En réponse à roc et gravillon

Ces sondages ne veulent pas dire grand chose tellement est vide de sens le questionnaire qui t'arrive par le constructeur après entretien... tellement creux que personnellement, je ne le renvoie jamais.

Et comme en ce domaine, la base de comparaison est le plus souvent comprise entre zéro et disons maxi deux, on peut penser qu'un client ayant au départ choisi un modèle Rîno ne soit vraiment pas bien exigeant pour le reste.

Tu as en parti raison, mais tu oublie aussi de préciser que ceux qui sont parti d'une marque, déçus, évite de dire du mal de leur nouveau choix souvent plus haut de gamme. En général, il faut attendre quelques années pour qu'ils avouent au hasard d'une discussion, leur déception.

Par

En réponse à MoustacheDeFeu

Le look est quelque chose de totalement subjectif mais, selon moi, pas la fiabilité.

Lorsqu'un véhicule se retrouve dans la catégorie peu ou pas fiable, c'est par rapport aux retours des acheteurs et ça, c'est au contraire tout à fait concret !

Je veux bien croire que certaines personnes cherchent avant tout le coup de coeur sans trop se soucier de la fiabilité mais j'imagine alors qu'il s'agit de gens plutôt aisés, capables de faire face financièrement au gros pépin prématuré et/ou d'acheter un autre véhicule rapidement sans sourciller.

Malheureusement, ce n'est pas le cas de tout le monde et pas le mien en particulier.

Ça fait des semaines que je parcours les forums et la presse auto en quête d'un modèle qui puisse m'offrir une certaine tranquilité d'esprit (et financière) pour remplacer mon vieux véhicule principal (que je conserverai malgré tout). Et franchement, ce que j'ai appris de beaucoup de Citroën, Peugeot, Ford, Renault, etc, fait peur (du moins, dans les catégories qui m'intéressent, c'est à dire breaks et monospaces). Entre les moteurs essence down-sizés qui ne m'inspirent aucune confiance et les diesels modernes qui semblent être faits de cristal pour beaucoup, ça me laisse dubitative...

Je pense m'orienter vers Toyota, en espérant ne pas trop me fourvoyer...

on se fie souvent à l'expérience de connaissances diverses et variées ayant eu des soucis avec leurs voitures.

mais ça n'est que rarement des expériences généralisées.

mon frère a une Yaris et a rencontré des emmerdes qui lui ont coûté cher.

ma sœur a eu une Mazda qu'elle a fini par revendre suite à des emmerdes (et un SAV pas à la hauteur).

perso, 2 Citroën et quasi 0 problème = une clim en panne sur ma saxo (mais voiture de 18 ans) et une pompe à essence qui a lâché après 13 ans (et je pense à cause d'un nid de poule), et une sonde de mesure de la température d'huile dans ma c3 à 75000km (moins de 100€ pour le remplacement).

et je précise que les 2 caisses sont dans un état quasi irréprochable à l'intérieur et extérieur. seul le levier de vitesse de la saxo accuse un peu le temps, mais je ne l'ai pas encore remplacé.

alors, quand on me dit que Citroën, ça n'est pas fiable, ça me fait toujours marrer.

quand j'urilise ma saxo vts de 18 ans d'âge, elle démarre au quart de tour, et route où autoroute, je peux te promettre qu'elle avance du tonnerre de dieu sans aucun souci, de quoi frustrer certains sur la route qui pensent que, d'une, je suis un pauvre pour rouler dedans, deux, que la caisse n'avance pas et est bonne pour la casse.

au passage, je précise qu'elle a passé jusqu'ici sans aucun problème tous les CT.:bah:

Par

notre anneaux nimes national va pas tarder de venir nous faire un cours d'économie et de nous dire que cette boite va tres tres bien. on est impatient . aller fais nous rire :brosse:

Par

En réponse à mynameisfedo

on se fie souvent à l'expérience de connaissances diverses et variées ayant eu des soucis avec leurs voitures.

mais ça n'est que rarement des expériences généralisées.

mon frère a une Yaris et a rencontré des emmerdes qui lui ont coûté cher.

ma sœur a eu une Mazda qu'elle a fini par revendre suite à des emmerdes (et un SAV pas à la hauteur).

perso, 2 Citroën et quasi 0 problème = une clim en panne sur ma saxo (mais voiture de 18 ans) et une pompe à essence qui a lâché après 13 ans (et je pense à cause d'un nid de poule), et une sonde de mesure de la température d'huile dans ma c3 à 75000km (moins de 100€ pour le remplacement).

et je précise que les 2 caisses sont dans un état quasi irréprochable à l'intérieur et extérieur. seul le levier de vitesse de la saxo accuse un peu le temps, mais je ne l'ai pas encore remplacé.

alors, quand on me dit que Citroën, ça n'est pas fiable, ça me fait toujours marrer.

quand j'urilise ma saxo vts de 18 ans d'âge, elle démarre au quart de tour, et route où autoroute, je peux te promettre qu'elle avance du tonnerre de dieu sans aucun souci, de quoi frustrer certains sur la route qui pensent que, d'une, je suis un pauvre pour rouler dedans, deux, que la caisse n'avance pas et est bonne pour la casse.

au passage, je précise qu'elle a passé jusqu'ici sans aucun problème tous les CT.:bah:

Mais ça c'était le Citroën d'avant. Saxo 1,5D increvable, ZX 1,9D increvable, après il y a eu l'électronique... Bon les voitures étaient encore "bien construites" du temps de la C4... Je le sais car je connais très très très bien ces modèles...

Maintenant c'est de moteur de sèche-cheveux et finition Playskool...

Par

En réponse à Dumbphone

Pourquoi Dacia devrait-elle s'affranchir de la notion de low-cost, sachant que c'est une marque très profitable ? Quand comprendra-t-on qu'il faut du low-cost, et quand comprendra-t-on que low-cost ne veut pas dire "mauvaise qualité" ?

Il est de première importance que des marques continuent à faire de bons véhicules à un tarif accessible, ce qui, me semble-t-il, est la cas de Dacia. Vouloir leur montée en gamme, c'est aussi décider que certaines personnes à faible revenu n'ont pas le droit de se payer une voiture. Et ça, c'est un peu nauséabond.

Lorsque j'ai dit que dacia devait s'affranchir de cette notion de low cost c'est pour prendre une certaine indépendance comme PSA le fait pour distribuer peugeot et citroen. Chacun de son côté. Car pour acheter une dacia il faut rentrer dans une concession Renault et bien souvent les dacia sont soignement cachés et de plus le logo en façade est tout petit par rapport à celui de Renault. En dehors de cela parler de low cost n'est finalement pas du tout exact. D'abord cela veut dire en bon français bas de gamme alors que ce n'est pas du tout le cas même si les prix très bas pourraient le laisser penser.Perso je possède un dokker que j'ai payé pratiquement 50% moins cher qu'un berlingo ou un partner et pour l'instant j'en fait le même usage sans problème particulier. Et je n'ai vraiment pas l'impression de rouler dans du low cost mais dans un rapport qualité prix imbattable ce qui est l'avis de tout ceux qui ont acheté des dacia. Et la plupart rachète une dacia ce qui veut dire que pour ces gens là ce n'est pas du low cost mais un rapport qualité prix. C'est ce qui s'appelle être pragmatique. Et c'est ce qui confirme que dacia peut être considéré comme une marque à part entière vu que c'est elle qui sauve renault en terme de vente. Donc mr dumbphone je vous invite à parler avec des gens qui possèdent des dacia avant de dire n'importe quoi et sans même savoir ce que veut dire low cost. Et puis auriez vous le pragmatisme pour acheter un dacia ? Merci de répondre en toute honnêteté. Et pour terminer je tiens à vous préciser que pour tous les possesseurs et futurs acquéreurs de dacia savoir si c'est rentable pour Renault est le dernier de nos soucis. Ce qui nous intéresse tous c'est le rapport qualité prix et qu'ils continuent à faire des voitures simples accessibles pour tous. A bon entendeur salut !

Par

En fait le type va essayer de faire du PSA bis! Allant même jusqu'à piquer le designer...

Sauf qu'il ne suffit pas de prendre les ingrédients, il faut surtout savoir élaborer et structurer la bonne recette !

La clique en provenance de SEAT n'a pas les épaules pour ça, surtout que Di Méo a été le premier à généraliser la braderie permanente à -30%...

Peut être que Tavares pourrait racheter Renault ? Mais je pense que les instances européennes l'en empêcherait, sous le prétexte de la Sacro sainte libre concurrence...

Par

En réponse à gordini12

Tu as en parti raison, mais tu oublie aussi de préciser que ceux qui sont parti d'une marque, déçus, évite de dire du mal de leur nouveau choix souvent plus haut de gamme. En général, il faut attendre quelques années pour qu'ils avouent au hasard d'une discussion, leur déception.

Ça c'est pas faux !

Suffit en ce moment de lire les posts des 3/4 gusses La Secte pour vite piger que l'objectivité à minima est totalement absente...

Par

Sur 24 ans de "désengagement de l'Etat", il a fallu que ce dernier intervienne 3 fois pour sauver ce "fleuron".

Manifestement cette société ne peut pas faire sans renflouement régulier des contribuables français auxquels il n'est pas demandé d'avis.

Bilan : 4600 emplois promis à la trappe en France soit plus de 30 % du dégrissage prévu dans un pays où la production par rapport au global tombera sous les 15%.

Comme "fleuron", on pourrait présenter autre chose que ce puits sans fonds.

Par

En réponse à VW n1

Sur 24 ans de "désengagement de l'Etat", il a fallu que ce dernier intervienne 3 fois pour sauver ce "fleuron".

Manifestement cette société ne peut pas faire sans renflouement régulier des contribuables français auxquels il n'est pas demandé d'avis.

Bilan : 4600 emplois promis à la trappe en France soit plus de 30 % du dégrissage prévu dans un pays où la production par rapport au global tombera sous les 15%.

Comme "fleuron", on pourrait présenter autre chose que ce puits sans fonds.

.... dégraissage...

Par

En réponse à Entouteobjectivité

En fait le type va essayer de faire du PSA bis! Allant même jusqu'à piquer le designer...

Sauf qu'il ne suffit pas de prendre les ingrédients, il faut surtout savoir élaborer et structurer la bonne recette !

La clique en provenance de SEAT n'a pas les épaules pour ça, surtout que Di Méo a été le premier à généraliser la braderie permanente à -30%...

Peut être que Tavares pourrait racheter Renault ? Mais je pense que les instances européennes l'en empêcherait, sous le prétexte de la Sacro sainte libre concurrence...

+1 tu m'étonne :cool:e mdr !!!! PSA qui devient un exemple et TAVARES viré par C. Ghosn est dorénavant cité en exemple !!! à pleurer de rire :tongue: . non PSA ne rachètera pas renault, pas besoin d'un gros boulet au pied . on peut craindre le pire du pire pour le bilan en fin d'année, car meme si renault remonte la pente, Nissan devrait continuer à couler lentement, mais surement :eek: et creuser la tombe.

Par

En réponse à VW n1

Sur 24 ans de "désengagement de l'Etat", il a fallu que ce dernier intervienne 3 fois pour sauver ce "fleuron".

Manifestement cette société ne peut pas faire sans renflouement régulier des contribuables français auxquels il n'est pas demandé d'avis.

Bilan : 4600 emplois promis à la trappe en France soit plus de 30 % du dégrissage prévu dans un pays où la production par rapport au global tombera sous les 15%.

Comme "fleuron", on pourrait présenter autre chose que ce puits sans fonds.

Si tu te renseignais sur l'histoire de la société plutot que vomir ta haine de fan boy attardé, tu saurais que l'état a imposé à Renault des rachats d'entreprises boiteuses, de mettre de l'argent dans d'autres et implanter des usines dans des bassins de chômage et maintenir des emplois dans d'autres usines. Après cela, il ne faut pas être étonné du résultat, mais compte tenu de ton intégrisme, le coté social n'a aucune importance à tes yeux.

Par

En réponse à Entouteobjectivité

En fait le type va essayer de faire du PSA bis! Allant même jusqu'à piquer le designer...

Sauf qu'il ne suffit pas de prendre les ingrédients, il faut surtout savoir élaborer et structurer la bonne recette !

La clique en provenance de SEAT n'a pas les épaules pour ça, surtout que Di Méo a été le premier à généraliser la braderie permanente à -30%...

Peut être que Tavares pourrait racheter Renault ? Mais je pense que les instances européennes l'en empêcherait, sous le prétexte de la Sacro sainte libre concurrence...

Arrête tes conneries où j'appelle ton patron, j'ai son numéro perso. Quant à ton PSA chéri, quand proposeront-ils autre chose que les misérables 2 ans de garantie. Est-ce si peu fiable un 3008 ?

Par

En réponse à titeuf380

+1 tu m'étonne :cool:e mdr !!!! PSA qui devient un exemple et TAVARES viré par C. Ghosn est dorénavant cité en exemple !!! à pleurer de rire :tongue: . non PSA ne rachètera pas renault, pas besoin d'un gros boulet au pied . on peut craindre le pire du pire pour le bilan en fin d'année, car meme si renault remonte la pente, Nissan devrait continuer à couler lentement, mais surement :eek: et creuser la tombe.

Vous parlez des bilans que vous ne savez pas lire le roquet ?

Par

En réponse à MoustacheDeFeu

Le look est quelque chose de totalement subjectif mais, selon moi, pas la fiabilité.

Lorsqu'un véhicule se retrouve dans la catégorie peu ou pas fiable, c'est par rapport aux retours des acheteurs et ça, c'est au contraire tout à fait concret !

Je veux bien croire que certaines personnes cherchent avant tout le coup de coeur sans trop se soucier de la fiabilité mais j'imagine alors qu'il s'agit de gens plutôt aisés, capables de faire face financièrement au gros pépin prématuré et/ou d'acheter un autre véhicule rapidement sans sourciller.

Malheureusement, ce n'est pas le cas de tout le monde et pas le mien en particulier.

Ça fait des semaines que je parcours les forums et la presse auto en quête d'un modèle qui puisse m'offrir une certaine tranquilité d'esprit (et financière) pour remplacer mon vieux véhicule principal (que je conserverai malgré tout). Et franchement, ce que j'ai appris de beaucoup de Citroën, Peugeot, Ford, Renault, etc, fait peur (du moins, dans les catégories qui m'intéressent, c'est à dire breaks et monospaces). Entre les moteurs essence down-sizés qui ne m'inspirent aucune confiance et les diesels modernes qui semblent être faits de cristal pour beaucoup, ça me laisse dubitative...

Je pense m'orienter vers Toyota, en espérant ne pas trop me fourvoyer...

Si tu fais le choix d'une Toyota essence ( de plus en plus rare ) ou hybride (de plus en plus fréquente) tu fais un choix à priori très serein en terme de fiabilité ! :bien:

Par contre, si tu veux un diesel ... Toyota a jeté l'éponge avec leur diesel maison car ce n'était pas fiable, ils sont passé par Peugeot ensuite mais ce n'était guère mieux, et ils ont fini par se fournir chez Bmw avec autant de tracas. :bah:

Donc Toyota oui, mais pas diesel ... sinon regarde chez Honda ! :smile:

Par

En réponse à Maître_Yoda

Mais ça c'était le Citroën d'avant. Saxo 1,5D increvable, ZX 1,9D increvable, après il y a eu l'électronique... Bon les voitures étaient encore "bien construites" du temps de la C4... Je le sais car je connais très très très bien ces modèles...

Maintenant c'est de moteur de sèche-cheveux et finition Playskool...

à voir. ma c3 équipée du 1.2 110cv puretech est relativement récente et n'a que 75000 bornes. c'est justement à partir de maintenant que je vais commencer à voir ce qu'il en est de la fiabilité et de la tenue au temps.

je la conserverai probablement tant que les emmerdes seront aux abonnés absents. et vu ce qu'elle m'a coûté neuve - 13,2k€ - je pars déjà du principe que je suis rentré dans mes frais.

Par

En réponse à MoustacheDeFeu

Le look est quelque chose de totalement subjectif mais, selon moi, pas la fiabilité.

Lorsqu'un véhicule se retrouve dans la catégorie peu ou pas fiable, c'est par rapport aux retours des acheteurs et ça, c'est au contraire tout à fait concret !

Je veux bien croire que certaines personnes cherchent avant tout le coup de coeur sans trop se soucier de la fiabilité mais j'imagine alors qu'il s'agit de gens plutôt aisés, capables de faire face financièrement au gros pépin prématuré et/ou d'acheter un autre véhicule rapidement sans sourciller.

Malheureusement, ce n'est pas le cas de tout le monde et pas le mien en particulier.

Ça fait des semaines que je parcours les forums et la presse auto en quête d'un modèle qui puisse m'offrir une certaine tranquilité d'esprit (et financière) pour remplacer mon vieux véhicule principal (que je conserverai malgré tout). Et franchement, ce que j'ai appris de beaucoup de Citroën, Peugeot, Ford, Renault, etc, fait peur (du moins, dans les catégories qui m'intéressent, c'est à dire breaks et monospaces). Entre les moteurs essence down-sizés qui ne m'inspirent aucune confiance et les diesels modernes qui semblent être faits de cristal pour beaucoup, ça me laisse dubitative...

Je pense m'orienter vers Toyota, en espérant ne pas trop me fourvoyer...

En se fiant à ce que vous voyez sur les forums, vous n'acheterez plus rien ! Ce sont souvent les gens mécontents qui s'expriment.

Concernant les marques, aucune n'est exemptée de problèmes. Toutes en ont.

Pour Honda par exemple, qui est un des modèles de fiabilité, vous trouverez des mécontents. De même, les marques dites "non fiables", vous trouverez aussi des très satisfaits.

Au final, la vérité se situera entre les 2, la fiabilité dépendant beaucoup de l'utilisation, de la qualité de l'entretien. L'important sera de choisir le type de problèmes que vous etes prêt à avoir et d'éviter les moteurs à problèmes avérés.

Par §pla423mo

Luca de Meo est content d'avoir trouvé des "perles" chez Renault, notamment la nouvelle technologie hybride E-Tech et la future plate-forme de l'Alliance pour les véhicules électriques, la CMF-EV :lover::lover:

Par

En réponse à gordini12

Si tu te renseignais sur l'histoire de la société plutot que vomir ta haine de fan boy attardé, tu saurais que l'état a imposé à Renault des rachats d'entreprises boiteuses, de mettre de l'argent dans d'autres et implanter des usines dans des bassins de chômage et maintenir des emplois dans d'autres usines. Après cela, il ne faut pas être étonné du résultat, mais compte tenu de ton intégrisme, le coté social n'a aucune importance à tes yeux.

La bonne blague.

Le "côté social"?

Renault est incapable de garder son industrie à domicile et n'a pas plus ni moins de vocation sociale que n'importe quelle autre marque.

L'état français va encore boucher un trou pour une marque qui produit 85% de ses voitures hors frontières.

Plus de 30% de suppressions d'emploi sur le territoire français : 4600 sur 15000 prévus pour une production de 15% du total du groupe en France et ces suppressions concernent AUSSI les cadres, pour ceux qui prétendraient que les emplois renault français ont une haute valeur ajoutée (refrain connu).

Cherchez l'erreur.

Quand des faits sont cités et que ceux-ci ne vous plaisent pas, cela devient de suite de la "haine anti renault".

Sans vouloir jouer aux "moulache" de comptoir, je suis convaincu que ce groupe n'est pas viable tel qu'actuellement formaté et est très mal et pas durablement représenté au niveau mondial sur les terrains actuels avérés de croissance.

Par

En réponse à Mathieu975

Un discours qui semble censé et réfléchi. La priorité devrait d'arrêter de vendre à tout prix et retrouver des marges correctes. Mais pour ca il va falloir améliorer la fiabilité, la qualité perçue, l'image de marque généraliste milieu de gamme et augmenter la désirabilité des modèles.

Néanmoins avec cette nomination et celle de Vidal Renault semble être sur la bonne voie.

Mettez un pied dans une concession RENAULT, et vous verrez que la tâche sera rude.

Tout est à reprendre.

Nous avons bani, à contrecœur, cette marque de nos flottes, le service est catastrophique, non pas les gens, mais l'organisation et les outils mis à disposition.

La politique annoncée par Luca De Meo semble cohérente, restent a voir les actes.

Par

En réponse à caffellatte

exactement les memes bobards que Goshn il y a 20 ans: profits plutot que volumes. On sait comment cela s'est terminé...

Ghosn a été plutôt:

. Cost killer

. Recherche de gros volumes

Résultats:

. Baisse d'image

. Baisse de qualité

. Surcapacité de production

Qd mm qq +

.Russie (avtoVAZ)

.Roumanie (dacia)

.Alliance

.Collaborations techniques

Par

En réponse à

Commentaire supprimé.

dans les 7, 3 milliard il y a les 4 5 milliard de perte de nissan

Par

En réponse à

Commentaire supprimé.

si on suit l'ancien plan de Tavares initial paris

devrait devenir une marque!!!!!

Par

En réponse à Michel198

dans les 7, 3 milliard il y a les 4 5 milliard de perte de nissan

placement à la con alors.

mais la vérité, c'est que c'est Carlos Ghosn qui a fait de la merde.

Par

En réponse à VW n1

La bonne blague.

Le "côté social"?

Renault est incapable de garder son industrie à domicile et n'a pas plus ni moins de vocation sociale que n'importe quelle autre marque.

L'état français va encore boucher un trou pour une marque qui produit 85% de ses voitures hors frontières.

Plus de 30% de suppressions d'emploi sur le territoire français : 4600 sur 15000 prévus pour une production de 15% du total du groupe en France et ces suppressions concernent AUSSI les cadres, pour ceux qui prétendraient que les emplois renault français ont une haute valeur ajoutée (refrain connu).

Cherchez l'erreur.

Quand des faits sont cités et que ceux-ci ne vous plaisent pas, cela devient de suite de la "haine anti renault".

Sans vouloir jouer aux "moulache" de comptoir, je suis convaincu que ce groupe n'est pas viable tel qu'actuellement formaté et est très mal et pas durablement représenté au niveau mondial sur les terrains actuels avérés de croissance.

Oui, tu joues au moulache de comptoir, tes connaissances du monde automobile sont limitées.

Par

En réponse à gordini12

Oui, tu joues au moulache de comptoir, tes connaissances du monde automobile sont limitées.

C'est parce que le côté social a de l'importance à mes yeux que je n'achèterai jamais renault.

Par

En réponse à mynameisfedo

on se fie souvent à l'expérience de connaissances diverses et variées ayant eu des soucis avec leurs voitures.

mais ça n'est que rarement des expériences généralisées.

mon frère a une Yaris et a rencontré des emmerdes qui lui ont coûté cher.

ma sœur a eu une Mazda qu'elle a fini par revendre suite à des emmerdes (et un SAV pas à la hauteur).

perso, 2 Citroën et quasi 0 problème = une clim en panne sur ma saxo (mais voiture de 18 ans) et une pompe à essence qui a lâché après 13 ans (et je pense à cause d'un nid de poule), et une sonde de mesure de la température d'huile dans ma c3 à 75000km (moins de 100€ pour le remplacement).

et je précise que les 2 caisses sont dans un état quasi irréprochable à l'intérieur et extérieur. seul le levier de vitesse de la saxo accuse un peu le temps, mais je ne l'ai pas encore remplacé.

alors, quand on me dit que Citroën, ça n'est pas fiable, ça me fait toujours marrer.

quand j'urilise ma saxo vts de 18 ans d'âge, elle démarre au quart de tour, et route où autoroute, je peux te promettre qu'elle avance du tonnerre de dieu sans aucun souci, de quoi frustrer certains sur la route qui pensent que, d'une, je suis un pauvre pour rouler dedans, deux, que la caisse n'avance pas et est bonne pour la casse.

au passage, je précise qu'elle a passé jusqu'ici sans aucun problème tous les CT.:bah:

Alors là, je ne peux qu'être d'accord puisque mon véhicule actuel est une alfa de 2002 (essence). À priori, marque cataloguée "pas fiable" par la plèbe mais au final, de très très loin la voiture la plus fiable que j'ai eu (après être passée par Peugeot, Renault et Opel). Donc effectivement, je reste assez lucide sur le fait qu'internet est surtout un exutoire pour les mécontents.

Citroën, vraiment, je n'ai jamais testé. Je sais, en effet, que l'ancienne génération valait le coup mais m'ayant surtout renseignée sur le dernier C4 Picasso (avant le changement de nom), je n'ai pas été rassurée pas ce que j'ai lu des motorisations qu'elles soient essence ou diesel.

En tout cas, merci pour la réponse ! :bien:

Par

En réponse à smartboy

Si tu fais le choix d'une Toyota essence ( de plus en plus rare ) ou hybride (de plus en plus fréquente) tu fais un choix à priori très serein en terme de fiabilité ! :bien:

Par contre, si tu veux un diesel ... Toyota a jeté l'éponge avec leur diesel maison car ce n'était pas fiable, ils sont passé par Peugeot ensuite mais ce n'était guère mieux, et ils ont fini par se fournir chez Bmw avec autant de tracas. :bah:

Donc Toyota oui, mais pas diesel ... sinon regarde chez Honda ! :smile:

Ah flûte, je lorgnais justement sur la dernière Avensis en 143 D4D qui me paraissait plutôt bien née. Je n'ai d'ailleurs pas trouvé son pendant en essence (n'existe pas ?) :bah:...

Je trouvais aussi la Mazda 6 sympa mais, visiblement, son bilan n'est pas glorieux.

Par

En réponse à MM27

En se fiant à ce que vous voyez sur les forums, vous n'acheterez plus rien ! Ce sont souvent les gens mécontents qui s'expriment.

Concernant les marques, aucune n'est exemptée de problèmes. Toutes en ont.

Pour Honda par exemple, qui est un des modèles de fiabilité, vous trouverez des mécontents. De même, les marques dites "non fiables", vous trouverez aussi des très satisfaits.

Au final, la vérité se situera entre les 2, la fiabilité dépendant beaucoup de l'utilisation, de la qualité de l'entretien. L'important sera de choisir le type de problèmes que vous etes prêt à avoir et d'éviter les moteurs à problèmes avérés.

Merci pour la réponse, effectivement, plus je me noie dans les recherches, plus je recule l'échéance de mon achat au vu de ce que je lis. Heureusement que cet achat n'est absolument pas urgent !

D'ailleurs, petit coup de gueule envers la presse spécialisée : d'un titre à l'autre, un modèle jugé fiable par les uns devient catastrophique pour les autres ! :blague:

Par

En réponse à MoustacheDeFeu

Merci pour la réponse, effectivement, plus je me noie dans les recherches, plus je recule l'échéance de mon achat au vu de ce que je lis. Heureusement que cet achat n'est absolument pas urgent !

D'ailleurs, petit coup de gueule envers la presse spécialisée : d'un titre à l'autre, un modèle jugé fiable par les uns devient catastrophique pour les autres ! :blague:

La presse spécialisée essaie beaucoup de voiture à leurs sorties. Donc aucun recul sur la fiabilité.

Et quand les essais fiabilité sont faits, c'est souvents sur les incidents d'une année sur l'autre, donc très fluctuant. Les essais sur 5 ans, ce qui est mieux que rien mais pas la folie non plus, il y en a mais faut chercher. Les magazines papiers type automobile magazine guide de l'occasion etc... seront une bonne base de départ, à laquelle il faut ajouter les recherches sur le net. Déjà c'est un début. Après, l'essai de la voiture, son entretien (l'historique, que ce soit un particulier soigneux ou par un pro) est un des derniers indicateurs. Mais bon, le risque 0 n'existe pas.

Par

En réponse à Hunter18

Il faut donner les rênes de la partie technique du groupe aux roumains de chez Dacia.

Ils ont prouvé qu'ils sont capables de dégager du bénéfice. En plus ils sont habitués à faire des miracles avec des bouts de chandelles et ont un style germanique (le Duster 1 était la copie d'une golf 4 surélevée par exemple).

Les turcs et les tunisiens sont des entubeurs de première.

Et surtout le plus important, faire le ménage dans les usines françaises en virant les clans qui se sont formés et évidemment ceux qui sont trop rouges et qui sabotent le moral et la production.

Que viennent faire les tunisiens ici? Tanger c'est au Maroc.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

SPONSORISE

Actualité Renault

Toute l'actualité

Forum Renault