Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info
Une très rare Subaru Impreza 22B STI affichée 116 260 €Un garage anglais propose à la vente une superbe Subaru 22B STI contre la modique somme de 116 260 €. L'exemplaire en question fera sans doute tourner les têtes avec son état clinique. Seul un radiateur d'eau plus conséquent enrichit sa configuration d'origine.

Lire l'article»

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Euuuh va falloir se réveiller Cara.. Le radiateur d'eau est d'origine (si on en croit les photos), il y a juste un plaque appelée "cooling-plate" qui est montée entre le radiateur d'origine et une traverse du masque avant. :cyp:

Par

Ça c'est de la bagnole. :bien: Un vrai petit monstre des spéciales. Dommage qu'on n'ai pas eu le droit à une version avec volant à gauche pour l'Europe.

Petite anecdote qui n'a pas été évoqué dans l'article : le nom 22B vient de la cylindrée du moteur réalesé à 2,2L et le B vient de Boxer. Le "surnom" officiel des moteurs Sub à plat.

On retrouve ainsi la Legacy B-spec.

Par contre, 22B est aussi le nombre hexadecimal de 555, le fameux département course de chez Subaru.

Alors que croire.... :bah:

Par

:love:

Par

En réponse à halffinger

Ça c'est de la bagnole. :bien: Un vrai petit monstre des spéciales. Dommage qu'on n'ai pas eu le droit à une version avec volant à gauche pour l'Europe.

Petite anecdote qui n'a pas été évoqué dans l'article : le nom 22B vient de la cylindrée du moteur réalesé à 2,2L et le B vient de Boxer. Le "surnom" officiel des moteurs Sub à plat.

On retrouve ainsi la Legacy B-spec.

Par contre, 22B est aussi le nombre hexadecimal de 555, le fameux département course de chez Subaru.

Alors que croire.... :bah:

ben non. en fait personne ne sait d'où vient la dénomination, à part le japonais qui l'a décidé.

j'en connais une pas loin de chez moi convertie en LHD, ce qui lui fait perdre de sa valeur.

moi j'ai toujours ma GT achetée neuve en 1999 full stock version light (pas d'ABS de clim ni air bag).

ça commence à valoir un peu de sous, mais pas cette somme (hélas).

Par

En réponse à halffinger

Ça c'est de la bagnole. :bien: Un vrai petit monstre des spéciales. Dommage qu'on n'ai pas eu le droit à une version avec volant à gauche pour l'Europe.

Petite anecdote qui n'a pas été évoqué dans l'article : le nom 22B vient de la cylindrée du moteur réalesé à 2,2L et le B vient de Boxer. Le "surnom" officiel des moteurs Sub à plat.

On retrouve ainsi la Legacy B-spec.

Par contre, 22B est aussi le nombre hexadecimal de 555, le fameux département course de chez Subaru.

Alors que croire.... :bah:

Heuu... 555 était une marque de cigarettes, le département course de chez Subaru a toujours été STI (Subaru Tecnica International)..

Par

Même à l'époque, on avait le droit à rien. Bien vu la France. Ceci dit, je trouve son prix pas trop excessif.

Par

Une petite pensée pour la rivale qu'on oublie toujours et qui n'aura probablement jamais les mêmes honneurs : la Lancer Evo.

En tous cas c'est toujours un gros plaisir de croiser une Impreza dans son bleu et ses jantes dorées dans une campagne aux routes grasses.

Par

En réponse à FishHunters

Heuu... 555 était une marque de cigarettes, le département course de chez Subaru a toujours été STI (Subaru Tecnica International)..

Et toutes les caisses japonaises sportives de l'époque répondaient au gentlemen agreement qui plafonnait la puissance à 280cv avec les compteurs de vitesse sérigraphiés jusqu'à la bride à 180 ;)

Par

En réponse à

Commentaire supprimé.

Reste tranquille tu roules en 208

Par

La Subaru sti une voiture que je vois sur les parkings à chaque rallye je l adore ! Tout comme la lancer d ailleur elle sont superbes et font toujours plaisir à voir.

Par

On aimerait plus d article avec ce genre de voiture qui on marqué l histoire !

Par

En réponse à halffinger

Ça c'est de la bagnole. :bien: Un vrai petit monstre des spéciales. Dommage qu'on n'ai pas eu le droit à une version avec volant à gauche pour l'Europe.

Petite anecdote qui n'a pas été évoqué dans l'article : le nom 22B vient de la cylindrée du moteur réalesé à 2,2L et le B vient de Boxer. Le "surnom" officiel des moteurs Sub à plat.

On retrouve ainsi la Legacy B-spec.

Par contre, 22B est aussi le nombre hexadecimal de 555, le fameux département course de chez Subaru.

Alors que croire.... :bah:

La réponse est probablement quelque part entre les 2. Ceci dit 555 est une marque de clope. Le département compétition était Prodrive (Aston Martin Racing actuellement). C'est d'ailleurs le bleu de la marque de clope qui caractérise les autos. Subaru s'est approprié la couleur par la force des choses.

Par

En réponse à

Commentaire supprimé.

Il faut commencer par avoir une culture automobile avant de juger les autres ...

Par

En réponse à smartboy

Il faut commencer par avoir une culture automobile avant de juger les autres ...

+1 ! commentaire tout à fait puéril.

Bien que fan de Ford depuis des dizaines d'années, je dois admettre que cette 22b aux mains, notamment, de Colin Mcrae a déclenché souvent de sévères pulsions amoureuses !

Par

:lover:

une véritable"bouffeuse de bitume"

ça fait plaisir un tel article. Bien mieux que les autres posts sur le Co2 qui tue les pâquerettes..

Par

41 000 km ? :beuh:

On dirait qu'elle est neuve.

Magnifique en tout cas.

Par

En réponse à

Commentaire supprimé.

22b c'est de l'hexadecimal, en décimal tu obtiens 555.

https://www.hexdictionary.com/hex/22B

Par

En réponse à halffinger

Ça c'est de la bagnole. :bien: Un vrai petit monstre des spéciales. Dommage qu'on n'ai pas eu le droit à une version avec volant à gauche pour l'Europe.

Petite anecdote qui n'a pas été évoqué dans l'article : le nom 22B vient de la cylindrée du moteur réalesé à 2,2L et le B vient de Boxer. Le "surnom" officiel des moteurs Sub à plat.

On retrouve ainsi la Legacy B-spec.

Par contre, 22B est aussi le nombre hexadecimal de 555, le fameux département course de chez Subaru.

Alors que croire.... :bah:

Non, le B n'a jamais été utilisé comme surnom par Subaru pour désigner ses moteurs Boxer (sinon, il y aurait des B partout :biggrin:).

Et pour la signification du nom "Spec-B" : suis curieux de la connaître car Subaru est excellent pour trouver des noms à la signification nébuleuse, que bien peu d'initiés connaissent...

On dit aussi que la 22B devait porter le nom de son sponsor 555 (une des marques distribuées en Asie du cigarettier British American Tobacco) mais cela a été abandonné, pour retenir la conversion de ce nombre en format hexadécimal = 22B... qui en effet correspond à 2,2 l Boxer.

C'est STI (Subaru Tecnica International) qui est le département sportif de Subaru.

Lorsqu'en WRC, c'est le préparateur Britannique Prodrive qui a enfanté les voitures 3 fois titrées au Championnat du Monde des constructeurs.

Par

En réponse à PlasticMoussey

Et toutes les caisses japonaises sportives de l'époque répondaient au gentlemen agreement qui plafonnait la puissance à 280cv avec les compteurs de vitesse sérigraphiés jusqu'à la bride à 180 ;)

En effet.

En Europe, on cite le 0 à 100 km/h et la vitesse maximale comme références comparatives.

Au Japon, les constructeurs avaient décidé de limiter la vitesse maximale de leurs sportives... mais pas d'y arriver le plus vite possible :biggrin:

Ce qui faisait que le modèles JDM (Japan Domestic Market) étaient équipées de boîtes moins démultipliées que pour les marchés à l'export : les voitures étaient donc encore bien plus vives à l'accélération :bien:

Par

En réponse à SubaStar

En effet.

En Europe, on cite le 0 à 100 km/h et la vitesse maximale comme références comparatives.

Au Japon, les constructeurs avaient décidé de limiter la vitesse maximale de leurs sportives... mais pas d'y arriver le plus vite possible :biggrin:

Ce qui faisait que le modèles JDM (Japan Domestic Market) étaient équipées de boîtes moins démultipliées que pour les marchés à l'export : les voitures étaient donc encore bien plus vives à l'accélération :bien:

En effet les Sub et Mitsu depuis l'evo 4 (j'en ai possédé une)sortaient en boite courte, 190/200 maxi.

Importée en Belgique et Pays Bas il était assez compliqué d'en acheter une en 1998/1999, mais quel plaisir

Par

cette Subaru sur la pluie et malgré son age .... aucune moderne de 300/350 ch ne sait la suivre !

bon ok un exemplaire comme ça c'est de la collection , mais ça au moins c'est mythique !

ça change du gars qui a du pognon achète une allemande de sport fait un stage 1 ou 2 et lache les gaz pour faire pétarader l'échappement puis se range dès qu'il voit une japonaise de sport des 90s qui le colle au cul depuis 2 minutes et qu'il arrive pas à la larguer ...

LOL

j'adore cette 22B STI , elle dégage une époque un état d'esprit ....

Par

Fatch j'en ai connu à l'époque qui se vendaient presque 10x moins chère Oo

N’empêche qu'est ce que je l'ai poncé c'te caisse dans Colin McRae Rally sur PS1

Par

Dommage qu'à ce prix le volant soit du mauvais côté.

Par

En réponse à halffinger

Ça c'est de la bagnole. :bien: Un vrai petit monstre des spéciales. Dommage qu'on n'ai pas eu le droit à une version avec volant à gauche pour l'Europe.

Petite anecdote qui n'a pas été évoqué dans l'article : le nom 22B vient de la cylindrée du moteur réalesé à 2,2L et le B vient de Boxer. Le "surnom" officiel des moteurs Sub à plat.

On retrouve ainsi la Legacy B-spec.

Par contre, 22B est aussi le nombre hexadecimal de 555, le fameux département course de chez Subaru.

Alors que croire.... :bah:

Le terme "boxer" est le surnom d'un moteur à plat (généralement à cylindre opposés).... Ce n'est pas le surnom des moteur Subaru.

C'est juste que Subaru à repris cette architecture et du coup, ce surnom donné à TOUS les moteurs à plat (ou flat).

Par

En réponse à

Commentaire supprimé.

Le jour où t'en aura une dans les mains, reviens nous voir pour changer d'avis car avec ma prodrive a 305cv, j'en fume des sportives. 0 a 100 en 4.6s

Par

En réponse à PlasticMoussey

Une petite pensée pour la rivale qu'on oublie toujours et qui n'aura probablement jamais les mêmes honneurs : la Lancer Evo.

En tous cas c'est toujours un gros plaisir de croiser une Impreza dans son bleu et ses jantes dorées dans une campagne aux routes grasses.

La Delta HF turbo, elle a bel et bien les honneurs vu son prix en collection et tu oublies la Lancer dans le même type.

Par

En réponse à Romain59122

Le jour où t'en aura une dans les mains, reviens nous voir pour changer d'avis car avec ma prodrive a 305cv, j'en fume des sportives. 0 a 100 en 4.6s

le jour ou il en aura une dans les mains... elle finira à la casse alors mieux vaut pas stp.

Par

En réponse à PlasticMoussey

Et toutes les caisses japonaises sportives de l'époque répondaient au gentlemen agreement qui plafonnait la puissance à 280cv avec les compteurs de vitesse sérigraphiés jusqu'à la bride à 180 ;)

oui exactement quand en Allemagne on plafonnait les voitures à 250km/h, au japon c'était officiel de ne devoir pas dépassé les 280cv comme tu l'expliques si bien... sauf que beaucoup de modèles de toutes marques dépassaient allègrement les 300cv pour les modèles suralimentés.

22B= 2.2 type Boxer

https://www.carjager.com/article/subaru-impreza-22b-sti-letoile-filante-de-la-galaxie-sub

Par

En réponse à HCed74

La Delta HF turbo, elle a bel et bien les honneurs vu son prix en collection et tu oublies la Lancer dans le même type.

et j'ai même oublié les fameuses Celica ST.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire