Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info
Voiture autonome: la grande avancée du nouveau lidar ValeoL'entreprise française Valeo a présenté cette semaine son lidar de troisième génération, qui represente une grande avancée vers le véhicule autonome.

Lire l'article»

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Un lidar ne peut pas anticiper à notre place. Il va falloir que Caradisiac de mette à la page en termes de technologies.

Par

En réponse à al7785

Un lidar ne peut pas anticiper à notre place. Il va falloir que Caradisiac de mette à la page en termes de technologies.

Une fois de plus la technologie est survendue.

Ce que détecte un LIDAR est exploité ou bien directement par l'humain au volant ou bien par un automate. L'humain a des capacités d'anticipation, l'automate ne fait que ce qui est programmé. La réaction humaine sera faite en fonction de quantité d'autres paramètres non modélisables, la réaction de l'automate sera prédéfinie et sans nuance.

Nous avons déjà des observations d'automates aux actions complètement décorrélées du contexte par erreur de détection, lidar ou pas le risque persistera longtemps voire même ne disparaîtra jamais. N'oublions pas que ces technologies doivent cohabiter avec les voitures non équipées et/ou des voitures avec le système défectueux. Un cas ordinaire me vient de suite a l'esprit: la neige fondante projetée sur tous les capteurs.

Par

En réponse à GY201

Une fois de plus la technologie est survendue.

Ce que détecte un LIDAR est exploité ou bien directement par l'humain au volant ou bien par un automate. L'humain a des capacités d'anticipation, l'automate ne fait que ce qui est programmé. La réaction humaine sera faite en fonction de quantité d'autres paramètres non modélisables, la réaction de l'automate sera prédéfinie et sans nuance.

Nous avons déjà des observations d'automates aux actions complètement décorrélées du contexte par erreur de détection, lidar ou pas le risque persistera longtemps voire même ne disparaîtra jamais. N'oublions pas que ces technologies doivent cohabiter avec les voitures non équipées et/ou des voitures avec le système défectueux. Un cas ordinaire me vient de suite a l'esprit: la neige fondante projetée sur tous les capteurs.

En ce qui concerne la propreté des capteurs, boue, neige, poussières, (et de leur efficacité) il existe déjà des "parades" comme des messages d'erreur "Capteur radar encrassé cf.notice d'utilisation" qui s'affichent. Mais il est CERTAIN que les conditions météo peuvent aussi avoir une incidence sur ces systèmes.

Je retiendrai que toute recherche de solutions concernant la sécurité doit être encouragée mais aussi à considérer comme une "aide"et non le remplacemnt du conducteur pouvant à terme "lire le journal en conduisnat ou rédiger ses mails".

Je ne peux qu'être d'accord avec "L'humain a des capacités d'anticipation, l'automate ne fait que ce qui est programmé. " J'ajouterai juste, "l'humain, en principe....":bah:

Par

En réponse à GY201

Une fois de plus la technologie est survendue.

Ce que détecte un LIDAR est exploité ou bien directement par l'humain au volant ou bien par un automate. L'humain a des capacités d'anticipation, l'automate ne fait que ce qui est programmé. La réaction humaine sera faite en fonction de quantité d'autres paramètres non modélisables, la réaction de l'automate sera prédéfinie et sans nuance.

Nous avons déjà des observations d'automates aux actions complètement décorrélées du contexte par erreur de détection, lidar ou pas le risque persistera longtemps voire même ne disparaîtra jamais. N'oublions pas que ces technologies doivent cohabiter avec les voitures non équipées et/ou des voitures avec le système défectueux. Un cas ordinaire me vient de suite a l'esprit: la neige fondante projetée sur tous les capteurs.

Le fait est que les flottes de Google ont très peu d'accident à leur actif, donc on peut taper toutes les théories du monde, dans les faits, cette anticipation n'est pas critique quand le véhicule a un temps de réaction quasi instantané, et respecte le code de la route et les vitesses.

Par

En réponse à GY201

Une fois de plus la technologie est survendue.

Ce que détecte un LIDAR est exploité ou bien directement par l'humain au volant ou bien par un automate. L'humain a des capacités d'anticipation, l'automate ne fait que ce qui est programmé. La réaction humaine sera faite en fonction de quantité d'autres paramètres non modélisables, la réaction de l'automate sera prédéfinie et sans nuance.

Nous avons déjà des observations d'automates aux actions complètement décorrélées du contexte par erreur de détection, lidar ou pas le risque persistera longtemps voire même ne disparaîtra jamais. N'oublions pas que ces technologies doivent cohabiter avec les voitures non équipées et/ou des voitures avec le système défectueux. Un cas ordinaire me vient de suite a l'esprit: la neige fondante projetée sur tous les capteurs.

L'intérêt c'est que le LiDAR voit tout ce qui est dans son champ de manière uniforme, alors que humain se concentre sur un point.

Si par exemple ton attention est particulièrement attirée sur la gauche par le cycliste, il est possible que tu ne vois pas, ou trop tard, le piéton qui traverse en venant de ta droite , qui lui se trouve dans ta vision périphérique.

Et je ne parle même pas de ceux qui manquent d'attention, parce qu'occupés par leur écran tactile ou leur smartphone.

Je pense que ça peut être un vrai plus, surtout en circulation urbaine dense.

Par

L'automobile n'est décidément plus un investissement d'avenir, synonyme de plaisir de conduite, avec toutes ces technologies de plus en plus intrusives, dommage.

Par

En réponse à Rhadamanthe

L'automobile n'est décidément plus un investissement d'avenir, synonyme de plaisir de conduite, avec toutes ces technologies de plus en plus intrusives, dommage.

Sauf rares exceptions, il y a quand même plus des masses de voitures plaisir moderne. Ça fait longtemps que la voiture est devenue un déplaçoire.

Par

En réponse à ZZTOP60

En ce qui concerne la propreté des capteurs, boue, neige, poussières, (et de leur efficacité) il existe déjà des "parades" comme des messages d'erreur "Capteur radar encrassé cf.notice d'utilisation" qui s'affichent. Mais il est CERTAIN que les conditions météo peuvent aussi avoir une incidence sur ces systèmes.

Je retiendrai que toute recherche de solutions concernant la sécurité doit être encouragée mais aussi à considérer comme une "aide"et non le remplacemnt du conducteur pouvant à terme "lire le journal en conduisnat ou rédiger ses mails".

Je ne peux qu'être d'accord avec "L'humain a des capacités d'anticipation, l'automate ne fait que ce qui est programmé. " J'ajouterai juste, "l'humain, en principe....":bah:

Je dirais que ce sont "certains" humains qui ont des capacités d'anticipation et... intellectuelles, tout court.

Car un ordinateur de pilotage, lui, sait très bien se rabattre sur la file de droite d'une autoroute, contrairement à une belle palanquée de trouducs humains, visiblement bas de plafond.

Exemple parmi bien d'autres.

Donc, qu'on le veuille ou non, oui, par rapport à une catégorie d'individus, les systèmes de conduite automatisé sont déjà meilleurs. Et à terme, ils le seront assurément par rapport à 100% des conducteurs humains.:bah:

Après, qu'on soit pour ou contre tous ces systèmes automatisés, c'est un autre débat. Et je pense notamment aux supermarché/épiceries complètement automatisés qui apparaissent peu à peu avec détection automatique de tout ce que font les clients pour en déterminer in fine ce qu'ils doivent payer. Et ça fonctionne visiblement globalement très bien. Avec une marge de progression continue, car tenant compte de l'expérience accumulée.

Et les plus avancé dans le domaine sont bien évidemment les chinois, car le PC au pouvoir a compris tout l'intérêt du flicage informatisé.

Par

En réponse à Rhadamanthe

L'automobile n'est décidément plus un investissement d'avenir, synonyme de plaisir de conduite, avec toutes ces technologies de plus en plus intrusives, dommage.

En même temps, tout dépend du contexte.

Quand c'est pour faire un petit trajet roulant sur des routes sympas, sans radar, avec peu de monde et une voiture qui a un minimum de répondant, moi, oui, j'aime conduire.

Si c'est pour me taper 2x2 heures de bouchons chaque jour, il n'y a clairement Aucun plaisir. :bah:

Par

En réponse à pechtoc

Le fait est que les flottes de Google ont très peu d'accident à leur actif, donc on peut taper toutes les théories du monde, dans les faits, cette anticipation n'est pas critique quand le véhicule a un temps de réaction quasi instantané, et respecte le code de la route et les vitesses.

Il te manque un paramètre: quand le trafic n'est pas surchargé. Tu mets une google car sur le périf parisien ou bien a Rome, elle n'avance plus.

Par

En réponse à E911V

L'intérêt c'est que le LiDAR voit tout ce qui est dans son champ de manière uniforme, alors que humain se concentre sur un point.

Si par exemple ton attention est particulièrement attirée sur la gauche par le cycliste, il est possible que tu ne vois pas, ou trop tard, le piéton qui traverse en venant de ta droite , qui lui se trouve dans ta vision périphérique.

Et je ne parle même pas de ceux qui manquent d'attention, parce qu'occupés par leur écran tactile ou leur smartphone.

Je pense que ça peut être un vrai plus, surtout en circulation urbaine dense.

Je crains fort que là il soit saturé

Par

En réponse à ZZTOP60

En ce qui concerne la propreté des capteurs, boue, neige, poussières, (et de leur efficacité) il existe déjà des "parades" comme des messages d'erreur "Capteur radar encrassé cf.notice d'utilisation" qui s'affichent. Mais il est CERTAIN que les conditions météo peuvent aussi avoir une incidence sur ces systèmes.

Je retiendrai que toute recherche de solutions concernant la sécurité doit être encouragée mais aussi à considérer comme une "aide"et non le remplacemnt du conducteur pouvant à terme "lire le journal en conduisnat ou rédiger ses mails".

Je ne peux qu'être d'accord avec "L'humain a des capacités d'anticipation, l'automate ne fait que ce qui est programmé. " J'ajouterai juste, "l'humain, en principe....":bah:

Surtout un "humain" sous l'emprise de stupéfiant, alcool voir tout simplement endormie au volant...

Tout le monde n'est pas pilote, ni attentif du point A au point B. (Que je téléphone, que je textote, que je me maquille, que je joue avec l'infodivertissement embarqué..Etc...etc...)

Il y en a qui idéalise trop la conduite humaine.

La machine a peut être ses limites (Sans cesse repoussée.), mais elle agit H24 en fonction de ses compétences.

Ca fait toute la différence.

De toute manière on y viendra à la conduite autonome (Du moins sur autoroutes ou autres axes sécurisés.), ca ne fait aucun doute.

Le principal problème sera la cohabitation entre voiture autonome et celles conduite par des humains bien moins fiables.

(On peut rajouter freinages intempestifs, changement de voies sans clignotant, queue de poisson volontaire, refus de priorité...La liste est tellement longue...)

Par

En réponse à mekinsy

Surtout un "humain" sous l'emprise de stupéfiant, alcool voir tout simplement endormie au volant...

Tout le monde n'est pas pilote, ni attentif du point A au point B. (Que je téléphone, que je textote, que je me maquille, que je joue avec l'infodivertissement embarqué..Etc...etc...)

Il y en a qui idéalise trop la conduite humaine.

La machine a peut être ses limites (Sans cesse repoussée.), mais elle agit H24 en fonction de ses compétences.

Ca fait toute la différence.

De toute manière on y viendra à la conduite autonome (Du moins sur autoroutes ou autres axes sécurisés.), ca ne fait aucun doute.

Le principal problème sera la cohabitation entre voiture autonome et celles conduite par des humains bien moins fiables.

(On peut rajouter freinages intempestifs, changement de voies sans clignotant, queue de poisson volontaire, refus de priorité...La liste est tellement longue...)

Quel est le problème?

Si une voiture conduite par un humain fait une queue de poisson à une voiture autonome, cette dernière freinera d'elle-même pour éviter la collision. :bah:

En revanche, oui, un conducteur humain pourra s'amuser à jouer au con pour faire réagir les voitures autonomes.

mais on peut aussi imaginer que dans de tels cas, en parallèle à son freinage sec, la voiture autonome, qui voit forcément les plaques d'immatriculation des autres véhicules, puisse décider d'informer les forces de l'ordre de la présence d'un abruti qui fait des queues de poisson. :bah:

Non, pour les conducteurs humains intelligents capables de respecter le code de la route, il n'y aura pas de problème de cohabitation sur la route avec les voitures automatisées. Quant aux autres, ils auront des accidents, comme aujourd'hui...

Par

Il manque un information importante, LE PRIX DU LIDAR!!

Car au prix actuel de plusieurs miller d Euros le Lidar, ca reste une techno anecdotique

Par

En réponse à fedoismyname

Quel est le problème?

Si une voiture conduite par un humain fait une queue de poisson à une voiture autonome, cette dernière freinera d'elle-même pour éviter la collision. :bah:

En revanche, oui, un conducteur humain pourra s'amuser à jouer au con pour faire réagir les voitures autonomes.

mais on peut aussi imaginer que dans de tels cas, en parallèle à son freinage sec, la voiture autonome, qui voit forcément les plaques d'immatriculation des autres véhicules, puisse décider d'informer les forces de l'ordre de la présence d'un abruti qui fait des queues de poisson. :bah:

Non, pour les conducteurs humains intelligents capables de respecter le code de la route, il n'y aura pas de problème de cohabitation sur la route avec les voitures automatisées. Quant aux autres, ils auront des accidents, comme aujourd'hui...

C'est très mauvais comme commentaire.

On peut imaginer, c'est mauvais. Et il me semble que le régulateur limiteur adaptatif est capable de jauger la vitesse du véhicule qui vous précède et de voir si il s'approche ou s'éloigne. D'ailleurs il peut juste ralentir au lieu de freiner. Et puis surtout la délation, c'est mal. C'est du domaine de la vengeance personnelle ou de la frustration, de la jalousie et non pas de la justice.

Par

En réponse à pechtoc

Le fait est que les flottes de Google ont très peu d'accident à leur actif, donc on peut taper toutes les théories du monde, dans les faits, cette anticipation n'est pas critique quand le véhicule a un temps de réaction quasi instantané, et respecte le code de la route et les vitesses.

Sauf que les voitures de Google circulent aux USA , qui ont des routes plus striturees et en plus dans des villes tests encore plus parfaites . Cela ne peut pas fonctionner chez nous vu le bazar des routes et des signalisations au sol et panneaux

Par

En réponse à fedoismyname

Je dirais que ce sont "certains" humains qui ont des capacités d'anticipation et... intellectuelles, tout court.

Car un ordinateur de pilotage, lui, sait très bien se rabattre sur la file de droite d'une autoroute, contrairement à une belle palanquée de trouducs humains, visiblement bas de plafond.

Exemple parmi bien d'autres.

Donc, qu'on le veuille ou non, oui, par rapport à une catégorie d'individus, les systèmes de conduite automatisé sont déjà meilleurs. Et à terme, ils le seront assurément par rapport à 100% des conducteurs humains.:bah:

Après, qu'on soit pour ou contre tous ces systèmes automatisés, c'est un autre débat. Et je pense notamment aux supermarché/épiceries complètement automatisés qui apparaissent peu à peu avec détection automatique de tout ce que font les clients pour en déterminer in fine ce qu'ils doivent payer. Et ça fonctionne visiblement globalement très bien. Avec une marge de progression continue, car tenant compte de l'expérience accumulée.

Et les plus avancé dans le domaine sont bien évidemment les chinois, car le PC au pouvoir a compris tout l'intérêt du flicage informatisé.

L'humain sait aussi pourquoi il ne se rabat systématiquement sur la file de droite. Elle est quelquefois tellement défoncée par les camions, et d'un tel inconfort.

Par

En réponse à Alain34540

Sauf que les voitures de Google circulent aux USA , qui ont des routes plus striturees et en plus dans des villes tests encore plus parfaites . Cela ne peut pas fonctionner chez nous vu le bazar des routes et des signalisations au sol et panneaux

La majorité se trouve sur sol US, mais il y en a également qui circule dans des grandes villes.un peu partout d'après le site Waymo. À voir dans les prochain communiqués si les chiffres s'empirent ou non.

Par

En réponse à interessant

C'est très mauvais comme commentaire.

On peut imaginer, c'est mauvais. Et il me semble que le régulateur limiteur adaptatif est capable de jauger la vitesse du véhicule qui vous précède et de voir si il s'approche ou s'éloigne. D'ailleurs il peut juste ralentir au lieu de freiner. Et puis surtout la délation, c'est mal. C'est du domaine de la vengeance personnelle ou de la frustration, de la jalousie et non pas de la justice.

faut suivre les évolutions dans le monde automobile: les voitures équipées du régulateur adaptatif puent freiner seules sans problème. :bah:

et de toute façon, le freinage d'urgence devient généralisé dans les voitures. :bah:

Par

En réponse à gordini12

L'humain sait aussi pourquoi il ne se rabat systématiquement sur la file de droite. Elle est quelquefois tellement défoncée par les camions, et d'un tel inconfort.

Le code la route est à respecter, point barre. :bah:

Par

En réponse à fedoismyname

Le code la route est à respecter, point barre. :bah:

Ben non.

S’il y a deux voies, et que celle de droite est vraiment defoncee, je roule à gauche. Point barre.

Si tu veux abîmer ta voiture pour respecter le code de la route, alors que la route n’est pas praticable, tant mieux pour toi.

Toi et tes principes…

Par

En réponse à fedoismyname

Le code la route est à respecter, point barre. :bah:

Sur l'autoroute tu paye, tu as droit à une prestation minimum, point barre

Par

La conduite autonome est une vaste illusion ( tout comme l’intelligence artificiel) en fait et ce n’est surtout pas un problème de capteurs aussi performants soient ils.

Un automate ou un ordinateur ( ce n’est pas la même chose) va agir en fonction d’un choix proposé dans une liste de cas possibles et prendra la solution qui correspond aux critères mais si le cas n’est pas sa liste de choix il fait quoi?

Un ordinateur n’a pas la notion de réflexes , d’instinct, n’a pas la pensée , n’est surtout pas intelligent, il fait uniquement ce qu’on lui di de faire et aucun être humain ne sera capable de reproduire le cerveau humain.

Au mieux , il faudrait que tout soit interconnecté les voitures et équipements routiers mais que fait on de ce qui ne l’est pas.

Au mieux ça marchera sur autoroute, pas de piétons , toutes les voitures roulent dans le même sens et il n’y a pas de croisements mais en ville

Par

En réponse à Acura

Ben non.

S’il y a deux voies, et que celle de droite est vraiment defoncee, je roule à gauche. Point barre.

Si tu veux abîmer ta voiture pour respecter le code de la route, alors que la route n’est pas praticable, tant mieux pour toi.

Toi et tes principes…

je ne sais pas sur quelles autoroutes tu roules, mais il m'arrive souvent de rouler à 130-150 sur la voie de droite des autoroutes sans aucun problème. :bah:

il est vrai, en Citroën. :biggrin:

maintenant, continuez de rouler à 110 sur les files du milieu et de gauche, pas de souci en ce qui me concerne, avec des zigotos comme vous, je continuerai donc de vous dépasser par... la droite.

Ben oui, quand plus personne ne respecte le code de la route, c'est vraiment in fine plus personne. :cyp:

Par

En réponse à gordini12

Sur l'autoroute tu paye, tu as droit à une prestation minimum, point barre

à ce train là, n'hésite pas alors à rouler sur la voie d'urgence ou à contresens, si, du fait qu'en payant, tu t'autorises tout. :bah:

moi aussi, je m'en fous in fine : quand les gens font n'importe quoi, je fais de même. :bah:

Par

En réponse à Philippe4618

La conduite autonome est une vaste illusion ( tout comme l’intelligence artificiel) en fait et ce n’est surtout pas un problème de capteurs aussi performants soient ils.

Un automate ou un ordinateur ( ce n’est pas la même chose) va agir en fonction d’un choix proposé dans une liste de cas possibles et prendra la solution qui correspond aux critères mais si le cas n’est pas sa liste de choix il fait quoi?

Un ordinateur n’a pas la notion de réflexes , d’instinct, n’a pas la pensée , n’est surtout pas intelligent, il fait uniquement ce qu’on lui di de faire et aucun être humain ne sera capable de reproduire le cerveau humain.

Au mieux , il faudrait que tout soit interconnecté les voitures et équipements routiers mais que fait on de ce qui ne l’est pas.

Au mieux ça marchera sur autoroute, pas de piétons , toutes les voitures roulent dans le même sens et il n’y a pas de croisements mais en ville

un ordinateur ne sait rien faire par défaut : ce sont les programmes qu'il héberge qui font le taf.

et ces programmes s'appuient sur des algorithmes plus ou moins complexes et qui sont bien évidemment évolutifs, soit par des actions humaines, soit par des algorithmes d'apprentissage et de prise en compte de l'expérience acquise, pour que les algorithmes de conduite autonome s'améliorent par eux-mêmes.

Hé oui, ça existe. :bah:

Par

En réponse à Philippe4618

La conduite autonome est une vaste illusion ( tout comme l’intelligence artificiel) en fait et ce n’est surtout pas un problème de capteurs aussi performants soient ils.

Un automate ou un ordinateur ( ce n’est pas la même chose) va agir en fonction d’un choix proposé dans une liste de cas possibles et prendra la solution qui correspond aux critères mais si le cas n’est pas sa liste de choix il fait quoi?

Un ordinateur n’a pas la notion de réflexes , d’instinct, n’a pas la pensée , n’est surtout pas intelligent, il fait uniquement ce qu’on lui di de faire et aucun être humain ne sera capable de reproduire le cerveau humain.

Au mieux , il faudrait que tout soit interconnecté les voitures et équipements routiers mais que fait on de ce qui ne l’est pas.

Au mieux ça marchera sur autoroute, pas de piétons , toutes les voitures roulent dans le même sens et il n’y a pas de croisements mais en ville

Les humains venant au monde ne savent rien faire non plus, c'est tout un processus d'éducation qui le fait se développer.

Un humain n'est d'ailleurs pas naturellement propre contrairement à d'autres espèces animales. (La propreté chez le chat est inné par exemple.)

Lorsque je lis ça et la la comparaison entre IA et intelligence humaine, j'ai l'impression que tous les humains sont dotés d'une intelligence supérieure, hors toi comme moi on sait que c'est très loin d'être le cas pour la plupart.

La différence entre l'IA et l'intelligence humaine, c'est que l'on ne tolére pas que l'IA soit faillible, alors que le fameux "L'erreur est humaine" semble être acquis comme été une fatalité.

Partant de ce constat, on en déduit facilement que l'IA ne cherche pas à remplacer l'humain, mais à le surclasser dans les domaines où elle est utilisée.

Il est évident que celui de la conduite autonome est ambitieux...

Mais loin d'être irréalisable sur autoroutes, villes, rocades...(Tout est histoire de communication, capteurs et basculement technologique globale.)

Je pense qu'en premier ce seront les autoroutes et parkings qui seront concernés, ensuite viendront les grands axes en villes et rocades/périphériques. (Capteurs/communication à très haut débit.)

En revanche, la conduite manuelle perdurera sur les routes de campagnes et villages/lieu dits pendant encore très longtemps. (Il y a encore des zones blanches en France...Même si elles sont de plus en plus rares.)

Pour finir depuis 2012 et l'avènement du Deep Learning, les chercheurs sont capables de programmer des IA d'une telle manière qu'elles évoluent par elles mêmes...

De ce fait, les progrès ont été fulgurants dans le domaine de l'apprentissage.

A son niveau une IA peut penser par elle même et trouver une solution à un problème...

Les exemples sont nombreux ces dernières années.

Le programme le plus connu en ce sens est celui de Google (2016) dans lequel 2 IA doivent communiquer entre elles des informations secrètes, tandis qu'une 3ème est en charge de les espionner, les deux IA ont inventé un langage que seules elles pouvaient décrypter.

Suite à cela beaucoup de personnages ont démontrée leurs inquiétudes, si bien que depuis les avancées se font plus discrètes...

Mais au vue des dernières déclarations d'un haut gradé américain en 2018, Skynet de la saga Terminator n'est plus une utopie.

La question n'est pas si cela arrivera, mais QUAND cela arrivera.

Par

Je cite l'article, ça équipera des droides de livraison... Dark Vador sors du corps de l'auteur ! :biggrin:

Par

En réponse à mekinsy

Les humains venant au monde ne savent rien faire non plus, c'est tout un processus d'éducation qui le fait se développer.

Un humain n'est d'ailleurs pas naturellement propre contrairement à d'autres espèces animales. (La propreté chez le chat est inné par exemple.)

Lorsque je lis ça et la la comparaison entre IA et intelligence humaine, j'ai l'impression que tous les humains sont dotés d'une intelligence supérieure, hors toi comme moi on sait que c'est très loin d'être le cas pour la plupart.

La différence entre l'IA et l'intelligence humaine, c'est que l'on ne tolére pas que l'IA soit faillible, alors que le fameux "L'erreur est humaine" semble être acquis comme été une fatalité.

Partant de ce constat, on en déduit facilement que l'IA ne cherche pas à remplacer l'humain, mais à le surclasser dans les domaines où elle est utilisée.

Il est évident que celui de la conduite autonome est ambitieux...

Mais loin d'être irréalisable sur autoroutes, villes, rocades...(Tout est histoire de communication, capteurs et basculement technologique globale.)

Je pense qu'en premier ce seront les autoroutes et parkings qui seront concernés, ensuite viendront les grands axes en villes et rocades/périphériques. (Capteurs/communication à très haut débit.)

En revanche, la conduite manuelle perdurera sur les routes de campagnes et villages/lieu dits pendant encore très longtemps. (Il y a encore des zones blanches en France...Même si elles sont de plus en plus rares.)

Pour finir depuis 2012 et l'avènement du Deep Learning, les chercheurs sont capables de programmer des IA d'une telle manière qu'elles évoluent par elles mêmes...

De ce fait, les progrès ont été fulgurants dans le domaine de l'apprentissage.

A son niveau une IA peut penser par elle même et trouver une solution à un problème...

Les exemples sont nombreux ces dernières années.

Le programme le plus connu en ce sens est celui de Google (2016) dans lequel 2 IA doivent communiquer entre elles des informations secrètes, tandis qu'une 3ème est en charge de les espionner, les deux IA ont inventé un langage que seules elles pouvaient décrypter.

Suite à cela beaucoup de personnages ont démontrée leurs inquiétudes, si bien que depuis les avancées se font plus discrètes...

Mais au vue des dernières déclarations d'un haut gradé américain en 2018, Skynet de la saga Terminator n'est plus une utopie.

La question n'est pas si cela arrivera, mais QUAND cela arrivera.

Quand tou se passe bien : FACILE.

Par contre quand même sur autoroute le véhicule te précédent perd soit une cagette de légume, soit une bordure de trottoir est ce que la réaction doit être la même ?

Le cas a t il été prévu ? Et j'en ai à foison des cas tordus et quand je soumet cela aux adeptes de la conduite autonome, je constate leur stupéfaction. Tous me disent que c'est tordu, sauf que cela peut arriver, et les freinages sans raisons des tesla se multiplient aux USA. Je parle de Tesla car j'ai vu l'article il y a peu de temps mais j'ai connu cela sur des VelSatis avec radar adaptatif il y a presque 20 ans. Il y a des cas de Mercédes aussi. En fait actuellement on parle plus de Tesla car c'est en plus grande diffusion. Ce sera la même chose quand cela sera monté sur toute voiture de grande diffusion.

Par

Les camions autonomes existent déjà, on voit plein de routiers faire autre chose que conduire, vidéos, sms etc...

Par

En réponse à GY201

Une fois de plus la technologie est survendue.

Ce que détecte un LIDAR est exploité ou bien directement par l'humain au volant ou bien par un automate. L'humain a des capacités d'anticipation, l'automate ne fait que ce qui est programmé. La réaction humaine sera faite en fonction de quantité d'autres paramètres non modélisables, la réaction de l'automate sera prédéfinie et sans nuance.

Nous avons déjà des observations d'automates aux actions complètement décorrélées du contexte par erreur de détection, lidar ou pas le risque persistera longtemps voire même ne disparaîtra jamais. N'oublions pas que ces technologies doivent cohabiter avec les voitures non équipées et/ou des voitures avec le système défectueux. Un cas ordinaire me vient de suite a l'esprit: la neige fondante projetée sur tous les capteurs.

clairement en cas de route enneigé ou projection de neige ,le systeme demandera la reprise en main par le conducteur.

idem dans le cas d'une route dont le revetement vient d'être refait mais pas le marquage,l'ia ne pourra pas placer le véhicule entre les lignes et laissera donc la main au conducteur

Par

En réponse à gordini12

Quand tou se passe bien : FACILE.

Par contre quand même sur autoroute le véhicule te précédent perd soit une cagette de légume, soit une bordure de trottoir est ce que la réaction doit être la même ?

Le cas a t il été prévu ? Et j'en ai à foison des cas tordus et quand je soumet cela aux adeptes de la conduite autonome, je constate leur stupéfaction. Tous me disent que c'est tordu, sauf que cela peut arriver, et les freinages sans raisons des tesla se multiplient aux USA. Je parle de Tesla car j'ai vu l'article il y a peu de temps mais j'ai connu cela sur des VelSatis avec radar adaptatif il y a presque 20 ans. Il y a des cas de Mercédes aussi. En fait actuellement on parle plus de Tesla car c'est en plus grande diffusion. Ce sera la même chose quand cela sera monté sur toute voiture de grande diffusion.

pas de regulateur adaptatif sur velsatis

Par

En réponse à bibidada94

pas de regulateur adaptatif sur velsatis

Laisse tomber. Gordini est LE mytho du site, il a tout vécu, tout fait, est un expert... mais sort conneries sur conneries.

Par

En réponse à bibidada94

pas de regulateur adaptatif sur velsatis

Il y a eu plusieurs centaines de voitures sorties avec ce système. https://www.caradisiac.com/voiture-autonome-valeo-presente-un-lidar-qui-peut-voir-anticiper-et-decider-a-votre-place-193210.htm#saisieComm

Par

Il y a eu un copié collé qui n'a rien à voir.

Il y a eu plusieurs centaines de voitures sorties avec ce système. Elles ont ensuite été reprises suite à des fausses détections .

Pour info sur internet vous trouvez ceci par exemple .

JEU 18 MAR, 2004 15:03

Sur les pages bleues du moniteur automobile, on peut voir l'option régulateur à capteur de distance pour une vel satis, option à 1500 Euros...

Ont ils anticipé ?

Renault a-il anticipé ?

ou est ce du fantasme ?

Mais bon le coût de l'option est dissuasif quand même !!!!

Par

En réponse à d9b66217

Laisse tomber. Gordini est LE mytho du site, il a tout vécu, tout fait, est un expert... mais sort conneries sur conneries.

Avant de ramener sa science, tu aurai du documenter l'ingénieur qui a obtenu le diplôme dans une pochette surprise, et bien tu viens de te voir décerner le titre de roi de la médisance et de la connerie .

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

SPONSORISE

Dernières vidéos

Toute l'actualité