Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Commentaires - Voiture électrique : le patron de Mercedes demande un débat sur l'emploi

Audric Doche

Voiture électrique : le patron de Mercedes demande un débat sur l'emploi

Déposer un commentaire

Par

Déjà posté mais plus a sa place ici:

https://asiatimes.com/2021/05/a-red-team-view-of-climate-science/

https://asiatimes.com/2021/05/the-not-so-drastic-truth-behind-climate-change/

https://asiatimes.com/2021/05/rising-seas-no-cause-for-climate-change-alarm/

deux autres articles a venir

Par

".....il faudrait une vraie réflexion au niveau européen...."

No comment!:voyons:

Par

En réponse à GY201

Déjà posté mais plus a sa place ici:

https://asiatimes.com/2021/05/a-red-team-view-of-climate-science/

https://asiatimes.com/2021/05/the-not-so-drastic-truth-behind-climate-change/

https://asiatimes.com/2021/05/rising-seas-no-cause-for-climate-change-alarm/

deux autres articles a venir

   

Si tu avais les versions VF , à la place des VO se serait cool :biggrin:

Par

S'adapter ou mourir, on sait depuis longtemps que l'électrique va tuer l'emploi en Europe.

Les marques allemande se sont engouffrées sur ce marché mais avec des tarifs complètement délirant que seul une infime minorité d'acheteurs pourraient s'offrir.

La démocratisation de cette énergie passera par la Chine pour l'acheteur moyen, seule capable de proposer des tarifs cohérents. Mais cela se fera au prix de l'emploi, c'est ainsi pour l'automobile comme ça l'a été pour la téléphonie.

Par

En réponse à traxxas28

S'adapter ou mourir, on sait depuis longtemps que l'électrique va tuer l'emploi en Europe.

Les marques allemande se sont engouffrées sur ce marché mais avec des tarifs complètement délirant que seul une infime minorité d'acheteurs pourraient s'offrir.

La démocratisation de cette énergie passera par la Chine pour l'acheteur moyen, seule capable de proposer des tarifs cohérents. Mais cela se fera au prix de l'emploi, c'est ainsi pour l'automobile comme ça l'a été pour la téléphonie.

   

Pas sûr, car le prix du thermique s envole, les experts estiment qu avec le prix du VE , le croisement tarifaire devrait avoir lieu vers 2025 ou 2026 !

Conclusion, tu paieras ton VE moins cher que le VT , mais largement au-dessus du prix réel

Ils feront encore plus de bénéfices comme ça

:buzz:

Par

La fête est finie chez les allemands!!! Franchement, leurs voitures du passé ne font plus rêver. Leurs tarifs sont exorbitants, il y a 20 ans les cadres pouvaient acheter des BMW m3/m5 ou de jolies Mercedes, maintenant une série 3 bien équipée avec un 6 cylindres c'est 50K. La M3 est devenue inaccessible sans parler du malus. Du coup il essaient de vendre des 118, 318 ou c200 à grands renforts de LOA pour de l'Access premium qui n'a rien de premium et les gens s'en lassent. Je suis monté dans une classe A 180 d (pour pas dire dci Renault) à 36K, j'ai bien rigolé, pour la moitié du prix tu as le même moteur dans une Mégane de même gabarit certes moins sexy et moins bien finie mais deux fois le prix, vraiment? Puis il y a Tesla, pas d'options, pas d'entretiens, pas de malus et des performances qui dégomment les thermiques du même tarif! Il reste la finition mais vu les derniers chiffres de vente, ça fait pas vendre bcp de voiture. Bref l'industrie allemande va se prendre une immense claque. Va falloir muter très vite sur l'électrique et s'accrocher pour pas continuer à prendre du retard sur Tesla et Kia/Hyundai. Il reste Porsche qui avec son savoir-faire et sa qualité va surement bien se défendre.

Par

En réponse à Lepiredevantnous

Si tu avais les versions VF , à la place des VO se serait cool :biggrin:

   

pour l'instant non. A voir si un site va faire ça.

Par

La voiture électrique c'est bien plus d'emplois que le thermique, pour peu qu'on fasse en Europe tant la voiture, que la batterie, que le courant que la voiture utilisera toute sa vie. Sans compter le recyclage qui à terme va supplanter l'exploitation minière car ce qu'on oublie c'est que les composants d'une batterie ne s'usent pas. Et c'est pour une fois des emplois essentiellement hors des villes, et bien payés, et dans la vraie économie.

Le problème de Mercedes c'est qu'ils ne font que la voiture, la batterie ils préfèrent l'acheter en Asie pour ne pas investir, du moins pour le moment. Et les emplois dans l'énergie ils s'en balancent car ça ne sert pas leur argumentaire. La production du courant ça va de la construction des équipements (éoliennes, panneaux solaires, barrages, etc.) à l'artisan qui vient installer des panneaux photovoltaïques sur votre toit.

Accessoirement, si vraiment on veut faire un débat sur le sujet, notamment en Allemagne, je rappelle que d'ici quelques mois, Tesla fera en Allemagne, à Berlin, des voitures et des batteries. Et Tesla produit aussi des panneaux photovoltaïques, ainsi que les batteries indispensables pour toutes les énergies intermittentes notamment le solaire et l'éolien. Tesla possède également, en Allemagne, au moins une entreprise qui conçoit et fabrique les robots qui fabriquent les Tesla mais aussi les voitures d'autres constructeurs notamment Allemands.

En conclusion, Mercedes ne fait que du FUD pour continuer à maximiser les profits à court terme, au détriment de notre santé et de notre avenir, mais aussi paradoxalement de nos emplois à terme car si on rate le virage, c'est le mur. Combien Kodak emploie-t-il de personnes en 2021 ?

Par

En réponse à Lepiredevantnous

Pas sûr, car le prix du thermique s envole, les experts estiment qu avec le prix du VE , le croisement tarifaire devrait avoir lieu vers 2025 ou 2026 !

Conclusion, tu paieras ton VE moins cher que le VT , mais largement au-dessus du prix réel

Ils feront encore plus de bénéfices comme ça

:buzz:

   

Hello , expliques nous ce qu'est un prix "réel "pour toi ....j'attend impatiemment tes éclaircissements sur le sujet :biggrin:

Par

Il faut faire payer aux écolos cette "transition écologique" en taxant leur bouffe vegan, une redevance sur les vélos, un malus sur l’absence de voiture assorti d’une forte taxe sur leurs billets d’avion et de train. Multiplier par 10 leur facture d’électricité...

Une fois tout cela fait, et perdu leurs conforts, vous verrez qu'il n’y aura plus aucun écolos à part quelques marginaux

Par

Putain d'hypocrite !!!!

Quelqu'un croit vraiment que ce sont les emplois le soucis du monsieur ??:buzz:

Par

En réponse à Lepiredevantnous

Pas sûr, car le prix du thermique s envole, les experts estiment qu avec le prix du VE , le croisement tarifaire devrait avoir lieu vers 2025 ou 2026 !

Conclusion, tu paieras ton VE moins cher que le VT , mais largement au-dessus du prix réel

Ils feront encore plus de bénéfices comme ça

:buzz:

   

Il s'envole artificiellement à cause de normes débiles basées sur du vent (uniquement CO2 et seuils arbitraires) provoquant un nivellement par le bas (petit moteur, peu puissant, 0 plaisir) et applicable à un dixième de la population mondiale (Europe, et encore, Roumanie Hongrie ils s'en tapent ils roulent avec nos vieux diesel de 20 ans d'âge ca durera encore 30 ans comme ca minimum).

Le VE est évidemment très largement surcoté puisqu'il y a beaucoup moins d'ingénierie et cela prend moins de temps à construire.

Par

En réponse à OCPP

Hello , expliques nous ce qu'est un prix "réel "pour toi ....j'attend impatiemment tes éclaircissements sur le sujet :biggrin:

   

Si j'ai compris : prix de fabrication plus marge (disons 10%?)

Un ve coûte moins cher à fabriquer (moins de pièces, plus simple) mais pour l'instant coûte plus cher (amortissement)

Pas sûr que les prix baissent significativement une fois que ce sera bien amorti (pourquoi viser 10% de marge quand on vend autant à 30%? cf l'e85, porsche,...)

Par

Il faudrait surtout lancer une véritable réflexion sur des véhicules pragmatiques et abordables. Même si cela parait utopique, il faudrait que l'électrique coûte moins cher, à l'achat, que le thermique. Car sinon, il n'y a plus de réel intérêt à basculer en électrique. Même si le coût à la pompe est moindre.

Les pouvoirs d'achats ne vont pas en augmentant. Et le marché asiatique va réellement devenir un concurrent compétitif. N'oublions pas que sur ces nouvelles technologies, tout le monde part désormais quasiment à égalité.

Et au final, le client se tournera vers ce qui est abordable pour lui. Les temps changent...

Par

En réponse à OCPP

Hello , expliques nous ce qu'est un prix "réel "pour toi ....j'attend impatiemment tes éclaircissements sur le sujet :biggrin:

   

Et bien aujourd'hui sur un modèle de VT , ils prennent en compte, l intégralité de la conception, la fabrication (incluant la MO ) et le total de la production nécessaire à l amortissement des deux premiers postes.

Ensuite ils rajoutent leurs bénéfices

C ma vision, ce n est sûrement pas parfait, mais tu vois où je veux en venir :biggrin:

Donc j attends la même démarche avec le VE .

:biggrin:

Par

L’avenir c’est des voitures plus petites, moins lourdes et ça ce n’est pas ce que les allemands savent faire.

C'est même ce qu'ils font le moins bien sans l’aide d’un autre constructeur.

L’avenir est sombre comme un orage d’électrons.

Par

En réponse à CruchotCars

Il faut faire payer aux écolos cette "transition écologique" en taxant leur bouffe vegan, une redevance sur les vélos, un malus sur l’absence de voiture assorti d’une forte taxe sur leurs billets d’avion et de train. Multiplier par 10 leur facture d’électricité...

Une fois tout cela fait, et perdu leurs conforts, vous verrez qu'il n’y aura plus aucun écolos à part quelques marginaux

   

Ce que vous n'avez pas compris, c'est que les "écolos" ne sont en rien responsables de votre crise d'ado tardive.

Pour commencer les écolos ne sont pas responsables de la crise climatique, ni de la pollution de l'air. Et les "écolos" n'écrivent pas les rapports du GIEC. Aucun des pays qui ont signé les accords de Paris n'est dirigé par un parti "écolo". Etc. Accords de Paris dont le but est simplement d'essayer de limiter le réchauffement sous les 2 degrés sachant que c'est déjà un gros problème. Et ça suppose la neutralité carbone. Pour le moment un Français produit 12 tonnes équivalent CO2 de gaz à effet de serre par an, pour respecter les accords de Paris il faut baisser à 2 tonnes, soit un aller retour transatlantique. Donc après un WE à NY vous devez durant un an ne plus vous chauffer, ne plus envoyer vos enfants à l'école, ne plus aller à l'hôpital, en fait ne plus vous déplacer, (...) mais ce n'est pas très grave car vous n'avez même plus le budget carbone pour manger, même seulement des légumes. Alors voilà, en gros, pourquoi les politiques concentrent la baisse des émissions sur des points comme les transports, ou moins manger de viande, parce que c'est un détail par rapport à se nourrir, avoir accès à la santé, l'éducation, etc. Est-ce si difficile à comprendre ???

Vos ennemis ne sont pas "les écolos" mais la géophysique voire la géopolitique. Et le déni ne va pas vous sauver. Vous allez juste éviter d'avoir à vous adapter, mais à défaut vous allez subir. Perso me déplacer en voiture électrique ou en vélo, ne manger de la viande que occasionnellement, prendre l'avion seulement quelques fois dans ma vie, conserver mon PC sous Linux au moins 10 ans, ne pas acheter de gadgets inutiles, consommer local, (...) ça ne me pose aucun problème, au contraire. Idem pour mes enfants. Et je m'en tape complètement si vous n'êtes pas convaincu, vous finirez simplement complètement frustré ou vous sauterez d'un pont...

Par

D'ici 20 ans , la grande majorité des voitures seront électriques et proviendront d'Asie .

Par

En réponse à Lepiredevantnous

Si tu avais les versions VF , à la place des VO se serait cool :biggrin:

   

Google translator ..

En gros, il n’est pas contre le réchauffement climatique, mais contre les risques économiques encourus

Il n’a pas vraiment tord, car depuis une 10aine d’années, il y a plus d’emploi dans le renouvelable que dans l’industrie du charbon et pétole réunie

L'auteur, Steven E. Koonin, avant de rejoindre l'administration Obama, il était scientifique en chef de BP (?!), où il était un ardent défenseur de recherche sur les énergies renouvelables et les sources de carburant alternatives.

Par

En réponse à JohnDoe

Si j'ai compris : prix de fabrication plus marge (disons 10%?)

Un ve coûte moins cher à fabriquer (moins de pièces, plus simple) mais pour l'instant coûte plus cher (amortissement)

Pas sûr que les prix baissent significativement une fois que ce sera bien amorti (pourquoi viser 10% de marge quand on vend autant à 30%? cf l'e85, porsche,...)

   

Merci bien mais la également on est : "au doigt mouillé " .....:biggrin:

Par

En réponse à Floran_

Il faudrait surtout lancer une véritable réflexion sur des véhicules pragmatiques et abordables. Même si cela parait utopique, il faudrait que l'électrique coûte moins cher, à l'achat, que le thermique. Car sinon, il n'y a plus de réel intérêt à basculer en électrique. Même si le coût à la pompe est moindre.

Les pouvoirs d'achats ne vont pas en augmentant. Et le marché asiatique va réellement devenir un concurrent compétitif. N'oublions pas que sur ces nouvelles technologies, tout le monde part désormais quasiment à égalité.

Et au final, le client se tournera vers ce qui est abordable pour lui. Les temps changent...

   

Aucun intérêt si c'est pas moins cher ?? Les 400 000 morts par an rien qu'en Europe à cause de la pollution. La neutralité carbone d'ici 2050 pour espérer rester sous les 2 degrés d'augmentation et ainsi éviter que nos enfants vivent dans la misère et que nos petits enfants vivent l'enfer sur terre ? Aucun intérêt vraiment ??

Vous voulez une voiture pragmatique, de l'électrique moins cher que le thermique. Vous connaissez la Citrorën Ami, parfaite en ville, 6000 € batterie comprise, puis 1 € aux 100 km, zero entretien. Vous avez quoi de moins cher en thermique ??

En fait avec les aides, et en prenant en compte les économies à l'usage, les électriques sont déjà moins chères que les thermiques, il faut juste prendre en fonction de ses besoins. Évidemment ces aides vont baisser avec la baisse du prix des batteries, le but de ces aides est justement de ne pas devoir attendre la baisse des coûts de production des véhicules électriques, parce qu'on n'a pas les moyens d'attendre, la transition c'est maintenant.

Par

En réponse à Lepiredevantnous

Et bien aujourd'hui sur un modèle de VT , ils prennent en compte, l intégralité de la conception, la fabrication (incluant la MO ) et le total de la production nécessaire à l amortissement des deux premiers postes.

Ensuite ils rajoutent leurs bénéfices

C ma vision, ce n est sûrement pas parfait, mais tu vois où je veux en venir :biggrin:

Donc j attends la même démarche avec le VE .

:biggrin:

   

Désolé mais à part une boule de cristal , je ne vois absolument pas où tu veux en venir :biggrin:

Par

En réponse à JLPicard

Aucun intérêt si c'est pas moins cher ?? Les 400 000 morts par an rien qu'en Europe à cause de la pollution. La neutralité carbone d'ici 2050 pour espérer rester sous les 2 degrés d'augmentation et ainsi éviter que nos enfants vivent dans la misère et que nos petits enfants vivent l'enfer sur terre ? Aucun intérêt vraiment ??

Vous voulez une voiture pragmatique, de l'électrique moins cher que le thermique. Vous connaissez la Citrorën Ami, parfaite en ville, 6000 € batterie comprise, puis 1 € aux 100 km, zero entretien. Vous avez quoi de moins cher en thermique ??

En fait avec les aides, et en prenant en compte les économies à l'usage, les électriques sont déjà moins chères que les thermiques, il faut juste prendre en fonction de ses besoins. Évidemment ces aides vont baisser avec la baisse du prix des batteries, le but de ces aides est justement de ne pas devoir attendre la baisse des coûts de production des véhicules électriques, parce qu'on n'a pas les moyens d'attendre, la transition c'est maintenant.

   

De ton réchauffement climatique je m'en cogne complet.

Si tu veut rouler dans ta caisse sans permis de Ksos Citroën Ami fait toi plaisir :areuh::areuh:

Par

En réponse à Avanti-Savoia

De ton réchauffement climatique je m'en cogne complet.

Si tu veut rouler dans ta caisse sans permis de Ksos Citroën Ami fait toi plaisir :areuh::areuh:

   

Et aussi l'hiver je chauffe à la cheminée, l'été c'est climatisation et je voyage en avion donc les rejets de CO2 pas pour moi. Je te laisses faire les efforts à ma place. Merci bien:bien:

Par

En réponse à Lepiredevantnous

Pas sûr, car le prix du thermique s envole, les experts estiment qu avec le prix du VE , le croisement tarifaire devrait avoir lieu vers 2025 ou 2026 !

Conclusion, tu paieras ton VE moins cher que le VT , mais largement au-dessus du prix réel

Ils feront encore plus de bénéfices comme ça

:buzz:

   

Pour moi il est urgent d'attendre

On verra en 2040 voir 2050

A ce moment là j'achèterai un véhicule thermique Neuf

Je le ferai durer le plus longtemps possible

Soit environ 10 15 ans

Et après je serai trop vieux pour conduire autre chose qu'un déambulateur

Voila le futur de ma transition énergétique

Alors ils peuvent fabriquer 90% de leur modèle en électrique ils auront 90% de baisse des ventes

Par

Pourquoi avoir un debat si on a moins besoin de personnel, une entreprise doit faire de la reconversion du reclassement des departs volontaire pour permettre à certain de faire autre chose et ensuite des licenciements.

Il va surement y avoir bien moins de personnel dans les garages avec de la vente sur internet et une maintenance bien plus reduite.

Les metiers de demain sont toujours a inventer.

Avec des belles opportunitées pour beaucoup.

Par

En réponse à Avanti-Savoia

Et aussi l'hiver je chauffe à la cheminée, l'été c'est climatisation et je voyage en avion donc les rejets de CO2 pas pour moi. Je te laisses faire les efforts à ma place. Merci bien:bien:

   

Une mentalité comme on les aime... :love: On frôle le podium de la connerie avec un tel commentaire. Heureusement qu'on ne réfléchit pas tous ainsi. :areuh:

Par

En réponse à OCPP

Merci bien mais la également on est : "au doigt mouillé " .....:biggrin:

   

Euh, c'est un fait un ve coûte moins cher à assembler et, à terme, à produire qu'un vt de même taille / même coque

Et les prix ne vont sans doute pas suivre...

Ps: Si je me souviens bien 10% c'est la marge d'un généraliste quand porsche est plutôt à 25%

Par

En réponse à Papatranquille

Pour moi il est urgent d'attendre

On verra en 2040 voir 2050

A ce moment là j'achèterai un véhicule thermique Neuf

Je le ferai durer le plus longtemps possible

Soit environ 10 15 ans

Et après je serai trop vieux pour conduire autre chose qu'un déambulateur

Voila le futur de ma transition énergétique

Alors ils peuvent fabriquer 90% de leur modèle en électrique ils auront 90% de baisse des ventes

   

Si tu pense comme cela soit 30 ans pour toi de VT plus 15 ans pour usure maximum.

Donc tu esperes rouler en VT pendant encore 45 ans.

Tu estimes pouvoir ne plus conduire apres, soit environ 90 ans donc tu devrais avoir environ 45 ans.

Grosso modo tu as un age mantal d'une huitre, je plein tes gamins vont pas bien etre armé dans la vie avec un père pareil. Pense a t'inscrire dans les emissions de tv réalitée t'as du potentiel.

Par §Ant435pN

En réponse à Avanti-Savoia

Et aussi l'hiver je chauffe à la cheminée, l'été c'est climatisation et je voyage en avion donc les rejets de CO2 pas pour moi. Je te laisses faire les efforts à ma place. Merci bien:bien:

   

D'où l'intérêt d'une taxe carbone. Peut-être pas sur les produits de première nécessité (tels que le carburant voiture), mais sur le km d'avion, sur les produits de luxe, sur les produits importés...

Par

En réponse à NiaxaFR

Une mentalité comme on les aime... :love: On frôle le podium de la connerie avec un tel commentaire. Heureusement qu'on ne réfléchit pas tous ainsi. :areuh:

   

2ieme degré ? non ?!?

Par

En réponse à NiaxaFR

Une mentalité comme on les aime... :love: On frôle le podium de la connerie avec un tel commentaire. Heureusement qu'on ne réfléchit pas tous ainsi. :areuh:

   

Il faudrait fermer les 100 boîtes qui polluent le plus dans le monde. Il y aurait du chômage mais les enfants seraient sauvés.

Par

Les gouvernements de presque tous les pays Européens versent une prime pour l'achat de VE (9000€ en Allemagne en 2020), sans avoir réfléchit en amont que les vrai bénéficiaires actuellement de ces aides ce sont les Chinois seuls à fournir les batteries qui représentent la plus grosse part du coût de revient d'un VE.

Les fabricants Allemands se réveillent un peu tard en s'apercevant que le marché des voitures est en train de basculé vers les pays du soleil levant et autres nouveaux constructeurs auto (Tesla, Aiways, etc...).

En France on est tranquille, 90% de nos voitures sont produites hors des frontières ...

:areuh:

Par

En réponse à CruchotCars

Il faut faire payer aux écolos cette "transition écologique" en taxant leur bouffe vegan, une redevance sur les vélos, un malus sur l’absence de voiture assorti d’une forte taxe sur leurs billets d’avion et de train. Multiplier par 10 leur facture d’électricité...

Une fois tout cela fait, et perdu leurs conforts, vous verrez qu'il n’y aura plus aucun écolos à part quelques marginaux

   

Y a des gents qui arrivent a penser des conneries comme ça.

Proteger la nature le vivant pour toi te parait inutile.

Tu preferes vivre dans une poubelle.

Respecte toi un peu.

Mieux consommer eviter la surproduction, consommer des produits durable, produire de l'energie renouvelable, avoir moins de taxe a payer, se deplacer en evitent les nuissances aux autres.

Je ne vois pas se qui et mauvais dans tout cela. Le monde actuel serait nickel je pourrais comprendre eventuellement le souhait de rien changer, mais il me semble qu'il serait assez facile de faire mieux.

Surtout ne change rien dans t'as vie tu as l'air tellement heureux, faut surtout pas changer une equipe qui gagne.

Par

En réponse à §Ant435pN

D'où l'intérêt d'une taxe carbone. Peut-être pas sur les produits de première nécessité (tels que le carburant voiture), mais sur le km d'avion, sur les produits de luxe, sur les produits importés...

   

Je ne vois pas en quoi le carburant est un "produit de première nécessité". :voyons:

Pas plus que les télés et autres écrans. :bah:

Si on veut réduire les émissions de carbone, il faut que la taxe soit la même, calculée à la tonne de CO2, quel que soit l'usage derrière.

Par

En réponse à Lightisright33600

La fête est finie chez les allemands!!! Franchement, leurs voitures du passé ne font plus rêver. Leurs tarifs sont exorbitants, il y a 20 ans les cadres pouvaient acheter des BMW m3/m5 ou de jolies Mercedes, maintenant une série 3 bien équipée avec un 6 cylindres c'est 50K. La M3 est devenue inaccessible sans parler du malus. Du coup il essaient de vendre des 118, 318 ou c200 à grands renforts de LOA pour de l'Access premium qui n'a rien de premium et les gens s'en lassent. Je suis monté dans une classe A 180 d (pour pas dire dci Renault) à 36K, j'ai bien rigolé, pour la moitié du prix tu as le même moteur dans une Mégane de même gabarit certes moins sexy et moins bien finie mais deux fois le prix, vraiment? Puis il y a Tesla, pas d'options, pas d'entretiens, pas de malus et des performances qui dégomment les thermiques du même tarif! Il reste la finition mais vu les derniers chiffres de vente, ça fait pas vendre bcp de voiture. Bref l'industrie allemande va se prendre une immense claque. Va falloir muter très vite sur l'électrique et s'accrocher pour pas continuer à prendre du retard sur Tesla et Kia/Hyundai. Il reste Porsche qui avec son savoir-faire et sa qualité va surement bien se défendre.

   

En fait une M340i c'est plutôt 75K€

Par

je vois pas ou est le problème, il suffit de garder tout le monde et le faire travailler bcp moins pour le même salaire

Par

peine perdue, puisque visiblement la prochaine chancelière sera une "verte".

autant dire que tout va changer en Allemagne dans le domaine automobile.

et même si des tronçons autoroutiers restent sans limitation de vitesse, peu à terme y rouleront à plus de 110-120 tel que c'est parti.

Par

En réponse à Bernard108

2ieme degré ? non ?!?

   

Malheureusement non... Vu la plupart de ses commentaires en général.. j'ai bien peur qu'il ne vanne pas. On a de sacrés champions ici tu sais.. :bien:

Par

En réponse à CruchotCars

L’avenir c’est des voitures plus petites, moins lourdes et ça ce n’est pas ce que les allemands savent faire.

C'est même ce qu'ils font le moins bien sans l’aide d’un autre constructeur.

L’avenir est sombre comme un orage d’électrons.

   

des voitures électriques... moins lourdes?

à l'heure de l'électrification à marche forcée ? :bah:

Par

En réponse à Lightisright33600

La fête est finie chez les allemands!!! Franchement, leurs voitures du passé ne font plus rêver. Leurs tarifs sont exorbitants, il y a 20 ans les cadres pouvaient acheter des BMW m3/m5 ou de jolies Mercedes, maintenant une série 3 bien équipée avec un 6 cylindres c'est 50K. La M3 est devenue inaccessible sans parler du malus. Du coup il essaient de vendre des 118, 318 ou c200 à grands renforts de LOA pour de l'Access premium qui n'a rien de premium et les gens s'en lassent. Je suis monté dans une classe A 180 d (pour pas dire dci Renault) à 36K, j'ai bien rigolé, pour la moitié du prix tu as le même moteur dans une Mégane de même gabarit certes moins sexy et moins bien finie mais deux fois le prix, vraiment? Puis il y a Tesla, pas d'options, pas d'entretiens, pas de malus et des performances qui dégomment les thermiques du même tarif! Il reste la finition mais vu les derniers chiffres de vente, ça fait pas vendre bcp de voiture. Bref l'industrie allemande va se prendre une immense claque. Va falloir muter très vite sur l'électrique et s'accrocher pour pas continuer à prendre du retard sur Tesla et Kia/Hyundai. Il reste Porsche qui avec son savoir-faire et sa qualité va surement bien se défendre.

   

Erreur d'analyse: ceux pour qui la fête est finie c'est les classes moyennes en Europe, celles qu'il y a 30 ans pouvaient s'acheter des Behèmes sans trop de soucis, comme tu dis.

Le marché a changé avec la mondialisation, et les allemands, eux, continuent de faire la fête, et pas qu'un peu, la ou ils écoulent leurs productions par millions: Chine, USA et (un peu) Allemagne et Europe du Nord.

Pour nous pauvres européens le plan est qu'on nous fasse glisser vers la pauvreté, de sorte a qu' on pourra plus acheter que du Dacia (qui a le vent en poupe) ou de l'occaz.

Les allemands se foutent de nos petits marchés, ils nous laissent des miettes pour les chanceux qui ont encore les moyens de s'offrir un de leurs modèles haut de gamme, ou a la limite leurs "petits modèles"...

Par

En réponse à ZZTOP60

".....il faudrait une vraie réflexion au niveau européen...."

No comment!:voyons:

   

Il faut que les constructeurs se réunissent face a l'Europe ne leur impose pas que l'électrique alors qu'il existe d'autre alternative .

A moins que l'Europe veut faire construire des électriques a bas coût construit par les chinois , transporter dans des bateaux qui polluent au fuel .

Par

En réponse à ricolapin

Google translator ..

En gros, il n’est pas contre le réchauffement climatique, mais contre les risques économiques encourus

Il n’a pas vraiment tord, car depuis une 10aine d’années, il y a plus d’emploi dans le renouvelable que dans l’industrie du charbon et pétole réunie

L'auteur, Steven E. Koonin, avant de rejoindre l'administration Obama, il était scientifique en chef de BP (?!), où il était un ardent défenseur de recherche sur les énergies renouvelables et les sources de carburant alternatives.

   

Merci pour la synthèse :bien:

Par

En réponse à Lepiredevantnous

Merci pour la synthèse :bien:

   

Ce que vous ne maîtrisez pas dans le processus de réchauffement planétaire (eux et moi non plus ) c l ampleur

Imaginons que d ici la fin du siècle ( et après un emballement qui peut arriver à tout moment) l augmentation atteigne les 10 degrés, et bien la vie sur terre deviendra impossible !!!

Il faudra vivre dessous, là ça fera du grand nettoyage

:biggrin:

Par §Ant435pN

En réponse à Twingomatix

Je ne vois pas en quoi le carburant est un "produit de première nécessité". :voyons:

Pas plus que les télés et autres écrans. :bah:

Si on veut réduire les émissions de carbone, il faut que la taxe soit la même, calculée à la tonne de CO2, quel que soit l'usage derrière.

   

Moi je veux bien, mais la dernière fois qu'ils ont essayé sur le carburant, ça a donné les gilets jaunes...

Le problème c'est que pour une portion importante de la population, la mobilité voiture est indispensable pour vivre.

Mais dans le principe oui je suis pour la taxe carbone, pour autant qu'elle soit bien utilisée. ie pas pour financer des éoliennes quand il y a des actions bien plus efficaces pour l'environnement, et bien moins onéreuses.

Par

En réponse à Bernard108

2ieme degré ? non ?!?

   

Nan pas de second degré. Je vis ma vie à fond et surtout pas avec de l'écologie de bisounours

Par

En réponse à Avanti-Savoia

Et aussi l'hiver je chauffe à la cheminée, l'été c'est climatisation et je voyage en avion donc les rejets de CO2 pas pour moi. Je te laisses faire les efforts à ma place. Merci bien:bien:

   

J'imagine que tes déplacements en avion ne sont pas pour sortir de ton trou à rats et essayer de te cultiver un peu dans d'autres pays?! Parce que si c'était le cas, tu aurais évidemment une autre vision sur notre planète. Je te plains en fait...

Par

En réponse à NiaxaFR

Une mentalité comme on les aime... :love: On frôle le podium de la connerie avec un tel commentaire. Heureusement qu'on ne réfléchit pas tous ainsi. :areuh:

   

Je suis pas sûr que "réfléchit" soit approprié :areuh:

Par

En réponse à __Merlin__

J'imagine que tes déplacements en avion ne sont pas pour sortir de ton trou à rats et essayer de te cultiver un peu dans d'autres pays?! Parce que si c'était le cas, tu aurais évidemment une autre vision sur notre planète. Je te plains en fait...

   

Nan les voyages c'est pas pour me cultiver mais pour me faire dorer au soleil

Par

Du style à prendre l'avion pour rester au bord d'une piscine d'hôtel à boire des whisky coca :ddr:

Par

Du style à prendre l'avion pour rester au bord d'une piscine d'hôtel à boire des whisky coca :ddr:

Par

En réponse à madikera971

Il faut que les constructeurs se réunissent face a l'Europe ne leur impose pas que l'électrique alors qu'il existe d'autre alternative .

A moins que l'Europe veut faire construire des électriques a bas coût construit par les chinois , transporter dans des bateaux qui polluent au fuel .

   

Tout ça n'est pas faux:bien: Malheureusement les députés européens, comme les autres, "ne roulent plus" pour ceux qui les élisent....Et comme le langage utilisé en campagne n'est pas celui qui motive les commissions de travail on en arrive

à des incohérences.....:bah:

Par

En réponse à samconvi1

Du style à prendre l'avion pour rester au bord d'une piscine d'hôtel à boire des whisky coca :ddr:

   

C'est à peut prêt ça :biggrin::biggrin:

Par

Tant qu'on mettra toute la responsabilité des phénomènes de pollution et dérèglement climatique sur le dos des véhicules thermiques et qu'on essaiera de généraliser le V.E surtout dans un espace "confiné" ou "confidentiel" comme l'Europe on n'avancera pas.

L’Union européenne a mis en place en 2005 le système communautaire d’échange de quotas d’émission de CO2, il couvre près de 45% des émissions de gaz à effet de serre des 28 États-membres.On a vu ce que ça donne avec les exonérations prévues (secteurs du transport aérien, maritime et routier de marchandises, du ciment et du verre, ou encore de l’agriculture). En France, la loi de finances pour 2014 a introduit la taxe carbone sur 3 ans.En 2016, la composante carbone avait rapporté à l’État près de 3,8 milliards d’euros, près des trois quarts servant à financer le crédit d’impôt pour la compétitivité et l’emploi (CICE)

Tout ça donne quoi à l'arrivée? Plus d'industrie, des importations records par conteneurs et un transport aérien à son maximum s'il n'y avait pas eu la pandémie....

Faire confiance à des "visionnaires" qui prévoient le chaos climatique n'a aucun sens.Je ne plains pas les constructeurs automobiles qu feront TOUT pour rapporter ce qu'il faut à leurs actionnaires mais je m'interdis de culpabiliser "pour la planète" comme beaucoup me pousseraient à le faire.:bah:

Par

En réponse à ZZTOP60

Tant qu'on mettra toute la responsabilité des phénomènes de pollution et dérèglement climatique sur le dos des véhicules thermiques et qu'on essaiera de généraliser le V.E surtout dans un espace "confiné" ou "confidentiel" comme l'Europe on n'avancera pas.

L’Union européenne a mis en place en 2005 le système communautaire d’échange de quotas d’émission de CO2, il couvre près de 45% des émissions de gaz à effet de serre des 28 États-membres.On a vu ce que ça donne avec les exonérations prévues (secteurs du transport aérien, maritime et routier de marchandises, du ciment et du verre, ou encore de l’agriculture). En France, la loi de finances pour 2014 a introduit la taxe carbone sur 3 ans.En 2016, la composante carbone avait rapporté à l’État près de 3,8 milliards d’euros, près des trois quarts servant à financer le crédit d’impôt pour la compétitivité et l’emploi (CICE)

Tout ça donne quoi à l'arrivée? Plus d'industrie, des importations records par conteneurs et un transport aérien à son maximum s'il n'y avait pas eu la pandémie....

Faire confiance à des "visionnaires" qui prévoient le chaos climatique n'a aucun sens.Je ne plains pas les constructeurs automobiles qu feront TOUT pour rapporter ce qu'il faut à leurs actionnaires mais je m'interdis de culpabiliser "pour la planète" comme beaucoup me pousseraient à le faire.:bah:

   

Bien avant le chaos climatique il y aura le chaos social. La pauvreté augmente depuis 10ans en France, la délinquance augmente en corrélation, mais pas les places en prison, les zones de non droit augmentent donc à leur tour les délinquant restant en liberté (d'où les cris d'alarme de nos forces de l'ordre qui voient la situation s'aggraver). La perte de nos dernières industries sera la cerise...

D'ici peu les mouvements sociaux vont ressurgir, ils seront considérer par bfm et nos politiques, comme un rassemblement de fachos et d'islamo gauchistes... un paradoxe...

Par

En réponse à CruchotCars

Il faut faire payer aux écolos cette "transition écologique" en taxant leur bouffe vegan, une redevance sur les vélos, un malus sur l’absence de voiture assorti d’une forte taxe sur leurs billets d’avion et de train. Multiplier par 10 leur facture d’électricité...

Une fois tout cela fait, et perdu leurs conforts, vous verrez qu'il n’y aura plus aucun écolos à part quelques marginaux

   

Les écolos ne prennent pas l'avion, ni le train. Une redevance sur le vélo reviendrait à instaurer la vignette auto.

Bref, un tel discours n'a ni queue ni tête, mais il a le mérite d'être très ironique et assez drôle. Je propose donc, d'augmenter lourdement la TVA, pour satisfaire tout le monde.

Par

En réponse à Jutesla

Si tu pense comme cela soit 30 ans pour toi de VT plus 15 ans pour usure maximum.

Donc tu esperes rouler en VT pendant encore 45 ans.

Tu estimes pouvoir ne plus conduire apres, soit environ 90 ans donc tu devrais avoir environ 45 ans.

Grosso modo tu as un age mantal d'une huitre, je plein tes gamins vont pas bien etre armé dans la vie avec un père pareil. Pense a t'inscrire dans les emissions de tv réalitée t'as du potentiel.

   

C'est ça vas voté écolo

Je suis contré toute forme de contraintes

ET la transition énergétique c'est pas pour moi

Je préfère être une huître qu' une moule

Je fais ce que je veux avec mon argent

ET mes enfants ferons ce qu'ils veulent avec leur propre argent

Ça ne me concerne plus

Par

En réponse à carrera13

Bien avant le chaos climatique il y aura le chaos social. La pauvreté augmente depuis 10ans en France, la délinquance augmente en corrélation, mais pas les places en prison, les zones de non droit augmentent donc à leur tour les délinquant restant en liberté (d'où les cris d'alarme de nos forces de l'ordre qui voient la situation s'aggraver). La perte de nos dernières industries sera la cerise...

D'ici peu les mouvements sociaux vont ressurgir, ils seront considérer par bfm et nos politiques, comme un rassemblement de fachos et d'islamo gauchistes... un paradoxe...

   

C'est clair.:bien:Le gouvernement va "lâcher" (campagne présidentielle oblige ) un "revenu" de 500€ mensuel pour les jeunes de 18 à 26 ans pour "faire quelque chose" mais le mal est fait. La mondialisation, les délocalisations, l'arrivée massive de marchandises de l'extérieur .... Le repli sur soi n'était peut-être pas la solution mais une confiance aveugle à "l'ouverture sur le monde" n'a pas fait mieux.La pandémie n' aidant pas ....Il y aceux qui "sont du bon côté dumanche", ceux qui continuent de s'enrichir et .....les autres et......ça peut , en effet faire mal...Mais ça, on ne peut le savoir que quand ça arrive....:bah:

Par

En réponse à JLPicard

Aucun intérêt si c'est pas moins cher ?? Les 400 000 morts par an rien qu'en Europe à cause de la pollution. La neutralité carbone d'ici 2050 pour espérer rester sous les 2 degrés d'augmentation et ainsi éviter que nos enfants vivent dans la misère et que nos petits enfants vivent l'enfer sur terre ? Aucun intérêt vraiment ??

Vous voulez une voiture pragmatique, de l'électrique moins cher que le thermique. Vous connaissez la Citrorën Ami, parfaite en ville, 6000 € batterie comprise, puis 1 € aux 100 km, zero entretien. Vous avez quoi de moins cher en thermique ??

En fait avec les aides, et en prenant en compte les économies à l'usage, les électriques sont déjà moins chères que les thermiques, il faut juste prendre en fonction de ses besoins. Évidemment ces aides vont baisser avec la baisse du prix des batteries, le but de ces aides est justement de ne pas devoir attendre la baisse des coûts de production des véhicules électriques, parce qu'on n'a pas les moyens d'attendre, la transition c'est maintenant.

   

Tout à fait !! L'Ami est un très bon exemple. Bon, j'ai besoin de bien plus grand, mais le coté sommaire me convient parfaitement. Pour moi, c'est un super concept. La même en break et en version 90 km/h et je signe maintenant.

Quand je parlais d'aucun intérêt, je parlais d'un point de vue économique. Car, c'est le critère principal des consommateurs modestes. On sait très bien que la majorité des gens se contrefichent, malheureusement, de leur empreinte carbone. Je me transposait juste dans la peau d'un français moyen. Car le but est de vendre. Sans que la transition soit trop contraignante.

Par

En réponse à Avanti-Savoia

Nan les voyages c'est pas pour me cultiver mais pour me faire dorer au soleil

   

Oui, autan dire que ça ne sert à rien. A part peut être à entretenir un bon cancer de la peau.

Par

En réponse à ZZTOP60

Tout ça n'est pas faux:bien: Malheureusement les députés européens, comme les autres, "ne roulent plus" pour ceux qui les élisent....Et comme le langage utilisé en campagne n'est pas celui qui motive les commissions de travail on en arrive

à des incohérences.....:bah:

   

Cela fait bien longtemps que les décideurs sont totalement déconnectés des contraintes du peuple. Surtout de celui qui se décanille tous les jours pour aller gratter guère plus qu'un Smic.

Par

En réponse à Floran_

Cela fait bien longtemps que les décideurs sont totalement déconnectés des contraintes du peuple. Surtout de celui qui se décanille tous les jours pour aller gratter guère plus qu'un Smic.

   

Tout ça n'est pas....faux!:bien:

Par

En réponse à JLPicard

Ce que vous n'avez pas compris, c'est que les "écolos" ne sont en rien responsables de votre crise d'ado tardive.

Pour commencer les écolos ne sont pas responsables de la crise climatique, ni de la pollution de l'air. Et les "écolos" n'écrivent pas les rapports du GIEC. Aucun des pays qui ont signé les accords de Paris n'est dirigé par un parti "écolo". Etc. Accords de Paris dont le but est simplement d'essayer de limiter le réchauffement sous les 2 degrés sachant que c'est déjà un gros problème. Et ça suppose la neutralité carbone. Pour le moment un Français produit 12 tonnes équivalent CO2 de gaz à effet de serre par an, pour respecter les accords de Paris il faut baisser à 2 tonnes, soit un aller retour transatlantique. Donc après un WE à NY vous devez durant un an ne plus vous chauffer, ne plus envoyer vos enfants à l'école, ne plus aller à l'hôpital, en fait ne plus vous déplacer, (...) mais ce n'est pas très grave car vous n'avez même plus le budget carbone pour manger, même seulement des légumes. Alors voilà, en gros, pourquoi les politiques concentrent la baisse des émissions sur des points comme les transports, ou moins manger de viande, parce que c'est un détail par rapport à se nourrir, avoir accès à la santé, l'éducation, etc. Est-ce si difficile à comprendre ???

Vos ennemis ne sont pas "les écolos" mais la géophysique voire la géopolitique. Et le déni ne va pas vous sauver. Vous allez juste éviter d'avoir à vous adapter, mais à défaut vous allez subir. Perso me déplacer en voiture électrique ou en vélo, ne manger de la viande que occasionnellement, prendre l'avion seulement quelques fois dans ma vie, conserver mon PC sous Linux au moins 10 ans, ne pas acheter de gadgets inutiles, consommer local, (...) ça ne me pose aucun problème, au contraire. Idem pour mes enfants. Et je m'en tape complètement si vous n'êtes pas convaincu, vous finirez simplement complètement frustré ou vous sauterez d'un pont...

   

.... " Pour le moment un Français produit 12 tonnes équivalent CO2 de gaz à effet de serre par an, pour respecter les accords de Paris il faut baisser à 2 tonnes, soit un aller retour transatlantique " ....

A un moment donné il faut arrêter d'ajouter de l'huile sur le feu en culpabilisant un mode de vie qui n'est pas aussi dramatique que vous le prétendez en France.

Vous semblez jouer avec les tonnes de CO2 émises pour impressionner et vous ressassez quasiment mot pour mot l'évangile écolo selon saint green peace

Green peace lui-même qui dit : "Nous devons mettre en place un modèle de société qui respecte les limites de la planète, remédie aux inégalités et valorise les relations et les expériences humaines."

En fait de modèle de société qui respecte les limites de la planète, votre mentor devrait surtout s'intéresser à un modèle de société qui limite l'explosion de la démographie comme c'est le cas en Afrique, avec un mouvement migratoire dont on imagine même pas l'ampleur ou si mais cette réalité dérange.

Et votre empreinte carbone de soi-disant 12 tonnes de CO2 par habitant à comparer aux 6,4 tonnes d'après l'inventaire national, d'après vous, c'est dû à qui ???? .....

..... aux français que vous culpabilisez ou à nos gouvernants qui depuis des années n'ont pas arrêté de prendre des mesures en terme de charges sociales et de fiscalité pour obliger les industriels à délocaliser !!!!

Merci de garder votre doctrine pour vous-même sans vouloir l'imposer aux autres :biggrin:

Par

En réponse à Floran_

Oui, autan dire que ça ne sert à rien. A part peut être à entretenir un bon cancer de la peau.

   

Si ça sert à avoir la mer à 28 degrés en novembre quand tu parts à punta cana pendant que toi tu gratte ta caisse par -5 degré:biggrin::bien:

Par

En réponse à Avanti-Savoia

Si ça sert à avoir la mer à 28 degrés en novembre quand tu parts à punta cana pendant que toi tu gratte ta caisse par -5 degré:biggrin::bien:

   

Profite bien, avec la montée des eaux tu finiras à Santa Cruz :biggrin:

Par

Il n'y a pas a débattre tant les convictions sont opposées.

C'est une nouvelle rafale de gens qui prévoient l'enfer sans même avoir un paradis en magasin. Pour ceux qui verront 2060 et au delà, gardez en mémoire tout ce que vous avez pu écrire pour comparer avec la réalité de ce que vous vivrez en 2060. Comme d'habitude avec toutes les prévisions, elles se révéleront fausses. Il faudra une grosse dose d'honnêteté pour dire que pendant les années 1990 à 20xx, il y a eu une propagande mortifère efficace qui a mis a terre toutes nos économies.

Vous pourrez alors voir qui sont les profiteurs de cette mise en chaos de notre société.

Par

En réponse à quoitrophil

.... " Pour le moment un Français produit 12 tonnes équivalent CO2 de gaz à effet de serre par an, pour respecter les accords de Paris il faut baisser à 2 tonnes, soit un aller retour transatlantique " ....

A un moment donné il faut arrêter d'ajouter de l'huile sur le feu en culpabilisant un mode de vie qui n'est pas aussi dramatique que vous le prétendez en France.

Vous semblez jouer avec les tonnes de CO2 émises pour impressionner et vous ressassez quasiment mot pour mot l'évangile écolo selon saint green peace

Green peace lui-même qui dit : "Nous devons mettre en place un modèle de société qui respecte les limites de la planète, remédie aux inégalités et valorise les relations et les expériences humaines."

En fait de modèle de société qui respecte les limites de la planète, votre mentor devrait surtout s'intéresser à un modèle de société qui limite l'explosion de la démographie comme c'est le cas en Afrique, avec un mouvement migratoire dont on imagine même pas l'ampleur ou si mais cette réalité dérange.

Et votre empreinte carbone de soi-disant 12 tonnes de CO2 par habitant à comparer aux 6,4 tonnes d'après l'inventaire national, d'après vous, c'est dû à qui ???? .....

..... aux français que vous culpabilisez ou à nos gouvernants qui depuis des années n'ont pas arrêté de prendre des mesures en terme de charges sociales et de fiscalité pour obliger les industriels à délocaliser !!!!

Merci de garder votre doctrine pour vous-même sans vouloir l'imposer aux autres :biggrin:

   

Môssieur Picard -un patronyme prestigieux- a raison sur certains points: ce ne sont pas les partis écologo-schtroumpfs (appellation libre de droits) qui ont le pouvoir d'imposer ce "changement de paradigme", pour reprendre une formule à la mode. Ces derniers sont flattés de l'importance -fictive- qu'on leur donne, cependant qu'ils servent de punching-ball aux brutes épiasse qui veulent la liberté de saloper la planète.

Je suis d'accord avec vous sur le plus grand danger qui menace la biosphère: la natalité délirante des pays dont l'avenir est le plus bouché. On aura beau comparer l'impact écologique d'un bébé US avec celui de mille (ou un million tant qu'on y est) Africains ou Indiens, ce n'est pas le bébé US qui est responsable de l'irruption des éléphants sauvages dans les cultures, mais bien le fait que ces cultures font reculer l'espace vital des espèces sauvages. Mais ce n'est pas "charitable" que de dire cela (les éléphants et les rhinocéros, on a le droit de les crever!).

De même, surtout ne répétez à personne que, par endroits, c'est l'extraction de composants vitaux (pour la fabrication des accus) qui empoisonne la terre, l'eau et même l'air chez des paysans qui poussent la mauvaise foi jusqu'à tomber malades, exprès pour diaboliser les polluants indispensables à cette extraction, n'est-ce pas?

Comme disait un certain Picard dans un reportage TV, on peut bien tolérer "un peu" de pollution pour généraliser la VE, non?

Ben dame, ce n'est pas dans son jardin (Not In My Garden)!

Au fait: nous comptons sur la tribu Picard pour aller au Portugal convaincre les autochtones que leur nature vaut moins cher que leur dogme de l'électrification.

Mince alors: le Portugal, c'est un état de droit! Et ces sa....ds d''indigènes en profitent pour se défendre!

Par

En réponse à VARVILO

Môssieur Picard -un patronyme prestigieux- a raison sur certains points: ce ne sont pas les partis écologo-schtroumpfs (appellation libre de droits) qui ont le pouvoir d'imposer ce "changement de paradigme", pour reprendre une formule à la mode. Ces derniers sont flattés de l'importance -fictive- qu'on leur donne, cependant qu'ils servent de punching-ball aux brutes épiasse qui veulent la liberté de saloper la planète.

Je suis d'accord avec vous sur le plus grand danger qui menace la biosphère: la natalité délirante des pays dont l'avenir est le plus bouché. On aura beau comparer l'impact écologique d'un bébé US avec celui de mille (ou un million tant qu'on y est) Africains ou Indiens, ce n'est pas le bébé US qui est responsable de l'irruption des éléphants sauvages dans les cultures, mais bien le fait que ces cultures font reculer l'espace vital des espèces sauvages. Mais ce n'est pas "charitable" que de dire cela (les éléphants et les rhinocéros, on a le droit de les crever!).

De même, surtout ne répétez à personne que, par endroits, c'est l'extraction de composants vitaux (pour la fabrication des accus) qui empoisonne la terre, l'eau et même l'air chez des paysans qui poussent la mauvaise foi jusqu'à tomber malades, exprès pour diaboliser les polluants indispensables à cette extraction, n'est-ce pas?

Comme disait un certain Picard dans un reportage TV, on peut bien tolérer "un peu" de pollution pour généraliser la VE, non?

Ben dame, ce n'est pas dans son jardin (Not In My Garden)!

Au fait: nous comptons sur la tribu Picard pour aller au Portugal convaincre les autochtones que leur nature vaut moins cher que leur dogme de l'électrification.

Mince alors: le Portugal, c'est un état de droit! Et ces sa....ds d''indigènes en profitent pour se défendre!

   

Belle synthèse qui démontre que les enjeux et la réussite de la transition énergétique ne vont pas comme un long fleuve tranquille.

Et bien souvent c'est l'humain lui-même qui joue le rôle du grain de sable qui peut bloquer la belle machine qui a été conçue pour le développement ou la préservation de son bien-être.

Par

Ça commence à suinter des fesses dans les conseils d’administration :ange:

Par

En réponse à GY201

Il n'y a pas a débattre tant les convictions sont opposées.

C'est une nouvelle rafale de gens qui prévoient l'enfer sans même avoir un paradis en magasin. Pour ceux qui verront 2060 et au delà, gardez en mémoire tout ce que vous avez pu écrire pour comparer avec la réalité de ce que vous vivrez en 2060. Comme d'habitude avec toutes les prévisions, elles se révéleront fausses. Il faudra une grosse dose d'honnêteté pour dire que pendant les années 1990 à 20xx, il y a eu une propagande mortifère efficace qui a mis a terre toutes nos économies.

Vous pourrez alors voir qui sont les profiteurs de cette mise en chaos de notre société.

   

Peut-être as-tu raison ou pas...et si c'est 'pas' je plains la génération suivante. Mais toi apparemment tu sais et tu sais mieux que 99% de la communauté scientifique car tu as fait des études, des analyses, des relèvements de données et tu as mis tout ça dans tes super computers...ah ouais..t'as qu'un téléphone et tu n'émets qu'une opinion...

Faut pas être très devin ni très scientifique pour réaliser qu'on saccage cette terre, 1,5 milliards de voitures, 15,000 tankers de pétrole sillonnent constamment les mers, etc alors continue à nier...we are dancing while the earth is burning.

Par

En réponse à Avanti-Savoia

Et aussi l'hiver je chauffe à la cheminée, l'été c'est climatisation et je voyage en avion donc les rejets de CO2 pas pour moi. Je te laisses faire les efforts à ma place. Merci bien:bien:

   

Ça fait honte d'être savoyard.

Par

En réponse à VARVILO

Môssieur Picard -un patronyme prestigieux- a raison sur certains points: ce ne sont pas les partis écologo-schtroumpfs (appellation libre de droits) qui ont le pouvoir d'imposer ce "changement de paradigme", pour reprendre une formule à la mode. Ces derniers sont flattés de l'importance -fictive- qu'on leur donne, cependant qu'ils servent de punching-ball aux brutes épiasse qui veulent la liberté de saloper la planète.

Je suis d'accord avec vous sur le plus grand danger qui menace la biosphère: la natalité délirante des pays dont l'avenir est le plus bouché. On aura beau comparer l'impact écologique d'un bébé US avec celui de mille (ou un million tant qu'on y est) Africains ou Indiens, ce n'est pas le bébé US qui est responsable de l'irruption des éléphants sauvages dans les cultures, mais bien le fait que ces cultures font reculer l'espace vital des espèces sauvages. Mais ce n'est pas "charitable" que de dire cela (les éléphants et les rhinocéros, on a le droit de les crever!).

De même, surtout ne répétez à personne que, par endroits, c'est l'extraction de composants vitaux (pour la fabrication des accus) qui empoisonne la terre, l'eau et même l'air chez des paysans qui poussent la mauvaise foi jusqu'à tomber malades, exprès pour diaboliser les polluants indispensables à cette extraction, n'est-ce pas?

Comme disait un certain Picard dans un reportage TV, on peut bien tolérer "un peu" de pollution pour généraliser la VE, non?

Ben dame, ce n'est pas dans son jardin (Not In My Garden)!

Au fait: nous comptons sur la tribu Picard pour aller au Portugal convaincre les autochtones que leur nature vaut moins cher que leur dogme de l'électrification.

Mince alors: le Portugal, c'est un état de droit! Et ces sa....ds d''indigènes en profitent pour se défendre!

   

J'aime bien qu'un occidental dont le pic démographique s'est produit il y a quelques siècles, ayant contraint ses ancêtres à aller conquérir le reste du monde, ait aujourd'hui des avis aussi péremptoires sur les démographies d'Afrique, d'Asie; cela dans un monde où il a dessiné (question rapport de forces), des "termes de l'échange" qui lui sont encore largement profitables.

Il se fait que le glissement de la production de richesses vers l'Est (et nous y avons, largement contribué par gloutonnerie et/ou nécessité, de garantir à nos populations, un niveau de vie devenu un standard, post 2ème GM) nous secoue de plus en plus rudement: cf nos débats sur la production des batteries, la maîtrise de la 5G, la production des processeurs, des principes actifs de nos médicaments...

Eh oui, nos contemporains des autres géographies ne sont pas plus c...que d'autres. Cf les théories délirantes d'un Gobineau en son temps; on peut aussi évoquer nettement plus récemment Alstom vendant aux chinois la technologie du TGV old generation en nous disant ici, que nous garderions la maîtrise des next generation. On connaît la suite: le TGV chinois est désormais ultraperformant; le même chinois a aussi des EPR opérationnels là où Flamanville n'a pas fini de nous coûter un bras; eh oui, entre autres compétences, nous avons mis au rebut celles de nos soudeurs et chaudronniers, bâtisseurs de nos centrales de 30 ans et plus.

Pour les obsédés des migrants et des ventres des femmes africaines, les flux de populations se font encore largement à l'intérieur du continent; les jeunes africains sous le périphérique parisien et nos métropoles toujours plus "colorées" ont de quoi conforter les partisans des théories du grand remplacement (la chose la plus stupide qu'on puisse penser, mais notre époque nourrit bien autant de délires), mais il y a encore de la marge.

Mais en attendant que les voyages en avion deviennent hors de prix, certains devraient se payer un road trip en Afrique et en Asie; pas du style safari ou je bronze sur une plage immense ou au bord d'une piscine, mais je vais tenter de comprendre une certaine réalité.

Comme disaient les anciens, "les voyages forment la jeunesse" et rendent moins ignorant, péremptoire toutes les générations.

Je finirais en revenant à notre sujet auto avec deux questions sur les batteries: il se fait que les territoires d'extraction (oublions pudiquement les conditions environnementale, humaines, économiques) nous fournissent aussi des migrants (notre obsession).

Par ailleurs, leur démographie galopante (notre seconde obsession) s'accompagne aussi d'une urbanisation délirante et de besoins massifs en approvisionnement en énergie (le "délestage" est un terme très populaire en Afrique) ; le parc automobile (ils recyclent très habilement nos VT et tous nos rebuts et déchets).

Question réduction de CO2, le VE n'est pas près d'être une réalité en Afrique.

La conclusion de mon long propos: c'est que si en entreprise, il est question de casser les silos pour plus d'efficacité, que cette pandémie nous rappelle à la même réalité (nous sommes une unique humanité embarquée sur le même frêle esquif), il va vraiment falloir apprendre à "think global, act local", être vraiment moins paresseux intellectuellement et conformistes comme des rats de labo.

Au fait, à l'échelle du temps, c'est quoi la durée de ces standards de vie (objet de nos débats ici autour de ce graal de la civilisation occidentale qu'est l'auto) du citoyen européen de l'Ouest et nord américain? Même pas 100 ans et nous sommes désormais en mode "au secours !".Va donc falloir être humbles, imaginatifs et avec une vue longue et bien large !

Par

En réponse à Gérard de PN

J'aime bien qu'un occidental dont le pic démographique s'est produit il y a quelques siècles, ayant contraint ses ancêtres à aller conquérir le reste du monde, ait aujourd'hui des avis aussi péremptoires sur les démographies d'Afrique, d'Asie; cela dans un monde où il a dessiné (question rapport de forces), des "termes de l'échange" qui lui sont encore largement profitables.

Il se fait que le glissement de la production de richesses vers l'Est (et nous y avons, largement contribué par gloutonnerie et/ou nécessité, de garantir à nos populations, un niveau de vie devenu un standard, post 2ème GM) nous secoue de plus en plus rudement: cf nos débats sur la production des batteries, la maîtrise de la 5G, la production des processeurs, des principes actifs de nos médicaments...

Eh oui, nos contemporains des autres géographies ne sont pas plus c...que d'autres. Cf les théories délirantes d'un Gobineau en son temps; on peut aussi évoquer nettement plus récemment Alstom vendant aux chinois la technologie du TGV old generation en nous disant ici, que nous garderions la maîtrise des next generation. On connaît la suite: le TGV chinois est désormais ultraperformant; le même chinois a aussi des EPR opérationnels là où Flamanville n'a pas fini de nous coûter un bras; eh oui, entre autres compétences, nous avons mis au rebut celles de nos soudeurs et chaudronniers, bâtisseurs de nos centrales de 30 ans et plus.

Pour les obsédés des migrants et des ventres des femmes africaines, les flux de populations se font encore largement à l'intérieur du continent; les jeunes africains sous le périphérique parisien et nos métropoles toujours plus "colorées" ont de quoi conforter les partisans des théories du grand remplacement (la chose la plus stupide qu'on puisse penser, mais notre époque nourrit bien autant de délires), mais il y a encore de la marge.

Mais en attendant que les voyages en avion deviennent hors de prix, certains devraient se payer un road trip en Afrique et en Asie; pas du style safari ou je bronze sur une plage immense ou au bord d'une piscine, mais je vais tenter de comprendre une certaine réalité.

Comme disaient les anciens, "les voyages forment la jeunesse" et rendent moins ignorant, péremptoire toutes les générations.

Je finirais en revenant à notre sujet auto avec deux questions sur les batteries: il se fait que les territoires d'extraction (oublions pudiquement les conditions environnementale, humaines, économiques) nous fournissent aussi des migrants (notre obsession).

Par ailleurs, leur démographie galopante (notre seconde obsession) s'accompagne aussi d'une urbanisation délirante et de besoins massifs en approvisionnement en énergie (le "délestage" est un terme très populaire en Afrique) ; le parc automobile (ils recyclent très habilement nos VT et tous nos rebuts et déchets).

Question réduction de CO2, le VE n'est pas près d'être une réalité en Afrique.

La conclusion de mon long propos: c'est que si en entreprise, il est question de casser les silos pour plus d'efficacité, que cette pandémie nous rappelle à la même réalité (nous sommes une unique humanité embarquée sur le même frêle esquif), il va vraiment falloir apprendre à "think global, act local", être vraiment moins paresseux intellectuellement et conformistes comme des rats de labo.

Au fait, à l'échelle du temps, c'est quoi la durée de ces standards de vie (objet de nos débats ici autour de ce graal de la civilisation occidentale qu'est l'auto) du citoyen européen de l'Ouest et nord américain? Même pas 100 ans et nous sommes désormais en mode "au secours !".Va donc falloir être humbles, imaginatifs et avec une vue longue et bien large !

   

"...le parc automobile de VT, est en plein boom..."

Par

l'Europe... Allemagne, France et Italie a pris du retard... Manque de vision, refus du changement, force de la tradition... Et puis Tesla est arrivée... La Corée semble avoir les moyens de suivre et bien sûr la Chine...

Le groupe VAG, comprend aujourd'hui que le retard ne va pas se combler en claquant du doigt... Et les deux autres grands constructeurs allemand sont encore plus en retard... Alors on fait quoi ? On agite les chiffons de la peur, pour essayer de freiner le mouvement, se donner du temps...

Dans toute cette pagaille il y a une marque qui semble attendre sans rien comprendre de se faire laminer.. c'est Toyota... On dirait Nokia au début du smartphone... Ils ont rien compris.

Par

En réponse à Gérard de PN

"...le parc automobile de VT, est en plein boom..."

   

Môsieur l'arbitre suprême, Zeus tonnant contre les méchants z'occidentaux:

Je fais partie des vilains blancs qui, malgré la couleur de leur peau, ont toujours été horrifiés par les crimes commis par les conquérants (tous continents confondus: on a trouvé des charniers impressionnants dans l'Afrique pré-coloniale). On estime à 20 millions la population d''Amérindiens en 1800, deux millions en 1900: l'un des plus grands, sinon le plus grand génocide de l'histoire. Et ce sont les USA qui ont présidé au procès de Nuremberg... en tant qu'experts?

Accessoirement: l'engagement militant dont je suis le plus fier est la dénonciation de la guerre du Vietnam (en anglais ont dit: war on Vietnam). Et je n'ai pas de portable... ce qui me vaut quelques désagréments. Et j'effectue un maximum de déplacements à vélo -au risque de ma vie.

Contrairement à vous, je vomis TOUS les régimes assassins, et en ce moment il y en plus sur le pauvre continent éternellement victime de la colonisation -continent où l'on rencontre décidément beaucoup, beaucoup d'adultes à faire des enfants sans jamais se demander quel est leur avenir dans leur pays accablés de misère (la faute aux blancs, bien sûr). S'il est une chose que ces gens feraient bien d'imiter, c'est la baisse de la natalité chez nous, puisque vous soutenez l'idée que, comme les méchants blancs se sont comportés de telle manière dans leur histoire -quand il y a ait entre un et deux milliards d'habitants sur la planète- , ils ont droit d'en faire autant aujourd'hui que nous sommes plus de sept milliards.

Et tant pis pour les éléphants, les orang-outangs: autrefois les Européens ont éradiqué les loups et les ours, donc les Africains et les Asiatiques ont le droit de les éliminer, ainsi que les tigres, les guépards, les rhinocéros...

Môsieur le parangon de la morale suprême -celle-là même qui règne chez les pauvres ex-colonisés, n'est-ce pas?-, je ne vous salue pas.

Par

A nous passionnés de belle mécanique à nous en remettre à Porsche avec son carburant synthétique ou Toyota avec ses moteurs thermique a hydrogène pour nous sauver des voitures nucléaires :bah:

La dictature verte est de plus en plus puissante, au peuple et au vrai constructeur à faire bloc pour ne pas se laisser marcher sur les pieds par les escrolos européens.

Par

La soit disant écologie va laisser énormément de monde sur le bord de la route mais n'est ce pas une des volontés du nouveau ordre mondial ?

Par

En réponse à Abscons

Ça fait honte d'être savoyard.

   

Nan j'ai honte de rien. Merci de penser à moi:biggrin::biggrin:

Par

En réponse à Avanti-Savoia

Si ça sert à avoir la mer à 28 degrés en novembre quand tu parts à punta cana pendant que toi tu gratte ta caisse par -5 degré:biggrin::bien:

   

Chacun son truc !! Moi, je préfère gratter ma caisse et me taper une bonne session de ski ou une rando raquettes !!

Par

En réponse à VARVILO

Môsieur l'arbitre suprême, Zeus tonnant contre les méchants z'occidentaux:

Je fais partie des vilains blancs qui, malgré la couleur de leur peau, ont toujours été horrifiés par les crimes commis par les conquérants (tous continents confondus: on a trouvé des charniers impressionnants dans l'Afrique pré-coloniale). On estime à 20 millions la population d''Amérindiens en 1800, deux millions en 1900: l'un des plus grands, sinon le plus grand génocide de l'histoire. Et ce sont les USA qui ont présidé au procès de Nuremberg... en tant qu'experts?

Accessoirement: l'engagement militant dont je suis le plus fier est la dénonciation de la guerre du Vietnam (en anglais ont dit: war on Vietnam). Et je n'ai pas de portable... ce qui me vaut quelques désagréments. Et j'effectue un maximum de déplacements à vélo -au risque de ma vie.

Contrairement à vous, je vomis TOUS les régimes assassins, et en ce moment il y en plus sur le pauvre continent éternellement victime de la colonisation -continent où l'on rencontre décidément beaucoup, beaucoup d'adultes à faire des enfants sans jamais se demander quel est leur avenir dans leur pays accablés de misère (la faute aux blancs, bien sûr). S'il est une chose que ces gens feraient bien d'imiter, c'est la baisse de la natalité chez nous, puisque vous soutenez l'idée que, comme les méchants blancs se sont comportés de telle manière dans leur histoire -quand il y a ait entre un et deux milliards d'habitants sur la planète- , ils ont droit d'en faire autant aujourd'hui que nous sommes plus de sept milliards.

Et tant pis pour les éléphants, les orang-outangs: autrefois les Européens ont éradiqué les loups et les ours, donc les Africains et les Asiatiques ont le droit de les éliminer, ainsi que les tigres, les guépards, les rhinocéros...

Môsieur le parangon de la morale suprême -celle-là même qui règne chez les pauvres ex-colonisés, n'est-ce pas?-, je ne vous salue pas.

   

Mon cher, avez-vous lu une seule fois dans mes propos le droit que je prêterais aux africains et aux asiatiques de massacrer les animaux?

J'ai simplement écrit que nous sommes mal placés pour regarder la dynamique démographique des autres continents, du point de vue de notre supériorité; après tout, nous y avons contribué par le "progrès" et la "civilisation"; chez nous l'allongement de la vie est source de fierté et désormais de grandes questions métaphysiques (on n'est pas à une contradiction près).

Mon propos, relisez-moi, n'est pas non plus d'exonérer les uns de leurs propres responsabilités (je connais à la fois l'histoire des pays du sud et les aberrations de leur gouvernance contemporaine: je passerais une vie à vous en causer) et de culpabiliser les autres.

Ce que je dénonce justement, ce sont les raisonnements binaires et extrêmement simplistes; du style, il suffirait que la démographie africaine se mette à nos standards, pour que tous nos problèmes de CO2 soient résolus !

Nous avons bien un point en commun: la détestation de tous les petits et grands crimes contre l'humanité.Et comme vous, je tiens énormément à ce que nos enfants puissent découvrir la biodiversité qui nous a régalé les yeux et l'âme hier comme aujourd'hui.

Mais je suis assez inquiet de ce qui ressort de l'état des opinions mondiales et de l'action de nos dirigeants, toujours un peu beaucoup à notre image

Par

En réponse à

Commentaire supprimé.

   

De plus en plus de jeunes ne veulent plus de voiture, ou en achète une à plusieurs, pour se la partager en alternance, les week-end. Et le covoiturage n'a jamais autan progressé que ces dernières années. Une partie de la population commence à tourner le dos à l'automobile, devenue trop coûteuse. Et cela ne concerne pas que les jeunes. Alors que depuis des décennies, la tendance était plutôt à 2 voitures par foyer. Certains de mes collègues ont carrément réduit à une seule voiture, et 1 ou 2 vélos électriques pour compléter. Quand cette voiture n'est pas partage à plusieurs (copropriété, sci, colocations, etc... ). Et quand cette voiture principale n'est pas une Dacia. L'industrie automobile risquerait bien de finir par s'écrouler. Sauf si elle accepte de se remettre en cause.

Par

Oui, s'adapter n'est pas une contrainte !! C'est juste un signe d'intelligence et de souplesse d'esprit !! :rs: :bien:

Par

En réponse à GY201

Déjà posté mais plus a sa place ici:

https://asiatimes.com/2021/05/a-red-team-view-of-climate-science/

https://asiatimes.com/2021/05/the-not-so-drastic-truth-behind-climate-change/

https://asiatimes.com/2021/05/rising-seas-no-cause-for-climate-change-alarm/

deux autres articles a venir

   

Oui, oui. Le changement climatique ne mène pas à la catastrophe et donc on peut toujours utiliser son Diesel et ne pas produire de voitures électriques; C'est ça votre propagande Stellantis ?

Par

C'est clair que l'industrie allemande prend une grosse claque avec les VE..... Non pas parce qu'ils ne savent pas faire. Mais simplement parce qu'ils sont habitués à vendre leurs voitures thermiques à des prix indécents, à faire des marges de fou.... Donc aujourd'hui, ils veulent nous faire croire que le VE va avoir un impact sur les emplois.... Juste parce qu'ils ne veulent diminuer leurs marges et continuer d'engraisser les dirigeants.....

Regardez Tesla, ils ont accepté de ne pas être rentable au début et aujourd'hui, leur politique à long terme commence à payer et les emplois suivent. Les Allemands ont une vision à court terme et restent sur leurs acquis.... Comme toujours, ce sont toujours les pauvres qui trinquent pour permettre aux nantis de garder leur niveau de vie high level ..... Écoeurant.....

Par

En réponse à Gérard de PN

Mon cher, avez-vous lu une seule fois dans mes propos le droit que je prêterais aux africains et aux asiatiques de massacrer les animaux?

J'ai simplement écrit que nous sommes mal placés pour regarder la dynamique démographique des autres continents, du point de vue de notre supériorité; après tout, nous y avons contribué par le "progrès" et la "civilisation"; chez nous l'allongement de la vie est source de fierté et désormais de grandes questions métaphysiques (on n'est pas à une contradiction près).

Mon propos, relisez-moi, n'est pas non plus d'exonérer les uns de leurs propres responsabilités (je connais à la fois l'histoire des pays du sud et les aberrations de leur gouvernance contemporaine: je passerais une vie à vous en causer) et de culpabiliser les autres.

Ce que je dénonce justement, ce sont les raisonnements binaires et extrêmement simplistes; du style, il suffirait que la démographie africaine se mette à nos standards, pour que tous nos problèmes de CO2 soient résolus !

Nous avons bien un point en commun: la détestation de tous les petits et grands crimes contre l'humanité.Et comme vous, je tiens énormément à ce que nos enfants puissent découvrir la biodiversité qui nous a régalé les yeux et l'âme hier comme aujourd'hui.

Mais je suis assez inquiet de ce qui ressort de l'état des opinions mondiales et de l'action de nos dirigeants, toujours un peu beaucoup à notre image

   

Ai-je écrit que les Africains et Asiatiques "massacraient" les animaux? Au reste, s'il ne se trouvait pas des gardes-chasses déterminés au Kenya (et je suppose ailleurs) pour contenir ces massacres, y compris contre certains dirigeants corrompus jusqu'à la moelle, ce serait encore pire.

Je fais un constat: quoi qu'on veuille, l'expansion démographique, où qu'elle ait lieu, se traduit par un recul de l'espace vital des espèces sauvages.

Autre constat: faire des enfants dans le monde actuel sans se soucier de leur avenir, c'est cynique, peu importe la couleur de peau. Le raciste est celui qui postule que certaines populations ne sont pas capables de le comprendre.

J'ai connu en Egypte, l'année où le volcan islandais nous a valu une semaine de rab (merci à lui!), un guide qui nous disait qu'il se battait pied-à-pied (verbalement, s'entend) avec sa femme qu voula

Par

En réponse à Floran_

Oui, s'adapter n'est pas une contrainte !! C'est juste un signe d'intelligence et de souplesse d'esprit !! :rs: :bien:

   

Ah pour moi c’est une capacité à accepter d’avoir son cercle élargi par des amis.

Par

...it tout plein d'enfants (ce que je trouve très sympathique personnellement), alors que lui s'en tenait à deux, au motif EVIDENT que même ainsi il n'était pas sûr de leur assurer un avenir.

Tous ceux qui "excusent" le cynisme d'adultes qui ne pensent pas à l'avenir de leurs enfants contribuent au pourrissement d'une situation de plus en plus intenable. Il y a aujourd'hui en France même certainement beaucoup plus de 10 millions de personnes sous le seuil OFFICIEL de pauvreté, et notre pays est endetté au-delà du supportable.

Or, la seule "perspective" (?) des jeunes Africains, c'est d'échapper à la misère chez eux en prenant tous les risques pour migrer en Europe -et surtout pas en Chine, hein!-, y compris celui d'y perdre la vie.

Dans notre monde actuel, cette situation ne fait qu'enrichir les trafiquants d'êtres humains... en Afrique!

Par

En réponse à ALINAT

C'est clair que l'industrie allemande prend une grosse claque avec les VE..... Non pas parce qu'ils ne savent pas faire. Mais simplement parce qu'ils sont habitués à vendre leurs voitures thermiques à des prix indécents, à faire des marges de fou.... Donc aujourd'hui, ils veulent nous faire croire que le VE va avoir un impact sur les emplois.... Juste parce qu'ils ne veulent diminuer leurs marges et continuer d'engraisser les dirigeants.....

Regardez Tesla, ils ont accepté de ne pas être rentable au début et aujourd'hui, leur politique à long terme commence à payer et les emplois suivent. Les Allemands ont une vision à court terme et restent sur leurs acquis.... Comme toujours, ce sont toujours les pauvres qui trinquent pour permettre aux nantis de garder leur niveau de vie high level ..... Écoeurant.....

   

C'est un peu plus compliqué que cela. Le moteur thermique et l'évolution des normes, ont permis de développer des compétences et du savoir faire. Cela a évidemment eu des conséquences sur le processus industriel et économique. L'Allemagne pour tout un tas de raisons a été leader et a développé une image et l'économie. Le diesel gate est arrivé au moment ou la technologie des batteries a muri rendant possible une mutation technologique. Sauf que les constructeurs ont bien compris que sans une forte adhésion de la clientèle, elle même liée à l'adaptation des infrastructures de distribution, ils ne vendraient pas de produits. Cela se fait plutôt brutalement et avec une perte de compétence puisque l'étude et la fabrication de voiture maintenant devient proche des machines à laver. Cela va avoir des conséquences et il est normal que d'un point de vue sociologique que des personnes s'en inquiètent. Il va y avoir de la casse sociale et bien évidemment tout le monde va déguster. Que ceux qui se croient à l'abri , ne s'inquiètent pas cela arrivera chez eux après!

Par

En réponse à

Commentaire supprimé.

   

Bin dit donc "crapule du forum"??? Le compliment t'es tout retourné et tes propos sont toujours bien extrémiste, comme en atteste les affiches de julien Bayou anti chasseur / anti vieux /anti personnes médiatiques et autres.

Tout le monde sait que tripatouillage des chiffres pour la mortalité, soit disant dû à la pollution servent à faire peur aux gens et que l'on a jamais mieux respirer que maintenant, les villes sont plus propres qui 'il y a cent ans.

Parlons aussi du lavage de cerveau qu'ont subi les gens de la CCC avant de commencer leur travaux.

Devant ces constats, nous ne croyons pas les personnes qui aboient comme vous et qui veulent atteindre à la liberté des gens.

Par

En réponse à Floran_

De plus en plus de jeunes ne veulent plus de voiture, ou en achète une à plusieurs, pour se la partager en alternance, les week-end. Et le covoiturage n'a jamais autan progressé que ces dernières années. Une partie de la population commence à tourner le dos à l'automobile, devenue trop coûteuse. Et cela ne concerne pas que les jeunes. Alors que depuis des décennies, la tendance était plutôt à 2 voitures par foyer. Certains de mes collègues ont carrément réduit à une seule voiture, et 1 ou 2 vélos électriques pour compléter. Quand cette voiture n'est pas partage à plusieurs (copropriété, sci, colocations, etc... ). Et quand cette voiture principale n'est pas une Dacia. L'industrie automobile risquerait bien de finir par s'écrouler. Sauf si elle accepte de se remettre en cause.

   

Faux archi faux, en campagne les jeunes passent leur code à 16 ans et dès leur 18ans ils ont le permis, car ils savent que tu ne peux rien faire sans voiture et que c'est une mort social que de ne pas pouvoir se déplacer.

Une fois le diplome en poche, tu vas dans une agence d'interim et qu'ils te disent qu'ils on un poste pour toi à 25km de ton domicile, tu fais comment pour y aller à 06h00 du matin, à part en voiture ?

Beaucoup rêvent de pouvoir s'acheter une belle voiture au bout de trois ans de permis.

Beaucoup ont des quads et des motos d'enduro.

Beaucoup reconnaissent l'écorce d'un chêne, d'un tileul, d'un érable qu'un citadin ne connait même pas l'existence...

Encore une fois, ce qui est possible en suppression de mobilité en hyper centre n'est pas applicable à la campagne.Un conseil, ne pas vouloir appliquer sa doctrine à l'ensemble des territoires, sinon sa va repartir rapidement en gilet jaune.

Par

En réponse à D611S

Faux archi faux, en campagne les jeunes passent leur code à 16 ans et dès leur 18ans ils ont le permis, car ils savent que tu ne peux rien faire sans voiture et que c'est une mort social que de ne pas pouvoir se déplacer.

Une fois le diplome en poche, tu vas dans une agence d'interim et qu'ils te disent qu'ils on un poste pour toi à 25km de ton domicile, tu fais comment pour y aller à 06h00 du matin, à part en voiture ?

Beaucoup rêvent de pouvoir s'acheter une belle voiture au bout de trois ans de permis.

Beaucoup ont des quads et des motos d'enduro.

Beaucoup reconnaissent l'écorce d'un chêne, d'un tileul, d'un érable qu'un citadin ne connait même pas l'existence...

Encore une fois, ce qui est possible en suppression de mobilité en hyper centre n'est pas applicable à la campagne.Un conseil, ne pas vouloir appliquer sa doctrine à l'ensemble des territoires, sinon sa va repartir rapidement en gilet jaune.

   

Justement, le VE est une excellente solution de mobilité à la campagne ! Je dirais même qu'il est idéalement conçu pour ces conditions. Une Dacia Spring devrait s'y vendre comme des petits pains ! Et d'autres VE ensuite, quand les prix seront devenus raisonnables, et l'offre abondante en occasion.

D'ailleurs, passer le permis boîte de vitesses automatique est beaucoup plus simple et sûr, et moins onéreux.

https://www.securite-routiere.gouv.fr/les-differents-permis-de-conduire/permis-auto-categorie-b/passer-le-permis-boite-de-vitesses

"ce choix se justifie par une plus grande simplicité de la conduite qui permet au candidat de se concentrer davantage sur son environnement et augmenter ainsi sa sécurité, et celle des autres, sur la route."

Par

En réponse à gordini12

C'est un peu plus compliqué que cela. Le moteur thermique et l'évolution des normes, ont permis de développer des compétences et du savoir faire. Cela a évidemment eu des conséquences sur le processus industriel et économique. L'Allemagne pour tout un tas de raisons a été leader et a développé une image et l'économie. Le diesel gate est arrivé au moment ou la technologie des batteries a muri rendant possible une mutation technologique. Sauf que les constructeurs ont bien compris que sans une forte adhésion de la clientèle, elle même liée à l'adaptation des infrastructures de distribution, ils ne vendraient pas de produits. Cela se fait plutôt brutalement et avec une perte de compétence puisque l'étude et la fabrication de voiture maintenant devient proche des machines à laver. Cela va avoir des conséquences et il est normal que d'un point de vue sociologique que des personnes s'en inquiètent. Il va y avoir de la casse sociale et bien évidemment tout le monde va déguster. Que ceux qui se croient à l'abri , ne s'inquiètent pas cela arrivera chez eux après!

   

"Cela va avoir des conséquences et il est normal que d'un point de vue sociologique que des personnes s'en inquiètent. Il va y avoir de la casse sociale et bien évidemment tout le monde va déguster."

https://www.maxicours.com/se/cours/le-processus-de-destruction-creatrice-chez-schumpeter/

On connaît par coeur, c'est le principe même de l'évolution économique...

Seuls ceux qui sont en train de perdre leur rente de situation s'en plaignent, évidemment... donc tous les constructeurs traditionnels chouinent.

A la "phase de dépression" succédera une "phase de création" : ça rejoint la théorie des cycles économiques.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Cycle_%C3%A9conomique

Bref, rien de neuf sous le soleil, on sait à quoi s'attendre.

Par

En réponse à CruchotCars

Il faut faire payer aux écolos cette "transition écologique" en taxant leur bouffe vegan, une redevance sur les vélos, un malus sur l’absence de voiture assorti d’une forte taxe sur leurs billets d’avion et de train. Multiplier par 10 leur facture d’électricité...

Une fois tout cela fait, et perdu leurs conforts, vous verrez qu'il n’y aura plus aucun écolos à part quelques marginaux

   

Il suffirait que les artisans et sté de livraisons les taxent à mort concernant Paris et autres villes autophobes.

Après reste le levier des élections...

Par

En réponse à Hybridation

Oui, oui. Le changement climatique ne mène pas à la catastrophe et donc on peut toujours utiliser son Diesel et ne pas produire de voitures électriques; C'est ça votre propagande Stellantis ?

   

Je roule Toyota et Honda alors…

Par

En réponse à D611S

Faux archi faux, en campagne les jeunes passent leur code à 16 ans et dès leur 18ans ils ont le permis, car ils savent que tu ne peux rien faire sans voiture et que c'est une mort social que de ne pas pouvoir se déplacer.

Une fois le diplome en poche, tu vas dans une agence d'interim et qu'ils te disent qu'ils on un poste pour toi à 25km de ton domicile, tu fais comment pour y aller à 06h00 du matin, à part en voiture ?

Beaucoup rêvent de pouvoir s'acheter une belle voiture au bout de trois ans de permis.

Beaucoup ont des quads et des motos d'enduro.

Beaucoup reconnaissent l'écorce d'un chêne, d'un tileul, d'un érable qu'un citadin ne connait même pas l'existence...

Encore une fois, ce qui est possible en suppression de mobilité en hyper centre n'est pas applicable à la campagne.Un conseil, ne pas vouloir appliquer sa doctrine à l'ensemble des territoires, sinon sa va repartir rapidement en gilet jaune.

   

Le citadin, écolo ou pas, ne peut comprendre, il n'est pas équipé pour. Le citadin appelle culture ce qui n'est que simple divertissement, le citadin ne comprends pas qu'un arbre meurt un jour et qu'il est judicieux de l'abattre pour faire du bois d'œuvre quand il est en pleine santé. La connaissance des arbres et des oiseaux est aussi de la culture, comme la connaissance de la technique. Aller voir le film a la mode ou le concert qui a bénéficié du plus gros tapage publicitaire n'est que du divertissement.

Dès que les gens sont éloignés de la ville, pour mille raisons, aujourd'hui l'usage d'une voiture est indispensable. Comme il y a beaucoup de gens aux revenus modestes, les voitures sont anciennes, achetées a vil prix si c'est possible et maintenues en état de marche le plus longtemps possible. Elles ne verront jamais les ZFE mais permettront a bien des gens d'aller travailler ou se divertir selon le jour de la semaine.

https://www.youtube.com/watch?v=XKFzps-4lv8

Par

" Aller voir le film a la mode ou le concert qui a bénéficié du plus gros tapage publicitaire n'est que du divertissement."

Ah merci!

Que j'aime lire sous la plume (enfin, le clavier) d'un contemporains ce constat: on confond consommation de biens prétendument culturels et culture.

La notion de culture est inséparable de l'action. Rester immobile comme une limace chloroformée devant un spectacle livré tout cuit, c'est, à la longue, de l'abrutissement.

Même lorsqu'une danse est conçue comme un spectacle, comme c'est le ca

Par

...s en pays Basque, la présence d'un public de connaisseurs porte littéralement le danseur - ce qui est vrai d'ailleurs de la danse dite classique.

Il y a bien des années de cela, j'ai eu la chance de voir un reportage sur le club de supporters d'une équipe de foot allemande. Ils produisaient, inventaient eux-mêmes (cas courant) l'encouragement de leur équipe: cris, chants, mouvements, tout venait d'eux. Un jour un marchand a voulu leur vendre une formule "ready-made". Il s'est fait jeter: l'élaboration conviviale de la fête, c'est ça qui est gratifiant.

Par

@ VARVILO

si tu veux un concert de fête:

https://www.youtube.com/watch?v=Nt4b_vO8Hcw

Nadau (Noël) est le nom du groupe

Par

En réponse à zzeelec

"Cela va avoir des conséquences et il est normal que d'un point de vue sociologique que des personnes s'en inquiètent. Il va y avoir de la casse sociale et bien évidemment tout le monde va déguster."

https://www.maxicours.com/se/cours/le-processus-de-destruction-creatrice-chez-schumpeter/

On connaît par coeur, c'est le principe même de l'évolution économique...

Seuls ceux qui sont en train de perdre leur rente de situation s'en plaignent, évidemment... donc tous les constructeurs traditionnels chouinent.

A la "phase de dépression" succédera une "phase de création" : ça rejoint la théorie des cycles économiques.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Cycle_%C3%A9conomique

Bref, rien de neuf sous le soleil, on sait à quoi s'attendre.

   

bien oui, c'est merveilleux le nord de la France avec la fermeture des mines, du textile et de la métallurgie.

C'est une belle région et les populations pleinement épanouies.

Par

En réponse à GY201

@ VARVILO

si tu veux un concert de fête:

https://www.youtube.com/watch?v=Nt4b_vO8Hcw

Nadau (Noël) est le nom du groupe

   

Merci pour le lien ! Un gus de mon pais qui raconte des histoires du pais ! Vivement la réouverture des férias !

https://youtu.be/AhvxdR6s8ec

PS : le gars fait vachement bien le son de la 205 GTI turbo ! :biggrin:

Par

En réponse à gordini12

bien oui, c'est merveilleux le nord de la France avec la fermeture des mines, du textile et de la métallurgie.

C'est une belle région et les populations pleinement épanouies.

   

Balec, c'étaient des métiers atroces et on y crevait à la tâche à 50 ans ! (maintenant c'est des Indiens qui y crèvent, et je leur souhaite d'en sortir au plus vite)

Par

En réponse à gordini12

bien oui, c'est merveilleux le nord de la France avec la fermeture des mines, du textile et de la métallurgie.

C'est une belle région et les populations pleinement épanouies.

   

L'épanouissement par l'abrutissement au travail et la gnôle pour le supporter...

Arbeit macht frei... (pour rester dans le ton des échanges précédents)

Par

En réponse à zzeelec

Balec, c'étaient des métiers atroces et on y crevait à la tâche à 50 ans ! (maintenant c'est des Indiens qui y crèvent, et je leur souhaite d'en sortir au plus vite)

   

tu as oublié les congolais dans les mines de cobalt pour satisfaire ta conscience.

Par

Mais bien sûr, et les mécanos vont devenir des électriciens.... Si la voiture electrique était aussi bien, il n y aurait pas besoin de subventions à tout vas et un matraquage permanent des thermiques pour forcer à la ventes..

Quand une technologie est meilleur, elle supplanté naturellement les autres...

L'Europe une fois de plus est à côtés de ses pompes, la Chine se frotte déjà les mains, au final la voiture electrique sera encore plus un marqueur social que le thermique de nos jours.... Vu qu'il n y aurat presque pu personne en Europe qui pourra se payer des modèles moyennes game, il faudrat sûrement importer des daubes chinoise discount, et le luxe partira en Asie ou aux USA qui eux ne feront pas crever leur économie et surtout ne sont pas prêt de sortir du pétrole, même si Biden fait du vent à ce sujet...

Nous, continuons a pisser sur des moulins a vent en espérant sauver la planète, vers 2030 nous allons bien rire

Que vous le vouliez ou non, c est la Chine qui en sortira grand vainqueur et il ne faudrat pas venir pleurer.....

Par

En réponse à gordini12

tu as oublié les congolais dans les mines de cobalt pour satisfaire ta conscience.

   

Hé oui, avec ces métiers industriels inhumains, on a aussi exporté la misère, ne t'en déplaise !

Bizarrement, on doit faire venir des étrangers pour réaliser des tâches ingrates : BTP, récoltes agricoles, etc. C'est le cas en France comme dans tous les autres pays occidentaux (Mexicains aux USA, etc.). Et à ce propos, on constate que le patronat est très pro-immigration...

Par

En réponse à Anakin477626

Mais bien sûr, et les mécanos vont devenir des électriciens.... Si la voiture electrique était aussi bien, il n y aurait pas besoin de subventions à tout vas et un matraquage permanent des thermiques pour forcer à la ventes..

Quand une technologie est meilleur, elle supplanté naturellement les autres...

L'Europe une fois de plus est à côtés de ses pompes, la Chine se frotte déjà les mains, au final la voiture electrique sera encore plus un marqueur social que le thermique de nos jours.... Vu qu'il n y aurat presque pu personne en Europe qui pourra se payer des modèles moyennes game, il faudrat sûrement importer des daubes chinoise discount, et le luxe partira en Asie ou aux USA qui eux ne feront pas crever leur économie et surtout ne sont pas prêt de sortir du pétrole, même si Biden fait du vent à ce sujet...

Nous, continuons a pisser sur des moulins a vent en espérant sauver la planète, vers 2030 nous allons bien rire

Que vous le vouliez ou non, c est la Chine qui en sortira grand vainqueur et il ne faudrat pas venir pleurer.....

   

La Chine devrait passer n°1 en PIB avant 2030 selon certaines estimations. La réplique des USA face a l'idéologie mortifère qui parcours nos pays se met en place d'une façon plus subtile que les vociférations des pro-trump et probablement plus efficace. Ça ne changera rien a l'issue de la bataille pour la première place dans l'économie mondiale.

Voir le premier post de ce fil.

Par

En réponse à VARVILO

" Aller voir le film a la mode ou le concert qui a bénéficié du plus gros tapage publicitaire n'est que du divertissement."

Ah merci!

Que j'aime lire sous la plume (enfin, le clavier) d'un contemporains ce constat: on confond consommation de biens prétendument culturels et culture.

La notion de culture est inséparable de l'action. Rester immobile comme une limace chloroformée devant un spectacle livré tout cuit, c'est, à la longue, de l'abrutissement.

Même lorsqu'une danse est conçue comme un spectacle, comme c'est le ca

   

La culture telle que conçue aujourd'hui est superbement représentée par la dernière nuit des césars, quelle pitié !!!!

Par

En réponse à D611S

Faux archi faux, en campagne les jeunes passent leur code à 16 ans et dès leur 18ans ils ont le permis, car ils savent que tu ne peux rien faire sans voiture et que c'est une mort social que de ne pas pouvoir se déplacer.

Une fois le diplome en poche, tu vas dans une agence d'interim et qu'ils te disent qu'ils on un poste pour toi à 25km de ton domicile, tu fais comment pour y aller à 06h00 du matin, à part en voiture ?

Beaucoup rêvent de pouvoir s'acheter une belle voiture au bout de trois ans de permis.

Beaucoup ont des quads et des motos d'enduro.

Beaucoup reconnaissent l'écorce d'un chêne, d'un tileul, d'un érable qu'un citadin ne connait même pas l'existence...

Encore une fois, ce qui est possible en suppression de mobilité en hyper centre n'est pas applicable à la campagne.Un conseil, ne pas vouloir appliquer sa doctrine à l'ensemble des territoires, sinon sa va repartir rapidement en gilet jaune.

   

Oui, je parlais des villes. Même si je vis loin des grandes agglomérations. Mais, les jeunes ont tendance à vivre en ville, pour y faire leurs études, faire leur jeunesse et trouver leurs premiers boulots.

Oui, il y a encore des paysans et des ruraux, qui roulent en quads. Dans les cités aussi, c'est à la mode !!

Mais aujourd'hui, les gens se mettent aussi aux sports un peu plus propres. Tel que le VTT avec ou sans assistance, la marche à pied et le trail n'ont jamais eu autan d'adeptes.

Les temps changent.

Par

En réponse à zzeelec

Justement, le VE est une excellente solution de mobilité à la campagne ! Je dirais même qu'il est idéalement conçu pour ces conditions. Une Dacia Spring devrait s'y vendre comme des petits pains ! Et d'autres VE ensuite, quand les prix seront devenus raisonnables, et l'offre abondante en occasion.

D'ailleurs, passer le permis boîte de vitesses automatique est beaucoup plus simple et sûr, et moins onéreux.

https://www.securite-routiere.gouv.fr/les-differents-permis-de-conduire/permis-auto-categorie-b/passer-le-permis-boite-de-vitesses

"ce choix se justifie par une plus grande simplicité de la conduite qui permet au candidat de se concentrer davantage sur son environnement et augmenter ainsi sa sécurité, et celle des autres, sur la route."

   

Tout à fait !! Il est d'ailleurs surement beaucoup plus facile de brancher une voiture électrique à la campagne, où les gens ont souvent des place de parking, garages ou cour intérieures.

En ville, pour les nombreuses voitures qui couchent dehors, c'est déjà plus compliqué. Il faut trouver une borne et payer des abonnements parfois coûteux.

C'est juste une question de mentalité et surtout de budget. Car les voitures électriques, comme nombreuses voitures neuves, sont littéralement inabordables.

La Dacia Spring reste une exception. Si seulement les constructeurs s'inspiraient un peu plus de cette marque, ils vendraient peut être un peu plus.

Par

En réponse à Floran_

Oui, je parlais des villes. Même si je vis loin des grandes agglomérations. Mais, les jeunes ont tendance à vivre en ville, pour y faire leurs études, faire leur jeunesse et trouver leurs premiers boulots.

Oui, il y a encore des paysans et des ruraux, qui roulent en quads. Dans les cités aussi, c'est à la mode !!

Mais aujourd'hui, les gens se mettent aussi aux sports un peu plus propres. Tel que le VTT avec ou sans assistance, la marche à pied et le trail n'ont jamais eu autan d'adeptes.

Les temps changent.

   

C'est vrai pour ceux qui font des études longues, 2/3 environ d'une classe d'âge. Les autres restent a proximité de la résidence des parents et leur vie est tout a fait conforme a ce qui est décrit plus haut. Ensuite, sur les 2/3 qui suivent des études, il y a ceux qui se perdent rapidement dans le système universitaire où le découragement fait office de sélection. Il y a donc environ 50% de chaque tranche d'âge qui n'a pas accès aux emplois d'un bon niveau de rémunération, en bas de l'échelle des salaires, vivre a la campagne est bien moins difficile.

Par

En réponse à zzeelec

Hé oui, avec ces métiers industriels inhumains, on a aussi exporté la misère, ne t'en déplaise !

Bizarrement, on doit faire venir des étrangers pour réaliser des tâches ingrates : BTP, récoltes agricoles, etc. C'est le cas en France comme dans tous les autres pays occidentaux (Mexicains aux USA, etc.). Et à ce propos, on constate que le patronat est très pro-immigration...

   

Tu as raison, tu peux dormir tranquille, ce n'est pas à coté de chez toi.

Par

En réponse à gordini12

Tu as raison, tu peux dormir tranquille, ce n'est pas à coté de chez toi.

   

Ah bon ? Tu sais où j'habite ? :beuh:

Par

En réponse à zzeelec

Ah bon ? Tu sais où j'habite ? :beuh:

   

A Brazzaville!

Par

@GY220

"le système universitaire où le découragement fait office de sélection"

Il conviendrait peut-être d'étudier les raisons de ce découragement, mais aussi de préciser ce qui joue dans la sélection.

J'ai été appelé à effectuer un remplacement d'un an en fac de breton. J'ai été effaré de trouver, parmi les étudiants, des individus nécessairement bacheliers qui n'avaient pas de syntaxe: quelques mots jetés en vrac sur le papier, au lecteur de décoder.

L'enseignement dans ce pays a été littéralement saboté par des réformateurs compulsifs qui se faisaient un devoir de faire le contraire de ce qui avait fait ses preuves. Il a malheureusement fallu des années avant qu'on abandonne la stupidissime méthode globale; les dégâts sont là pour longtemps -d'autant que l'école ne dispose absolument pas des moyens humains nécessaires pour compenser l'inégalité des chances en fonction du milieu socio-culturel.

Dans les années 80, alors que mon fils aîné avait pour instit une connaissance personnelle, j'ai constaté que ce dernier ne comprenait strictement rien aux maths modernes -alors que je ne suis pas matheux. Il comptait des fautes là où je m'étais assuré que mon fils avait tout bon...

Résultat: pour cacher la misère, on DONNE le bac. Arrivé en première année de fac, c'est la cata: une proportion considérable d'étudiants n'a tout simplement pas les moyens de suivre.

Par contre, le jour où j'ai eu à surveiller une épreuve d'anglais de troisième année, j'ai été épaté par le niveau des copies que j'ai eu le temps de lire avant la fin du temps réglementaire.

En clair: pour ce que j'ai vu, la fac fait son boulot, et ce avec des moyens misérables comparés aux grandes écoles.

 

Par

Au fait: quand je parle de syntaxe, il s'agit de français. Et je précise que les étudiants qui avaient fait une école bilingue breton-français n'avaient pas de problème de syntaxe... en français!

 

SPONSORISE

Actualité Mercedes

Toute l'actualité

Forum Mercedes