Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

Dieselgate : la Porsche Panamera bientôt visée par un rappel

Dieselgate : la Porsche Panamera bientôt visée par un rappel

Après les Macan et Cayenne, c'est la Panamera à moteur diesel qui devrait faire l'objet d'un rappel à cause de la présence du logiciel truqueur.

Au sein de Porsche, on doit sûrement regretter d'avoir succombé à la tentation du diesel. La firme de Stuttgart n'a pas été épargnée par le Dieselgate et continue d'être éclaboussée par les suites du scandale, qui a éclaté il y a bientôt trois ans. Selon "Der Spiegel", les autorités allemandes auraient cette fois dans le viseur la berline Panamera.

L'hebdomadaire germanique indique que le KBA, l'agence fédérale de l'automobile de l'autre côté du Rhin, s'apprête à imposer à Porsche un rappel de Panamera équipées d'un moteur diesel. La voiture est soupçonnée d'être dotée du logiciel truqueur qui agit sur les émissions d'oxydes d'azote (NOx).

Ce rappel ferait suite à une campagne de retour au garage pour les Cayenne et Macan, là aussi ordonnée par le KBA il y a quelques semaines. Cela avait concerné plus de 60 000 véhicules. Pour la Panamera, on ne sait pas encore combien d'autos sont touchées.

En avril, un des dirigeants de la marque a été incarcéré dans le cadre de l'enquête sur le Dieselgate, après des perquisitions dans les locaux de Porsche. À noter que depuis quelques mois, le diesel a carrément disparu de la gamme Porsche, même sur des modèles lancés récemment, dont la deuxième génération de Panamera.

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (64)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Même logique même conséquence....

Par

Moi ce qui m'épate, c'est que les quelques constructeurs pris la main dans le pot de confiture et condamnés persistent et attendent que la justice les menace à nouveau pour CHAQUE modèle concerné par les logiciels truqueurs installés sur leurs véhicules… La preuve qu'ils ne tirent les leçons de rien et prennent les clients comme les autorités pour des cons !

Par

En réponse à smartboy

Moi ce qui m'épate, c'est que les quelques constructeurs pris la main dans le pot de confiture et condamnés persistent et attendent que la justice les menace à nouveau pour CHAQUE modèle concerné par les logiciels truqueurs installés sur leurs véhicules… La preuve qu'ils ne tirent les leçons de rien et prennent les clients comme les autorités pour des cons !

c est normal d attendre les décisions de justice :bah:

Par Profil supprimé

Une Porsche s'achète en essence. On voit que les clients ne sont intéressés que par le blason sur le capot. Ceci dit, tant mieux pour Porsche car ils ont pu écouler pas mal de Cayenne et de Macan.

Par

En réponse à Profil supprimé

Une Porsche s'achète en essence. On voit que les clients ne sont intéressés que par le blason sur le capot. Ceci dit, tant mieux pour Porsche car ils ont pu écouler pas mal de Cayenne et de Macan.

Véhicules de société = véhicules diesels pour des raisons de taxes.

Le succès ne tient qu'à cela, rares sont les personnes qui payent sur leurs propres deniers ce type d'automobiles.

Par

En réponse à

Tu devrais plutôt avoir mal à ton réré qui pollue plus qu un V6 tdi avec un 1.5 dci :oui:

Par

En réponse à TeamGreen74

c est normal d attendre les décisions de justice :bah:

Sauf que la KBA n' émet pas de décision de justice.

Pour ton information, il s'agit de l'autorité des transports routiers qui homologue les véhicules en Allemagne. Si cette autorité estime avoir été bernée (ce qui est le cas), elle peut ordonner et contraindre un constructeur au rappel sous peine d'annulation pure et simple du certificat d'homologation des véhicules frauduleux.

En cas d'annulation de l'homologation, ce sont des dizaines de milliers de clients qui se retrouveraient avec un gros presse-papier. Je te laisse imaginer les impacts financiers si le constructeur ne se conforme pas à l'exigence de la KBA.

60.000 clients qui exigent un remboursement avec dommages et intérêts, je te laisse faire le calcul.

Par

En réponse à Laorans29

Sauf que la KBA n' émet pas de décision de justice.

Pour ton information, il s'agit de l'autorité des transports routiers qui homologue les véhicules en Allemagne. Si cette autorité estime avoir été bernée (ce qui est le cas), elle peut ordonner et contraindre un constructeur au rappel sous peine d'annulation pure et simple du certificat d'homologation des véhicules frauduleux.

En cas d'annulation de l'homologation, ce sont des dizaines de milliers de clients qui se retrouveraient avec un gros presse-papier. Je te laisse imaginer les impacts financiers si le constructeur ne se conforme pas à l'exigence de la KBA.

60.000 clients qui exigent un remboursement avec dommages et intérêts, je te laisse faire le calcul.

Chez PSA ( juste en France ) c est 1.914.965 véhicules et 898.557 pour Renault ( juste pour celle qui ont un beugue lol du système antipollution donc au final bcp plus )

Te laisses faire le calcul :oui:

Par

En réponse à nicotdi

Tu devrais plutôt avoir mal à ton réré qui pollue plus qu un V6 tdi avec un 1.5 dci :oui:

Tu parles du v6 TDI qui équipait les Amarok, les A8, etc et qui rejettait 2 fois plus de NOX que la pire des Renault ?

Par

Je précise que pour PSA il ne s agit que des hdi euro 5 pour le moment .. mais comme ils respectent pas la norme euro 6 en condition réelle aussi ...:peur:

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire