Caradisiac® utilise des traceurs (cookies et autres) pour assurer votre confort de navigation, pour réaliser des statistiques de visites ainsi que pour vous proposer des services et des publicités ciblées adaptés à vos centres d’intérêts. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. Pour plus d’informations et paramétrer vos traceurs : En savoir plus

Publi info
 

Dieselgate : première condamnation à de la prison ferme pour un ingénieur de Volkswagen

Dieselgate : première condamnation à de la prison ferme pour un ingénieur de Volkswagen

C'est une première dans le cadre de l'affaire dieselgate qui touche le groupe Volkswagen depuis deux ans. Un ingénieur de la marque allemande a été condamné à 40 mois de prison fermes aux Etats-Unis.

La justice américaine ne plaisante pas avec l'affaire Volkswagen et elle le prouve une nouvelle fois avec cette décision très dure à l'encontre d'un ancien ingénieur de la marque Volkswagen. James Liang, âgé de 63 ans et originaire d'Indonésie, a aidé les autorités américaines dans cette gigantesque enquête sur les trucages des moteurs diesels, et malgré cela, le juge a été impitoyable puisqu'il a condamné l'ancien ingénieur à 40 mois de prison fermes dans une unité fédérale, avec une amende de 200 000 dollars.

Malgré le fait que James Liang ait collaboré avec la justice, le juge a estimé qu'il avait été "trop loyal" durant les 30 années de présence chez Volkswagen, qui lui payait son loyer dans une immense maison sur la côte californienne.

Le juge admet avoir voulu faire de Liang un "exemple" pour que les employés des constructeurs ne suivent plus la triche organisée. C'est évidemment toujours facile à dire, mais bien moins facile à faire lorsque l'on est employé.

Cela ne sent en tout cas pas très bon pour l'un des dirigeants de Volkswagen qui avait été arrêté aux Etats-Unis alors qu'il tentait de rejoindre l'Allemagne.

 

Mots clés :

Commentaires (53)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Qu'on leur coupe la tete!!!!!!!!!:coolfuck:!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Par

America is America...

Par

En réponse à warlord66

Commentaire supprimé.

Mais qu'est-ce que ça peut te faire? On se cogne de cet ingénieur VW.

Par Profil supprimé

Ce genre d'articles...véritables sources à trolls:buzz:allez! Trollez :coolfuck::tourne::tourne:

Par

Je n'ose imaginer la longueur de la liste ayant été complice de cette magouille, m'enfin Jean-Ingé s'est fait choper, les autres sont tranquilles.

Ce serait interressant de savoir d'où vient "l'idée"...

Par

En réponse à warlord66

Commentaire supprimé.

Bah surtout taper sur l'ingé alors que c'était les dirigeants les vrais coupables. C'est un peu comme je disais pour le truc d'Audi et les numéros de série clones, que l'admin DB serait la victime. Là on a la preuve.

Par

En réponse à Putouille

Mais qu'est-ce que ça peut te faire? On se cogne de cet ingénieur VW.

autant que de ton avis en effet

tu crois que c’est un traitement de faveur pour juste lui ou qu'ils se conduisent comme ça avec tout le monde

Par

Les blocs électroniques EDC17 pour moteurs diesel ont été créés par Bosch, puis activés par deux constructeurs pour leurs véhicules : vw et fiat.

Bosch pour son travail de pro échappe, encore et toujours, à la justice pour vice caché.

Par

En réponse à nicotdi

Commentaire supprimé.

Merci mec! C'est très instructif! :bien:

Par

En réponse à Feudartifice

Commentaire supprimé.

Évidement c est un copier coller j évite de dinner la source de peur que min message soit supprimé...

Ce que l article dit pas est vw et daimler devaient collaborer pour faire un moteur diesel en commun (scr soit adblue) afin de passer le test d homologation americain...et à titre personnel je pense que c est audi qui a tout fait capoter , daimler étant un concurrent direct ..

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire