Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

En Suisse, la chute fulgurante des propulsions

Dans Economie / Politique / Marché

Depuis 1985, la part des voitures à transmission arrière dans les ventes en neuf en Suisse n'a cessé de tomber. Pour arriver, en 2018, à un niveau historiquement bas, qui montre que le peu de "propulsions" qui restaient se fait manger par les SUV à quatre roues motrices.

En rouge foncé : la part des transmissions arrière. En gris, la part des quatre roues motrices.
En rouge foncé : la part des transmissions arrière. En gris, la part des quatre roues motrices.

Le changement du marché automobile en Europe ne concerne pas que les carrosseries. Si les SUV ont grignoté des parts de marché de façon constante depuis 2007 aux monospaces et aux berlines, ils ont également amené un autre changement : celui de la démocratisation des quatre roues motrices.

Une transmission intégrale évidemment plébiscitée dans les régions montagneuses, comme la Suisse. La confédération helvétique a vu ses ventes de véhicules à transmission arrière s'écrouler sans interruption depuis plus de trente ans. Il faut dire que, depuis les années 90, les transmissions intégrales se sont largement développées, et pas uniquement sur les modèles très haut de gamme : un simple SUV compact et même une petite auto comme la Suzuki Ignis peuvent désormais être choisis en quatre roues motrices.

Ainsi, si la part des tractions n'a pas beaucoup bougé, celle des propulsions a été absorbée par les 4x4. Evidemment, le SUV, qui s'approche doucement des 40 % de parts de marché en Europe, n'est pas étranger à ce phénomène : un SUV, en particulier chez les constructeurs premium, est de plus en plus choisi en quatre roues motrices.

Source  : Jato Dynamics.

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (85)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Tu m'étonnes les propulsions sont des savonnettes, suffit de voir BM !

Par

En suisse ou plus généralement à la montagne ça peut se comprendre.

Pour le reste, c'est un effet de mode. Il y a un berger pour 500 moutons :)

Par

En réponse à Rodger29

Tu m'étonnes les propulsions sont des savonnettes, suffit de voir BM !

Des savonnette plus rapide que les 4RM étrangement alors à part sur le 0 à 100 km/h, l’exercice préféré des QI < 75.

Par Profil supprimé

En réponse à Rodger29

Tu m'étonnes les propulsions sont des savonnettes, suffit de voir BM !

C'est marrant j'utilise toute l'année deux propulsions, je n'ai jamais glissé même sous des trombes d'eau.

Par

C'est surtout qu'il y a de moins en moins de propulsion sur le marché. BMW commence à faire des tractions et vend beaucoup de X-Drive. Aujourd'hui, hormis quelques modèles sportifs, quelle voiture trouve-t-on en propulsion ?

Pour la Suisse, le 4x4 est un effet de mode et l'absence de bonus/malus favorise la vente des 4x4. La plupart des gens habitent et travaillent en plaine où les conditions météo sont similaires à Paris ou Lyon. Une traction avec des pneus hivers est largement suffisante. En 12 ans de conduite, je n'ai jamais été planté et n'ai jamais eu d'accident avec une simple traction. Et j'ai habité 8 ans à 1'100 mètres d'altitude, ce qui n'est pas le cas de la majorité des gens qui habitent en plaine (entre 400 et 700 mètres).

Par

En réponse à Profil supprimé

C'est marrant j'utilise toute l'année deux propulsions, je n'ai jamais glissé même sous des trombes d'eau.

J'ai eu une 120d que j'ai adoré.... et c'est une savonnette.

Avec le couple de la caisse et les 184 poneys, dès qu'il pleuvait je me faisais par n'importe quelle caisse sous motorisée.

Je parle pas des conditions enneigés (rare pour moi) ou même équipe de pneus neige il a des endroits (pas sauvages) ou tu ne passes pas.

Donc non ce sont des savonnettes et la plupart du temps c'est pour ça qu'on les aimes et même malgré ses défauts...j'envisage pour a prochaine ou RWD (ou AWD si future série 1).

Par

En réponse à Profil supprimé

C'est marrant j'utilise toute l'année deux propulsions, je n'ai jamais glissé même sous des trombes d'eau.

ce sont pas vraiment les trombes d eau qui posent souci en suisse ou en altitude.....

il a 3 types de voitures que je doit sortir du fossé en montagne, les voitures en pneus été, les propulsions et les SUV/4x4 en pneu 4 saisons...

Par

En réponse à John-117

J'ai eu une 120d que j'ai adoré.... et c'est une savonnette.

Avec le couple de la caisse et les 184 poneys, dès qu'il pleuvait je me faisais par n'importe quelle caisse sous motorisée.

Je parle pas des conditions enneigés (rare pour moi) ou même équipe de pneus neige il a des endroits (pas sauvages) ou tu ne passes pas.

Donc non ce sont des savonnettes et la plupart du temps c'est pour ça qu'on les aimes et même malgré ses défauts...j'envisage pour a prochaine ou RWD (ou AWD si future série 1).

On passe plus de puissance au sol avec une propulsion qu'avec une traction, c'est dû au principe du transfert de charge. Donc si tu patines avec une voiture de 184 cv propulsion, je n'imagine même pas avec une traction.

Ensuite les pneus y sont pour beaucoup. Entre des Energy Saver et des Pilot super Sport il y a un monde d'écart en terme d'adhérence sur la pluie.

Une 812 superfast arrive à passer plus de 800 cv au sol en propulsion (et à part en première la voiture ne patine pas sur le sec). Donc tes 184 cv devrait passer au sol sans soucis avec des bons pneus même sur l'eau.

Sur la neige par contre les propulsions sont effectivement en grande difficulté en général.

Par

Comme tous ceux qui ont conduit les 2 bien sur que je préfère conduire une rwd qu'une fwd. En tout cas à partir d'une certaine puissance et couple, que j'estime aux env des + de 150 cv et 350 Nm, c'est largement + agréable que les roues av ne s'occupent que de la direction et que l'ar pousse fort en sortie de virage. D'autant + vrai avec une empattement de routière genre 2.80 m et au-delà. D'ailleurs le comportement neutre voire nonchalant d'une A6 fwd est transformé en version Quattro.

Pour revenir à la Suisse dans les grandes agglos (Zurich, Bale, Genève...) on voit effectivement + de voitures compactes dont pas mal de SUV. Et si on prend l'ex du BMW X1 qui est un best-seller là-bas c'est devenu une traction, ou awd. Idem pour les SUV de chez VW ou Skoda qu'on croise partout, traction ou awd. Donc c'est aussi une logique imposée par les constructeurs. Tant pis pour le plaisir de conduire mais bon, en Suisse il y a longtemps que rouler sport ou un peu décontracté est devenu bien trop risqué pour le permis.:bah:

Par

En réponse à Profil supprimé

C'est marrant j'utilise toute l'année deux propulsions, je n'ai jamais glissé même sous des trombes d'eau.

Pareil, je roule en propulsion depuis 7 ans, et je n'ai jamais eu de souci, que ce soit sous la pluie ou sur la neige.

Les Lexus proposent un mode neige, je suppose que cela doit aider, et je ne conduis pas comme un dingo.

Après, en montagne, je me doute que cela ne doit pas être la même danse.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire