Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Essai - Opel Crossland X 1.6 Diesel 99 : pâle copie

Dans Nouveautés / Nouvelles versions

Olivier Pagès

Après un premier essai du Crossland X plutôt convaincant en essence, place maintenant à la version diesel d’entrée de gamme. Que vaut-elle ? Réponse.

Essai - Opel Crossland X 1.6 Diesel 99 : pâle copie

 EN BREF

Cousin du Peugeot 2008

Entrée de gamme diesel

à partir de 21 150 €

 Est-il encore besoin de préciser que le segment des crossovers urbains est celui qui rencontre le plus de succès actuellement. Forcément, la concurrence y est féroce et il est difficile de s’y faire une place. Certains réussissent mieux que d’autres, à l’image du Citroën C3 Aircross qui connaît un début de carrière florissant avec 4 330 immatriculations en quelques semaines et près de 12 000 commandes enregistrées. Le crossover de Citroën a donc de fortes chances de devenir l’un des plus vendus de la catégorie. Ces chiffres flatteurs dépassent déjà ceux de l’Opel CrosslandX lancé au mois de mai dernier, qui ne s’est écoulé qu’à 3 226 exemplaires à la fin octobre. On est très loin des 50 000 unités de Peugeot 2008 ou Renault Captur écoulés sur la même période.

Essai - Opel Crossland X 1.6 Diesel 99 : pâle copie

Élaboré à partir de la plateforme du Peugeot 2008, le Crossland X ne ressemble esthétiquement en rien à son cousin. Le design est conforme aux orientations stylistiques de la marque allemande avec notamment une custode arrière originale en forme de vague figurant aussi sur d’autres modèles du constructeur, comme par exemple l’Adam. C’est la seule partie clivante du Crossland X. Le reste est consensuel, plus que le 2008 au look davantage proche de celui d’un break surélevé que d’un vrai petit SUV. Même si le design est subjectif, le Crossland X ne nous a pas fait particulièrement vibrer, et en tout cas, beaucoup moins que son grand frère, le Grandland X, nettement plus réussi, la teinte monochrome n’aidant pas. 

Essai - Opel Crossland X 1.6 Diesel 99 : pâle copie

Constat identique dans l’habitacle avec une planche de bord typique des Opel du moment. En clair, ne vous attendez pas à retrouver le i-cockpit Peugeot avec son petit volant ou son instrumentation haute. La présentation est agréable mais un peu triste malheureusement. La qualité des matériaux et notamment des plastiques a bien progressé.

Essai - Opel Crossland X 1.6 Diesel 99 : pâle copie
Essai - Opel Crossland X 1.6 Diesel 99 : pâle copie

 

Bon point également concernant les aspects pratiques, avec un volume de chargement généreux oscillant entre 410 litres et 520 litres suivant la position de la banquette - coulissante, ce qui n'est pas le cas des majorités des crossovers urbains. L’habitabilité est par conséquent tout à fait correcte. 

Essai - Opel Crossland X 1.6 Diesel 99 : pâle copie

Notre modèle d’essai, une entrée de gamme commercialisé à partir de 21 150 €, bénéficie d'un équipement déjà très complet, avec de série le système multimédia avec écran tactile 7 pouces, les jantes 16 pouces, la sellerie tissu, le dispositif Opel Eye avec alerte de changement de voie, la reconnaissance des panneaux de signalisation couplée au régulateur/limiteur de vitesse, la climatisation manuelle, les rétroviseurs extérieurs électriques dégivrants et le wifi à bord. Cette dotation peut être améliorée en piochant dans les options les jantes 17 pouces (350 €), la climatisation automatique (500 €) ou l’aide au stationnement avant et arrière avec caméra de recul et vision 180°(600 €).

En diesel, l’offre se compose de deux moteurs : le 120 ch et l’entrée de gamme, le 99 ch, que nous avons aujourd’hui à l’essai. Comme on pouvait s’y attendre, ce moteur fait preuve d’une excellente polyvalence. Alors, certes, il a moins d’allonge que son grand frère le 120 ch. Les accélérations et les reprises sont loin d’être très toniques malgré un couple de 254 Nm. Le 0 à 100 km/h est ainsi abattu en 12 secondes en raison notamment d’une boîte à 5 rapports dont le dernier est relativement long et son maniement lent et mal guidé. Les autres griefs portent sur la sonorité très présente mais également de nombreuses vibrations lors des phases d’accélération. Gênant d’autant plus que cela s’accompagne d’importants bruits de roulement et d’air dès que l’on dépasse les 110 km/h. Pas très agréable, d’autant plus que le confort est un peu ferme, notamment avec la monte 16 pouces de notre version d’essai. Au final, le comportement du Crossland X n’est pas mauvais mais il demeure en retrait par rapport à celui du 2008, qui s’avère plus dynamique – le petit volant apporte toujours un petit plus au niveau psychologique – avec une direction plus précise et de meilleurs retours d’information. Le 2008 est donc plus plaisant et donc convaincant.

Chiffres clés *

  • Longueur : 4,21 m
  • Largeur : 1,76 m
  • Hauteur : 1,60 m
  • Nombre de places : 5 places
  • Volume du coffre : 410 l / 1255 l
  • Boite de vitesse : Méca. à 5 rapports
  • Carburant : Diesel
  • Taux d'émission de CO2 : 93 g/km
  • Bonus : 0 €
  • Date de commercialisation du modèle : Mars 2017

* pour la version 1.6 ECOTEC DIESEL 99 EDITION.

Photos (18)

SPONSORISE

Essais Monospace

Fiches fiabilité Monospace

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire