Publi info
 

Essai - Opel Grandland X 1.5 Diesel 130 : le couple franco-allemand

Dans Nouveautés / Nouvelles versions

Désormais membre du groupe PSA, Opel profite des mécaniques françaises, toutes conformes aux prochaines normes européennes de dépollution. C’est précisément le cas du Grandland X, son nouveau SUV star, qui s’adjoint aujourd’hui les services du BlueHdi 130.

Essai - Opel Grandland X 1.5 Diesel 130 : le couple franco-allemand

En bref

A partir de 28 511 €

Neutre au bonus/malus

Consommation homologuée : 4,2 l/100 km

Le Grandland X, nouveau SUV compact d’Opel, a su habilement surfer sur le succès de son jumeau technique, le Peugeot 3008. Si les dessous (plateforme, multiplexage, moteurs et trains roulants) sont les mêmes, la face émergée de l’Iceberg est en revanche totalement différente. Le Grandland X revendique sa propre personnalité à travers un design extérieur et intérieur bien distinct de celui de Peugeot. Cette stratégie aidée par un positionnement tarifaire judicieux et une dotation en équipement parfois supérieure a permis à Opel d’écouler plus de 85 000 modèles en un peu plus d’un an.

Essai - Opel Grandland X 1.5 Diesel 130 : le couple franco-allemand
Essai - Opel Grandland X 1.5 Diesel 130 : le couple franco-allemand

 

Comme son cousin 3008, le Grandland X bénéficie aujourd’hui du nouveau moteur diesel 1.5 BlueHdi de 130 ch baptisé ici 1.5 Diesel et signalé de manière totalement illogique par un logo « Turbo D » sur le hayon. Ce bloc conçu par PSA et déployé au fur et à mesure dans toutes les marques du groupe (Peugeot, Citroën, Opel et prochainement DS) répond aux prochaines normes d’émissions « Euro 6c », qui prendront effet en septembre 2018 et à celles prévues pour 2020 (Euro 6d). Ainsi, le quatre cylindres fait appel à un système de dépollution qui regroupe le catalyseur SCR (traitement des oxydes d’azote) alimenté par un réservoir d’additif Adblue (le remplissage de ce dernier est désormais placé pour plus de commodité à côté du réservoir à carburant) et le Fap (filtre à particules).

De quoi voir venir pour Opel qui bénéficie désormais au sein de sa gamme de 85 combinaisons de moteurs/boîtes/modèles conformes à ces futures normes drastiques. Une étape supplémentaire sera franchie dès 2020 avec l’arrivée du premier modèle hybride rechargeable de la marque, le Grandland X PHEV. En attendant ce jour, le Grandland X va poursuivre son joli début de carrière grâce à cet agréable diesel aussi sobre que silencieux. Le couple maxi (300 Nm) est distribué avec une linéarité exemplaire aux roues avant pour permettre au conducteur de reprendre bas sans forcément tomber un rapport. La boîte mécanique présente sur notre version d’essai est agréable à manier et bien étagée avec comme à chaque fois un sixième rapport long pour favoriser les émissions et les consommations basses. A ce propos, il se place parmi les meilleurs élèves dans sa cylindrée puisqu’il revendique une moyenne de 4,2 l/100 km en cycle WLTP (mesure plus réaliste qui représente des profils de conduite quotidiens) convertie NEDC pour la comparaison avec la concurrence. Nous aurons relevé pour notre part une moyenne de 6,1 l/100 km durant notre essai, un bon score. La nouvelle boîte automatique « EAT8 » développée par Aisin est également compatible (+ 1 700 €) avec ce moteur qui démontre suffisamment d’entrain pour assurer toutes les tâches du quotidien sans dévaster vos finances. 

Essai - Opel Grandland X 1.5 Diesel 130 : le couple franco-allemand

Le Grandland X reprend scrupuleusement le même châssis et les mêmes réglages de suspension que le 3008. En découle un très bon compromis entre confort et dynamisme, même équipé de jantes de gros diamètre (18’’). La sensation de mordant du train avant est moins prononcée qu’au volant du 3008, principalement en raison du diamètre de volant plus important. Il est donc un poil moins incisif que son cousin mais se place dans la moyenne supérieure des SUV compacts du marché. 

Essai - Opel Grandland X 1.5 Diesel 130 : le couple franco-allemand

A bord aussi, l’ambiance est austère et traditionnelle. Le Grandland X va droit au but en respectant les basiques, à savoir un écran multimédia placé au centre, des commandes de confort physiques (et non tactiles) et des rangements partout. La présentation est soignée avec des plastiques moussés sur la partie haute. En revanche, et c’est selon les goûts de chacun, il faudra s’habituer aux sièges ergonomiques certifiés AGR (association allemande pour la santé du dos) qui, même réglés au minimum, exercent une pression sur les lombaires et sous les cuisses. Les passagers arrière comme les bagages (coffre de 514 à 1 652 litres) bénéficient du même traitement qu’à bord du Peugeot 3008, autrement dit dans la bonne moyenne du segment dans les deux cas.En parallèle, quelques détails comme l’absence de porte-gobelet, l’impossibilité de mise en tablette du siège avant passager (pour augmenter la longueur de chargement) ou encore l’emplacement alambiqué (à côté de l’éclairage de plaque) de l’ouverture du hayon desservent le côté pratique.

Essai - Opel Grandland X 1.5 Diesel 130 : le couple franco-allemand
Essai - Opel Grandland X 1.5 Diesel 130 : le couple franco-allemand

 

Vous offrir les services de cette version Ecotec 130 vous en coûtera un minimum de 28 511 € en boîte mécanique et finition d’entrée de gamme « Edition ». De manière générale, l’allemand s’avère attractif face à la concurrence avec une finition haut de gamme « Ultimate », celle de notre essai, vendue 32 250 € et qui embarque un équipement de série très fourni avec l’ecran tactile 8" avec navigation Europe, 2 prises USB, Bluetooth, audio streaming, commandes vocales, compatible Apple CarPlay et Android Auto, le stationnement automatique, l’entrée mains libres, les jantes en alliage léger 19", le pack caméra « Opel Eye » avec l’alerte de somnolence, l’affichage tête haute, la caméra 360°, l’aide au maintien dans la voie, etc.

Informations techniques

Taux d'émission de CO2 :

110 g/km - bonus : 0 €

Début de commercialisation du modèle :

Février 2018

A titre d'exemple pour la version 1.5 ECOTEC DIESEL 130 ULTIMATE.

1,60 m1,85 m
4,47 m
  •  5 places
  •  514 l / 1652 l

  •  Méca. à 6 rapports
  •  Diesel

Portfolio (17 photos)

Mots clés :

Commentaires (101)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

C'est bien vu de mettre en avant l'étiquette Bosch : c'est l'assurance d'un moteur vierge de tout soupçon :cyp:

Par

En réponse à Osefdupseudo

C'est bien vu de mettre en avant l'étiquette Bosch : c'est l'assurance d'un moteur vierge de tout soupçon :cyp:

Sinon, j'ai une préférence pour cet intérieur, moins tarabiscoté que celui du cousin 3008. Quand à l'extérieur, c'est du Opel, ça se fond dans la masse tout en restant plus élégant qu'un Tiguan.

Par

''Le Grandland X reprend scrupuleusement le même châssis et les mêmes réglages de suspension que le 3008 [...] La sensation de mordant du train avant est moins prononcée qu’au volant du 3008, principalement en raison du diamètre de volant plus important. Il est donc un poil moins incisif que son cousin mais se place dans la moyenne supérieure des SUV compacts du marché.''

Comme quoi, la prétendue supériorité des châssis Peugeot ne tient pas à grand chose... Un petit volant, et tout le monde ferait aussi bien... :areuh:

Par

En réponse à Osefdupseudo

Sinon, j'ai une préférence pour cet intérieur, moins tarabiscoté que celui du cousin 3008. Quand à l'extérieur, c'est du Opel, ça se fond dans la masse tout en restant plus élégant qu'un Tiguan.

En effet, le Tiguan parait 10ans plus vieux que ses concurrents. Comme s'il avait une génération de retard (en terme de design, pas de contenu technologique). :bien:

Par

depuis qu'opel est passé sous pavillon francais ses notes s'envolent sur caradisiac

Par

Je crois que le journaliste a confondu la face immergée de l iceberg ( cachée sous l eau) avec la face émergée...

Par

decidement...selon les essais, le Grandland X est pareil, plus ferme ou plus souple que le 3008...

Par

En réponse à caffellatte

decidement...selon les essais, le Grandland X est pareil, plus ferme ou plus souple que le 3008...

Sans outils de mesures, faut les comprendre, c'est difficile de statuer. :areuh:

Toujours est-il que les réglages sont exactement les mêmes que le 3008. Avec le même bloc moteur et la même monte pneumatique, comme les voitures ont un gabarit et une masse presque identique, c'est tout simplement la même chose pour les deux ...

Par

En réponse à PeDrO128

En effet, le Tiguan parait 10ans plus vieux que ses concurrents. Comme s'il avait une génération de retard (en terme de design, pas de contenu technologique). :bien:

Et 10 ans plus tard, il prendra moins de ride que ces concurrents.

Par

En réponse à PeDrO128

Sans outils de mesures, faut les comprendre, c'est difficile de statuer. :areuh:

Toujours est-il que les réglages sont exactement les mêmes que le 3008. Avec le même bloc moteur et la même monte pneumatique, comme les voitures ont un gabarit et une masse presque identique, c'est tout simplement la même chose pour les deux ...

Mais, contrairement à d'autres, leur design se différencient nettement, dedans comme dehors....

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire