Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Essai - Volkswagen Golf 1.5 TSi EVo 130 : le substitut aux accros du diesel

Face au désamour du diesel, les constructeurs s’organisent pour proposer à leurs clients des alternatives offrant des niveaux de consommation aussi bas. Volkswagen commercialise aujourd’hui une inédite version essence « Bluemotion » de sa Golf qui fait appel à une toute nouvelle technologie. Tient-elle ses promesses ? 

Essai - Volkswagen Golf 1.5 TSi EVo 130 : le substitut aux accros du diesel

En bref

A partir de 25 980 €

Puissance : 130 ch

Neutre au bonus/malus

Consommation homologuée : 4,8 l/100 km

Dans l’Hexagone, le diesel n’a plus vraiment la cote. Alors, les marques s’organisent pour proposer des alternatives fiscalement et économiquement crédibles. L’offre électrique n’est pas encore adaptée aux rouleurs et l’hybride, rechargeable ou non, coûte toujours très cher. Du coup, les constructeurs cherchent d’autres pistes pour réduire les consommations et les émissions de polluants (donc le malus) pour séduire une clientèle qui a longtemps roulé au diesel. Ironie du sort et peut-être pour se racheter une bonne conscience après l’affaire du « Dieselgate », c’est précisément le cas de Volkswagen qui équipe aujourd’hui sa star, la Golf, d’une motorisation essence spécifique vouée à contenter les accros du diesel.

Essai - Volkswagen Golf 1.5 TSi EVo 130 : le substitut aux accros du diesel
Essai - Volkswagen Golf 1.5 TSi EVo 130 : le substitut aux accros du diesel

Il s’agit du nouveau 4 cylindres essence 1.5 TSi EVO à désactivation des cylindres – qui coupe deux cylindres en cas de faible sollicitation comme en ville pour économiser du carburant - apparu sous le capot de la Golf (initialement en 150 ch) lors du dernier restylage mais ici décliné dans une version 130 ch et badgé du label écolo « BlueMotion ». Pourquoi ? Car il bénéficie en plus d’un mode roue libre qui coupe le moteur en phase de décélération. Une batterie installée sous le siège conducteur s’occupe de maintenir sous tension toutes les assistances à la conduite (direction assistée, ESP, etc.) ainsi que les équipements de confort (climatisation, navigation, etc.). En théorie, cette technologie permet d’économiser jusqu’à 0,4 l/100 km par rapport à un TSi 150 EVO.

Essai - Volkswagen Golf 1.5 TSi EVo 130 : le substitut aux accros du diesel

En pratique, la désactivation des cylindres est bien maîtrisée et totalement transparente pour le conducteur. En ville par exemple, lorsque la demande en puissance est faible, seul le témoin « Eco » au tableau de bord indique que deux cylindres sont coupés. En revanche, pour ce qui est du mode roue libre, c’est une autre histoire.

Cette phase est certes imperceptible à l’oreille tant l’insonorisation est soignée et le moteur silencieux par contre ; lorsqu’il s’agit de redémarrer et réaccélérer, un énorme trou à l’accélération se fait sentir jusqu’à mettre parfois le conducteur dans des situations délicates, comme ce fut le cas durant notre essai. Par exemple pour un dépassement sur les axes secondaires ou la conduite en agglomération lorsque le besoin en couple est immédiat, il faudra systématiquement anticiper ce déficit. Cette technologie est proposée exclusivement avec la boîte auto DSG qui gère difficilement le réallumage du moteur, imposant très souvent un rétrogradage pour offrir le meilleur régime. Hormis cette phase déroutante, le TSi 130 offre un fonctionnement dans la lignée de son grand frère avec une conduite souple et discrète.

C’est surtout le bilan à la pompe qui devient intéressant puisque nous aurons relevé une moyenne de 6,3 l/100 km durant notre test (4,8 l/100 km homologués en cycle mixte NEDC). Une consommation pas très éloignée d’un moteur diesel qui donne au final de l’intérêt à ce TSi Evo 130. Et tant mieux, car c’est sa vocation première. En matière de comportement, la Golf est toujours l’une des compactes les plus homogènes du marché offrant un excellent compromis entre confort et efficacité.

Essai - Volkswagen Golf 1.5 TSi EVo 130 : le substitut aux accros du diesel

La Golf 1.5 TSI 130 EVO, déclinée en deux finitions, débute à 25 980 € en 3 portes avec la boîte manuelle et la finition Confortline. Notre modèle d'essai, en niveau haut de gamme Carat, grimpe quant à lui à 31 130 € avec de série la détection de fatigue du conducteur, la détection des piétons, le système connecté Car-Net avec navigation, le régulateur de vitesse adaptatif, la caméra de recul, les jantes en alliage 16’’, etc.

Essai - Volkswagen Golf 1.5 TSi EVo 130 : le substitut aux accros du diesel
Essai - Volkswagen Golf 1.5 TSi EVo 130 : le substitut aux accros du diesel
Essai - Volkswagen Golf 1.5 TSi EVo 130 : le substitut aux accros du diesel

Rappelons enfin que cette version bénéficie des évolutions du récent restylage de la gamme comme les clignotants à défilement, le cockpit numérique ou encore une conduite semi-autonome dans les embouteillages. Pas de changement en revanche au niveau des aspects pratiques puisque l’allemande dispose d’un des meilleurs rapports espace intérieur/dimensions de la catégorie. Le volume de chargement se place quant à lui dans la moyenne basse avec 380 litres.

Chiffres clés *

  • Longueur : 4,25 m
  • Largeur : 1,79 m
  • Hauteur : 1,49 m
  • Nombre de places : 5 places
  • Volume du coffre : 380 l / 1270 l
  • Boite de vitesse : Auto. à 7 rapports
  • Carburant : Essence
  • Taux d'émission de CO2 : 110 g/km
  • Malus : 50 €
  • Date de commercialisation du modèle : Août 2017

* pour la version VII (2) 1.5 TSI EVO 130 BLUEMOTION TECHNOLOGY CARAT DSG7 5P.

Photos (19)

SPONSORISE

Essais Moyenne Berline

Fiches fiabilité Moyenne Berline

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire