Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

Fiat se sépare de Magneti Marelli pour plusieurs milliards d'euros

Dans Economie / Politique / Marché

Fiat se sépare de Magneti Marelli pour plusieurs milliards d'euros

Le divorce entre Magneti Marelli et la maison mère Fiat est définitivement acté. Le constructeur italien annonce en effet se séparer de Magneti Marelli, qui est revendu au Japonais Calsonic Kansei pour un peu plus de 6 milliards d'euros.

Avec Sergio Marchionne aux commandes, le groupe Fiat a redressé la barre, s'est allié à Chrysler et a su assainir les finances avec des bénéfices records. Et les rentrées d'argent vont augmenter avec la revente d'un "joyau" de la couronne historique. L'équipementier Magneti Marelli, qui fait partie de Fiat depuis 1967, va en effet être repris par le Japonais Calsonic Kansei pour la somme de 6,2 milliards d'euros, la finalisation de rachat étant prévue pour le début d'année prochaine.

Avec cette acquisition, Calsonic va devenir le "septième plus grand équipementiers automobile indépendant au monde, sur la base du chiffre d'affaires". Le siège social de Magneti Marelli restera en Italie, à Corbetta.

 

Sergio Marchionne, qui est décédé cette année, annonçait vouloir "purifier" le groupe Fiat Chrysler Automobile. La vente de Magneti Marelli faisait donc partie de ce dégraissage, qui ne résout toutefois pas le problème de fond des marques italiennes chez FCA (hors Ferrari), avec Fiat, Alfa Romeo et Maserati pas forcément sur de bonnes dynamiques.

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (59)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Les fiat seront-elles désormais inoxydables?

Par

ce n'est jamais bon de se séparer d'un savoir faire stratégique

Par

Ils sont malades d'avoir revendu cette boite :beuh:

Par

N1cool va nous expliquer que ses profeties se réalisent...

Par

Ça va faire tout drôle au Japonais de travailler avec les italiens....ou l'inverse

:eek:

Par

C'est pas très bon quand on vends les "bijoux de famille", perso vu l'état d'une bonne partie des marques du groupe je ne leur donne pas beaucoup de temps avant de se faire racheter par plus gros.

Par

En réponse à gécé8

ce n'est jamais bon de se séparer d'un savoir faire stratégique

C'est comme si PSA avait vendu FAURECIA :oops:

Par

En réponse à pxidr

N1cool va nous expliquer que ses profeties se réalisent...

Ça fait dix ans qu'il prophétise. Aucun ne s'est réalisé.:wink:

Par

En réponse à

Bosh a commencer à licencier sévère a cause de l'abandon du diesel et l'électrification

Par

En réponse à 2t90

Ça va faire tout drôle au Japonais de travailler avec les italiens....ou l'inverse

:eek:

Suzuki, Mazda, Nissan - pour rester dans le secteur automobile - ont travaillé avec les italiens. Ça s'est plutôt bien passé.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire