Publi info

Ford arrête la production à l'usine de Blanquefort

Dans Economie / Politique / Industrie

Ford arrête la production à l'usine de Blanquefort

Avec quelques jours d'avance, la marque a stoppé la production dans son usine française, qui fermera ses portes dans les prochaines semaines.

L'histoire touche à sa fin. Ford a mis à l'arrêt les machines dans son usine de Blanquefort, située à quelques kilomètres de Bordeaux. Le site produisait des boîtes de vitesses. L'année dernière, la marque avait annoncé son intention de fermer cette usine ouverte en 1972, rejetant une offre de reprise.

La fin de la production était prévue pour le 31 juillet mais l'arrêt a été avancé, à la surprise des salariés. Selon le journal Sud Ouest, ce mercredi 24 juillet, les ouvriers ont embauché à 6 heures mais on leur a demandé de ne pas mettre en route la ligne d'assemblage.

Thierry Boudin, un des salariés, a expliqué à nos confrères : "On nous a dit que l’on pouvait rentrer chez nous et que ce n’était pas la peine de revenir. Je trouve que c’est très brutal comme annonce". Les représentants syndicaux dénoncent cette annonce surprise faite uniquement par oral, sans communiqué. Fabrice Devanlay, directeur de la communication pour la firme en France, a déclaré à Reuters : "On était sur des volumes de production absolument marginaux. On produisait quelques unités de chaque produit tous les jours".

850 personnes travaillaient encore à Blanquefort début 2018, lorsque Ford a annoncé qu'il n'investirait plus sur ce site. Un plan de sauvegarde de l'emploi a été acté au printemps. Cette fermeture n'est pas un cas unique. Pour se relancer en Europe, l'américain a lancé un vaste plan d'économie. Quatre autres usines seront fermées sur le Vieux Continent et en Russie. L'ovale bleu va supprimer 12 000 emplois.

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (66)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Marque à boycotter

Par

En réponse à JPSAN

Marque à boycotter

Parce qu'ils virent 850 français dans une usine qui tournait au ralenti, quand Ford n'est pas au beau fixe ? Et bien, as-tu encore une boîte que tu ne boycott pas ? Rien que les constructeurs français ont fait bien plus de victimes françaises que n'importe quel autre constructeurs...

Par

Les réunions CGT vont manquer à Poutou...

Par

En réponse à pechtoc

Parce qu'ils virent 850 français dans une usine qui tournait au ralenti, quand Ford n'est pas au beau fixe ? Et bien, as-tu encore une boîte que tu ne boycott pas ? Rien que les constructeurs français ont fait bien plus de victimes françaises que n'importe quel autre constructeurs...

Bien dit.

Genre on va demander à 65 millions de français de ne pas acheter Ford pour 850 emplois ?

C'est la vie moderne. Faut changer de boîte, de voie, de métier et même de lieux de vie. On ne peut plus rester sur ses acquis.

Par

Poutou en tant que leader d'opinion aurait du acheter une Ford équipée d'une des boites qu'ils fabriquaient plutôt que de rouler en 3008.

Ses petits camarades auraient dû suivre également le mouvement.

Pour le reste, on ne va pas se réjouir de la casse sociale, mais je me rappèlerai toujours de Paris 2012 où ils ont tout bousillé sur le stand. Très intelligent. On voit où ça a amené.

Par

C'est surtout ces intellos du dimanche avec leur conneries qui faut boycotter et non la marque.

Par

Bravo encore aux CGTistes et aux potes gilets jaune de gignac31.

Par

Ford n'attendait que les Lois Macron pour pouvoir licencier sans inquiétude ... on est passé dans le monde du capitalisme à l'américaine, mais sans les mentalités à l'américaine

Bref ça va piquer les quelques prochaines années pour les salariés peu qualifiés, le temps que le pays et les gens s'adaptent, si c'est possible

Merci Macron

Par

En réponse à JPSAN

Marque à boycotter

Et nos propres marques locaux qui fabriquent à l'étranger, on en dit quoi ?

Dit toi bien que c'est un étranger qui est venu donner de l'emploi aux français et même pas nous même.

Certes, ça va être une situation critique pour eux mais on peut pas en vouloir à Ford, désolé.

Par

En réponse à Wolfi

Bien dit.

Genre on va demander à 65 millions de français de ne pas acheter Ford pour 850 emplois ?

C'est la vie moderne. Faut changer de boîte, de voie, de métier et même de lieux de vie. On ne peut plus rester sur ses acquis.

Votre discours est pitoyable. Pas faux, mais pitoyable.

Déjà il est a signaler que si l'usine tourne au ralentie c'est par la volonté de son propriétaire. Car si les boite de vitesses n'étaient tout simplement pas construite ailleurs l'usine de Blanquefort aurait des chaînes qui toutrneraient normalement.

Donc ce n'est déjà pas la faute des salariés si les investissements nécessaires n'ont pas été fait.

Maintenant oui je suis d'accords il faut savoir ne pas rester dans l'optique du 1 emploi à vie...

Mais quand même, à un moment faut se rendre de 2 ou 3 trucs.

La première c'est que sur les 850 personnes qui vont perdre leur emploi il y en a un bon paquet qui vu leur âge vont galérer pour trouver un job. Et ce n'est pas une question de mobilité mais déjà d'emploi....

C'est pas comme si en France on croulait sous les offres...

Le gars dont l'épouse travaille sais pas moi....comme secrétaire dans une Société du coin, il divorce pour aller bosser à 400 bornes ? Ou c'est sa femme qui doit quitter son job ?

Le type qui pendant 20 ans à été à la chaîne de montage vous pensez qu'à 52 ans il va faire serveur avec le rythme que ça demande ?

Bien sûr c'est simple de dire qu'il suffit de changer de voie, de déménager, de se former...

YAKAFOKE.

Par contre c'est vrai ne demandons pas trop aux industriels qui vont produire à 3000km de là le même produit pour le même marché...

Et je parles là de TOUS les constructeurs, pour tous les marchés et même plus généralement de TOUS les industriels.

Je vous souhaites de n'avoir pas connu et de ne jamais connaitre la situation que vont connaitre des centaines de salariés qui peut-être ont encore 10 ans de crédit sur le dos et qui vont perdre leur job. Mais si jamais ça vous arrive souvenez vous de vos propres mots...souvenez vous en bien.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire