Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    
Publi info

Ford va utiliser la plate-forme électrique de Volkswagen

Dans Economie / Politique / Industrie

Florent Ferrière

Après s'être associés pour les utilitaires, Ford et Volkswagen officialisent une coopération dans les domaines de la voiture électrique et de la voiture autonome.

Ford va utiliser la plate-forme électrique de Volkswagen

Mis à jour à 14h15 - Alors que Fiat et Renault n'ont pas réussi à s'unir, deux autres géants de l'automobile se rapprochent de plus en plus : Ford et Volkswagen. Ici il n'est toutefois pas question de fusion ! L'américain et l'allemand préfèrent la coopération industrielle, sans prise de participation.

En janvier, ils ont officialisé un premier accord, portant sur les utilitaires, un secteur où il est très difficile d'être rentable seul. Le premier fruit de cette collaboration sera un pick-up "mid-size". Ford sera chargé de la conception et de la production des prochains Ranger et Amarok. Ensuite, l'américain s'occupera des grands vans, tandis que Volkswagen sera chargé des compacts.

Dès le début de l'année, Ford et Volkswagen montraient leur envie d'élargir la coopération à d'autres domaines. Un protocole d'accord avait été signé. Il portait notamment sur les véhicules électriques et les véhicules autonomes. Les deux parties viennent d'officialiser leur collaboration pour ces sujets avec une conférence de presse commune ce jour, à New York, menée par Jim Hackett, le PDG de Ford, et Herbert Diess, le patron de Volkswagen.

Cette union ne surprend guère, tant les rumeurs de rapprochement pour les véhicules électriques et autonomes allaient bon train depuis plus d'un an. Les constructeurs sont sous pression, avec notamment la menace d'amendes en Europe en cas de rejets excessifs de CO2 pour les véhicules neufs vendus. Ils doivent donc accélérer leur programme d'électrification. Mais la mise au point des modèles branchés demande des investissements faramineux, qu'il est difficile de rentabiliser seul.

Dans le domaine, Volkswagen est bien plus avancé que Ford. Il a quasiment terminé le développement de sa plate-forme modulaire dédiée aux véhicules électriques, la MEB, qui sera inaugurée par la compacte ID.3, commercialisée en 2020. Ford va donc utiliser la MEB pour un véhicule électrique inédit, sûrement un SUV, qui sera produit en Allemagne à partir de 2023. Un deuxième modèle est à l'étude. Sur six ans, Ford évoque déjà un potentiel de 600 000 véhicules basés sur la MEB.

Abonnez-vous à la newsletter de Caradisiac

Recevez toute l’actualité automobile

L’adresse email, renseignée dans ce formulaire, est traitée par GROUPE LA CENTRALE en qualité de responsable de traitement.

Cette donnée est utilisée pour vous adresser des informations sur nos offres, actualités et évènements (newsletters, alertes, invitations et autres publications).

Si vous l’avez accepté, cette donnée sera transmise à nos partenaires, en tant que responsables de traitement, pour vous permettre de recevoir leur communication par voie électronique.

Vous disposez d’un droit d’accès, de rectification, d’effacement de ces données, d’un droit de limitation du traitement, d’un droit d’opposition, du droit à la portabilité de vos données et du droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle (en France, la CNIL). Vous pouvez également retirer à tout moment votre consentement au traitement de vos données. Pour en savoir plus sur le traitement de vos données : www.caradisiac.com/general/confidentialite/

De son côté, Volkswagen va investir dans Argo AI, une société de développement des technologies autonomes proche du groupe américain. En 2017, Ford était devenu le premier actionnaire d'Argo AI, une société créée par d’anciens responsables des équipes chargées de la recherche pour le développement de la voiture autonome chez Google et Uber. Volkswagen va investir 2,6 milliards de dollars : le germanique va apporter un milliard de dollars de capitaux et l'équivalent de 1,6 milliard de ses propres activités. En clair, la filiale des technologies autonomes de VW, nommée AID, va intégrer Argo. Volkswagen et Ford seront actionnaires à égalité d'Argo AI, qui fournira des technologies pour les deux constructeurs.

Ford et Volkswagen vont donc partager les frais pour affronter deux mutations importantes du marché automobile.

Mots clés :

SPONSORISE

Actualité Ford

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire