Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Ford Fiesta ST 150 (2004-2008) : petit prix, gros plaisir, dès 4 000 €

Dans Rétro / News rétro

Distancée en puissance par les ténors de la catégorie, la Ford Fiesta ST demeure une petite sportive attachante, efficace et suffisamment rapide avec ses 150 ch. Surtout, elle se déniche à un tarif attractif.

La Ford Fiesta ST 150 marque le retour gagnant de Ford dans la catégorie des petites sportives fin 2004.
La Ford Fiesta ST 150 marque le retour gagnant de Ford dans la catégorie des petites sportives fin 2004.

Mine de rien, la Fiesta XR2 avait trouvé sa place. Ce n’était initialement pas la référence de la catégorie mais elle donnait le change par son look sympa, son prix contenu et ses bonnes performances. Puis, en changeant de génération en 1989, elle a sombré dans la médiocrité avant de carrément disparaître en 1995. Fini les petites Ford véloces !

En 2002, la 5e génération de la Fiesta apparaît, qui a fait table rase du passé. Voici une citadine nettement agrandie et nantie d’une coque très rigide, facilitant le travail des suspensions. Une bonne base pour une sportive, aussi les espérances sont-elles grandes.

La Ford Fiesta de 5e génération (mais de 3e châssis), apparue en 2002, séduit par son habitabilité et ses excellentes qualités routières.
La Ford Fiesta de 5e génération (mais de 3e châssis), apparue en 2002, séduit par son habitabilité et ses excellentes qualités routières.

Elles ne sont que partiellement satisfaites fin 2004 quand arrive sur le marché la Fiesta ST. Loin d’une bête issue du rallye et badgée RS, il s’agit d’une sympathique bombinette nantie d’un 2,0 l Duratec d’origine Mazda.

Tout en alliage, il a droit à une culasse à 16 soupapes et des tubulures d’admission variables, ce qui lui permet de développer 150 ch. On est loin des 182 ch d’une Renault Clio RS, voire des 172 ch d’une Peugeot 206 RC, mais la Ford se révèle bien plus abordable.

Début 2004, Ford annonce la version ST de la Fiesta via ce concept réaliste à 99 %. Les entourages chromés des antibrouillards seront reconduits… sur la Focus ST !
Début 2004, Ford annonce la version ST de la Fiesta via ce concept réaliste à 99 %. Les entourages chromés des antibrouillards seront reconduits… sur la Focus ST !

En effet, à 16 950 € (20 200 € actuels selon l’Insee), elle coûte 1 000 € de moins qu’une 206 S16 à la puissance inférieure (138 ch), ce qui ne l’empêche pas d’offrir de série l’ESP, la clim, les jantes alliage de 17 pouces, la sellerie mixte cuir/tissu, la radio CD ou encore les vitres et rétros électriques.

Par ailleurs, grâce à des trains roulants judicieusement mis au point, la Fiesta ST s’attire les bonnes grâces de la presse spécialisée et la clientèle, la liste d’attente s’allongeant rapidement. Dès la 2005, la Ford bénéficie d’un restylage, dont profite la ST un an à peine après son introduction.

La Fiesta ST finale, fin 2004. Boucliers, jupes, aileron arrière et jantes de 17 lui sont spécifiques.
La Fiesta ST finale, fin 2004. Boucliers, jupes, aileron arrière et jantes de 17 lui sont spécifiques.

À l’extérieur, on note les feux et boucliers redessinés, tandis que dans l’habitacle, la nouvelle planche de bord dégage une bien meilleure impression de qualité. Fini la quincaille, place à de jolis plastiques rembourrés, alors que l’équipement se modernise : clim auto, bluetooth, ordinateur de bord, capteurs de pluie et de luminosité… Évidemment, tout n’est pas de série.

Sous le capot, le moteur ne change pas, alors que le poids augmente d’une trentaine de kilos. La Fiesta ST continuera son bonhomme de chemin jusqu’à la fin sans évolution notable.

Un aileron arrière généreusement dimensionné et un pseudo diffuseur arrière différencient la ST des autres Fiesta, ici en 2004.
Un aileron arrière généreusement dimensionné et un pseudo diffuseur arrière différencient la ST des autres Fiesta, ici en 2004.

Combien ça coûte ?

Pas très cher. Les prix débutent à 4 000 € pour une auto en bon état, mais affichant un kilométrage important, dépassant parfois les 200 000 km. À 4 500 €, on en dégotte qui s’en tiennent à 150 000 km, alors que pour rester sous les 100 000 km, c’est bien plus onéreux : 7 000 €. Plus rares, les phases 1 sont aussi plus chères d’environ 500 €.

Fin 2005, la Fiesta est remaniée, ce qui se remarque par les projecteurs à glace lisse à l’avant.
Fin 2005, la Fiesta est remaniée, ce qui se remarque par les projecteurs à glace lisse à l’avant.

Quelle version choisir ?

Mieux finie et équipée que la phase 1, la phase 2 semble présenter un meilleur rapport prix/prestation. Mais elle est moins jolie…

À l’arrière, la Fiesta ST 150 restylée, ici en 2006, arbore un bouclier et des feux revus.
À l’arrière, la Fiesta ST 150 restylée, ici en 2006, arbore un bouclier et des feux revus.

Les versions collector

Toute Fiesta ST en parfait état d’origine et à faible kilométrage est déjà un collector, a fortiori en phase 1. Évidemment, c’est encore mieux avec quelques options comme le cuir ou les bandes de carrosserie.

Le bloc Duratec de la Fiesta ST se révèle très endurant si l’on vérifie son niveau d’huile fréquemment. Le bocal de direction assistée, trop près du moteur, surchauffe…
Le bloc Duratec de la Fiesta ST se révèle très endurant si l’on vérifie son niveau d’huile fréquemment. Le bocal de direction assistée, trop près du moteur, surchauffe…

Que surveiller ?

D’origine Mazda, le moteur profite d’une distribution par chaîne qui en simplifie la maintenance. Il se montre très robuste, à condition de bien surveiller son niveau d’huile. Il a tendance à en consommer, rien d’anormal, mais s’il vient à en manquer, on risque dans les virages abordés à bonne vitesse (ce à quoi cette auto incite) un déjaugeage qui peut être fatal aux coussinets de bielle.

De son côté, la boîte ne pose pas de souci particulier si elle n’a pas été maltraitée et bénéficié de quelques vidanges. En revanche, très près du moteur, le bocal de liquide d’assistance de direction assistée chauffe et use prématurément son fluide : à changer fréquemment. S’il est n’est pas rose et un bruit se fait entendre, la pompe est dans le sac…

Dans l’habitacle, le témoin d’airbag s’allume parfois sans raison (connectique défectueuse sous le siège passager), mais l’ensemble vieillit correctement. On n’en dira pas tout à fait autant de la carrosserie, qui a tendance à rouiller du côté des passages de roue arrière. À surveiller donc. Cela dit, bien suivie, une Fiesta ST passe sans ennui majeur les 200 000 km.

Au volant

Sur route, c’est d’abord par son excellent châssis que la Fiesta ST, ici en 2005, procure du plaisir.
Sur route, c’est d’abord par son excellent châssis que la Fiesta ST, ici en 2005, procure du plaisir.

À bord de la Fiesta ST, phase 1 ou 2, on se trouve assis un peu haut, mais rapidement, on s’y habitue. Dans la première, le tableau de bord déçoit par ses matériaux vraiment bas de gamme. Néanmoins, le siège maintenant très bien met en confiance au moment de démarrer.

Le moteur se signale par une sonorité chaleureuse et un poil envahissante, ce qui n’est pourtant pas désagréable. Surtout, dès qu’on roule, on comprend que cette auto a été conçue par des passionnés.

Tableau plutôt ergonomique pour la Fiesta ST en 2005, mais les matériaux sont vraiment peu valorisants.
Tableau plutôt ergonomique pour la Fiesta ST en 2005, mais les matériaux sont vraiment peu valorisants.

Volant très précis et informatif, excellente commande de boîte, suspension bien amortie, tout est joliment coordonné. Le bloc Duratec apparaît souple, mais il faut passer les 4 000 tr/min pour obtenir une bonne poussée, dont on profite jusqu’à près de 7 000 tr/min. Il fait le job, mais manque d’allégresse.

Heureusement, le châssis compense largement côté agrément. Le train avant est incisif, l’arrière se place quand on le provoque, la suspension encaisse aisément les aspérités, bref, on prend un vif plaisir à aller chercher les limites de la Ford, surtout que l’ESP est déconnectable. Pour ne rien gâcher, la ST ne consomme pas beaucoup : 7,5 l /100 km en moyenne.

L’alternative youngtimer

Ford Fiesta XR2i (1989-1995)

La Ford Fiesta XR2i, ici en 1990, séduit plus par son look et sa finition que ses qualités routières, médiocres.
La Ford Fiesta XR2i, ici en 1990, séduit plus par son look et sa finition que ses qualités routières, médiocres.

Bon, on ne va pas parler de la crème des sportives. Cette génération de Fiesta XR2i n’a pas laissé de souvenirs impérissables. Ok, elle est jolie, bien finie et équipée, elle bénéficie d’un 1.6 de 110 ch qui lui offre des performances très convenables. Mais le châssis ne suit pas. Du tout. Voici donc une petite sportive qui n’aime pas… la conduite sportive !

Ford en dérive pourtant une RS Turbo, aux trains roulants revus, mais qui se révèle carrément dangereuse : elle est vite retirée du marché. Néanmoins, les améliorations (?) portées à son châssis se retrouvent en 1992 sur la XR2i, qui adopte un 1,8 l 16 soupapes de 130 ch. Presque homogène, elle offre des performances en progrès face à la 1,6 l mais a toujours horreur qu’on la brusque. Ces défauts la rendent amusante, cela dit. À partir de 3 500 €.

Ford Fiesta ST 2005, la fiche technique

Le cockpit de la Ford Fiesta ST 150 en 2006 : le restylage apporte une bien meilleure finition et des équipements modernes, comme la clim auto (en option).
Le cockpit de la Ford Fiesta ST 150 en 2006 : le restylage apporte une bien meilleure finition et des équipements modernes, comme la clim auto (en option).
  • Moteur : 4 cylindres en ligne, 1 999 cm3
  • Alimentation : injection
  • Suspension : jambes McPherson, triangles, ressorts hélicoïdaux, barre antiroulis (AV), essieu de torsion, ressorts hélicoïdaux, barre antiroulis (AR)
  • Transmission : boîte 5 manuelle, traction
  • Puissance : 150 ch à 6 000 tr/mn
  • Couple : 190 Nm à 4 500 tr/mn
  • Poids : 1 060 kg
  • Vitesse maxi : 208 km/h (donnée constructeur)
  • 0 à 100 km/h : 8,4 s (donnée constructeur)

> Pour trouver des annonces de Fiesta ST, rendez-vous sur le site de La Centrale.

En savoir plus sur : Ford Fiesta 4 St

SPONSORISE

Actualité Ford

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire