Caradisiac® utilise des traceurs (cookies et autres) pour assurer votre confort de navigation, pour réaliser des statistiques de visites ainsi que pour vous proposer des services et des publicités ciblées adaptés à vos centres d’intérêts. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. Pour plus d’informations et paramétrer vos traceurs : En savoir plus

Publi info
 

Ford ne va plus investir à Blanquefort (Gironde), plus de 900 emplois menacés

Dans Economie / Politique / Social

Ford ne va plus investir à Blanquefort (Gironde), plus de 900 emplois menacés

Ford a annoncé qu'il n'allait plus investir dans son usine de boîte de vitesses située à Blanquefort, en Gironde. Le site, qui emploie 910 personnes, pourrait fermer en 2019 si aucun repreneur ne se manifeste.

Ford vient d'annoncer aux élus du comité d'entreprise qu'il avait décidé de ne plus investir dans son usine de Blanquefort, en Gironde. L'usine "Ford Aquitaine Industrie" (FAI) produit des boîtes de vitesses. La marque a indiqué dans un communiqué que "la fabrication de la nouvelle transmission 8 vitesses à FAI n’était pas économiquement viable" à Blanquefort.

910 emplois sont menacés. Ils étaient jusqu'à présent protégés par un accord signé entre la marque et les autorités, mais celui-ci touche à sa fin au printemps. Ford précise qu'il va "chercher une solution viable et pérenne au maintien de l’emploi sur le site", précisant notamment qu'il était en quête d'un repreneur pour le site. Les responsables de Ford déclarent : "Nous souhaitons travailler avec les Pouvoirs publics, les services de l’État, les collectivités locales et les partenaires sociaux afin de rechercher de nouvelles possibilités pour l’usine".

Du côté de la CGT, on n'est déjà pas convaincu par les déclarations du constructeur. L'un de ses représentants déclare dans le journal Sud Ouest : "La multinationale n’a pas fait ce qu’il fallait pour assurer un avenir à FAI. Prétendre aujourd’hui qu’ils pourraient s’y mettre, c’est insulter notre intelligence".

Bruno Le Maire, ministre de l'Économie, a très rapidement réagi après l'annonce de Ford, mettant la pression sur le constructeur pour "garantir la pérennité du site" de Blanquefort. Il sent déjà la crise venir, quelques mois après celle de l'équipementier GM&S dans la Creuse. Le ministre a récemment rencontré le président Europe du groupe Ford, Steven Armstrong. Il lui a demandé de maintenir une charge de travail suffisante sur le site jusqu’à fin 2019, pour "permettre la recherche dans de bonnes conditions de nouvelles activités pour cette usine, au sein du groupe Ford ou en lien avec des partenaires externes". Il recevra dans les prochains jours les représentants des salariés et les élus.

Mots clés :

Commentaires (99)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

C'est sur, il ont fuir en voyant Phillips poutou

Par

Merci la cgt :bien:.. bientôt le tour des cheminots , y va s'en vendre de la merguez cette année. .

Par

C'est la continuité des fermetures d'usine en France :confused:

Par

C est Encore bien Triste...tout ça , nous allons faire quoi dans l avenir.:bah:

Comment se fait que Toyota peut encore produire des voitures en France.

Il faut qu' on m explique . L état leurs versent des subventions...

Par

Poutoudown :bah: macrondup :bien:

Ford rules :buzz:

Par

En réponse à kidde

C'est la continuité des fermetures d'usine en France :confused:

Qui va investir dans un pays communiste ? :voyons:

Par

En même temps investir en France ... surtout dans le secteur automobile, pas très rentable .. sans parler des syndicats, des 35h, des mecs en maladies, en rtt. Pas compétitif, pas une bonne nouvelle mais je comprends Ford !

Par

En réponse à zemik

Qui va investir dans un pays communiste ? :voyons:

pour une fois je suis d'accord àvec toi :biggrin:

Par

En réponse à zemik

Qui va investir dans un pays communiste ? :voyons:

Sérieusement zem tu penses que le pays est communiste ..?

J' aimerais que tu nous restitues vraiment le fond de ta pensée ..?

Par

En réponse à erikou

C est Encore bien Triste...tout ça , nous allons faire quoi dans l avenir.:bah:

Comment se fait que Toyota peut encore produire des voitures en France.

Il faut qu' on m explique . L état leurs versent des subventions...

Toyota fait des profits sur des ventes mondiales qui lui permettent de préparer l'avenir. La Yaris est vendue partout sur terre et celle de Valenciennes est vendue jusqu'aux Etats-Unis. Ca aide a avoir un prix de revient raisonnable ce dont sont incapables les constructeurs français qui ne vendent rien sur les plus grands marchés du monde.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire