Publi info
 

FPS (ex-PV) de stationnement - Où sont-ils les plus chers ? Quelles villes y ont renoncé ?

Dans Economie / Politique / Budget

FPS (ex-PV) de stationnement - Où sont-ils les plus chers ? Quelles villes y ont renoncé ?

Les nouveaux forfaits de post-stationnement (FPS), en vigueur depuis le 1er janvier, sont-ils les plus élevés uniquement dans les plus grandes agglomérations comme Paris (50 €) et Lyon (60 €) ? À l’inverse, seules les petites villes ont-elles renoncé au stationnement payant avec la mise en place de cette réforme et la fin des PV à 17 euros ? Caradisiac a mis la main sur les statistiques de près de 450 villes fort révélatrices sur le sujet…

À première vue, les tailles des communes ne déterminent pas forcément les montants des forfaits de post-stationnement (FPS) qui remplacent le PV à 17 euros depuis le 1er janvier dernier. En tout cas, à part Lyon et Paris, ce ne sont pas toujours les plus grandes villes qui ont opté pour les FPS les plus élevés, si l'on en croit le relevé effectué dans près de 450 agglomérations par le Groupement des autorités responsables de transport (Gart), l'association des élus - députés, sénateurs, maires… de tous bords - à l'origine de cette réforme, et que Caradisiac a récupéré.

À en croire ce document, daté du 25 janvier, et affichant la mention "NE PAS DIFFUSER", les douze villes les plus chères sur ce "créneau" ont voté pour un forfait d'au moins 40 euros (voir notre tableau ci-dessous). Or, sur les douze, il y en a seulement quatre peuplées de plus de 100 000 habitants : Paris, Lyon, Saint-Etienne et Mulhouse, où le FPS, réclamé en cas de place impayée (dans la zone la plus onéreuse), s'élève respectivement à 50, 60 et 40 euros pour les deux dernières. Excepté Lyon, elles ont en outre mis en place des FPS au taux minoré, entre 20 et 35 euros, dans le cas où le paiement intervient dans les 3 à 4 jours au maximum.

Des forfaits à 40 € et plus dans des villes très modestes

Parmi les huit restantes, Arles a décidé de taper aussi fort que Lyon, avec un FPS à 60 euros, alors qu'elle est presque dix fois moins peuplée. Pis, Maintenon - moins de 5 000 habitants - a opté pour une redevance égale à celle du cœur parisien (50 euros). Quant aux villes encore plus modestes comme Vendays-Montalivet, en Gironde, ou même Wimereux, dans le Pas-de-Calais, attention, il s'agit de villes côtières, des villes donc touristiques où le stationnement payant reste quand même relativement réduit. L'été, leur population peut vite grimper… Ceci expliquant en partie peut-être cela.

Les douze villes les plus chères de France

Comme dans le reste de notre article, nous n'avons pris en compte que les tarifs pratiqués dans la zone la plus rotative des communes citées, soit la plus chère, quand il y en a plusieurs. Or, le Gart a aussi relevé les montants des FPS des zones les moins chères quand il en existait. Tous les tarifs des 440 villes qu'il a étudiées fin janvier sont à retrouver dans le PDF que nous avons créé à cet effet, tout en bas de la page de notre article, et intitulé : 1 - Réforme du stationnement_Communes ayant délibéré_GART_26012018.PDF. Si voulez retrouver une commune spécifique, faites "Ctrl + F" sur PC ou "Pomme-F" sur Mac, et tapez la ville recherchée.

Communes NB habitants FPS Taux minoré (délai max de paiement)
Lyon (Rhône) 514 707 60 € Aucun
Arles (Bouches-du-Rhône) 53 737 60 € 48 € (5 jours)
Paris 2 243 739 50 € 35 € (4 jours)
Neuilly-sur-Seine (Hauts-de-Seine) 63 092 50 € Aucun
Juvisy-sur-Orge (Essonne) 16 312 50 € Aucun
Maintenon (Eure-et-Loir) 4 403 50 € Aucun
Vendays-Montalivet (Gironde) 2 483 49 € Aucun
Saint-Malo (Ille-et-Vilaine) 47 670 45 € 35 € (3 jours)
Saint-Etienne (Loire) 173 504 40 € 29 € (3 jours)
Mulhouse (Haut-Rhin) 112 812 40 € 20 € (3 jours)
Saint-Cyr-sur-Mer (Var) 12 379 40 € Aucun
Wimereux (Pas-de-Calais) 7 168 40 € Aucun

Source : selon les données recueillies par le Gart.

80 % des villes à plus de 17 €

Sur les 440 agglomérations* référencées fin janvier par le Gart, 353 - soit une très grosse majorité ! - ont en tout cas choisi un FPS supérieur au montant des "anciens" PV à 17 euros. Une soixantaine a fixé son forfait à 20 euros, une autre à 30 euros, et encore une autre à 35 euros. Puis une centaine l'a arrêté à 25 euros. Sur l'ensemble du territoire, le FPS moyen s'établit ainsi selon nos calculs à 25,50 euros.

*Tous les tarifs des 440 villes étudiées par le Gart, à la fin janvier, sont à retrouver dans le PDF que nous avons créé à cet effet, tout en bas de la page de notre article, et intitulé : 1 - Réforme du stationnement_Communes ayant délibéré_GART_26012018.PDF. Si voulez retrouver une commune spécifique, faites "Ctrl + F" sur PC ou "Pomme-F" sur Mac, et tapez la ville recherchée.

De fait, quel que soit le tarif décidé, on trouve aussi bien des très grandes villes - de plus de 100 000 habitants - que des petites - d'à peine plus de 1 000 habitants, voire moins :

- À 20 euros, cela va ainsi de Toulon (167 685 habitants), en passant par Clermont-Ferrand, Cherbourg, Antony, Troyes, Hyères, Bayonne, Carcassonne, Valenciennes, Bourg-en-Bresse, Compiègne, Gap, Douai, Draguignan, Villefranche-sur-Saône, Auxerre, Mâcon… à La Couarde-sur-Mer et Cordes-sur-Ciel (1 003 habitants), pour les plus petites.

- À 25 euros, idem : de Reims (186 971 habitants), Brest, Tours, Limoges, Perpignan, Rouen, Roubaix, Avignon, Colmar, Bourges, Pessac, Montauban, Ivry-sur-Seine, La Roche-sur-Yon, Cholet, Annecy, Narbonne, Laval… à Domme (964 habitants) et Yvoire (943 habitants).

- À 30 euros, citons par ordre décroissant toujours, Toulouse (474 246 habitants), Le Havre, Dijon, Nîmes, Le Mans, Metz, Poitiers, Valence, mais aussi Saint-Rémy-de-Provence, Sarlat-la-Canéda, Honfleur, Saint-Tropez, ou encore Étretat et Riquewihr (1 161 habitants).

- À 35 euros, on compte entre autres Nantes (306 495 habitants), Strasbourg, Bordeaux, Grenoble, Besançon, Boulogne-Billancourt, Asnières-sur-Seine, Issy-les-Moulineaux, Quimper, Chambéry, Clichy, Fréjus, pour les plus grandes villes, et, à l'inverse, Épernon, La Tremblade, Carnac, Sainte-Mère-L'Eglise, Les Gets (1 306 habitants), pour les plus petites.

*Tous les tarifs des 440 villes étudiées par le Gart, à la fin janvier, sont à retrouver dans le PDF que nous avons créé à cet effet, tout en bas de la page de notre article, et intitulé : 1 - Réforme du stationnement_Communes ayant délibéré_GART_26012018.PDF. Si voulez retrouver une commune spécifique, faites "Ctrl + F" sur PC ou "Pomme-F" sur Mac, et tapez la ville recherchée.

Le stationnement plus payant dans presque 250 villes ? Apparemment…

Pour rappel, toutefois, ce sont quelque 800 communes - autrement dit presque le double ! - qui devaient être concernées par cette réforme. Où sont passées les autres ? Selon le Gart, "il y en a un peu moins de 70 aujourd’hui" qui ont décidé de ne pas mettre en place la réforme. En clair, elles ont abandonné le stationnement payant. Mais même en comptant ces 70 (voir notre dernier point, tout en bas de la page), le compte n'y est toujours pas.

En outre, ce n'est pas parce que les municipalités ont délibéré sur le sujet qu'elles sont prêtes. Mi-avril, "un peu moins de 50 % des collectivités concernées [étaient] opérationnelles", nous avait indiqué le ministère de l'Intérieur. Selon ses propres statistiques, il en comptait alors 505 - ce qui est toujours loin de faire 800 ! - qui avaient signé une convention avec l'Agence nationale de traitement automatisé des infractions (Antai), pour l'envoi des FPS (au domicile des propriétaires des véhicules pris en faute) et surtout des majorations quand ces derniers ne sont pas réglés dans les temps. Or, ces envois n'étaient alors effectifs que pour… 248 d’entre elles !

Depuis la fin janvier, le Gart, qui veille sur cette réforme comme le lait sur le feu, a tout de même poursuivi son inventaire. "Concernant les villes mettant en œuvre la réforme, nous en référençons 560", nous précise-t-il. Mais comme lors de notre première tentative au printemps, impossible de récupérer le fruit de ce travail… Pourquoi tant de mystère avec Caradisiac ? Surtout qu'au moins pour ce qui est des données consolidées au 25 janvier, celles-ci ont bien fait l'objet d'une communication, sinon, comment aurions-nous pu finir par en être nous-mêmes destinataires ?

"Il est encore prématuré pour tirer un premier bilan", nous avait répondu le Gart la fois d'avant. Et maintenant, "il nous semblerait plus pertinent de donner la liste en septembre prochain, une fois passée la saison touristique, puisque nous saurons alors lesquelles des communes touristiques sont ou non rentrées dans la réforme"… Rendez-vous donc pris pour la rentrée, dans l'espoir cette fois-ci que le Gart nous communique, à nous aussi, ses tout derniers relevés. Et en attendant, nous nous contenterons de ceux arrêtés au 25 janvier.

15 % des villes à 17 €

Ces statistiques révèlent ainsi que seules 70 villes* - sur les 440 référencées - ont conservé le tarif à 17 euros. Et là encore, ce n'est pas l'apanage d'une catégorie particulière d'agglomérations, puisque cela va de Marseille (866 644 habitants), Lille, Amiens, Orléans, Dunkerque, Aulnay-sous-Bois, Pau, Antibes, Cannes, Ajaccio… à Guéret, Villefranche-de-Rouergue, Apt, Gravelines, Figeac, Saint-Cyprien, Bures-sur-Yvette, Jouy-en-Josas, Esbly, et même des communes de moins de 5 000 habitants, comme Ribeauvillé, Munster, Niederbronn-les-Bains, Megève, Cauterets et Montvalezan.

*Vous pouvez retrouver la liste complète dans le PDF que nous avons joint à notre article, tout en bas de notre page, intitulé 1 - Réforme du stationnement_Communes ayant délibéré_GART_26012018.PDF. Si voulez retrouver plus facilement une commune spécifique, faites Ctrl + F sur PC ou Pomme-F sur Mac, et tapez la ville recherchée.

Une minorité à moins de 17 €

Pour finir, seules 18 villes* - sur les 440 du Gart - ont mis en place un FPS inférieur à 17 euros. À Nice, Saint-Laurent-du-Var et Toul, c'est 16 euros. À Nancy, Créteil, Cagnes-sur-Mer, Cambrai, Rambouillet, Béthune, Flers, Saint-Claude, Chinon et Remiremont, on trouve le forfait à 15 euros. Il est à 14 euros à Florac Trois-Rivières, 12 euros à Uzès, 11 euros à Calais, et 10 euros – le tarif le plus bas repéré en France – à Castres et Villefranche-de-Conflent.

*Vous pouvez aussi retrouver cette liste complète dans le PDF que nous avons joint à notre article, tout en bas de notre page, intitulé 1 - Réforme du stationnement_Communes ayant délibéré_GART_26012018.PDF. Si voulez retrouver plus facilement une commune spécifique, faites Ctrl + F sur PC ou Pomme-F sur Mac, et tapez la ville recherchée.

Des FPS en fonction des couleurs politiques ? Pas évident…

Les FPS les plus chers sont-ils davantage de droite ou de gauche ? Idem pour les FPS les moins élevés ? Difficile de répondre : si l'on prend les douze communes les plus onéreuses, d'un côté, et les dix-huit "meilleur marché" de l'autre, il y a dans les deux cas une majorité de villes classées à… droite !

Le gratuit pour près de 70 villes, mais de moindre importance

Depuis le 1er janvier, "un peu moins de 70" municipalités ont tout de même décidé d'abandonner le stationnement payant, nous a donc précisé le Gart sans nous en livrer la liste. À la place, elles ont a priori instauré une zone bleue, en vertu de l'article R417-3 du code de la Route.

Il s'agit alors d'une zone où les places de stationnement restent gratuites, mais pour lesquelles la durée de parking est limitée dans le temps. Au-delà de cette durée autorisée - 30 minutes, une heure, 1 h 30, 2 heures… c'est laissé au bon vouloir du maire -, le stationnement devient gênant, il s'agit donc d'une infraction pénale, et l'amende encourue est de 35 euros.

Selon nos informations, aucune grande ville de France (de plus de 100 000 habitants) a opté pour ce genre de dispositif. Tourcoing (95 965 habitants) est la plus importante. Au 25 janvier, le Gart en avait déjà listé près de cinquante. Les voici par ordre alphabétique : Albertville, Andrézieux-Bouthéon, Annonay, Bitche, Bougival, Carpentras, Chamonix, Champagne-au-Mont-d’Or, Château-Thierry, Châteaubriant, Clermont-l'Hérault, Craponne, Creil, Deuil-la-Barre, Écully, Epinay-sur-Seine, Ermont, Givors, Hazebrouck, Herblay, Lannion, Laon, Luçon, Marennes, Marmande, Mirepoix, Nevers, Nogent-le-Rotrou, Pélissanne, Pithiviers, Pornic, Pornichet, Provins, Saint-Affrique, Saint-Amand-Montrond, Saint-Jean-d'Angély, Sainte-Foy-lès-Lyon, Sannois, Steenvoorde, Surgères, Tourcoing, Tournon-sur-Rhône, Ussel, Vertou, Vierzon, Villetaneuse, Wissembourg.

Pour retrouver nos précédents articles sur le sujet :

- Les nouveaux PV de stationnement (FPS) pour les nuls

- Stationnement : il n'y a pas que les amendes qui augmentent !

1 - Réforme du stationnement_Communes ayant délibéré_GART_26012018.pdf

Mots clés :

Commentaires (6)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Sérieux, les PV a Maintenon sont à 50 € sans aucune minoration possible. Mais ils se sont crus où ?

Maintenon, sans son château, ce serait un village abandonné, déjà que ce n'est pas très actif. C'est n'importe quoi.

Par

En réponse à jroule75

Sérieux, les PV a Maintenon sont à 50 € sans aucune minoration possible. Mais ils se sont crus où ?

Maintenon, sans son château, ce serait un village abandonné, déjà que ce n'est pas très actif. C'est n'importe quoi.

En même temps, volontairement ne pas payer un stationnement équivaut à la même absurdité que de volontairement ne pas respecter le 80km/h.

De plus, beaucoup de villes offrent désormais 30 min de stationnement gratuit par jour, ce qui n'était pas le cas auparavant.

Et puis les villes touristiques non pas le choix de pratiquer de tel tarifs, c'est l'orgie complète sinon en périodes estivales.

Et pour les résidents, les autorisations de stationnement gratuit grâce aux disques ou vignettes sont légions dans ce genre de ville.

Par

En réponse à jroule75

Sérieux, les PV a Maintenon sont à 50 € sans aucune minoration possible. Mais ils se sont crus où ?

Maintenon, sans son château, ce serait un village abandonné, déjà que ce n'est pas très actif. C'est n'importe quoi.

Ben voilà, on n'ira maintenant plus à Maintenon.

On loupe vraiment quelque chose ?

Par

A mentionner qu'à Lyon le système de stationnement est devenu limite malsain ; 1h va être à 3.6€, ce qui est déjà cher, mais le compteur monte exponentiellement pour chaque période de 10 minutes, 3h = 23€ ! j'ai pas eu la foi de monter plus le temps du ticket voulu.

Ils incitent à ne pas payer son stationnement (sauf courte durée) pour qu'on prenne plus facilement le risque d'un FPS.

Par

Et puis le prix de l'heure est juste une aberration ! J'avais calculé une fois en allant au taf de 8h jusqu'à 17h, j'en avait pour 56€.

J'ai préféré me prendre une amende de 35€ qu est plus raisonnable.

Par

En réponse à jroule75

Sérieux, les PV a Maintenon sont à 50 € sans aucune minoration possible. Mais ils se sont crus où ?

Maintenon, sans son château, ce serait un village abandonné, déjà que ce n'est pas très actif. C'est n'importe quoi.

Et Maintenon, que vais-je faire ? :biggrin:

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire