Publi info
 

Grand pickup : Volkswagen encore indécis

Pour s'adapter au marché américain, il faut du pickup. Volkswagen l'a bien compris puisque la marque avait dévoilé un concept annonciateur, le Tanoak. Malheureusement, Volkswagen n'a pas encore donné de suite. Mais la marque allemande n'a pas pour autant abdiqué.

Grand pickup : Volkswagen encore indécis

Si Volkswagen a rapidement su s'adapter aux attentes du marché chinois, la marque allemande peine un peu plus aux Etats-Unis où elle est loin d'atteindre la cote de popularité d'un étranger comme Toyota. Encore plus étonnant, au pays du pickup, Volkswagen a toujours refusé d'importer l'Amarok, seul modèle du genre produit par le géant allemand qui le réserve à l'Europe ou à l'Asie.

Si le catalogue américain diffère très légèrement de celui de Volkswagen Europe avec l'Atlas, le grand SUV, il manque pourtant, toujours, ce pickup que les clients attendent. Ces derniers avaient eu un espoir avec le concept Atlas Tanoak, dévoilé au dernier salon de New York, mais Volkswagen est pour le moment resté discret sur le sujet.

Volkswagen pense toujours à produire le Tanoak pour les Etats-Unis, mais l'Allemand est indécis. Les dirigeants pensent que le segment est très "patriotique" (ce qui n'est pas faux, la quasi totalité des ventes étant faites par les Ram, Chevrolet Silverado et Ford F Series), ce qui ne laisserait que peu de place aux autres modèles.

Cela n'a pourtant pas empêché Nissan (Titan ou Toyota (Tundra) de s'introduire sur le segment avec une certaine réussite. Et en attendant, il reste donc toujours l'Amarok, qui pourrait se retrouver un segment grandissant au pays de l'oncle Sam, celui des pickups "compacts", comme les Chevrolet Colorado, Honda Rigdeline et autres Nissan Frontier.

Mots clés :

Commentaires (24)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

La signature lumineuse arrière rappelle furieusement celle du modèle de salon du pick up Mercedes. Dommage que ce dernier se soit finalement passé de cet élément distinctif qui lui aurait évité d'être d'un affligeante banalité vu de dos.

Volkswagen a donc bien raison de s'emparer de l'idée - non concrétisée en série - de Mercedes Benz.

Le - gros - bébé VW a de plus l'air d'être très stylé, mais les américains étant encore plus conservateurs que les européens, il semble censé d'avoir des craintes sur le succès d'un nouveau venu dans le monde du pick-up sur un marché ultra dominé par les marques américaines et japonaises.

Les chiffres de vente - en europe - des nouveaux venus, semblent prouver qu'il est difficile de faire sa place sur ce marché de niche ( chez nous) si on y a pas de légitimité.

Quand a la non importation de l'Amarok aux USA, son style anodin et son lieu de fabrication expliquent peut etre que le véhicule n'a aucune chance chez les Yankee.

Par

Fiabilité médiocre de VW mais chez les US ou en Asie pas de pitié contrairement à nous

Par

Pour percer sur un segment, il faut avoir un modèle à proposer, alors, Volkswagen commercialisez ce Tanoak aux USA et en Europe svp !

Par

Ils hésitent encore avec le Taigun de 2012 donc bon

Par

En réponse à smartboy

La signature lumineuse arrière rappelle furieusement celle du modèle de salon du pick up Mercedes. Dommage que ce dernier se soit finalement passé de cet élément distinctif qui lui aurait évité d'être d'un affligeante banalité vu de dos.

Volkswagen a donc bien raison de s'emparer de l'idée - non concrétisée en série - de Mercedes Benz.

Le - gros - bébé VW a de plus l'air d'être très stylé, mais les américains étant encore plus conservateurs que les européens, il semble censé d'avoir des craintes sur le succès d'un nouveau venu dans le monde du pick-up sur un marché ultra dominé par les marques américaines et japonaises.

Les chiffres de vente - en europe - des nouveaux venus, semblent prouver qu'il est difficile de faire sa place sur ce marché de niche ( chez nous) si on y a pas de légitimité.

Quand a la non importation de l'Amarok aux USA, son style anodin et son lieu de fabrication expliquent peut etre que le véhicule n'a aucune chance chez les Yankee.

Sauf que cette photo est aussi celle d'un concept et que comme le Mercedes la signature lumineuse est loin mais alors très loin d'être assurée sur un éventuel modèle de série.

Par

Pourquoi pas dieselgate pendant qu' o n y est ..??!!

Par

En réponse à smartboy

La signature lumineuse arrière rappelle furieusement celle du modèle de salon du pick up Mercedes. Dommage que ce dernier se soit finalement passé de cet élément distinctif qui lui aurait évité d'être d'un affligeante banalité vu de dos.

Volkswagen a donc bien raison de s'emparer de l'idée - non concrétisée en série - de Mercedes Benz.

Le - gros - bébé VW a de plus l'air d'être très stylé, mais les américains étant encore plus conservateurs que les européens, il semble censé d'avoir des craintes sur le succès d'un nouveau venu dans le monde du pick-up sur un marché ultra dominé par les marques américaines et japonaises.

Les chiffres de vente - en europe - des nouveaux venus, semblent prouver qu'il est difficile de faire sa place sur ce marché de niche ( chez nous) si on y a pas de légitimité.

Quand a la non importation de l'Amarok aux USA, son style anodin et son lieu de fabrication expliquent peut etre que le véhicule n'a aucune chance chez les Yankee.

Et si l'Amarok n'avait pas été prévu à sa conception en intégrant les réglementations US ?

Et puis VW a pour l'instant une mauvaise image chez les américains avec le DieselGate qui n'est pas du tout résolut là-bas.

Par

En réponse à tgrstance_

Ils hésitent encore avec le Taigun de 2012 donc bon

Non il est prévu pour 2020 sur base de la nouvelle up

Par

En réponse à jroule75

Et si l'Amarok n'avait pas été prévu à sa conception en intégrant les réglementations US ?

Et puis VW a pour l'instant une mauvaise image chez les américains avec le DieselGate qui n'est pas du tout résolut là-bas.

Je pense tout de même que l'image de Volkswagen est reparti à la hausse aux States, voir chiffres de ventes.

Par

En réponse à smartboy

La signature lumineuse arrière rappelle furieusement celle du modèle de salon du pick up Mercedes. Dommage que ce dernier se soit finalement passé de cet élément distinctif qui lui aurait évité d'être d'un affligeante banalité vu de dos.

Volkswagen a donc bien raison de s'emparer de l'idée - non concrétisée en série - de Mercedes Benz.

Le - gros - bébé VW a de plus l'air d'être très stylé, mais les américains étant encore plus conservateurs que les européens, il semble censé d'avoir des craintes sur le succès d'un nouveau venu dans le monde du pick-up sur un marché ultra dominé par les marques américaines et japonaises.

Les chiffres de vente - en europe - des nouveaux venus, semblent prouver qu'il est difficile de faire sa place sur ce marché de niche ( chez nous) si on y a pas de légitimité.

Quand a la non importation de l'Amarok aux USA, son style anodin et son lieu de fabrication expliquent peut etre que le véhicule n'a aucune chance chez les Yankee.

Tu parles de quel lieu en particulier ? Argentine, Algérie ou Allemagne ?

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire