Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

Groupe Volkswagen : 60 milliards d'investissement, nouveau patron pour Audi

Dans Economie / Politique / Personnalités

Groupe Volkswagen : 60 milliards d'investissement, nouveau patron pour Audi

Le groupe Volkswagen annonce une enveloppe totale finalement portée à 60 milliards d'euros sur les cinq prochaines années pour assurer un fort développement de la mobilité électrique. Chez Audi, la direction prend un nouveau visage avec l'arrivée d'un dirigeant en provenance de BMW.

Le groupe Volkswagen parlait au départ de 20 milliards d'euros pour les véhicules électrifiés dans les prochaines années, mais le géant allemand a revu à la hausse son investissement qui est désormais porté à 60 milliards d'euros jusqu'en 2024, dont 33 milliards rien que pour la voiture électrique. Cela concernera évidemment toutes les marques, de Seat à Lamborghini en passant par Porsche et Audi.

Au total, Volkswagen Group vise 75 véhicules 100 % électriques et 60 voitures hybrides. Au final, le groupe va attribuer 40 % de ses ressources aux nouvelles technologies et à la voiture électrique d'ici le milieu de la prochaine décennie, alors que Tesla a annoncé la construction d'une nouvelle "super" usine à Berlin, pour y produire des batteries et des voitures électriques.

Il y a également du mouvement chez Audi. L'ancien patron Rupert Stadler avait été inculpé de fraude, dans le cadre du scandale dieselgate et son remplaçant Bram Schot n'était là que temporairement. La marque aux anneaux a un nouveau boss avec Markus Duesmann, qui était au comité de direction de BMW. Il prendra ses fonctions en avril 2020 pour tenter de faire progresser Audi, qui accuse du retard sur les ventes mondiales par rapport à Mercedes et BMW.

 

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (41)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

c'est combien déjà chez PSA? :fresh:

Par

Ah bon ? Ils sont pas au bord de la faillite, alors ! Pourtant les haters Vag ...cela fait belle lurette qu'ils l'anonnaient...

Par

Tout ça pour faire rouler leurs auto en Allemagne avec de l'électricité ultra carbonée : 486 g de CO2/kWh, SEPT fois plus qu'en France

L'ADAC a calculé que le point d'équilibre gain de CO2 entre une Golf VE et une Golf VT, c'était 219.000 kms en diesel et 127000 en essence sic in https://www.adac.de/verkehr/tanken-kraftstoff-antrieb/alternative-antriebe/klimabilanz/

Moralité ils vont investir tout ce fric, non pas pour diminuer leur empreinte carbone mais pour renforcer leur empreinte industrielle et venir ensuite vendre leurs produits à des pays comme la France dirigés par des écolos qui vont s'empresser de subventionner ces voitures à hauteur de plusieurs milliers d'Euros par unité

Si vraiment l'avenir de la planète leur importait, ils auraient déjà depuis longtemps fermé leurs centrales à lignite

Par

Bla bla bla....

Et combien pour développer les logiciels ?

Par

En réponse à republika

Ah bon ? Ils sont pas au bord de la faillite, alors ! Pourtant les haters Vag ...cela fait belle lurette qu'ils l'anonnaient...

oui oui, ils ne vendent plus une caisse, d'ailleurs elles sont tellement moches (wurst-panzer inside) et pas fiables que ça se comprend...mais surtout ils ne pouvaient pas tenir longtemps face a l'avalanche PSA, des produits autrement plus beaux, ultra-fiables, technologiquement en avance, made in France et moin chers! :fresh:

Par

les rois du marketing vont se prendre un gros bouillon en misant autant sur l'électrification de tout ces modèles, premièrement les gens ne sont pas demandeurs hormis pour les citadines mais moins chères !!!, deuxièmement les bornes ne sont pas assez nombreuses ni assez puissantes pour que ce soit intéressant et le prix de l'électricité sur ces bornes est de plus en plus chère atteignant le prix de 30 euros par plein, troisièmement pas assez d'énergie disponible et en plus 85 % de non renouvelable

Par

les rois du marketing vont se prendre un gros bouillon en misant autant sur l'électrification de tout ces modèles, premièrement les gens ne sont pas demandeurs hormis pour les citadines mais moins chères !!!, deuxièmement les bornes ne sont pas assez nombreuses ni assez puissantes pour que ce soit intéressant et le prix de l'électricité sur ces bornes est de plus en plus chère atteignant le prix de 30 euros par plein, troisièmement pas assez d'énergie disponible et en plus 85 % de non renouvelable

Par

En réponse à bartom

Bla bla bla....

Et combien pour développer les logiciels ?

80% de ce budget ! :fresh:

Par

Ce qu'il y a intéressant dans ces décisions c'est que VAG prend des risques et ose faire des choix qui changeront forcemment l'avenir du marché automobile : soit le groupe voit juste et sa stratégie renforcera sa position, soit il se trompe et deviendra le fca du futur (qui jadis était lui même - avec les seules marques Italiennes - numéro 1 en Europe).

Ce groupe a cependant un avantage : il a l'état allemand derrière lui pour l'aider à réussir alors que les marques Françaises doivent faire face - depuis l'après guerre ! - à l'hostilité des gouvernements qui se succèdent …

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire