Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

Honda : la production confirmée aux Etats-Unis

Dans Economie / Politique / Marché

Honda : la production confirmée aux Etats-Unis

Après l'annonce de l'arrêt de la production anglaise, Honda confirme désormais que la production de la Civic qui était assemblée au Royaume-Uni ira aux Etats-Unis. Elle sera assemblée sur place pour le marché local. La Civic européenne, elle, viendra du Japon.

Honda a confirmé il y a quelques jours la fermeture programmée de son usine de Swindon, au Royaume-Uni, qui assemble la Civic pour le marché européen. Le constructeur ne parle pas de Brexit dans son annonce, mais plutôt d'une stratégie déjà planifiée depuis un certain temps et visant à améliorer les taux d'occupation des autres usines Honda dans le monde. Comprendre, par là, que Honda veut donner un peu plus de travail à ses salariés sur les autres continents. Mais l'incertitude liée à un possible "no deal" du Brexit n'a pas dû favoriser un maintien de l'activité en Angleterre.

Du coup, les productions anglaise (mais aussi turque) vont être délocalisées. La logique veut que cela soit au Japon pour les modèles européens, et c'est bien ce qui est dans les plans de la marque nippone. Surtout, depuis l'été dernier et la validation de l'accord de libre-échange entre Japon et Europe, qui ouvre les portes aux constructeurs nippons et à un allègement des contraintes fiscales sur les exportations.

Pour le reste de la production britannique, ce sera "destination USA". Honda vient de confirmer que la Civic américaine, qui était exportée de Swindon, sera désormais à la charge des employés américains de la marque. Logique, et toujours sans lien avec le Brexit selon Honda qui martèle que cette décision n'a aucun rapport avec l'actualité chaude anglaise.

Est-ce vraiment un gros risque pour Honda, que d'acheminer des Civic du Japon vers l'Europe ? Probablement pas, ou en tout cas très mesuré. L'Europe est en effet loin d'être le marché automobile phare de la marque. A titre d'information, sachez que Honda a écoulé quelque 8500 véhicules l'an dernier en France. Pas grand-chose, en somme, en comparaison de l'activité aux Etats-Unis, que ce soit avec Honda ou Acura, la branche premium.

Honda explique que le choix des USA est dicté par la volonté d'améliorer le taux de remplissage des usines. Au grand dam des Anglais, donc, d'autant plus que la ville de Swindon est... pro-Brexit.

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (25)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Triste nouvelle pour l'emploi anglais mais bonne nouvelle pour la qualité, c'est cool de rouler en made in Japan :bien:

Par

Encore une réussite pour Trump !

Par

En réponse à speedster 72

Encore une réussite pour Trump !

Pour le coup l'Europe l'a dans l'os :bah:

Par

psa veut a

Par

psa veut aller au usa?

bin il doit commencer à monter une usine la bah comme honda...

Par

"La production de la Civic sera assemblée sur place pour le marché local. La Civic européenne, elle, viendra du Japon."

Après les menaces du Président TRUMP on comprend la stratégie de HONDA. Fabriquer des voitures pour les vendre sur place, c'est pratiquement imposé par le Président qui menace de les taxer si elle vienne d'ailleurs , et compléter la gamme avec des importations. C'est déjà ce que font Daimler et BMW.

Qu'attends-t-on pour étendre la mesure à FORD en France? Il manque quelque chose....à quelqu'un....? Ce n'est qu'une question!:tourne:

Par

les taxer si elles viennent d'ailleurs":bah:

Par

En réponse à speedster 72

Encore une réussite pour Trump !

C'est la faute au brexit... si honda délocalise au E-U...

Par

En réponse à speedster 72

Encore une réussite pour Trump !

"Encore" ? Sûrement la première.

Par

Les Anglais sont en train de se prendre une double pralines, non seulement les entreprises se barrent à cause d'un Brexit qui n'est pas encore finalisé, mais leur gouvernement flippe complétement avec une Europe qui ne veut rien lâcher en leur mettant la pression .

D’ailleurs, ont entend de plus en plus la mis en place d'un éventuel second referendum, avec ça, si au final il reste dans l'UE, tous sera quand même à refaire pour eux :fresh:

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire