Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Hubert Auriol, automobiliste un peu, motard beaucoup

Dans Rétro / Autres actu rétro

Hubert Auriol, automobiliste un peu, motard beaucoup

De la moto à l'auto, de pilote à directeur de course, du sport mécanique à l'espace médiatique, Hubert Auriol est parti relativement tôt, à 68 ans.

Il s'est illustré dans ce qui a été la période la plus faste et emblématique du Paris Dakar, le vrai, celui qui ralliait justement le Sénégal, avant que la course ne soit aujourd'hui réorientée vers d'autres contrées. Hubert Auriol est parti à 68 ans, laissant derrière lui, avant tout, un passif de motard. Si vous avez manqué l'information, retrouvez à ce sujet notre sujet sur Caradisiac Moto sur l'aventurier né en éthiopie, lui qui a commencé par le Trial avant de finir dans la grande douleur le Dakar de 1987, à 2 jours de l'arrivée.

Hubert Auriol, c'était la moto beaucoup (Husqvarna, Yamaha, BMW, Cagiva...), et la voiture, un peu. Cinq années après ses deux fractures de cheville sur le Dakar, Auriol revient au volant d'un quatre roues. Et il remporte l'épreuve en 1992 (ce fut alors Paris - Le Cap) avec un indémodable Mitsubishi Pajero. C'est le premier concurrent à remporter le Dakar à la fois en moto et en auto.

Il passa finalement à l'organisation de la course deux ans plus tard. Il reviendra quand même s'essayer à la dureté de ce Raid en 2006 avec un Isuzu D-Max, mais les temps ont bien changé : les GPS ont remplacé les cartes imprimées.

"Si c'est impossible, ça devient intéressant" était sa devise. Il aimait en effet les défis, que ce soit au guidon, au volant, dans les airs avec Henri Pescarolo ou à la télévision comme présentateur de la première année de Koh-Lanta, sur TF1.

SPONSORISE

Dernières vidéos

Toute l'actualité

Commentaires (3)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Un pollueur et tueur d'enfant en puissance qui allait égoïstement pratiquer son aventure de riche au dépend de l'Afrique :colere:....nan je déconne, merci de nous avoir fait rêver monsieur Auriol :jap: , c'était l'évênement du mois de janvier le Dakar dans les années 80 / début 90. :bien:

Par

Je me souviens encore ou il ce tirait la bourre avec Neveux , ou à l'arrivé de l'étape il avait les deux chevilles pétés , je me souviens également les départs du Trocadéro , une autre époque , ou le c'était mieux avant prend tout son sens sur une épreuve comme le Dakar , qui de nos jours est usurpé .

RIP H.Auriol

Par

En réponse à Turbo95

Je me souviens encore ou il ce tirait la bourre avec Neveux , ou à l'arrivé de l'étape il avait les deux chevilles pétés , je me souviens également les départs du Trocadéro , une autre époque , ou le c'était mieux avant prend tout son sens sur une épreuve comme le Dakar , qui de nos jours est usurpé .

RIP H.Auriol

Bonjour,

une personne souriante, accessible, simple.........un battant jusqu'au bout!

souvenir des 60 ans d'un ami que nous avions en commun...

pensées pour ses filles, sa famille, ses ami.e.s......un grand Monsieur!

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire