Publi info
 

Mondial de l'auto 2018

Hybride/hybride rechargeable, où en sont les Français Peugeot, Renault, Citroën et DS ? - Mondial de l'auto 2018

Dans Ecologie / Electrique / Hybride

À Paris, PSA montre au travers des stands de ses 3 marques quelle sera son offensive sur le front de l’hybride rechargeable tandis que chez Renault, c’est la technologie e-tech qui est évoquée. L’occasion de regarder plus en détail quel est le système développé par le groupe et de faire un point sur l’avancée des constructeurs français dans ce domaine.

Hybride/hybride rechargeable, où en sont les Français Peugeot, Renault, Citroën et DS ? - Mondial de l'auto 2018

PSA dans les starting-blocks

Le groupe PSA affiche de claires ambitions avec sa prochaine génération d’hybride rechargeable : dès l’année prochaine, ses 3 marques françaises seront d’attaque avec des déclinaisons de leurs modèles existants. Opel devrait également être de la partie à terme avec le Grandland X.

Peugeot Hybrid

Sur les quelque 2 000 mètres carrés du stand Peugeot au hall 1, la star qui aimante les regards est clairement le concept e-Legend, bien en valeur sous la garde du lion géant qui fait face au stand Renault avec peu de bienveillance… Mais tout à côté du podium entouré d’une foule compacte, Peugeot présente sa future gamme hybride rechargeable Hybrid, attendue pour l’année prochaine. Ainsi les 3008, 508 et 508 SW (cette dernière carrosserie en première mondiale ici à Paris) recevront une toute nouvelle génération de groupe motopropulseur hybride rechargeable partagé avec leurs cousines de Citroën et DS (voir ci-après).

Hybride/hybride rechargeable, où en sont les Français Peugeot, Renault, Citroën et DS ? - Mondial de l'auto 2018

Rien à voir avec le premier essai du constructeur il y a quelques années avec la 508 RXH (première du nom) qui était un hybride diesel peu convaincant à l’usage. Ici, il s’agit du bloc essence PureTech 1.6 porté à 180 ou 200 ch selon les versions, équipé d’un alterno-démarreur et secondé d’une nouvelle boîte de vitesses automatique électrifiée à 8 rapports, nommée e-EAT8. Classique, une forte décélération sans avoir recours à la pédale de frein est facilement sélectionnable via un mode nommé Brake qui assure une recharge par récupération d’énergie. Jusqu’à 5 modes de conduite sont proposés au choix, du silencieux mode Zéro Emissions au turbulent mode Sport qui mobilise toute la puissance disponible, en passant par les modes Hybrid, 4WD ou Confort.

 

Peugeot 508/508 SW Hybrid

Hybride/hybride rechargeable, où en sont les Français Peugeot, Renault, Citroën et DS ? - Mondial de l'auto 2018
Hybride/hybride rechargeable, où en sont les Français Peugeot, Renault, Citroën et DS ? - Mondial de l'auto 2018

 Deux configurations sont au programme de cette génération 2019 : aux 508 le groupe motopropulseur le moins puissant nommé Hybrid, fort de 225 ch ou 165 kW de puissance maximum combinée grâce à un moteur essence PureTech de 180 ch et un moteur électrique de 110 ch. Les plus observateurs remarqueront que la puissance combinée n’est pas la somme des deux…  Résultat, voici une voiture qui offre un excellent niveau d’émissions de CO2 avec 49 grammes/kilomètre selon la nouvelle norme WLTP, à bonne distance de tout durcissement des seuils de malus, aussi drastiques soient-ils. La batterie lithium-ion offre une capacité de 11,8 kWh, ce qui assure à l’auto une autonomie en mode 100 % électrique de 40 kilomètres (norme WLTP), une batterie suffisamment compacte pour se loger sous les sièges arrière et ne pas empiéter sur le volume de coffre. 3 niveaux de finition sont au programme : Allure, GT Line et GT.

 

Peugeot 3008 GT Hybrid4 et 3008 Hybrid

 

Hybride/hybride rechargeable, où en sont les Français Peugeot, Renault, Citroën et DS ? - Mondial de l'auto 2018

Le 4 de Hybrid4 indique qu’il s’agit d’un système à 4 roues motrices, grâce à l’ajout d’un second moteur électrique de même puissance (110 ch) à la chaîne cinématique utilisée pour la 508, qui entraîne les roues arrière. Résultat, on atteint ici une puissance cumulée de 300 ch permettant d’offrir des accélérations de 0 à 100 km/h décoiffantes, avec 6,5 s seulement et une excellente motricité tout temps. La batterie de 13,2 kWh permet une autonomie 100 % électrique de 50 kilomètres (en mode WLTP). Question grammage de CO, elle se situe au niveau de la 508 citée un peu avant. L’intégration d’un nouveau train arrière multibras a permis d’intégrer tout cela sans en faire pâtir le volume de coffre. Bien vu.

La 3008 GT Hybrid 4 recevra un revêtement Alcantara gris exclusif et de nouvelles aides à la conduite semi-autonome apparues sur la gamme 508, comme le régulateur de vitesse adaptatif et le maintien actif dans la voie. Elle sera rejointe quelques mois plus tard dans la gamme par une version Hybrid simple, équipée du même ensemble mécanique que la 508, avec 225 ch en traction seule.

Lancement à l’automne 2019, prix NC.

Hybride/hybride rechargeable, où en sont les Français Peugeot, Renault, Citroën et DS ? - Mondial de l'auto 2018
Hybride/hybride rechargeable, où en sont les Français Peugeot, Renault, Citroën et DS ? - Mondial de l'auto 2018

 

Hybride/hybride rechargeable, où en sont les Français Peugeot, Renault, Citroën et DS ? - Mondial de l'auto 2018
Hybride/hybride rechargeable, où en sont les Français Peugeot, Renault, Citroën et DS ? - Mondial de l'auto 2018
Hybride/hybride rechargeable, où en sont les Français Peugeot, Renault, Citroën et DS ? - Mondial de l'auto 2018

 

 

Hybrid : une instrumentation adaptée

Hybride/hybride rechargeable, où en sont les Français Peugeot, Renault, Citroën et DS ? - Mondial de l'auto 2018

Un tableau de bord électronique i-Cockpit spécifique et personnalisable est de la partie, avec  l’intégration de l’affichage des modes de conduite, du niveau de charge électrique et de la distance disponible en mode électrique. En lieu et place du compte-tours, un « powermètre » est divisé en 3 zones : Eco, Power et Charge, pour indiquer une conduite économe, plus sportive ou des phases de récupération d’énergie. L’écran tactile de la planche de bord reçoit un onglet dédié au fonctionnement hybride, avec l’affichage des flux d’énergies, les statistiques de consommation électrique et essence, une navigation spécifique incluant les bornes de recharge et le rayon d’action possible avec le niveau d’énergie et carburant actuel. Une réserve d’autonomie en mode zéro émissions peut être gardée grâce à un mode e-Save.

En commun pour les 3 carrosseries proposées, l’application mobile MyPeugeot permet désormais d’activer une recharge à distance, de connaître l’avancée et l’état de charge de la voiture, d’anticiper le chauffage lorsqu’elle est encore branchée ou encore d’évaluer ses données de consommation de carburant ou d’électricité. La recharge complète peut prendre entre 1h45 et 7 heures selon la puissance de charge employée.

 

 

Citroën : l'hybride rechargeable de série, présenté façon concept-car

 Sur le chatoyant et chaleureux stand Citroën, on annonce que 80 % de la gamme aura la possibilité d’offrir des versions électrifiées, une proportion qui passera à 100 % pour 2025. Pour illustrer ces projets de manière concrète, le constructeur a décidé de déguiser sa C5 Aircross - qui arrive dans les semaines à venir sur le marché avec des motorisations conventionnelles - en concept personnifiant la version hybride rechargeable prévue pour le début 2020. 

 

Citroën C5 Aircross SUV Hybrid concept

Hybride/hybride rechargeable, où en sont les Français Peugeot, Renault, Citroën et DS ? - Mondial de l'auto 2018

Derrière sa présentation bicolore très technologique, ce C5 Aircross cache  le groupe motopropulseur adopté dans le sillage de ses cousins techniques de chez Peugeot, décrit en détails ci-dessus. Ici, c’est la configuration basse qui a été reprise, avec 2 roues motrices et 225 ch, insistant sur l’harmonie entre une conduite toute électrique (50 km maxi) et la typologie de confort de suspensions voulue par Citroën. Ici aussi, tout le volume et la modularité de l’habitacle sont préservés. La batterie de 13,2 kWh se recharge en 2 h d’une wall box de 32 A et 8 h d’une prise standard. Comme ses cousines, elle reste sous les 50 g de CO/km, ce qui correspond à une consommation (très) théorique de moins de 2 l/100 km.

Lancement en 2020, prix NC.

Hybride/hybride rechargeable, où en sont les Français Peugeot, Renault, Citroën et DS ? - Mondial de l'auto 2018
Hybride/hybride rechargeable, où en sont les Français Peugeot, Renault, Citroën et DS ? - Mondial de l'auto 2018

 

 DS : l'hybridation pour le haut de gamme

Alors que la star du stand DS, la DS 3 Crossback, propose une version 100 % électrique, c’est au seul haut de gamme DS 7 Crossback que revient l’intégration du système hybride rechargeable de PSA. Et en tant que marque premium du groupe, elle reçoit directement la version la plus puissante du nouveau groupe hybride maison, bénéficiant ainsi d’une transmission intégrale.

DS 7 Crossback e-Tense 4x4

Hybride/hybride rechargeable, où en sont les Français Peugeot, Renault, Citroën et DS ? - Mondial de l'auto 2018

Alors que Citroën a adopté la version à la puissance la moins forte et 2 roues motrices pour son SUV devenu hybride rechargeable, chez DS, haut de gamme oblige, on a choisi la configuration haute de la Peugeot 3008, avec 300 ch de puissance cumulée, 2 moteurs électriques et 4 roues motrices. Le couple total de 450 Nm en mode hybride permet des relances rapides et en mode électrique pur, elle peut parcourir 50 km (WLTP) en restant sous une vitesse limitée alors à 135 km/h, tout comme ses cousines. La recharge se fait en 2 heures avec la meilleure configuration de prise et côté accélérations, DS annonce ici 6,5 s de 0 à 100 km/h. Des performances de sportives qui devraient être exécutées dans une douceur de velours.

Lancement à l’automne 2019, prix NC.


Hybride/hybride rechargeable, où en sont les Français Peugeot, Renault, Citroën et DS ? - Mondial de l'auto 2018
Hybride/hybride rechargeable, où en sont les Français Peugeot, Renault, Citroën et DS ? - Mondial de l'auto 2018

 

 E-Tech : Renault déroule ses plans

Du côté de chez Renault, si le scénario de mise en place de ses futurs modèles hybrides et hybrides rechargeables est bien clair, il ne se laisse pas voir de manière concrète sur l’immense stand du hall 1. Il va falloir jouer ici de son imagination. En effet, les modèles annoncés par la firme de Boulogne sont encore très virtuels et ne sont pas matérialisés sur le stand de la marque. Seules informations, la future Clio V aura droit à sa version hybride (non rechargeable) pour 2020, tandis que les Captur et Mégane seront-elles proposées en hybride rechargeable avec la technologie e-Tech, 100 % Renault. On table sur une batterie de 9,8 kWh permettant une autonomie probable d’une cinquantaine de kilomètres en électrique pur. Le concept Eolab en avait déjà posé quelques jalons en 2014. Patience, pour plus de détails techniques, il faudra attendre de futures annonces de Renault qui reste pour le moment très discret sur les solutions technologiques retenues.

Lancement 2020, prix NC.

Hybride/hybride rechargeable, où en sont les Français Peugeot, Renault, Citroën et DS ? - Mondial de l'auto 2018

 

Portfolio (2 photos)

Mots clés :

Commentaires (40)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Incroyable, fabuleux !

Écrire que les taux seront inférieur à 50gr - 2l/100 avec la nouvelle norme !

Mais que fait Toyota avec ces taux et consommation bien supérieurs

PSA et Renault ont trouvé une formule magique ou Cara a pris pour comptant les paroles d'un publicitaire après l'apéro ?

Par

On reste encore beaucoup dans l'hypothétique du côté des françaises...

En attendant c'est les constructeurs asiatiques qui mènent la danse.

Par

Quand Vvé niqué par le wltp est en train d' arrêter ses grosses gte, on se marre ..!!

Par

Les français ont une large gamme d'hybrides/électrique, dans le futur.

La concurrence est totalement enterrée avec le concept-car et sa conduite totalement autonome, dans l'imagination des ingénieurs.

Quand tout les autres constructeurs auront des hybrides/électriques/conduite semi-autonome dans leur gamme les français débarquerons comme des fleurs en clamant avoir été les pionniers.

Bande de baltringues.

Par

2019 pour cette technologie toujours en avance !

Par

En l'absence d'hybrides classiques, (seules à pouvoir en l'état des choses actuelles être adaptée aux plus grands nombres au niveau tarif) on occupe l'espace médiatique chez les constructeurs français avec des concepts hybrides rechargeables aux puissances et aux tarifs complètements inadaptés à n'importe quel automobiliste lambda. Quelle mascarade : visiblement les Toyota et autres Kia Hyundai peuvent dormir encore longtemps tranquille...

Par

En réponse à JJ_49

Incroyable, fabuleux !

Écrire que les taux seront inférieur à 50gr - 2l/100 avec la nouvelle norme !

Mais que fait Toyota avec ces taux et consommation bien supérieurs

PSA et Renault ont trouvé une formule magique ou Cara a pris pour comptant les paroles d'un publicitaire après l'apéro ?

Ce sont des hybrides rechargeables.

Si tu veux comparer à Toy, 50g c'est la Prius plug-in sortie en 2012 (oui, il y a 6 ans !)

La dernière Prius plug-in sortie il y a un an est à 22g...

Par

En réponse à moulache

Quand Vvé niqué par le wltp est en train d' arrêter ses grosses gte, on se marre ..!!

La formule pour passer à 49 grammes est de mettre une plus grosse batterie, mais il faut trouver de la place.

C'est la raison de l'arrêt des GTE car il sont de conception d'avant la nouvelle norme.

En soit, rien de révolutionnaire chez les marques françaises, nous en sommes qu'à l'effet d'annonce.

Par

En réponse à vforvictor

Ce sont des hybrides rechargeables.

Si tu veux comparer à Toy, 50g c'est la Prius plug-in sortie en 2012 (oui, il y a 6 ans !)

La dernière Prius plug-in sortie il y a un an est à 22g...

avec l'ancienne norme bidonnée, on pouvait encore écrire qu'une voiture Allemande de 380cv consommait 4l/100

Idem pour toutes les hybrides rechargeables...

Mais je doute FORTEMENT qu'avec les nouvelles normes, ce 2l/100 soit possible !

Par

En réponse à Bruno3

La formule pour passer à 49 grammes est de mettre une plus grosse batterie, mais il faut trouver de la place.

C'est la raison de l'arrêt des GTE car il sont de conception d'avant la nouvelle norme.

En soit, rien de révolutionnaire chez les marques françaises, nous en sommes qu'à l'effet d'annonce.

Et ils mettront le 1.5 tsi à la place du 1.4

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire