Publi info
 

Hyundai recrute (encore) chez BMW

Dans Economie / Politique / Personnalités

Hyundai recrute (encore) chez BMW

Les Coréens ont de grandes ambitions pour l'Europe puisque Hyundai espère devenir la première marque asiatique en termes de parts de marché sur le Vieux Continent d'ici quatre ans. Pour cela, Hyundai a recruté du beau monde, comme Albert Biermann, ancien patron de BMW M. La marque vient une nouvelle fois d'attirer un haut placé de BMW.

Pour réussir sur un marché, quoi de mieux que de recruter des dirigeants de constructeurs issus de ce marché. C'est en tout cas la stratégie adoptée par les marques coréennes qui embauchent à tour de bras chez les Allemands. Le recrutement le plus notoire avait été Albert Biermann, l'ancien chef de BMW Motorsport, qui a rejoint les rangs de Hyundai pour chapeauter le développement des modèles performance.

Aujourd'hui, nous apprenons que Hyundai a une nouvelle fois pioché dans les rangs de BMW avec l'embauche d'Andreas-Christoph Hofmann, qui occupait jusqu'ici le poste de vice-président du développement des ventes pour BMW et Mini. L'Allemand de 54 ans aura une tâche lourde de responsabilités et très importante : la direction du marketing, de la publicité et du digital pour Hyundai.

Un poste extrêmement important pour Hyundai qui souhaite devenir le premier constructeur asiatique en termes de parts de marché en Europe. Il faudra, pour cela, doubler Toyota et Nissan, deux marques qui affichent régulièrement des croissances assez fortes.

L'offensive Hyundai, composée de 30 nouveautés d'ici 2021, débute dans quelques semaines avec le lancement du crossover Kona.

 

Mots clés :

Commentaires (42)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Effectivement leurs lignes a vraiment changé depuis ces dernières années, les voitures ont plus de gueules et sont fiables :bien:

Par

Doubler toyota et nissan.

Qui eux ont des usines en Europe. Bonne chance.

Par

Je souhaite bonne chance à ce monsieur, dans l'espoir de voir apparaitre en concession des modèles dont les prestations ne laissent pas indifférent, en matière de beauté, de confort, de performance, cela va dans l'intérêt aussi bien du client que de la marque elle-même .

Par

En réponse à GrosMytho

Commentaire supprimé.

Que de finesse.

Par

En réponse à mazdaspeed73000

Doubler toyota et nissan.

Qui eux ont des usines en Europe. Bonne chance.

Hyundai/Kia a aussi des usines en Europe (Rep Tcheque & Slovaquie), des bureaux de dev en Allemagne...

Par

C'est pas les mecs qui se foutaient de la gueule des allemands hier encore ? :redface:

Par

En réponse à GrosMytho

Commentaire supprimé.

L'imbécilité dans toute ça splendeur !:eek:

Si demain un concurrent de ton entreprise te propose le double ou triple de ton salaire, tu partiras en courant sans même faire ton pré-avis, rigolo va :violon:

Par

si on se fie à la stratégie type Samsung , ils vont réussir et pas qu'un peu ...

Par

En réponse à Corvintetö

L'imbécilité dans toute ça splendeur !:eek:

Si demain un concurrent de ton entreprise te propose le double ou triple de ton salaire, tu partiras en courant sans même faire ton pré-avis, rigolo va :violon:

vous ne voyez pas plus loin que le bout de votre nez, c'est vous l'imbecile,quand ce genre d'entreprise étrangere qui débauche à tout va verra sa position renforcée avec ces traitres, -des gens qui ne voient que l'appât du gain immediat-,qaund il auront rincé leur concurrent à votre avis que vont-ils faire de ces mercenaires, que deviennent les collabos quand l'ennemi prend les clés? à vos livres d'histoire...

Par

En réponse à GrosMytho

vous ne voyez pas plus loin que le bout de votre nez, c'est vous l'imbecile,quand ce genre d'entreprise étrangere qui débauche à tout va verra sa position renforcée avec ces traitres, -des gens qui ne voient que l'appât du gain immediat-,qaund il auront rincé leur concurrent à votre avis que vont-ils faire de ces mercenaires, que deviennent les collabos quand l'ennemi prend les clés? à vos livres d'histoire...

Vous devriez déjà vous même revoir la définition de "collabo" et de vous renseigner réellement sur qui sont les collabo et ce qu'il on fait avant d'utiliser ce terme à tous va et n'importe comment.

Donc aujourd'hui, selon vous, une personne qui est débauchée par un autre employeur et qui accepte ça demande est un collabo. J'imagine alors que 99% des personnes sont des collabo et que vous en faite parti.

J'imagine aussi que vous ne connaissez pas la pyramide de Maslow (ou pyramide des besoins) qui explique que toute personne recherche l'accomplissement de soi qui dans le monde d'aujourd'hui passe inévitablement par l'évolution professionnel.:buzz:

:non:

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire