Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

Infiniti Project Black S : phase 2 - En avant-première du Mondial de Paris

Dans Futurs modèles / Concept-cars

Infiniti avait présenté à l'occasion du salon de Genève 2017 le Projet Black S, un pur show car sur base de Q60 coupé. Un an et demi plus tard, le projet a mûri et voici la version plus aboutie et roulante. Découverte en avant-première du Mondial.

Infiniti Project Black S : phase 2 - En avant-première du Mondial de Paris

Stylistiquement pas beaucoup de changements par rapport à la première version que nous avions vue en 2017, cette Q60 reste toujours aussi impressionnante en raison tout d’abord de sa teinte gris anthracite mat, façon avion furtif.

Infiniti Project Black S : phase 2 - En avant-première du Mondial de Paris
Infiniti Project Black S : phase 2 - En avant-première du Mondial de Paris
Infiniti Project Black S : phase 2 - En avant-première du Mondial de Paris

Bouclier largement ouvert, gros aileron, jantes de grand diamètre, une recette classique mais qui fait toujours son effet.

Elle dispose également de tous les appendices aérodynamiques traditionnels sur les sportives avec un bouclier avant largement ajouré, des ouvertures sur le capot, une large calandre, un imposant aileron en fibre de carbone développé par les ingénieurs de Renault F1, mais aussi d’imposantes jantes en 21 pouces qui accueillent des pneus Pirelli Pzero.

Un V6 bi-turbo de 400 ch + un système KERS soit une puissance totale de 563 ch.
Un V6 bi-turbo de 400 ch + un système KERS soit une puissance totale de 563 ch.

Au-delà du look, plutôt classique pour ce type de véhicules, c’est surtout sous le capot que l’on trouve la chose la plus intéressante à savoir un moteur hybride hautes performances conçu en partenariat avec l’équipe Renault F1. Comme base, le constructeur a choisi son V6 3.0 bi turbo couplé pour l’occasion à un système de récupération d’énergie au freinage mais également de la chaleur produite par l'échappement, une technologie utilisée habituellement en F1. Résultat, une augmentation de la puissance mais également du couple. Concrètement, trois blocs servant à la fois de générateur et de moteur sont présents : deux servent à récupérer l'énergie produite par la chaleur des gaz d'échappement, et le troisième pour le freinage. Les turbocompresseurs sont, eux, entraînés électriquement. Ainsi doté de ce groupe motopropulseur à double hybridation, le Projet Black S développe une puissance de 563 ch, quand le moteur V6 bi-turbo d’origine affiche 400 ch. Les performances sont de tout premier ordre avec un 0 à 100 km/h abattu en moins de 4 secondes.

Pour obtenir de tels chronos, un travail important a été effectué au niveau de la chasse au poids. Infiniti a donc enlevé la banquette arrière, introduit massivement du carbone (capot, baie moteur et toit), mais également installé une direction et un freinage by-wire, c’est-à-dire sans aucune connexion physique. Résultat : un poids total en augmentation de seulement 23 kg par rapport à une Q60 coupé traditionnelle, et ce malgré le système KERS très lourd.

Infiniti Project Black S : phase 2 - En avant-première du Mondial de Paris
Infiniti Project Black S : phase 2 - En avant-première du Mondial de Paris

 Ambiance sport à l'intérieur avec du carbone, des sièges baquets. La banquette arrière a disparu.

Si ce Projet Black S venait à être commercialisé, ce qui n’est pas une certitude aujourd’hui, il deviendrait la nouvelle référence de la marque en termes de sportivité. Un beau moyen aussi pour Infiniti d’affirmer sa volonté d’électrifier l’ensemble de sa gamme à partir de 2021.

Infiniti Project Black S : phase 2 - En avant-première du Mondial de Paris

Si vous avez craqué pour ce Projet Black S, ne cherchez toutefois pas un stand Infiniti lors du Mondial de Paris qui ouvre ses portes dans quelques jours, le constructeur japonais n’en a officiellement pas. Néanmoins, vous pourrez admirer ce Projet Black S dans l’espace Limited dédié aux modèles sportifs dans le hall 1.

J'aime

Une sportive se doit d'être démonstrative. Le cahier des charges est rempli dans ce domaine avec le Projet Black S.
Une sportive se doit d'être démonstrative. Le cahier des charges est rempli dans ce domaine avec le Projet Black S.

Je n'aime pas

L'aileron arrière est finalement la seule faute de goût. Too much.
L'aileron arrière est finalement la seule faute de goût. Too much.

 L'instant Caradisiac : toujours un problème de couleur

Infiniti Project Black S : phase 2 - En avant-première du Mondial de Paris

Cela devient une habitude. Chez Infiniti, on présente une voiture sombre dans un décor à dominante noire. Résultat, difficile de mettre en avant les lignes du modèle en question. On avait déjà relevé ce problème il y a un et demi. Rebelote aujourd'hui. Dommage.

 

Infiniti Project Black S : phase 2 - En avant-première du Mondial de Paris

Portfolio (11 photos)

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (21)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

On récupère quoi thermiquement sur un V6 biturbo de moins de 600 CH ? C'est beau de mettre quelques lignes dans un compte rendu concept, ça s'arrête là ?

Par

Infiniti la marque qui nous sort du réchauffer, toute la vieillissante gamme qui peine a se vendre attendra ...

Par

Trop zoli :love:

Sa fait un peu léger niveau caractéristique moteur nan?

Par

En réponse à mwouais

On récupère quoi thermiquement sur un V6 biturbo de moins de 600 CH ? C'est beau de mettre quelques lignes dans un compte rendu concept, ça s'arrête là ?

Qu'est ce que tu racontes?

Par

Quel plaisir de voir qu’en 2018 une marque « abordable » sort encore une si jolie voiture, ça change tellement de la médiocrité quasi’ généralisée de la production automobile actuelle.

Par Profil supprimé

En réponse à Maître_Yoda

Quel plaisir de voir qu’en 2018 une marque « abordable » sort encore une si jolie voiture, ça change tellement de la médiocrité quasi’ généralisée de la production automobile actuelle.

Sera poutré sans aucun problème par la merveille venue de la mer noire j'ai nommée la Dacia Sandero RS :love:

Par Profil supprimé

En réponse à axoxyxous

Infiniti la marque qui nous sort du réchauffer, toute la vieillissante gamme qui peine a se vendre attendra ...

faut bien augmenter le chiffre de 6 ventes en France pour le mois de septembre :lol:

là ça décharge la purée à tout va, mais il n'y aura personne pour acheter :biggrin:

Par Profil supprimé

On pensait la jacky's touch passé de mode mais faut croire que non :bah:

ils devraient prendre des cours chez Liberty Walk ceux qui se sont occupés du design de cette voiture :wink: la on a l'impression que cela sort de chez Mansory :mad:

Par

Quel dommage que ce constructeur au si grand potentiel, innovant, original et à l'identité propre, ne soit pas assez développé chez nous. Infiniti mérite bien mieux !

J'aurais une concession pas loin de chez moi et un peu plus de moyens, je foncerai commander une Q30S. Les modèles d'entrée de gamme peuvent se faire entretenir chez Nissan.

Un concept époustouflant mais qui n'aurait cependant pas son sens pour le commun des mortels, sur route ouverte. Les sportives inutiles, c'est le rayon de Ferrari, Lambo ou encore Bugatti...

Pas d'accord pour l'aileron. Nous sommes d'une époque où les codes stylistiques des voitures dynamiques s'orientent vers la discrétion, elles se fondent ainsi dans la masse des déplaçoirs ordinaires, à l'opposée totale de la philosophie de l'automobile GT / sportive.

Là, ça a de la gueule !

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire