Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

L'auto des voisins - En Alsace, Jean-Michel, brasseur, roule tous les jours en Renault Clio de 2005 : "une sortie de grange, comme neuve"

Dans Rétro / Autres actu rétro

Dans le garage de sa maison alsacienne, Jean-Michel accumule les trésors. Il collectionne les anciennes et veille sur sa Jaguar XK 120, sa Mercedes 230 SL Pagode, ses Porsche 356, 911 et 912. Mais l'homme n'est pas seulement un amateur averti de belles voitures, il est aussi brasseur. Et pour se rendre au travail chaque jour, il a déniché une Renault Clio 2 de 2005 qui sort tout juste d'une grange dans un état exceptionnel.

L'auto des voisins - En Alsace, Jean-Michel, brasseur, roule tous les jours en Renault Clio de 2005 : "une sortie de grange, comme neuve"

Pas question de préciser où se trouvent cette maison et les trésors qu'elle recèle, car il est inutile d'aiguiser l'appétit des malandrins. Dans ce coin d'Alsace, derrière les murs de pierre d'un ancien relais du XVIe siècle, dorment trois Porsche anciennes, une Jaguar XK 120 de 1953 et d'autres autos de collection qui, toutes, sont en parfait état et s'échappent régulièrement sur les routes alentour. "Mais pas tous les jours" , précise leur heureux propriétaire. Car si Jean-Michel Weiss est collectionneur, il est aussi brasseur pour une grande marque que nous ne citerons pas, même pour la consommer modérément. Et pour effectuer la vingtaine de kilomètres qui le sépare de ses mélanges d'orge et de houblon, il délaisse ses belles anciennes "qui consomment, pour certaines d'entre elles, 28 l/100 km". Alors, comme tout amateur d'anciennes, il dispose de ce que l'on nomme dans le jargon un "daily", une voiture du quotidien.

L'auto des voisins - En Alsace, Jean-Michel, brasseur, roule tous les jours en Renault Clio de 2005 : "une sortie de grange, comme neuve"

L'auto des voisins - En Alsace, Jean-Michel, brasseur, roule tous les jours en Renault Clio de 2005 : "une sortie de grange, comme neuve"

 

Mais cette auto de tous les jours, en bon collectionneur qu'il est, Jean-Michel ne pouvait pas l'acquérir d'une manière traditionnelle. Et pas question de rouler dans une auto trop récente. "Je préfère dépenser de l'argent dans mes anciennes que dans des nouvelles." Alors, lorsqu'il y a quelques semaines, un ami agent immobilier lui a fait part de sa découverte, il ne s'est pas fait prier. Dans un village non loin de chez lui, une maison était à vendre et dans la grange de celle-ci, une auto pleine de poussière attendait qu'une bonne âme lui fasse la charité de la remettre en marche.

Brasseur et collectionneur, Jean-Michel n'est pas vraiment amateur des voitures récentes.
Brasseur et collectionneur, Jean-Michel n'est pas vraiment amateur des voitures récentes.

La personne âgée qui était propriétaire de cette Renault Clio de 2005 ne l'avait pas fait tourner depuis des années. "Elle était effectivement très sale, et la batterie était totalement vide." Mais une charge et un coup de clé plus tard, elle redémarre au quart de tour. Jean-Michel n'est pas au bout de ses surprises car, malgré ses 15 ans, la petite auto et son 1.2L 16V de 75 ch n'affichaient que 32 000 km. En l'examinant de plus près, il s'aperçoit qu'elle est mécaniquement impeccable. "Tout comme la sellerie, l'intérieur et la carrosserie : tout est nickel, même ses enjoliveurs en plastique ont l'air neufs". Sans hésiter, il la rachète. Combien ? "Disons le prix d'un pneu d'une de mes voitures de collection". Depuis, il l'utilise tous les jours pour rejoindre sa brasserie, et effectuer sa quarantaine de kilomètres quotidiens.

La Clio ? La voiture la mieux équipée de tout son garage

Habitué à plonger son nez sous les capots, Jean-Michel se félicite chaque jour de la simplicité de sa Clio. "Le moteur est basique et costaud. Surtout, il y a très peu d'électronique, donc très peu de risques de panne". Coté consommation, même si elle n'atteint pas la sobriété des citadines modernes, sa Clio ne dépasse pas les 7 l/100 km. En plus, elle dispose d'un équipement encore rare pour l'époque à ce niveau de gamme : la climatisation, et les vitres électriques. "C'est d'ailleurs la voiture la mieux équipée de toutes celles que je possède". Et il en a 13.

Une Jaguar MK2 de la fin des années 50 attend son heure pour se dégourdir les pneus.
Une Jaguar MK2 de la fin des années 50 attend son heure pour se dégourdir les pneus.

Mais sa passion de la collection ne se limite pas aux voitures. Dans son garage trônent également une dizaine de scooters et des bateaux à moteurs en bois, "des runabouts", précise le puriste. Ces scooters, on en retrouve jusque dans la maison, ou ils côtoient 8 jukebox anciens et des voitures à pédales. "Ce sont toujours des objets qui prennent de la valeur au fil du temps, contrairement aux voitures récentes." 

Un goût pour les produits du passé qui l'empêcheront toujours d'acheter une voiture neuve. "Pas question de dépenser 30 000 euros pour en perdre 10 000 en moins de deux ans". Mais Jean-Michel a un autre grief envers les voitures modernes. "À partir du moment où je suis obligé de regarder le logo sur le volant d'une voiture pour reconnaître sa marque, elle ne m'intéresse pas". Manière de signifier qu'elles se ressemblent toutes. Quant à sa Clio, si elles étaient des millions à circuler il y a quinze ans, il n'en reste plus guère aujourd'hui. Surtout dans cet état exceptionnel.

L'auto des voisins - En Alsace, Jean-Michel, brasseur, roule tous les jours en Renault Clio de 2005 : "une sortie de grange, comme neuve"

 

 

Photos (6)

En savoir plus sur : Citadine

SPONSORISE

Actualité Citadine

Avis Citadine

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire