Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

L'hybride aussi chez Alpine

Dans Ecologie / Electrique / Voitures hybrides

L'hybride aussi chez Alpine

Il n'y a pas que Dacia qui devra adopter l'hybridation au sein du groupe Renault. Alpine, aussi, devra passer par une forme d'électrification pour répondre aux futures normes environnementales, comme l'a confirmé le directeur commercial et Régions du Groupe Renault.

Il paraît inéluctable de passer à l'hybridation, partielle ou rechargeable, pour la totalité de l'industrie automobile européenne à mesure que l'on se rapproche de l'échéance, de la date fatidique du 1er janvier 2021, moment clé à partir duquel sera mise en place la limite de 95 g/km de CO2 pour l'ensemble des constructeurs sur le Vieux Continent.

Les petits constructeurs qui font peu de volumes auront toutefois droit à des valeurs aménagées, en fonction des ventes réalisées tous les ans. Alpine se situe dans la tranche entre 1000 et 10 000 véhicules écoulés, ce qui lui permettra de proposer un plan spécifique à l'Europe. La marque devra toutefois faire des efforts, quoi qu'il arrive.

Et c'est Olivier Murguet, le directeur commercial et régions de Groupe Renault, qui l'a confirmé à nos confrères d'Autoexpress : "nous devons intensifier nos efforts dans l'électrification, et Alpine ne pourra pas y échapper".

Une hybridation légère pour l'A110 paraît tout à fait plausible, notamment à l'occasion d'un restylage qui pourrait intervenir d'ici 2021.

 

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (61)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

oh mince, Chirac n'assistera pas à ça .... :biggrin::biggrin::biggrin::biggrin:

Par

On se rappellera de cette décennie comme l'époque où tous les constructeurs auront créé des hybrides avec 30 km d'autonomie pour éviter les malus écologique.

Ensuite, on se rendra compte, qu'en faite, le bilan carbone (en rejet) est quasi le même car personne ne rechargera où presque son hybride (pour les modèles rechargeables) et que si on rajoute le bilan carbone et plus globalement le bilan pollution au sens large : une hybride est bien plus polluante à fabriquer.

Le seul point positif à l'hybridation, c'est effectivement pour la pollution des villes (qui a un impact sur la santé la où le CO² en a absolument aucun) le passage en full électrique le temps de traverser une ville est un vrai plus.

Par

Un hybridation aussi légère que celle de la Lamborghini sian est envisageable, car le poids très faible est une caractéristique intrinsèque à la marque

Par

Le temps de fiabiliser et gérer le retour d'investissement des solutions d'hybridation légère des Clio, Captur, etc... et cela fera une bonne base pour l'Alpine

Par

Norme débilitante qui consiste à alourdir une auto pour faire croire qu'elle consomme moins et donc rejette moins de CO².

Vision à court terme car ces voitures en plus d'être plus onéreuse, plus complexe et donc plus sujettes à problèmes vont une fois leur faible capacité en 100% électrique devoir trainer un poids non négligeable qui va les faire consommer plus et donc rejeter plus de CO².

Mais comme sur les rouleaux du cycle WLTP (très très loin d'être proche de la réalité) ça passe bien alors l’honneur sera sauf....

Par

Chouette alors elles brûleront encore plus vite grâce à l'hybridation...impatient de voir ça

Par

Quand tout le monde aura une hybride rechargeable ou une électrique, aux heures où les gens vont rentrer de leur travail et recharger leur véhicule tous en coeur, on va être devant un gros problème de consommation d'énergie, surtout en hiver avec les chauffages qui tourneront à plein régime.

Par

THQG va nous sortir que c'est un meilleur choix que la lexus de la catégorie :areuh:

Par

En réponse à Omega29

Quand tout le monde aura une hybride rechargeable ou une électrique, aux heures où les gens vont rentrer de leur travail et recharger leur véhicule tous en coeur, on va être devant un gros problème de consommation d'énergie, surtout en hiver avec les chauffages qui tourneront à plein régime.

Surtout si on remplace les centrales nucléaires (qui ne rejettent pas de CO²) par de l'énergie verte (comprenez par verte = chère).

Par

Pourquoi alourdir une auto qui consomme peu, et continuer d'autoriser la vente de SUV consommant +10% de carburant par rapport a leur aérodynamisme moins favorable ?

J'ai du mal à comprendre la logique...Si tenté qu'il y en ait une. :blague:

L'A110 a fait déjà de gros effort dans sa categorie.

Évitons de mettre des battons dans les roues a une auto légère, performante et très efficiente au regard de ses performances. (Et accessoirement a une marque française qui a réussi son retour et fait travailler des français.)

Laissez lui 10ans...Ce n'est pas ce type d'auto qui mettra la planète en déroute.

(Surement pas au vu sa production, de son prix et SURTOUT de son bilan carbone plutôt favorable avec 144 à 146 grammes de CO2 selon le cycle WLTP.)

De plus, comment savoir si un véhicule hybride sera systématiquement rechargé ?

Voir obliger le conducteur a le faire ?

(Je pense notamment aux flottes d'entreprises dans lesquelles les employés ne payent pas l'énergie quelle soit électrique ou fossile.)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire