Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

La production des Jaguar XE et XF à l'arrêt à cause du coronavirus

Dans Economie / Politique / Industrie

La production des Jaguar XE et XF à l'arrêt à cause du coronavirus

Difficile de gérer des stocks avec les perturbations engendrées par la crise du coronavirus. L'usine Jaguar de Castle Bromwich en pâtit faute de pièces à monter sur les berlines XE et XF.

Produire des véhicules nécessite de faire fonctionner de concert une chaîne de sous-traitants capables de suivre la cadence rythmée par les usines. C'est pourquoi Jaguar se voit obligé d'arrêter ses lignes de production des tricorps XE et XF impactées de plein fouet par la crise du coronavirus.

 

D'après nos confrères de la publication d'outre-Manche Autocar, les partenaires du constructeur peinent à livrer en temps et en heure les pièces des deux berlines britanniques. La marque annonce des premiers retards dans les livraisons de ces deux modèles déjà affaiblis par des ventes en berne. Le coupé Jaguar F-Type est quant à lui épargné pour l'instant par le problème.

 

Détail intéressant, le Japonais Honda se voyait forcé d'interrompre ses chaînes de production la semaine dernière à Swindon à cause d'un souci de congestion dans les ports anglais. Le souci de Jaguar concerne un problème différent qui devrait se résoudre assez rapidement.

Portfolio (2 photos)

SPONSORISE

Actualité Jaguar

Toute l'actualité

Commentaires (4)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

On annonce déjà la mort du sous traitant en question....

Faut savoir que les pénalités pour non respect des délais de livraison se chiffrent en millions lors d'un petit retard, alors un arrêt de chaine.... j'ose pas imaginer !

Par

Bossant dans l'industrie auto, je peux vous confirmer que les approvisionnements de pièces et de matières sont super tendus en ce moment.

Pour les Anglais, il y a peut-être l'effet Covid mais aussi surtout tous les camions bloqués à Douvres ou ailleurs.

Un de nos clients se faisait livrer une de nos pièces en Angleterre, il vient de la rapatrier dans une de ses usines françaises à cause du Brexit et de tout le foutoir qui va avec.

Peut-être qu'il la remettra en Angleterre quand les choses se seront calmées, ou peut-être pas.

Pour nos quelques appros venant d'Angleterre, on a au moins 1 mois de stock, voire 1,5 mois.

Quant au post de charlooze ci-dessus, oui, un arrêt de chaine chez un constructeur auto coûte plusieurs milliers d'€ par minute sauf si le fournisseur arrive à invoquer la force majeure. C'est cette même force majeure que nous avons du invoquer fin mars 2020 pendant le premier confinement.

S'il y a un Brexit sans accord, ça va être la Bérézina chez les Anglais pendant plusieurs semaines voire plus.

Par

Ouaip.... et si le Coronavirus avait bon dos... qui pourrait croire qu'en cette fin 2020 on se précipite sur les bons de commandes des deux Jag' en question... :pfff:

Par

En réponse à roc et gravillon

Ouaip.... et si le Coronavirus avait bon dos... qui pourrait croire qu'en cette fin 2020 on se précipite sur les bons de commandes des deux Jag' en question... :pfff:

Oui, d'autant plus que l'article est très vague sur ce qui cloche dans leurs appros.

Et d'autant plus que la Covid n'empêche aucune usine de tourner en ce moment.

Parfois, l'occasion fait le larron.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire