Publi info
 

Le 80 km/h maintenu par le Conseil d'État !

Dans Pratique / Vos droits

Le 80 km/h maintenu par le Conseil d'État !

Les requêtes déposées devant le Conseil d'État dans le but que celui-ci suspende "en urgence" l’exécution du décret du 15 juin 2018,  par lequel la vitesse limite a été abaissée à 80 km/h sur le réseau secondaire, ont toutes échoué. La mesure reste donc en vigueur en attendant que la plus haute juridiction de l'ordre administratif se prononce sur sa légalité (pas avant la fin 2018 a priori).

Sans grande surprise, le Conseil d'État a rejeté, ce mercredi, les requêtes déposées par les 55 députés emmenés par Pierre Morel-À-L'Huissier (député Les Constructifs de Lozère) et l'avocat Rémy Josseaume, d'une part, puis, un particulier, de l'autre. Ces deux requêtes visaient à suspendre, via la procédure d’urgence du référé-suspension, l’exécution du décret du 15 juin 2018 qui a mis en place, à compter du 1er juillet, l'abaissement de 90 à 80 km/h de la vitesse autorisée sur les voies à double sens sans séparateur central. Raison principale ? Pour le Conseil d'État, les requérants ne justifient pas de l’urgence à y procéder.

À noter que les décisions rendues ce mercredi sur ces deux requêtes par le Conseil d'État sont à retrouver en bas de page, à la fin de cet article, sous format PDF.

Dans la première requête, les requérants se bornent "à faire valoir des considérations générales, notamment le fait que le décret pourrait être à l’origine, pour les automobilistes, de pertes de points ou d’un accroissement de leurs frais de carburant", argue la plus haute juridiction de l'ordre administratif. Dans la seconde, il est avancé que le décret est "susceptible d’augmenter le risque d’accidents de la route, en raison de ce [que la mesure] favoriserait (...) l’hypovigilance des conducteurs, voire leur fatigue nerveuse et leur agressivité". Dans les deux cas, "le juge des référés du Conseil d’État a estimé que la condition d’urgence n’était pas établie", indique alors la juridiction dans un communiqué. Le décret "demeure par conséquent applicable jusqu’à ce que le Conseil d’État se prononce définitivement sur sa légalité."

Les décisions rendues ce mercredi ne préjugent d'ailleurs "nullement" de la décision attendue au fond, tient-il aussi à rappeler, même si les témoignages recueillis par Caradisiac la semaine dernière durant l'audience en référé ne permettent guère d'envisager un succès… Au mieux, cette audience "de fond" aura lieu en fin d'année, et "le délibéré dans les trois semaines suivantes", nous a confirmé un porte-parole du Conseil d'État.

Il reste à relever que la réussite d'un référé-suspension est subordonnée à la réunion simultanée de deux conditions : il faut qu’il y ait une situation d’urgence justifiant la suspension et qu’il y ait un doute sérieux sur la légalité de la décision administrative contestée. En l'occurrence, le Conseil d'État ne s'est prononcé que sur la première, qu'il a donc jugée comme non remplie, mais il n'a donné aucune indication sur la seconde… Quoi qu'on en dise, ceux qui y croient peuvent donc garder espoir !

Nos derniers articles sur le sujet :

- 80 km/h : "Traquez les erreurs sur les procès-verbaux !"

- Le 80 km/h devant le Conseil d'État

- Enquête - Les 80 km/h en question

 

CE_421704_25072018.pdfCE_421816_25072018.pdf

Mots clés :

Commentaires (51)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Euuuh parce que certains pensaient VRAIMENT qu'ils allaient revenir dessus?????? :lol: :ange:

Par

Ben mince alors, ça c'est une surprise.

Par

Je roule à 110 sur ces routes toutes droites donc moi le 80, rien à cirer.

Par

En réponse à WJMM88

Je roule à 110 sur ces routes toutes droites donc moi le 80, rien à cirer.

Ah.... géniale ta vie... et sinon, tu nous raconteras ce que ça fait de perdre son permis par bêtise?

Par

Aux prochaines élections, ils sauront ce que c'est que l'urgence.

S'il n'a pas un message clair des français quant à la stupidité de ce nouvel impôt, en complément d'autres qui ont flingué les pigeons que nous sommes, nous auront le 120 sur autoroute (c'est dans les cartons), la généralisation du 30 en ville, l'interdiction qui a déjà commencé dans certaines villes du thermique sous couvert de pastille, l'accès de plus en plus difficile aux plus pauvres à l'autoroute trop cher mais pourtant très sûr, (et où il y a le plus de contrôle Radar).....

Bref n'oubliez pas de voter à toutes les prochaines élections en bannissant les "marcheurs" et en déglinguant tout par le vote fn... Ils vont la sentir l'urgence....

Par

En réponse à henri13enforme

Aux prochaines élections, ils sauront ce que c'est que l'urgence.

S'il n'a pas un message clair des français quant à la stupidité de ce nouvel impôt, en complément d'autres qui ont flingué les pigeons que nous sommes, nous auront le 120 sur autoroute (c'est dans les cartons), la généralisation du 30 en ville, l'interdiction qui a déjà commencé dans certaines villes du thermique sous couvert de pastille, l'accès de plus en plus difficile aux plus pauvres à l'autoroute trop cher mais pourtant très sûr, (et où il y a le plus de contrôle Radar).....

Bref n'oubliez pas de voter à toutes les prochaines élections en bannissant les "marcheurs" et en déglinguant tout par le vote fn... Ils vont la sentir l'urgence....

Je pense comme toi: voter aux extrêmes aux prochaines élections (2019 les européennes) peu importe leur programme, il s'agit d'un vote contestataire, et c'est bel et bien la seule chose qui ferait comprendre qu'il est dangereux de prendre les citoyens pour des c...

Les européennes sont les élections parfaites pour ce vote contestataire, car on voit bien que ces parties n'ont aucune chance aux présidentielles.

Par

la connerie na pas de limite même avec les limitations de vitesse :bien:

Par

En réponse à henri13enforme

Commentaire supprimé.

je te connais pas. relis toi et dis moi s'il ne peut pas exister une confusion.

Par

Il faudra arrêter de croire au père Noël :biggrin::biggrin::biggrin:

Par

Comment peut on poser une requête avec des arguments comme ça ?

Bonjour le niveau. Celui de l hypovigilance est déplorable. Mais c est raccord avec l appel au vote pour augmenter le prix du carburant et renforcer les contrôles routiers.

Aucun commentaire sur la taxation des voitures étrangères. Ou de votre tirelire.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire