Publi info
 

Le CES, c'est fini! - Vidéo-bilan en direct du salon de Las Vegas

Dans Salons / CES Las Vegas

Le CES ferme ses portes ce vendredi, après nous avoir donné un aperçu spectaculaire de la mobilité du futur. Caradisiac dresse son bilan d'un événement passionnant, excitant...mais aussi assez inquiétant par certains côtés.

Le CES, c'est fini! - Vidéo-bilan en direct du salon de Las Vegas

Le Consumer Electronic Show de Las Vegas est le plus grand salon de la haute technologie au monde. Il rassemble des dizaines de milliers de représentants de l’industrie et de journalistes. Cet événement hors normes représente donc un poste d’observation idéal sur la mobilité du futur. En effet, plus de 150 exposants issus du monde de l’automobile auront fait le déplacement cette année dans le Nevada, de BMW  à Hyundai en passant par Audi, Toyota ou des équipementiers comme les français Valeo et Faurecia, sans. Quant à Mercedes, il a même réservé au CES la présentation de sa nouvelle CLA en première mondiale. Tous nous annoncent un futur électrifié, connecté et autonome, avec des voitures appelées à se muer en objets ménagers presque comme les autres.

Pendant le CES, Amazon a ainsi annoncé avoir déjà reçu plus d’un million de commandes de son assistant personnel Echo auto, qui permet d’embarquer sa célèbre Alexa à bord. Qu’il s’agisse de choisir de la musique, lancer un film pour les passagers à l’arrière, trouver son chemin, ou tout simplement demander une information, le champ des possibles est large avec les équipements de ce type.

Autre tendance, l’autonomisation de la conduite qui s’accompagne du besoin de divertir les passagers. Quand Audi réinvente le drive-in, le chinois Byton, futur challenger de Tesla, dévoile le plus grand écran multimédia embarqué au monde.

Mais quitte à délaisser le volant, autant déléguer la conduite totalement à la machine. Selon les projections d’experts, 2,5 millions de navettes électriques, connectées et autonomes circuleront dans le monde à l'horizon 2025.

Mais le CES n’oublie pas de cultiver l’indispensable part du rêve. Il nous laisse entrevoir un monde où l’on se déplacera en taxi volant, où des motos roulent sans conducteur (cela permettrait notamment d'effecuer une partie du développement des véhicules sans intervention de pilotes, donc de façon plus "objective"), et où, pour se détendre, on fera du surf sur eau plate grâce à un foil à propulsion électrique. De beaux lendemains, donc, même si on retient de tout cela qu'avec l'avénement de l'intelligence artificielle, le conducteur ne sera bientôt plus qu'un passager comme les autres à bord de son propre véhicule.

Audi annonce que son-e-foil sera commercialisé dans le courant de l'année prochaine, à un tarif oscillant autour de 10 000 $. Vitesse maximale de 43 km/h, et jusqu'à une heure d'autonomie pour la batterie.
Audi annonce que son-e-foil sera commercialisé dans le courant de l'année prochaine, à un tarif oscillant autour de 10 000 $. Vitesse maximale de 43 km/h, et jusqu'à une heure d'autonomie pour la batterie.

 

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (1)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

qui d'autre pensait que le futur nous réserverait de superbes voitures au design élancé avec des performances hors du commun (voire volantes) et des consommations ridicules ?

tandis qu'à la place, l'automobile se transforme en smartphone sur roues, a un design moins futuriste qu'un thermomix, consomme autant qu'en 2005 et le plaisir de conduire d'un pédalo?

je pense que les oldtimers et les yougtimers ou tout autre modèle sportif récent va faire fureur en seconde main dans les 10 prochaines années

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire