Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

Les incontournables - Vidéo en direct du salon de Francfort 2019

Dans Salons / Salon de Francfort

Malgré l'absence d'une quinzaine de marques, l'édition 2019 du salon de Francfort est une bonne cuvée. Difficile donc de faire le tri entre toutes les nouveautés dévoilées à cette occasion. Pour vous aider, Caradisiac vous propose un tour d'horizon des  incontournables.

Les incontournables - Vidéo en direct du salon de Francfort 2019

 

 

BMW Serie 1

Les incontournables - Vidéo en direct du salon de Francfort 2019

En remisant au placard son architecture de propulsion et son six-cylindres, la nouvelle BMW Série 1 risque d'en décevoir certains. Mais pas assez pour la marque munichoise, qui voit en ce choix la solution la plus optimale pour améliorer son espace à bord et réaliser de sacrées économies d’échelle puisque la plate-forme est également utilisée par les monospaces Série 2 et Mini. En se dotant désormais de roues avant motrices et de moteurs placés en position transversale, la cellule accueillant les passagers a désormais plus d’espace pour s’étendre. La Série 1 n’en devient pas pour autant une référence dans la catégorie. Quant au coffre, il affiche désormais 380 litres de chargement. La Série 1 évolue plus en douceur à bord avec une planche de bord qui affiche toujours un style classique teinté de sportivité. Elle est désormais surplombée par deux écrans de 10,25 pouces. Sous le capot, la BMW Série 1 rentre également dans le rang en abandonnant son unique six-cylindres en ligne. La gamme se composera au lancement de deux versions essence et trois diesel. Pour les amateurs de sans-plomb, il y aura donc la 118i de 140 ch, disponible avec la boîte automatique à double embrayage et sept rapports, et la turbulente M135i xDrive de 308 ch et BVA8, qui utilise désormais un quatre-cylindres 2.0 turbo. En diesel, la 116d de 116 ch est accompagnée de la 118d de 150 ch (toutes deux disponibles en boîte automatique). Quant à la 120d de 190 ch est uniquement disponible en quatre roues motrices et BVA8. Mise à prix : 27 150 €.

Ford Puma

Les incontournables - Vidéo en direct du salon de Francfort 2019

Le Puma est de retour mais sous la forme d'un petit SUV. Il est présenté pour la première fois au public à Francfort. D'un format compact (4,19 m), il est développé sur une base Fiesta et revendique un design fort. Outre son design très marqué, le nouveau venu se démarque de la concurrence par son très bon rapport habitabilité/encombrement. En plus d'offrir pas mal d'espace à l'arrière il offre une banquette coulissante et un volume de coffre dans la moyenne haute du marché (456 litres). Mieux, un logement additionnel de 80 litres est caché sous le plancher de ce dernier. Ensuite il y a aussi son très fort contenu technologique avec par exemple une instrumentation numérique, un système multimédia performant et des aides à la conduite pointues. Sous le capot Ford lancera des bloc essence électrifiés (125 et 155 ch) qui seront exemptés de malus écologique. Deux diesels sont aussi prévus. Ce nouveau Ford Puma est une arme de conquête qui va enfin lancer Ford sur le marché des SUV urbains. Mise à prix : 22 900 €.

 

Mercedes GLB

Les incontournables - Vidéo en direct du salon de Francfort 2019

Le nouveau SUV de Mercedes fait sa première apparition européenne au salon de Francfort. Le GLB se positionne juste au-dessus du GLA avec un positionnement plus familial car il peut embarquer jusqu’à 7 personnes. Le modèle a beau être qualifié de compact par Mercedes, il annonce des dimensions généreuses. Il mesure 4,63 mètres de longueur, soit seulement 4 petits centimètres de moins que le GLC. A bord, l’allemand GLB met en avant son sens de l'accueil avec une banquette arrière coulissante au dossier inclinable selon plusieurs positions. La particularité du GLB est donc la troisième rangée de sièges, en option. Le modèle 5 places annonce un volume de coffre de 560 litres. A  l'avant, pas de surprise : la planche de bord est très proche de celles des Classe A et Classe B.  Quatre moteurs sont au programme pour le début de carrière. Côté essence, il y a le GLB 200 avec un 1.3 de 163 ch et le GLB 250 avec un 2.0 de 224 ch. Côté diesel, il y a les GLB 200d et 220d avec un 2.0 de 150 et 190 ch. La boîte double embrayage DCT est de série sur tous les modèles (7 rapports sur le 200, 8 sur les autres).

Land Rover Defender

Les incontournables - Vidéo en direct du salon de Francfort 2019

Le plus trapu des 4x4 est de retour. Voilà 70 ans que le Defender n’avait pas été renouvelé en profondeur. Autant dire que le challenge était très relevé pour la marque britannique qui a réussi son pari. Le Defender 2019 garde une silhouette rectangulaire, mais modernisée. La grande différence par rapport à l'ancien, c'est l'aspect très lisse de la carrosserie. Il n'y a par exemple plus de charnière apparente. Il profite surtout d’une toute nouvelle plateforme qui lui permet toujours de proposer deux longueurs et d’accueillir ultérieurement une motorisation hybride rechargeable et même électrique. Quatre moteurs composent la gamme de lancement. Il y a deux versions essence, quatre cylindres 300 ch et six cylindres 400 ch, cette dernière ayant une hybridation légère. Et il y a deux versions quatre cylindres diesel de 200 et 240 ch. le britannique conserve des porte-à-faux très courts, ce qui lui donne des angles d'attaque et de fuite de respectivement 38 et 40°, s’offre des suspensions pneumatiques et un système de transmission intégrale à plusieurs modes Terrain Response qui gagne un inédit mode Wade adapté pour les passages à gué (jusqu'à 90 cm). Les carnets de commandes sont déjà ouverts. Le 110 commence à 55 900 €. Le 90 sera disponible ultérieurement, dès 49 900 €.

Porsche Taycan

Les incontournables - Vidéo en direct du salon de Francfort 2019

Voici la première Porsche de série 100 % électrique. La Taycan annonce jusqu'à 761 ch et promet 450 km d'autonomie. Et elle est aussi la première grande rivale de la Tesla Model S. Le design extérieur est proche de celui du concept annonciateur, le Mission e, présenté en 2015. À l'avant, la Taycan, qui s'étire sur 4,96 mètres, se reconnaît à son regard aplati et aux ouïes verticales liées aux optiques. Le modèle Turbo S est présenté avec des jantes qui s'inspirent de celle du concept : rayons noirs, contour blanc. C'est à l'intérieur que la Taycan montre vraiment un côté futuriste. La planche de bord compte quatre écrans, glissés dans une architecture en T. L'élément fort est l'instrumentation, dotée d'un écran de 16,8 pouces incurvé. Au centre, on a le plus traditionnel écran pour l'info-divertissement. Il mesure 10,9 pouces. La Taycan est équipée de deux moteurs, un sur chaque essieu. La surprise du jour est qu'il y a déjà une gamme Taycan, puisqu'on a les Turbo et Turbo S. La puissance de départ est la même, 625 ch. Mais en activant la fonction Launch Control, les blocs développent ensemble jusqu'à 680 ch et 850 Nm de couple sur la Turbo, 761 ch et 1 050 Nm de couple sur la Turbo S. La Turbo S passe de 0 à 100 km/h en 2,8 secondes et de 0 à 200 km/h en 9,8 secondes. Porsche insiste sur la capacité de l'auto à répéter les accélérations sans s'essouffler. La Turbo fait le 0 à 100 km/h en 3,2 secondes, le 0 à 200 en 10,6 secondes. La vitesse maxi est toujours limitée à 260 km/h. La Taycan est équipée d'une batterie de 93,4 kWh. Avec le cycle WLTP, elle annonce une autonomie maximale de 450 km. Le véhicule peut se recharger sur une borne ultra rapide dont la puissance de charge maximale (crête) est de 270 kW. Avec, on retrouve 100 km d'autonomie en 5 minutes. Il faut juste trouver la borne. La Taycan est déjà disponible à la commande. La Turbo est à 155 552 €. La Turbo S est à 189 152 €.

 

 

Portfolio (3 photos)

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (6)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

A part peut-être Mercedes, pas de nouveauté geely?

Par

Oups! J'ai cru à une nouveauté sur la fiat tipo en voyant la photo mais c'était la bmv série 1.

Par

En réponse à ymola

Oups! J'ai cru à une nouveauté sur la fiat tipo en voyant la photo mais c'était la bmv série 1.

Moi également...! la ressemblance est flagrante..!:blague::blague:

Par

"Incontournables".Si ,si elles sont contournables.La preuve:4 commentaires

Par

En réponse à biclou19

Moi également...! la ressemblance est flagrante..!:blague::blague:

Pareil ! Je me suis dit : tiens Fiat est à Frankfort ! Sauf que la Fiat est moins chère et plus logeable !!!

Par

Pas très heureux ce bleu-gris sur la BMW.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire