Publi info
 

Les OVNI du Mondial de Paris 2018 - Reportage vidéo en direct du salon

Dans Salons / Salon de Paris

Les OVNI du Mondial de Paris 2018 - Reportage vidéo en direct du salon

Reportage quelque peu décalé aujourd'hui pour vous présenter les OVNI du salon de Paris 2018. Des véhicules qui, par leur forme, leurs performances ou leur prix, en deviennent quasiment extra-terrestres.

Un salon, c'est majoritairement l'exposition sur les stands de voitures "normales", que tout un chacun peut ou pourra acquérir. C'est aussi un peu de concept-car, pour rêver à un futur plus ou moins proche. Mais on y trouve aussi des véhicules parfois délirants. Des "vrais", qui se vendent bel et bien, d'autres qui espèrent se vendre, et enfin des délires.

Caradisiac a fait une sélection de ce qui, cette année, ressemblait le plus à des OVNI, ou plutôt des ORNI, pour "objets roulants non identifiés". Que ce soit par les performances ahurissantes, leur prix inimaginable ou le fait qu'ils ne ressemblent à aucun autre.

 

Les OVNI du Mondial de Paris 2018 - Reportage vidéo en direct du salon

Et on commence avec Morgan, qui propose ni plus ni moins qu'un tricycle à moteur. Oui, la Threewheeler ne ressemble à aucune autre. Trois roues, un moteur bicylindres en V de 2.0 et 70 ch en porte-à-faux avant. Seulement 70 ch ? Oui, mais le poids contenu de 400 kg permet d'abattre le 0 à 100 km/h en 7 secondes seulement, pour une vitesse de pointe de 185 km/h. Le prix, environ 58 000 € TTC, et comme c'est un tricycle, pas de malus malgré les émissions de 187 g de CO2 par km. Avec cet engin, vous ne passerez pas inaperçu dans la galaxie automobile.

 

Les OVNI du Mondial de Paris 2018 - Reportage vidéo en direct du salon

On enchaîne avec la Bugatti Divo. Tout simplement la voiture la plus chère du Salon de Paris 2018. Elle coûtait 5 millions d'euros. Et on dit coûtait, car les 40 exemplaires prévus à la vente ont tous trouvé preneur, déjà. Ils ont tous été achetés par des propriétaires de...Chiron, l'autre supercar de Bugatti. Basée sur la Chiron justement, la Divo adopte un style différent avec une signature lumineuse en forme de C et des lignes revues. Mais elle garde le W16 de 1 500 ch et 1 600 Nm. Sa vitesse de pointe est de 380 km/h, moins que les 420 de la Chiron. Mais le temps qu'elle perd en ligne droite elle le rattrape en virage. Son châssis optimisé lui permet d'être 8 secondes plus rapide que la Chiron sur le circuit maniabilité de Nardo en Italie.

 

Les OVNI du Mondial de Paris 2018 - Reportage vidéo en direct du salon

On reste chez Bugatti, mais en passant sur le stand Lego. Pardon ? Oui, oui. Le fabriquant de petites briques expose sur son stand une maquette à l'échelle 1 de la Chiron ! Et le pire c'est qu'elle roule ! À 30 km/, grâce à l'assemblage de 2 304 moteurs électriques. Il aura fallu plus d'un million de pièces de Lego Technics pour la fabriquer. Si ce n'est pas un OVNI, on ne sait pas ce que c'est que ce "véhicule".

 

Les OVNI du Mondial de Paris 2018 - Reportage vidéo en direct du salon

En passant devant le stand de la toute nouvelle marque japonaise Aspark, on croise un autre objet roulant, qu'il sera difficile d'identifier si on le croise. En effet, la OWL (chouette ou hibou en anglais), une supercar 100 % électrique de 1 150 ch, sera capable d'abattre le 0 à 100 km/h en moins de 2 secondes, 1,99 s. exactement. Le temps de la remarquer, et elle sera loin, tel le Faucon Millenium passant en vitesse lumière. Son prix est lui aussi extra-terrestre mais paraît abordable à côté de celui de la Divo : 3 millions de dollars...

 

Les OVNI du Mondial de Paris 2018 - Reportage vidéo en direct du salon

Enfin, on sort du pavillon 1, où étaient réunis tous ces OVNI, et en arrivant au pavillon 2 par la passerelle, on remarque sur la droite un drôle d'engin. Un véritable OVNI pour le coup. C'est le "Flutr", ce qui signifie dans la langue de Shakespeare le battement d'ailes d'un papillon. Il s'agit d'un drone de transport de personnes, autonome. Mû par un moteur hybride diesel électricité, il est capable de voler pendant un peu plus de 45 minutes à 250 km/h, et de parcourir 200 km. Seuls le décollage et l'atterrissage se font manuellement, enfin l'engin vous conduit à destination seul, le lieu d'arrivée étant programmé. La commercialisation est prévue en 2021, pour un prix de 200 000 dollars.

Portfolio (1 photos)

En savoir plus sur : Bugatti Divo

Commentaires (2)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

''Si ce n'est pas un OVNI, on ne sait pas ce que c'est que ce "véhicule".''

C'est français ?

''Si ce n'est pas un OVNI, on ne sait trop ce qu'est ce véhicule.'' me semblerait plus correct.

Par

On ne dit pas Ovni pour la plupart mais Orni "objet roulant non identifié"

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire