Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Les voitures commencent à communiquer entre elles sur les dangers

Dans Futurs modèles / Technologie

, mis à jour

Le partenariat "Data for Road Safety", qui a le soutien de la Commission européenne, a pour but d'ouvrir le partage de données sur les risques routiers entre différents constructeurs. Ford, BMW, Mercedes et Volvo sont déjà dans ce projet, et appellent d'autres marques à collaborer.

Les voitures commencent à communiquer entre elles sur les dangers

C'est un projet européen qui regroupe de grands acteurs de l'automobile et des transports, et qui a un objectif très simple : mettre en commun les données du terrain recueillies en temps réel par les véhicules sur la route afin d'avoir une base de données des dangers, consultable par les voitures de plusieurs marques différentes.

Pour cela, il a fallu réunir des acteurs qui sont normalement rivaux. BMW, Ford, Volvo et Mercedes sont ainsi les premiers à collaborer sur ce projet qui réunit également l'ACEA (Association des constructeurs européens d'automobiles), Here (GPS) ou encore le ministère allemand des Transports.

Des données telles que les véhicules en panne, les routes glissantes ou la visibilité réduite peuvent ainsi être échangées à distance entre les voitures de différentes marques pour améliorer le signalement et l'avertissement des risques.

Les voitures commencent à communiquer entre elles sur les dangers

Les voitures commencent à communiquer entre elles sur les dangers

 

"Les données anonymes de différents éléments du véhicule, comme l'utilisation des feux de brouillard, le freinage d'urgence ou l'activation des airbags, sont analysées à bord pour déterminer la présence et la localisation de dangers potentiels", précise Ford dans son communiqué. Les données, anonymes, sont envoyées immédiatement aux autres véhicules si elles sont jugées pertinentes.

Ce partenariat privé/public doit désormais attirer d'autres grands constructeurs afin d'améliorer la détection des risques en Europe sur les routes.

SPONSORISE

Actualité Ford

Toute l'actualité

Forum Ford

Commentaires (28)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

:buzz::buzz::buzz: Vu la pollution effroyable des villes (sans compter les chauffages au fue pas équipés de lavage des gaz... ui rendent tôt à cancers nos enfants...:peur:), la priorité des 'prie-hors-rites-ai ' ne serait-elle pas d'abord d'équiper tous les véhicules thermiques encore valables, de roues AR électriques, la batterie suffisante pour faire 100 kms l'hiver à 70 km/h, mise dans le coffre ou à la place de la roue de secours ?

:up:

Par

"Attention, gendarmes planqués à 500m..."

On peut toujours rêver... :biggrin:

Par

En réponse à Jack Teste-Sert

:buzz::buzz::buzz: Vu la pollution effroyable des villes (sans compter les chauffages au fue pas équipés de lavage des gaz... ui rendent tôt à cancers nos enfants...:peur:), la priorité des 'prie-hors-rites-ai ' ne serait-elle pas d'abord d'équiper tous les véhicules thermiques encore valables, de roues AR électriques, la batterie suffisante pour faire 100 kms l'hiver à 70 km/h, mise dans le coffre ou à la place de la roue de secours ?

:up:

C'est pénible de retrouver systématiquement sur tous les sujets automobiles, un argumentaire pseudo-écologique à la mode. Surtout quand on voit les solutions proposées aujourd'hui. La priorité sur la sécurité des automobilistes par une solution communautaire en temps réel n'est pas discutable. D'autant plus que ca n'empêche pas de travailler sur d'autres sujets en parallèle.

Par

Il y a Waze pour ça.

Par

"Le partenariat "Data for Road Safety", qui a le soutien de la Commission européenne, a pour but d'ouvrir le partage de données sur les risques routiers et de généraliser l'usage de la5G, en rendant obsolètes certains matériels (gâchis générateur de CO2) en rendant plus coûteux les déplacements (Taxes,abonnements....)

Selon le cabinet Counterpoint,"trois quarts des voitures écoulées en 2025 dans le monde seront connectées, contre la moitié en 2020. La 5G devrait commencer à remplacer la 4G en 2021 à bord des véhicules pour s’embarquer dans une voiture connectée sur cinq vendue en 2025."

C'est un peu ça "rendre indispensable" ce dont on pourrait bien se passer.Les problèmes d'intrusion et de modification des comportements des véhicules étant loin d'être sécurisés, ça promet.Vous voulez de la conduite assistée avec mise à jour en temps réel,bien sûr que vous l'aurez.....:bah:

Par

En réponse à Turgon

C'est pénible de retrouver systématiquement sur tous les sujets automobiles, un argumentaire pseudo-écologique à la mode. Surtout quand on voit les solutions proposées aujourd'hui. La priorité sur la sécurité des automobilistes par une solution communautaire en temps réel n'est pas discutable. D'autant plus que ca n'empêche pas de travailler sur d'autres sujets en parallèle.

" La priorité sur la sécurité des automobilistes..." ? Elle passe déjà par une responsabilisation de ceux-ci qui veulent conduire en se déchargeant de tout!

"C'est le progrès "inévitable " qui fait que nous n'en sommes plus à la roue en bois cerclée de fer....Diront certains...

Après tout,la voiture connectée,la voiture autonome ,beaucoup "s'en fichent royalement" ça contrebalance un peu les choses.:bah:

Par

En réponse à fedoismyname

"Attention, gendarmes planqués à 500m..."

On peut toujours rêver... :biggrin:

Rêver de quoi? Que la plupart des c.... qui n'ont rien à faire sur la route puissent se sentir protégés et encouragés à continuer leur c....ries?

C'est pour cela qu'il faut connecter les bagnoles avec de la5G, des pilônes et antennes, des satellites ???

J'ai des doutes....tout d'un coup....:voyons:

Par

La communauté coyote s'en charge très bien

Par

Bonne initiative, dommage qu'elle ne soit pas contraignante. Ça facilitera le passage vers la voiture autonome (ou ce qui s'en rapproche) et pour cela il faut que les constructeurs travaillent sur des protocoles communs.

Par

Les voitures de 12.000 à 400.000 euros ne sont pas foutus d'avoir les essuies glaces et les feux automatiques qui fonctionnent parfaitement de où ils persistent à vouloir nous faire croire qu'on peut mettre nos vies et notre sécurité entre les mains d'applications entre voitures pas foutues de comprendre quand il pleut et quand ce n'est que de l'humidité ambiante.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire