Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Les voitures électriques s'installent à plus de 2 % du marché : alors ça y est ? On y est ?

Dans Economie / Politique / Marché

Cela fait des années que l'on nous parle de l'explosion du marché des VE (véhicules électriques). Mais jusque-là, la réalité contredisait plutôt les prévisions. Cela dit, depuis deux mois, ils représentent plus de 2 % des immatriculations de voitures neuves, alors même que la Peugeot e-208 n'est pas encore disponible. La révolution est-elle désormais vraiment en marche ?

Les voitures électriques s'installent à plus de 2 % du marché : alors ça y est ? On y est ?

Souvenez-vous, en 2006, Carlos Ghosn, grand patron de Renault, lançait sa grande offensive électrique. Du moins dans le discours. Et ses ambitions étaient grandes, tout comme ses prévisions. Il vendrait des millions de voitures électriques, et c'était "l'avenir". En 2010, il affirmait encore à nos confrères du Monde qu'il "continuait de penser qu'il (le véhicule électrique, ndlr) représentera 10 % du marché à l'horizon 2020".

Nous sommes en 2019, à l'orée de 2020, et le VE représente aujourd'hui... moins de 2 % du marché. Visionnaire, le Carlos ! Cela dit, s'il a été certainement trop vite en besogne, il n'avait probablement pas totalement tort. Et le propre des génies est d'être en avance sur leur temps.

Car les choses s'accélèrent. Et grandement.

Sur l'année 2018, le marché de la voiture "branchée" a représenté 1,43 % du total, avec 31 059 immatriculations.

La part de marché du VE est de 2,42 % en septembre et 2,32 % en octobre. La tendance à la hausse s'installe durablement. 

Sur les 10 premiers mois de 2019, on est déjà à 1,9 % de part de marché. Et le pied reste appuyé sur l'accélérateur, puisque les mois de septembre et octobre ont terminé sur des chiffres largement supérieurs à 2 %. 

En septembre, il s'est immatriculé 4 202 VE, soit 2,42 % de part de marché. Et en octobre, 4 382 immatriculations ont été enregistrées, pour 2,32 % de part de marché. Il semblerait donc que la tendance se confirme dans la durée.

D'autant que la Peugeot e-208, nouvelle arrivante sur le marché, et avec des ambitions redoutables (Peugeot compte vendre 10 % des 208 en version électrique), n'est pas encore disponible. Elle arrivera "vraiment" en janvier 2020. Et devrait à elle seule faire bondir le marché d'encore 40 %, puisque PSA ambitionne d'en vendre autant que de Renault Zoé, qui représente justement 40 % du marché du VE en France.

En octobre uniquement, la Zoé a fait 1 939 ventes. Elle est suivie par la Smart Fortwo (491, 11 % du marché), la Nissan Leaf (363, 8 %), la Kia Niro (253, 5,7 %).

Du côté des autres énergies, et pour information, les hybrides ont représenté en octobre 5,5 % du marché, les hybrides rechargeables 1,08 %, les essence 57 % et les diesels 33,5 %. Le bioéthanol, porté par un seul modèle (Ford Kuga) représente 0,44 % du marché.

SPONSORISE

Dernières vidéos

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire