Caradisiac® utilise des traceurs (cookies et autres) pour assurer votre confort de navigation, pour réaliser des statistiques de visites ainsi que pour vous proposer des services et des publicités ciblées adaptés à vos centres d’intérêts. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. Pour plus d’informations et paramétrer vos traceurs : En savoir plus

Publi info
 

Mercedes stoppe temporairement tous les hybrides rechargeables

Dans Ecologie / Electrique / Hybride

Mercedes stoppe temporairement tous les hybrides rechargeables

Mercedes avait annoncé en avril l'arrivée de nouvelles motorisations hybrides rechargeables de troisième génération, sous l'appellation EQ. En attendant que ces déclinaisons ne soient commercialisées, Mercedes stoppe la production de toutes les hybrides rechargeables actuelles.

Les Classe C, E, S, GLC et GLE hybrides rechargeables actuellement présentes au catalogue de Mercedes vont être retirées de la production. Non pas par un souci de faiblesse des ventes ou de problème de rentabilité, mais plutôt parce que Mercedes prépare l'avenir. La troisième génération de motorisations hybrides rechargeables est en effet en chemin puisque la marque allemande nous l'avait présentée en avril dernier.

La nouvelle version de la motorisation hybride rechargeable repose sur un moteur électrique de 122 ch accolé à la boîte de vitesses automatique à neuf rapports. L'autonomie en mode électrique a également progressé, passant à environ 50 km, contre 35 auparavant.

Cette nouvelle version de l'hybride rechargeable arrivera progressivement par le haut de gamme : sur la Classe S, d'abord, puis sur les Classe E (en essence et diesel) et enfin sur la Classe C l'an prochain.

Si les ventes chez les particuliers sont plutôt anecdotiques, les hybrides rechargeables sont surtout intéressantes pour les flottes d'entreprises qui peuvent ainsi bénéficier de coûts et de taxes sur les véhicules moins importantes.

Mots clés :

Commentaires (31)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Ils les retirent avant la mise en place de la norme WLTP, non ?

Par

En réponse à Lenfumeur

Ils les retirent avant la mise en place de la norme WLTP, non ?

Oui c'est ça. Leur petit tour de passe passe qui consistait à offrir une autonomie en toute électrique de 30km, juste assez pour passer l'homologation et afficher des rejet de CO2 ridiculement bas ne fonctionne plus avec le WLTP. Ils sont obligés de revoir l'autonomie legerement à la hausse pour recommencer leur blague.

Par

En réponse à Lenfumeur

Ils les retirent avant la mise en place de la norme WLTP, non ?

... Pourtant ces véhicules devraient moins subir le nouveau cycle que des 100% thermiques.

Par

Hâte de voir ce que l'hybride diesel à l'allemande va donner car c'est pour moi la seule alternative valable pour les (très) gros rouleurs.

Par

En réponse à Lenfumeur

Ils les retirent avant la mise en place de la norme WLTP, non ?

C'est une option. L'autre c'est que vu que les matières premières ont explosé en prix pour les batteries et que l'appro est difficile (la ioniq quasi plus produite en ce moment est un exemple)...

Cela dit WTLP restera assez favorable aux plug-ins (moins que NEDC bien sûr)!

Par

En réponse à Lenfumeur

Ils les retirent avant la mise en place de la norme WLTP, non ?

A part qu'ils ne communiquent pas les chiffres (pas obligatoire), ils sont déjà sensé avoir passé leur hybrides sur cycle WLTP depuis septembre 2017 non ?

Par

En réponse à Tortel

Hâte de voir ce que l'hybride diesel à l'allemande va donner car c'est pour moi la seule alternative valable pour les (très) gros rouleurs.

On voit que tu t'y connais en motorisation... la fameuse légende du moteur diesel mieux que l'essence pour les gros rouleurs tient toujours bon la cote.... Cette histoire c'est juste à propos du coût des carburants et que les anciens disels sans leur 50 filtres différents étaient plus économiques.

Un moteur essence c'est béton mais ils étaient plus puissants et nerveux donc énormément cravachés et peu respectés.

Par

En réponse à Tortel

Hâte de voir ce que l'hybride diesel à l'allemande va donner car c'est pour moi la seule alternative valable pour les (très) gros rouleurs.

En plus l'hybride diesel c'est le pire des deux mondes. Si il y a bien un moteur inadapté à ce genre de configuration c'est bien le diesel.... même de nos jours les diesels ont des problèmes pour monter en température rapidement et là tu demandes à ces moteurs compliqués et archaïques en même temps de démarrer direct à froid après usage 100% électrique. Genre tu fais des bornes en ville avec ton thermique arrêté puis t'arrives sur l'autoroute et tu demandes de la puissance ou tu te retrouves en batterie low et d'un coup le Diesel doit tourner directement sans jamais avoir pu chauffer correctement... c'est la maxi usure accélérée et c'est pour ça qu'en général aucun constructeur sensé ne s'appuie sur ce mariage ou n'y reste....

Par

En réponse à lorenzozozo

En plus l'hybride diesel c'est le pire des deux mondes. Si il y a bien un moteur inadapté à ce genre de configuration c'est bien le diesel.... même de nos jours les diesels ont des problèmes pour monter en température rapidement et là tu demandes à ces moteurs compliqués et archaïques en même temps de démarrer direct à froid après usage 100% électrique. Genre tu fais des bornes en ville avec ton thermique arrêté puis t'arrives sur l'autoroute et tu demandes de la puissance ou tu te retrouves en batterie low et d'un coup le Diesel doit tourner directement sans jamais avoir pu chauffer correctement... c'est la maxi usure accélérée et c'est pour ça qu'en général aucun constructeur sensé ne s'appuie sur ce mariage ou n'y reste....

Je ne sais pas si c'est si bête que ça.

Si on fait de l'hybride plug-in, le GPS peut déterminer tout seul s'il va allumer le mazout ou pas. S'il l'allume, il peut s'en servir pour recharger les batteries quand il est sous-employé. Si c'est nécessaire sur une partie du trajet, il pourra déterminer en avance quelles parties sont les plus adaptés, en optimisant les cycles et la montée en température.

L'immense défaut, c'est le poids (et le prix bien sûr). Embarquer un diesel, une boite de vitesse capable d'encaisser son couple, un (ou des) moteurs électrique(s), et une batterie de 10 kWh, c'est un peu comme si on partait en vacances avec un 4*4 sur la remorque derrière un SUV....

Par

En réponse à hugh6

Oui c'est ça. Leur petit tour de passe passe qui consistait à offrir une autonomie en toute électrique de 30km, juste assez pour passer l'homologation et afficher des rejet de CO2 ridiculement bas ne fonctionne plus avec le WLTP. Ils sont obligés de revoir l'autonomie legerement à la hausse pour recommencer leur blague.

ouais... il est dommage que la norme WLTP n'impose pas de rouler au minimum 500 bornes.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire