Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

Municipales 2020 - Paris : quels sont les moyens de transport usuels des candidats ?

Dans Economie / Politique / Politique

Municipales 2020 - Paris : quels sont les moyens de transport usuels des candidats ?

Au cours de la campagne pour les municipales parisiennes, les différentes têtes de liste ont livré quelques renseignements sur leurs propres habitudes pour se déplacer. Certes avec plus ou moins de sincérité et de détails. Lors des deux débats télévisés, Caradisiac était également présent en coulisses pour vérifier, le cas échéant, leurs différentes déclarations. Voici l'essentiel à retenir.

Métro, boulot, dodo ? À Paris, comme dans toutes les grandes villes de France, les modes doux – la marche, les transports en commun, le vélo – sont en tout cas plébiscités et largement encouragés par la plupart des candidats aux élections municipales, prévues ces 15 et 22 mars. Élections où la question des mobilités est fondamentale.

Tous ou presque veulent poursuivre avec plus ou moins de radicalité, c'est vrai, ce qui a été entrepris il y a déjà plusieurs années : la réduction de la place de la voiture. S'astreignent-ils alors eux-mêmes à donner le bon exemple ?

Pour les deux débats télévisés, des 5 et 10 mars, respectivement sur LCI, puis franceinfo, France 3 et France Bleu, seuls trois des sept candidats ont privilégié ces circulations douces : David Belliard (EELV), Anne Hidalgo (maire PS sortante) et Danielle Simonnet (LFI)… Et encore, cela ne dit pas grand-chose de leurs moyens de transport habituels.

David Belliard l'assure toutefois, c'est bien le vélo, "certes un vélo électrique", détaille-t-il lui-même, son "principal moyen de locomotion". "Je suis très transports en commun - métro, bus - tous les jours, ou sinon marche à pied", revendique aussi Danielle Simonnet. Et c'est ainsi qu'elle a rejoint les deux plateaux de télévision, comme Caradisiac a pu le constater, notamment pour le débat sur le service public.

Pour Anne Hidalgo, comme les habitués de Caradisiac peuvent s'en douter, la réalité est sans doute relativement différente de ce qu'elle laisse entendre ces derniers temps. "Il se trouve que je prends beaucoup le métro", a répété Anne Hidalgo à France Info au lendemain de son cafouillage sur LCI au sujet des lignes de métro qu'elle avait dû emprunter.

Hidalgo en métro… mais toujours suivie de sa fidèle auto !

"Je prends très très souvent le métro, souvent la 1, souvent la 11, souvent la 12, souvent la 3… Bref, je prends un peu partout dans Paris… Et puis, le vélo !" Ce que nous n'avons jamais constaté, ni donc pu vérifier, au cours de nos enquêtes sur ses habitudes justement en matière de transport, en 2017, puis en 2018. Naturellement, on s'interroge…

Dont acte, faisons table rase du passé. À la radio France Info, le 6 mars dernier, elle a reconnu elle-même être venue en voiture – "électrique", a-t-elle bien précisé. Et pour le deuxième débat du 11 mars, la maire de Paris avait bien mieux retenu son parcours. Elle a donc su parfaitement le débiter à Caradisiac.

Mais si elle est bien venue à pied à l'aller par les transports collectifs, on a pu constater aussi que sa Zoé, conduite par un chauffeur, l'avait suivie de près. Histoire de pouvoir ménager sans doute son retour.

Qu'en est-il de ses principales opposantes ? Rachida Dati (LR) est arrivée pour chacun des débats en voiture, hybride pour le premier, essence pour le second. Mais dans l'ensemble, elle s'est bien gardée de donner des détails sur ses habitudes de transport. Quant à Agnès Buzyn, les deux fois, elle est venue en taxi. Son moyen de transport préféré reste le bus et "j'adore marcher à pied", a-t-elle également fait valoir sur LCI, tout en reconnaissant qu'elle le faisait "de moins en moins".

Concrètement, comment se déplace-t-elle réellement au quotidien ? C'est comme pour Rachida Dati, cela reste toutefois un mystère… On en a une idée plus précise pour Cédric Villani (ex-LREM, ex-soutien d'Anne Hidalgo aux précédentes municipales) et Serge Federbusch (RN).

Le premier se déclare multimodal : "ça dépend, parfois c'est le métro, parfois c'est le bus, parfois c'est la marche à pied, parfois c'est la voiture… Il faut s'adapter !" Quant au second, il "circule quasi exclusivement à scooter", car, selon lui, "c'est le seul moyen de se déplacer aujourd'hui". Sur les sept candidats, au moins y en a-t-il quatre qui jouent relativement franc jeu !

Pour aller plus loin

Municipales 2020 : le programme pour Paris, Marseille et Lyon !

Municipales de Paris : un débat sans grande surprise

Sondage exclusif - Municipales 2020 : les automobilistes parisiens votent Dati… mais Hidalgo résiste bien !

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Dernières vidéos

Publicité : Ne manquez pas

Toute l'actualité

Commentaires (10)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

J'aurais voter pour le seul candidat qui aurait sorti : 'Et bien moi, je suis venu en Ford Mustang V8, vous avez du m'entendre je roule en ligne full tube et j'ai fait un powerslide avant de me garer dans le parking.'

Le comble du politiquement incorrecte mais tellement mieux que la fausse image écolo électoraliste que se donnent les candidats. :biggrin:

Par

Encore ! Vous en avez pas fini avec ces articles putaclic ? Vous nous avez déjà fait le coup il y a 2-3 jours avec "dans quelle voiture que les candidats ils viennent au débat". On aura quoi lundi prochain ? "Dans quelle voiture que le candidat il est allé voter dimanche, reportage exclusif ?"

Par

pour qui ils roulent, serait plus censé, avec tous ces menteurs corrompus

Par

En réponse à Axel015

J'aurais voter pour le seul candidat qui aurait sorti : 'Et bien moi, je suis venu en Ford Mustang V8, vous avez du m'entendre je roule en ligne full tube et j'ai fait un powerslide avant de me garer dans le parking.'

Le comble du politiquement incorrecte mais tellement mieux que la fausse image écolo électoraliste que se donnent les candidats. :biggrin:

Avec E85, 30 ch de plus.

Par

En réponse à Axel015

J'aurais voter pour le seul candidat qui aurait sorti : 'Et bien moi, je suis venu en Ford Mustang V8, vous avez du m'entendre je roule en ligne full tube et j'ai fait un powerslide avant de me garer dans le parking.'

Le comble du politiquement incorrecte mais tellement mieux que la fausse image écolo électoraliste que se donnent les candidats. :biggrin:

Il est 22h39 à l'heure où je publie ce post.

Dont le tiens Axel qui n'a aucun intérêt !

Par

Une fois élus ils choisiront pour vous, pas nécessairement pour eux.

Par

Rien à secouer de Paris vous nous saoulez Caradisiac...

Par

Je trouve ça abérrant que les elections soit maintenue vu le climat ambiant...

Apparement Fabius aurait fait pression pour les maintenir (si si souvenez vous le sang contaminé).

Macron ne prends aucune mesures protectionistes il attend que ça se propage un peu plus... navrant.

En tout cas ce sera un bon indicateur (en regardant le taux d abstention) pour voir comment les français se positionnent dans ce contexte.

Par

En réponse à pigeonvag

pour qui ils roulent, serait plus censé, avec tous ces menteurs corrompus

en s'en branlent des parigots

Par

Rachida Dati doit se déplacer en cricmobil, puisque Carlos Ghosn lui a donné pas mal de pognon un moment donné :chut:

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire