Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info
Achat d'une occasion : avec quelles armes la négocier au mieux ?

C'est un fait, lorsque l'on achète un véhicule d'occasion, et même si l'on est prêt à accepter certaines imperfections, on préfère avoir affaire à un exemplaire nickel plutôt qu'à celui qui a subi les outrages du temps sans avoir été rafraichi. La tolérance augmente en général de façon inversement proportionnelle au prix de la voiture. Ce que l'on n'acceptera pas d'un véhicule à 15 000 € pourra, de fait, passer avec un autre affiché 3 000 €. Dans tous les cas, les défauts esthétiques, qu'ils soient à l'extérieur ou à l'intérieur du véhicule, doivent vous encourager à négocier le prix. Sauf si, bien sûr, ce dernier en tient déjà compte.

 

A l'extérieur, tout travail de carrosserie coûte très cher !

Il faut tout d'abord savoir se montrer raisonnable. Evidemment, quelques coups de portières et petites rayures sur une auto qui souffle sa dixième bougie sont parfaitement acceptables et ne pourront pas faire baisser le prix. Mais une aile enfoncée, une rayure profonde, un pare-chocs qui pendouille, oui.

Cette belle rayure n'a l'air de rien. Mais faire repeindre un capot coûte minimum 300 €.
Cette belle rayure n'a l'air de rien. Mais faire repeindre un capot coûte minimum 300 €.

Selon la gravité du "gnon", une remise en état est facturée en moyenne 150 € à 200 € la retouche de peinture par élément, le double si la surface est grande (capot, toit) et s'il faut remplacer carrément la pièce de carrosserie, cela peut encore doubler, ou plus selon le prix de la pièce. Certains pare-chocs coûtent aujourd'hui près de 1 000 €, et ils ne sont pas encore peints !

Les bosses peuvent aujourd'hui être traitées efficacement par des débosseleurs sans peinture, pour peu que la peinture ne soit pas attaquée. Le tarif : entre 40 et 90 € la bosse selon sa taille, son enfoncement et sa localisation. La plupart des débosseleurs utilisent aussi un forfait par panneau de carrosserie. Mais sachez qu'ils ne peuvent pas faire de miracles non plus et que parfois seul un carrossier traditionnel sera compétent.

Un phare cassé va de 30 € en casse pour un modèle ancien et halogène, à plus de 750 € neuf pour un modèle xénon ou LED par exemple. Un cabochon de feux arrière fêlé (qui entraîne théoriquement une contre-visite au CT, tout comme pour le phare, évidemment), c'est encore entre 30 € en occasion et 250 € en neuf (et plus pour les modèles haut de gamme ou à LED).

 

A l'intérieur, tout dépend du défaut 

Une sellerie très sale nécessitera un nettoyage professionnel. C'est au moins 200 €.
Une sellerie très sale nécessitera un nettoyage professionnel. C'est au moins 200 €.

Dans l'habitacle, des sièges troués, usés, ou déchirés, des contre-portes qui baillent, des plastiques cassés sont autant de portes ouvertes à une réduction du prix. Une retouche sur un siège peut se faire chez un professionnel de la restauration automobile contre quelques dizaines d'euros (déchirure, trou de cigarette) mais d'autres opérations, comme la rénovation des cuirs peuvent se chiffrer en centaines d'euros. De manière générale, pour un habitacle incrusté de crasse, c'est environ 200 € pour un nettoyage complet professionnel qu'il faut compter. Refaire la mousse d'un siège avachi est onéreux, remplacer une tirette de basculement sur les modèles 3 portes aussi. Etc., etc.

 

Ce sont donc des frais importants à ne pas négliger. Souvent, le professionnel aura remis en état convenable la carrosserie et l'habitacle de la voiture qu'il vend, mais pas toujours (surtout sur les véhicules de plus de 5/6 ans). C'est le contaire pour le particulier. Cela doit donc entraîner un effort tarifaire.

 

Bien sûr impossible de demander à un vendeur de défalquer 1 500 € sur le prix de sa voiture si elle est affichée 3 000 €, mais il est clair qu'un effort de sa part, de l'ordre de 300 à 500 € dans le cas présent, vous fera beaucoup mieux accepter les quelques défauts de la voiture vendue.

Sur une auto récente et chère, montrez-vous intransigeant. Prenez des photos des défauts éventuels et demandez rapidement un devis à un concessionnaire ou carrossier pour avoir une idée du coût des remises en état, puis demandez un effort équivalent ou presque au vendeur. Car le souci principal est que ces derniers ont tendance à sous-évaluer les frais. À moins qu'ils en soient au contraire très conscients mais comptent sur le fait que VOUS ne soyez pas au fait des tarifs, toujours élevés, des travaux de carrosserie. Et on peut tenir le même discours pour les remises en état des habitacles.

 

Au final, sur une auto vraiment abîmée, on peut négocier jusqu'à 20 % du prix normal, définit par la cote de marché, qui correspond à un véhicule en très bon état.

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (14)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Profil supprimé

Sympa les conseils chez Caradisiac.

Pour faire baisser le prix, achetez une merguez entretenue à l'arrache avec une révision sautée sur 2.

On pourrait aussi cibler les véhicules ayant eu 15 propriétaires minimum dans 3 pays (dont Allemagne, Italie et un pays d'Europe de l'Est) avec un kilométrage douteux ... et 2 cartes grises à faire, l'ancien proprio n'ayant pas fait les démarches pour l'importer officiellement en France.

Transaction à effectuer en liquide sur un terrain vague à 22h00 minimum.

C'est sûr le prix va pas être cher :bien:

Par

la meilleure arme ????, un glock ^^

Par

En réponse à Profil supprimé

Sympa les conseils chez Caradisiac.

Pour faire baisser le prix, achetez une merguez entretenue à l'arrache avec une révision sautée sur 2.

On pourrait aussi cibler les véhicules ayant eu 15 propriétaires minimum dans 3 pays (dont Allemagne, Italie et un pays d'Europe de l'Est) avec un kilométrage douteux ... et 2 cartes grises à faire, l'ancien proprio n'ayant pas fait les démarches pour l'importer officiellement en France.

Transaction à effectuer en liquide sur un terrain vague à 22h00 minimum.

C'est sûr le prix va pas être cher :bien:

Bonjour,

Est-ce vraiment ce que j'ai écrit ? Ce sont des éléments qui peuvent faire baisser le prix. Une voiture qui a sauté ou retardé une révision, et même une voiture qui a connu 10 propriétaires peut très bien fonctionner. Mais il faut négocier, et cela ne signifie pas que la voiture est une merguez. On peut accepter le risque accru, mais il faut le faire supporter en partie par le vendeur en lui faisant baisser son prix, c'est tout ce que j'écris.

MC

Par

En gros, une poubelle mal entretenue coûtera moins chère à l'achat, mais elle reviendra souvent plus chère à long terme par rapport à une voiture propre bien entretenue.

Par

En réponse à manuel cailliot

Bonjour,

Est-ce vraiment ce que j'ai écrit ? Ce sont des éléments qui peuvent faire baisser le prix. Une voiture qui a sauté ou retardé une révision, et même une voiture qui a connu 10 propriétaires peut très bien fonctionner. Mais il faut négocier, et cela ne signifie pas que la voiture est une merguez. On peut accepter le risque accru, mais il faut le faire supporter en partie par le vendeur en lui faisant baisser son prix, c'est tout ce que j'écris.

MC

En effet et l'article est très intéressant. Surtout quand on a jamais taté de l'occasion... j'ai toujours acheté du neuf, jusqu'au weekend dernier... Mais malgré tout, ce sera un achat d'une occasion auprès d'un concessionnaire, ça me rassure et ça me simplifie la vie pour la reprise de ma voiture actuelle.

Juste un truc, j'aurais bien vu une page supplémentaire qui concernerait le paiement (comment vérifier un cheque de banque, peut-on passer par un tiers de confiance, etc...).

Par

La bonne affaire ne se distingue jamais par son prix au premier regard !

La bonne affaire c'est la voiture acheté au prix "moyen" du marché mais qui est rempli parfaitement tous les bons critères. (entretien, état).

Par

Celui qui achète une voiture du groupe Vag a beaucoup d'arguments de négociation, eu égard à la fiabilité catastrophique de ce groupe !

Par

il n y a pas de secret mais l article permet difficilement d'y voir clair. pour une occasion récente généralement vendue par un concessionnaire et garantie la négociation se fera sur les défaut esthétique et la côte précise du modèle. et en général en 2 3 clic il est facile de trouver des modèles similaire, et on peut demander au garage la remise en état. Pour les véhicules plus anciens et plus kilometres, c'est plus compliqué. sur une voiture populaire, citadine ou compacte, l'avantage c'est que pour la plupart les pièces sont pas chère et les petits garages savent les réparer, donc la remise est faible et pour les grosse berline le coût est tellement élevé qu'il vaut mieux passer son chemin, pour l'esthétique et l'intérieur le coût de remise en état dépassera toujours la valeur de la voiture mais il faut savoir faire des concession.

Par Profil supprimé

En réponse à manuel cailliot

Bonjour,

Est-ce vraiment ce que j'ai écrit ? Ce sont des éléments qui peuvent faire baisser le prix. Une voiture qui a sauté ou retardé une révision, et même une voiture qui a connu 10 propriétaires peut très bien fonctionner. Mais il faut négocier, et cela ne signifie pas que la voiture est une merguez. On peut accepter le risque accru, mais il faut le faire supporter en partie par le vendeur en lui faisant baisser son prix, c'est tout ce que j'écris.

MC

Vous voulez prendre le risque de finir en panne sur le bord de la route ? De vous taper une procédure pour vice caché ? Bien à vous !

Une voiture qui "saute" des entretiens, qui roule en pneus chinois bas de gamme usés jusqu'à la corde, ... sont des flags rouges pour fuir cette merveilleuse occasion car ça indique clairement que l'ancien propriétaire en a strictement rien eu à foutre de sa voiture qu'il bazarde sans remord avant de jouer le boucher sur sa prochaine.

Idem pour la caisse qui a connu un trop grand nombre de propriétaires ... sauf quelques rares exceptions (voiture de collection), non ce n'est pas non plus normal pour un daily lambda.

Il est toujours moins impactant de louper une bonne affaire que d'en faire une mauvaise ...

Je vous laisse jouer à la roulette russe à 5 balles à tenter de faire les marchands de tapis sur des occasions douteuses pendant que je paierais une occase clean à l'historique limpide surement un peu plus cher ... mais qui aura moins de chance de me faire un coup de pute un matin lorsque je la démarrerais pour aller bosser.

Par

En réponse à Entouteobjectivité

Celui qui achète une voiture du groupe Vag a beaucoup d'arguments de négociation, eu égard à la fiabilité catastrophique de ce groupe !

c'est pourtant simple, une Peugeot doté d'un THP se négocie fortement tellement ce bloc est moisis. Par exemple une ancienne 308 GTI THP200 se vendra bien moins cher qu'une ancienne golf 6 doté d'un 2L tsi qui lui est fiable.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire