Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

Nissan et EDF s'associent pour la charge bidirectionnelle

Dans Ecologie / Electrique / Véhicules électriques

Nissan et EDF s'associent pour la charge bidirectionnelle

Nissan annonce un partenariat avec EDF en France pour promouvoir la recharge intelligente bidirectionnelle : du réseau vers le véhicule, et dans l'autre sens. De son côté, Nissan devra assurer "la vente de véhicules compatibles" avec le V2G (vehicle to grid).

Pour l'heure, en France, le V2G (vehicle to grid) est encore très peu développé. Et pour cause : il faut que le véhicule soit doté d'un chargeur embarqué capable de fonctionner en bidirectionnel. C'est à dire qu'il puisse à la fois charger la voiture électrique avec l'énergie du réseau, mais aussi, à la demande, redistribuer l'énergie stockée dans la batterie de la voiture vers le réseau, notamment pour que le propriétaire puisse gagner de l'argent, et pour faire "tampon" afin de soulager les pics de demande d'énergie.

C'est cette technologie qui est au coeur de l'accord entre Nissan et EDF : "les entreprises sont de plus en plus conscientes des avantages et des opportunités offerts par la Nissan LEAF et la e-NV200, et l'ajout d'une solution V2G est une étape logique pour la gestion de leur approvisionnement en énergie et l'ouverture de nouvelles opportunités de revenus". 

Les entreprises sont en effet une des cibles prioritaires pour ce genre de technologie, qui devrait leur permettre de gagner en dépenses d'énergie sur une flotte de véhicules à batteries. Le partenariat entre les deux parties engage à la fois Nissan et EDF : "dans le cadre de cet accord de coopération, Nissan est responsable de la vente des véhicules électriques compatibles avec le V2G et le groupe EDF est chargé des solutions de recharge V2G et des services associés."

Nissan profite du chargeur Chademo des Leaf et e-NV200 qui permet justement la charge bidirectionnelle, à l'inverse du chargeur rapide CCS de la plupart des concurrents, qui ne le permet pas encore. 

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (42)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Autant la récupération des batteries incompatibles avec une utilisation routière pour réaliser des stations fixes de stockage tampon me semble judicieux, autant l'utilisation des batteries des véhicules en charges pour qu'ils soient potentiellement utilisables me semble incongrue et risque de faire vieillir prématurément les batteries dont la durée de vie dépend principalement du nombre de cycles de charge/décharge sans parler du chargeur spécifique.

A moins que des industriels investissent dans des Nissan avec des chargeurs embarqués prévus pour le V2G donc plus chère mais rentabiliser par la vente d'énergie à EDF!!!! Il faut beaucoup de Leaf......

Par

En gros on prévoit des black-out réguliers en hiver puisqu'on prône l'électrique sans pouvoir satisfaire à la demande sur le réseau !

Par

J'avoue avoir besoin d'un complément d'info sur cette option.

Un aspect anxiogène actuel des VE concerne la capacité de leur batterie. Si en plus un système permet de ponctionner l'électricité stockée sur une période donnée, j'imagine l'angoisse du conducteur qui souhaite utiliser inopinément son VE au moment où le système a pomper l'énergie !!!

Par

Cette charge bidirectionnelle est une très bonne idée. La voiture va faire fonctionner la maison en cas de panne due à un coup de vent. Les personnes habitant dans les zones rurales très reculées vont être contents. Si ma zoé de 41kwh pouvait faire ça, ça me donnerait de l'électricité à la maison pendant 4 jours.

Par

Le principe est simple , par contre le but j ai pas capté :bah: , sauf si une floppé de voiture batterie pleine coûte moins cher que d' ouvrir une tranche de centrale (mais la il va en falloir de la leaf). Même mr Michaud sais que ça va flingué la batterie à vitesse grand v.

Par

En réponse à la jamais contente

En gros on prévoit des black-out réguliers en hiver puisqu'on prône l'électrique sans pouvoir satisfaire à la demande sur le réseau !

Cela n'a rien à voir, le pic d'électricité en hiver se situe au retour à la maison vers 18h00 lorsque les gens mettent leur maison à chauffer. Je n'ai jamais rechargé ma voiture à cette heure. Les gens rechargent leur véhicule aux heures creuses pour payer moins cher ou alors en journée sur les bornes.

RTE a dit il y a quelques mois que même avec 3 millions de véhicules électriques, le réseau pourrait soutenir la demande.

Par

Relisez et admirez comme il se doit ce magnifique moment de pignolage d'un marketeu hors-classe :

""les entreprises sont de plus en plus conscientes des avantages et des opportunités offerts par la Nissan LEAF et la e-NV200, et l'ajout d'une solution V2G est une étape logique pour la gestion de leur approvisionnement en énergie et l'ouverture de nouvelles opportunités de revenus".

Combien de tes fameuses bagnoles vendues aux entreprises cette année garçon ?

T'as conscience de l'excellence des résultats de vente Nissan 2019, que ce soit en France, en Europe ou dans le monde ?

Et ces nouvelles opportunités de revenus, allez, engage toi... dis nous combien de fois dans l'année t'auras l'occasion de revendre le courant stocké dans ta pauv' batterie de Leaf lors d'un pic de conso...puisse elle être branchée ce jour ou cette nuit là sur la prise de la boite. Et combien ça pourrait rapporter...

Une autre fois, on reparlera de l'autopartage des Nissan Micra, qui devait cartonner sur Paris et sa banlieue....

qui en a jamais reparlé ?

Par

Et puisqu'il est tout de même un peu question de cette fumisterie de l'électrification à tout crin...

Voyez qu'il n'y a aps que les bobo-ZoZo and co qui sont sponsorisés....

https://participez.lecese.fr/projects/avec-ou-sans-gilet-jaune-citoyennes-et-citoyens-exprimez-vous/collect/depot/proposals/fin-des-subventions-dans-leolien

Par

En réponse à gibou78

Le principe est simple , par contre le but j ai pas capté :bah: , sauf si une floppé de voiture batterie pleine coûte moins cher que d' ouvrir une tranche de centrale (mais la il va en falloir de la leaf). Même mr Michaud sais que ça va flingué la batterie à vitesse grand v.

Le but ?

L'éolien ou le solaire, n'est pas autosuffisant. Il faut des énergie d'appoint. Du coup pour chaque MW d'éolien ou solaire, il faut au choix, un MW au charbon ou nucléaire.

Vu que tout l'argent part dans les aides solaires ou éolien, le moins cher, c'est les centrales au charbon ou au gaz.

Pour éviter de faire appel à ces centrales de secours, un israelien a créé cette idée de power to grid.

D'ailleurs, il n'y aura plus d'argent pour entretenir les centrales nucléaire vieillissantes qui sont indéfiniment prolongées. Elles vont péter !

Par

perso, j'y vois un seul intérêt: faire office de super onduleur chez moi, en cas de coupure réseau.

surtout que si je suis chez moi, c'est que la voiture y est également.

en revanche, si c'est simplement pour permettre à certains de mettre le chauffage électrique à 25 degrés dans des logements mal isolés au risque de flinguer plus vite que prévu la batterie, c'est un Niet catégorique. et peu importe que le distributeur d'électricité me propose 30€ par mois en compensation.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire