Caradisiac® utilise des traceurs (cookies et autres) pour assurer votre confort de navigation, pour réaliser des statistiques de visites ainsi que pour vous proposer des services et des publicités ciblées adaptés à vos centres d’intérêts. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. Pour plus d’informations et paramétrer vos traceurs : En savoir plus

Publi info
 

Nissan ne sera pas au Mondial de l'Automobile 2018

Dans Salons / Salon de Paris

Première mauvaise nouvelle pour les organisateurs du Mondial de l'Auto : Nissan ne viendra pas à Paris en 2018. En espérant que ce ne soit pas le début d'une longue série d'annonces de ce genre.

Nissan ne sera pas au Mondial de l'Automobile 2018

Aïe, ça (re)commence. La dernière édition du Mondial de l'Automobile avait été marquée par un nombre record d'absences, plus de dix grands constructeurs n'ayant pas fait le déplacement. Ces défections étaient l'une des raisons de la chute du nombre de visiteurs, avec 1,07 million d'entrées, 14 % de moins qu'en 2014.

Un bilan en demi-teinte qui a poussé les organisateurs à revoir en profondeur leur copie pour le cru 2018. Le prochain Mondial sera plus varié (coin pour la moto, espace nouvelles technologies…) et surtout plus court, avec 11 jours d'ouverture au public, du 4 au 14 octobre, contre 16 précédemment. Une formule resserrée qui a notamment pour but d'alléger la facture pour les constructeurs, qui remettent de plus en plus en cause les dépenses pour ce genre d'événement.

Les organisateurs espèrent ainsi faire revenir les absents. S'il est encore trop tôt pour savoir si cela fonctionne, ils font face à une première mauvaise nouvelle, puisqu'un constructeur présent en 2016 ne viendra pas cette année. Il s'agit de Nissan. Bernard Loire, président de Nissan West Europe, l'a confirmé à nos confrères d'Autoactu. Il justifie cette décision par l'absence de nouveauté pour la fin d'année et la nécessité de faire des choix : "nous étions à Genève et sur les salons dédiés au digital et aux nouvelles technologies".

Les marques automobiles se bousculent dans les shows informatiques, notamment le CES de Las Vegas début janvier. La popularité de cet événement est telle qu'elle met en danger le Salon de Detroit, dont les organisateurs se posent la question d'un changement de date, délaissant le traditionnel mois de janvier pour la période automnale.

Les marques préfèrent se concentrer sur les salons les plus efficaces en matière de retombées médiatiques et commerciales, l'argent économisé étant investi dans d'autres formes de communication, notamment digitale. Aucun grand salon automobile n'est épargné. De grands noms avaient manqué Francfort en septembre 2017 et le dernier salon de Genève s'est fait sans DS, Mini, Opel et Infiniti. On note tout de même que ce dernier sera à Paris, comme l'a précisé Bernard Loire.

Commentaires (14)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Il en faudrait d'autres. Dans cette ville devenue autophobe, ils sont bien content les commerces bobos de la venue des visiteurs.

Ça leur ferait les pieds.

Par

Les salons internationaux finiront par être nationaux à la longue. Si les constructeurs étrangers se désistent quand le salon n'est pas celui de son pays d'origine.

Par

En même temps, la princesse de paris est autophobe. Juste retour des choses.

Par

entre les français autophobes (malus écologique complètement abusé) et des journaleux soudoyés par VW, je comprends largement nissan.

Par

Mince, à l’Interplanétaire de l’Automobile, une partie de l’alliance sera absente. Bon, le franchouille était venu voir des capturs et pépé des Zoe.

Mais ça va chagriner le cubain qui avait spécialement fait le déplacement. Il se contentera des exotiques PGO (ah non ?), de la moche Secma turbo, de la russe truc160, de l’Exagon Gt (ah non ?)l ou de la Prota quelquechose (j’ai oublié), de la Parisssss (bah, non il ne verra pas Parissss avant dé mourir). Mieux valait rester à Cuba, les gens y sont plus chaleureux et le parc automobile plus sympa qu’à l’Interplanetaire de l’Automobile.

Pauvre cubain.

Par

Heureusement, les marques françaises de PSA seront toutes là-bas, elles ont des nouveautés à présenter :jap:

Concernant OPEL à voir :confused:

Par

Dépenser des centaines de milliers d'Euros alors qu'on a rien à présenter.....c'est con.

Autant ne pas venir effectivement.

Ce n'est ni une première, ni une dernière.

Par

Ah mince....pour une fois qu'on trouvait un constructeur qui fabrique encore quelque chose en France....ben il vient pas ! :bah:

Par

" de la russe truc160"....j'suis monté dedans ce week-end !

Confirmation que ça ne vaut pas plus que les 9 500 € demandés ( plus méga-malus de plus de 3 000 € )...

Portes qui se ferment en insistant beaucoup, finition à vis apparentes...

Un big lol pour le coffre de très vaste capacité....auquel on n'accède que pas une ouverture type fente de boite-à-lettre.

Les Nous vont devoir acheter des biscottes quand ils feront leurs courses...

Par

Quand Macron vendra les parts de l'état , ce qui ne tardera pas ,on va rigoler, le cric se fera bouffer par un jaune et ....plouf, paf, pif!

Au revoir!

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire