Publi info

Nissan va lancer son prolongateur d'autonomie E-Power en Europe

Le concept IMQ de Nissan au salon de Genève donne une bonne idée de l'électrification à venir au sein de la marque dans les années à venir. Nissan introduira notamment en Europe la motorisation E-Power, vendue au Japon depuis plus d'un an.

Nissan va lancer son prolongateur d'autonomie E-Power en Europe

Le principe de la motorisation E-Power chez Nissan est simple : vous avez un moteur électrique qui entraîne les roues, des batteries de capacité plutôt raisonnables, et un moteur thermique qui n'a qu'un seul rôle, à savoir générateur de courant pour recharger les batteries. Ce n'est donc pas une hybride dans le sens strict puisque le moteur essence (un trois cylindres 1.2 sur la Note E-Power au Japon) n'entraîne jamais les roues. Il ne sert qu'à alimenter les batteries en courant lorsqu'elles sont déchargées.

Cette motorisation à prolongateur d'autonomie sera justement introduite en Europe au début de la prochaine décennie par Nissan, qui prend un chemin totalement opposé à celui de Renault. En effet, alors que les deux marques font partie de la même alliance, elles choisissent des options différentes.

Curieux, à l'heure de la mutualisation des développements (rappelons également que les Renault Zoe et Nissan Leaf ne partagent absolument rien...), mais c'est aussi dû au fait que l'E-Power chez Nissan existe depuis déjà quelque temps alors que la motorisation E-Tech hybride des futures Renault est entièrement nouvelle.

La motorisation E-Power de Nissan a en tout cas de grandes chances de se retrouver sur la future génération du Qasqhai, mais aussi, pourquoi pas, sur le prochain Juke à l'occasion de son restylage dans 3 à 4 ans.

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (26)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

ça n'est pas une nouveauté.

reste à savoir pourquoi Nissan s'y intéresse alors que BMW par exemple abandonne finalement l'idée.

Par

Faudra voir ce que ca donne comme conso. J'espère que le moteur est revu pour améliorer son rendement sur ce type de fonctionnement.

Ca me fait penser d'ailleurs que Mazda n'a toujours pas pondu de concept du même principe avec le moteur wankel comme génératrice. Il devrait faire des miracles pour ce type d'utilisation.

Par

En réponse à clefdedouze

Faudra voir ce que ca donne comme conso. J'espère que le moteur est revu pour améliorer son rendement sur ce type de fonctionnement.

Ca me fait penser d'ailleurs que Mazda n'a toujours pas pondu de concept du même principe avec le moteur wankel comme génératrice. Il devrait faire des miracles pour ce type d'utilisation.

d'un autre côté, si j'ai bien compris, c'est surtout pour permettre de longs trajets, pas pour les trajets quotidiens pour lesquels la batterie embarquée peut suffire.

tout ça pour dire que l'aspect conso est un critère moins important que sur une thermique ou une hybride conventionnelle.

Par

On dirait que ça ce débloque après les dernières séances des quatre mousquetaires du groupe Franco-japonais.

Certainement bloqué par Ghosn, le libre choix des techniques, voilà qui est judicieux en gardant à l'esprit la différence des acteurs en présence tout en conservant l’idéologie du groupe.

Par

Autant en ville ce type de solution peut avoir du sens car le vehicule peut recuperer beaucoup d'energie, le moteur n'etant la que pour compenser les pertes, autant un calcul rapide (le rendement d'un moteur thermique qui recharge une batterie electrique est environ de la moitié du rendement d'un moteur thermique seul non hybridé) montre que c'est une solution aberrante sur autoroute

Par

Si la LEAF 2.0 qui est une grosse mise à jour de la LEAF et la Zoé, dont la phase 3 approche et qui sera aussi une grosse maj de la phase 2, n'ont rien en commun il faut noter que la VRAI LEAF 2, qui sera certainement vendue comme LEAF 3 pour le coup et la VRAI Zoé 2 partageront la même plateforme.

Celle-ci est la CMF-ev, dérivé de la plate forme de la nouvelle Clio V qui est la CMF- B

Cela devrait se faire pour 2022.

Plusieurs autres véhicules pourront utiliser cette plate forme.

En attendant Nissan de son coté à développé un principe de prolongateur d'autonomie ET une capacité plus grande des batterie (LEAF +).

Renault mise plutôt sur les batteries simple et l'hybridation.

Mitsubichi est plutôt pas mal en hybrid.

bref, ils ne mettent pas tous les oeufs dans le même panier mais à un moment il faudra faire un choix.

Par

le thermique et pétrole à la rescousse des VE , le monde à l'envers et j'espère boycotté par les vrai écolos , et non par les opportunismes ou les avantages fiscaux sont la priorité avec les VE .

Sinon fini le bonus de 6000€ avec un prolongateur thermique ?

Par

En réponse à Turbo95

Commentaire supprimé.

Non. C'est un électrique pure à la base. Pas un hybride. :bah:

Par

En réponse à clefdedouze

Faudra voir ce que ca donne comme conso. J'espère que le moteur est revu pour améliorer son rendement sur ce type de fonctionnement.

Ca me fait penser d'ailleurs que Mazda n'a toujours pas pondu de concept du même principe avec le moteur wankel comme génératrice. Il devrait faire des miracles pour ce type d'utilisation.

C'est un truc qui va fonctionner 2 ou 3 x dans l'année. Franchement, la conso en mode prolongateur activé, on s'en fout un peut, non ?

Par

Opel avec l'Ampera, et sa sister car la Chevrolet Volt, avaient fait la même chose il y a plus de 10 ans. D'ailleurs on se demande encore pourquoi le concept n'a pas prospéré.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire