Publi info

Salon de Francfort 2019

Opel Astra restylée (2019) : en attendant l'Astra française - Vidéo en direct du salon de Francfort 2019

Dans Nouveautés / Restyling

, mis à jour

Complètement éclipsée par la nouvelle Corsa, l'Astra restylée est pourtant une des nouveautés Opel de ce salon de Francfort. Au menu, infimes retouches esthétiques mais refonte complète des moteurs. 

Opel Astra restylée (2019) : en attendant l'Astra française - Vidéo en direct du salon de Francfort 2019

Opel a déjà annoncé que la future Astra serait lancée en 2021. Un renouvellement mené à marche forcée, pour lui faire bénéficier des plateformes et moteurs du nouveau propriétaire de la marque : PSA. Et faire réaliser à ce dernier les économies d'échelle attendues suite au rachat de la marque allemande en 2017.

L'Opel Astra restylée au salon de Francfort 2019

 

Mais en attendant, il faut faire vivre la compacte au blitz. Alors, après 4 ans de carrière, c'est l'heure d'un restylage.

Mais ce dernier est si "light" que l'on peine à constater les différences avec la précédente mouture. Tout juste distingue-t-on une calandre revue, qui intègre deux ailes, typiques des calandres de la marque désormais, et un bouclier avant redessiné, pour lui donner un air de famille avec le GrandLand X. Et puis, c'est tout.

La face avant du modèle restylé, avec les nouvelles ailes dans la calandre et un bouclier redessiné.
La face avant du modèle restylé, avec les nouvelles ailes dans la calandre et un bouclier redessiné.
La face de l'Astra 5 avant restylage.
La face de l'Astra 5 avant restylage.

 

Le bouclier avant est redessiné de façon à se rapprocher esthétiquement de celui du SUV GrandLand X.
Le bouclier avant est redessiné de façon à se rapprocher esthétiquement de celui du SUV GrandLand X.
Le volume de coffre reste scotché à 370 litres. C'est aujourd'hui peu, quand la moyenne des compactes se situe autour de 400/420 litres.
Le volume de coffre reste scotché à 370 litres. C'est aujourd'hui peu, quand la moyenne des compactes se situe autour de 400/420 litres.

 

C'est pire à l'intérieur, où rien n'évolue, mis à part l'instrumentation, qui peut désormais disposer d'un compteur central numérique. Mais le reste demeure analogique. C'est déjà ça de pris, et ça se marie heureusement assez bien.

Opel Astra restylée (2019) : en attendant l'Astra française - Vidéo en direct du salon de Francfort 2019

Niveau équipement, l'Astra 2019 se dote de la recharge de smartphone par induction, et d'une nouvelle caméra frontale, qui permet de mieux lire les panneaux routiers et améliore également l'aide au freinage d'urgence en détectant mieux les obstacles et les piétons.

Vous le voyez, rien de mirobolant, et le peu de monde autour de la voiture sur le stand nous a apporté la preuve, s'il en était besoin, que ce restylage n'était pas suffisant pour lui redonner de l'intérêt.

 

Les plus grosses nouveautés sont invisibles

En réalité, les gros changements de cette Astra sont... invisibles, bien planqués sous le capot moteur. En effet, exit la totalité des anciennes motorisations. Remplacées par des blocs PSA ? Même pas ! L'ancienne plateforme, toujours d'origine General Motors, ne le permet pas. Donc les moteurs sont tous nouveaux, mais tous d'origine GM. Que des trois cylindres (presque). En essence, on a affaire à un 1.2 en version 110, 130 et 145 ch à boîte mécanique, et un 1.4 quatre cylindres 145 ch pour ceux qui voudraient une boîte automatique (une CVT, transmission à variation continue). 

En diesel, c'est un 3 cylindres 1.5 qui officie, disponible en 105 ou 122 ch. Le plus puissant peut être accouplé à une BVA à 9 rapports, ce qui est une première chez Opel.

 

Les prix et les niveaux d'équipement ont déjà été communiqués, les voici :

Les finitions avec les principaux équipements de série

  • Astra : limiteur/régulateur de vitesse, radio sur écran tactile 7 pouces avec Apple Car Play et Android Auto, Bluetooth et commandes vocales du téléphone, climatisation manuelle, dossier de banquette 40/60, volant réglable en hauteur et profondeur, quatre vitres électriques…
  • Elegance : Astra + climatisation automatique bi-zone, jantes 16 pouces, phares LED, frein de parking électrique, freinage automatique d'urgence, alerte collision frontale, alerte de franchissement de ligne, allumage automatique des feux, capteur de pluie…
  • Ultimate : Elegance + navigation sur écran 8 pouces, instrumentation avec écran 8 pouces, sellerie alcantara, banquette 40/20/40, jantes 17 pouces, phares Matrix LED, antibrouillards, caméra de recul, surveillance des angles morts, accès/démarrage mains libres…

Les prix

Prix pour la 5 portes. Gamme identique pour le break Sports Tourer, plus cher de 800 €.

Essence

- 1.2 Turbo 110 ch BVM 6 > Astra : 22 700 €.

- 1.2 Turbo 130 ch BVM 6 > Elegance : 25 300 €

- 1.2 Turbo 145 ch BVM 6 > Ultimate : 30 500 €

- 1.4 Turbo 145 ch CVT > Elegance : 27 700 €, Ultimate : 32 200 €.

Diesel

- 1.5 105 ch BVM 6 > Astra : 25 300 €, Elegance : 27 000 €.

- 1.5 122 ch BVM 6 > Elegance : 27 800 €, Ultimate : 32 300 €.

- 1.5 122 ch BVA 9 > Elegance : 29 500 €, Ultimate : 34 000 €.

 

J'aime

Pas facile de trouver quelque chose à aimer. En cherchant bien, j'apprécie le passage partiel des compteurs en numérique, et la baisse des consommations et émissions de CO2 (difficile à illustrer).
Pas facile de trouver quelque chose à aimer. En cherchant bien, j'apprécie le passage partiel des compteurs en numérique, et la baisse des consommations et émissions de CO2 (difficile à illustrer).

Je n'aime pas

Au-delà du fait que le restylage de l'Astra ne déplacera pas les foules, je reste sur ma faim concernant le volume de coffre. Avec 370 litres seulement, il est bien inférieur à la moyenne de la catégorie, plus proche aujourd'hui des 400/420 litres.
Au-delà du fait que le restylage de l'Astra ne déplacera pas les foules, je reste sur ma faim concernant le volume de coffre. Avec 370 litres seulement, il est bien inférieur à la moyenne de la catégorie, plus proche aujourd'hui des 400/420 litres.

 

L'instant Caradisiac : vent de solitude

L'Astra restylée a le malheur d'être présentée en même temps que la nouvelle Corsa. Et en plus, elle reste sur une ancienne plateforme, et ses nouveaux moteurs ne sont même pas d'origine PSA ! Cela aurait rendu sa présence plus... croustillante pour la presse. Si encore les modifications esthétiques étaient voyantes ou spectaculaires, mais que nenni.

Conséquence, elle se trouvait bien esseulée et délaissée. Plus pratique pour travailler certes, mais laissant à penser que la clientèle fera de même. Elle aura fort à faire face à la très imminente nouvelle Golf.

Portfolio (7 photos)

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (9)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Jeu des 7 erreurs ?

Par

Vivement que l'Astra sur plateforme EMP2 débarque en concession :jap:

Par

L'astra version allemande " bof bof, tout le monde s'enfiche, puis regardez ci, regardez ça ".

Astra version française by peugeot dans 2-3 ans " chef d'oeuvre, la challenger de la Golf "

:chut: Chauvinisiac

Par

En réponse à Ignis77

L'astra version allemande " bof bof, tout le monde s'enfiche, puis regardez ci, regardez ça ".

Astra version française by peugeot dans 2-3 ans " chef d'oeuvre, la challenger de la Golf "

:chut: Chauvinisiac

C'est clair que depuis que opel est passé chez psa, caradisiac ne fait que des articles élogieux sur les opel made by psa. Par contre là vu qu'il y a rien de psa, c'est bof quoi... Et le coffre qui évolue pas... C'est un restylage hein, pas un changement de modèle.

Par

Encore un article pour dénigrer Opel pleine de défauts et expliquer comment PSA va y remédier dans 2 ans.

Le "journaleu" tire déjà une conclusion quasi définitive sur le futur du modèle au nombre de personnes à côté de lui. Ridicule comme raisonnement.

Aussi, ce modèle qui n'intéresserait quasi personne s'est mieux vendu en 2018 que la fantastique 308. De peu, mais elle est qd même au-dessus.

Par

Il est pas encore là eto ? :areuh:

Par

En réponse à TDPeugeot

Vivement que l'Astra sur plateforme EMP2 débarque en concession :jap:

Elle sera enfin peu fiable ....

Par

Notons tout de même que les ailes de calandre, les deux morceaux de chrome posés de part et d'autre du logo, affreux sur les autres modèles, sont mieux intégrés ici, en se rapprochant de la tombée du capot...

Par

il parait que le salon est super grand et super vide avec autant de constructeur absent.. et voir les BAM entre eux avec quelques chinois, ca donne une ambiance bizarre... c'est la soupe à la grimace à francfort

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire