Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    
Publi info

Papa Noël, s’il te plaît, rends-nous les petites sportives !

Elles qui pullulaient encore voici cinq ans, après avoir connu un âge d’or au tournant des années 2010, les petites sportives se sont pratiquement éteintes à l’heure actuelle. Le plaisir automobile est en train de se réserver aux plus favorisés…

Papa Noël, s’il te plaît, rends-nous les petites sportives !

Nous ne connaissions pas notre chance. Voici une dizaine d’années encore, on pouvait s’offrir à un prix des plus raisonnables une voiture conciliant polyvalence et plaisir sportif. Le choix était large, de la Fiat Panda 100HP (certes arrêtée en 2011) à l’Audi S1, en passant par les Alfa Mito QV, DS3 R, Ford Fiesta ST, Opel Corsa OPC, Peugeot 208 GTI, Renault Clio et Twingo RS, et autre Mitsubishi Colt Ralliart. Dès 13 000 €, prix neuf. Impossible de toutes les citer ici, sous peine de se montrer fastidieux !

La Hyundai i20 N est la seule réelle descendante des petites sportives puissantes, polyvalentes et très efficaces qui ont connu un âge d'or vers les années 2010.
La Hyundai i20 N est la seule réelle descendante des petites sportives puissantes, polyvalentes et très efficaces qui ont connu un âge d'or vers les années 2010.

Aujourd’hui, que reste-t-il ? L’Abarth 500 (renommée 595 ou 695), en sursis depuis que sa variante électrique a été présentée, la Hyundai i20 N, la Mini Cooper S et ses dérivées, la Suzuki Swift Sport, très édulcorée, la Toyota Yaris GR, fabuleuse mais hors de prix (près de 50 000 € avec l’écotaxe…), sans oublier les VW Up et Polo GTI, elles aussi plutôt âgées. En fait, on ne trouve qu’une seule descendante à ces citadines polyvalentes transformées en machines à sensations : la Hyundai. Dûment préparée (suspension affûtée, différentiel à glissement limité, puissance élevée), elle est pourtant proposée à un prix correspondant grosso modo à celui de ses ancêtres, même si le malus CO2 la pénalise assez durement.

Oui, on pourrait clairement incriminer ce dernier dans l’extinction imminente de ces autos au rapport prix/plaisir alléchant, mais on aurait plutôt tort. Il frappe bien plus sévèrement les modèles supérieurs (Audi S3, Cupra Leon, Renault Mégane, VW Golf…) qui pourtant demeurent plus nombreux.

En réalité, les autos du segment B, coursifiées ou non, ne sont plus assez rentables, certains constructeurs annonçant d’ailleurs clairement renoncer à tout ce qui se trouve en-dessous du segment C. Fut un temps où des modèles tels que la Ford Fiesta, la Renault Clio ou même la Peugeot 207 se vendaient à plus de 400 000 unités annuelles en Europe. Et à cette époque, elles bénéficiaient de versions sportives. Aujourd’hui, si elles passent les 200 000, cela tient du miracle. Cela nuit à leur profitabilité globale, déjà faible, donc a fortiori celle des versions de niche bourrées de chevaux mais représentant une faible part des ventes.

Comme elle semble loin, la DS3 Racing. Elle a disparu en 2014.
Comme elle semble loin, la DS3 Racing. Elle a disparu en 2014.

Pourquoi ce phénomène ? Parce que les constructeurs ont démultiplié de façon inédite leur offre en SUV : petits, moyens, grands, familiaux, coupés… Le marché n’étant pas extensible, la clientèle s’est reportée sur ces engins au détriment de ceux préexistants. Par exemple, le Renault Captur rattrape la star Clio dans les ventes européennes, où le Ford Puma a largement dépassé la Fiesta !

Abonnez-vous à la newsletter de Caradisiac

Recevez toute l’actualité automobile

L’adresse email, renseignée dans ce formulaire, est traitée par GROUPE LA CENTRALE en qualité de responsable de traitement.

Cette donnée est utilisée pour vous adresser des informations sur nos offres, actualités et évènements (newsletters, alertes, invitations et autres publications).

Si vous l’avez accepté, cette donnée sera transmise à nos partenaires, en tant que responsables de traitement, pour vous permettre de recevoir leur communication par voie électronique.

Vous disposez d’un droit d’accès, de rectification, d’effacement de ces données, d’un droit de limitation du traitement, d’un droit d’opposition, du droit à la portabilité de vos données et du droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle (en France, la CNIL). Vous pouvez également retirer à tout moment votre consentement au traitement de vos données. Pour en savoir plus sur le traitement de vos données : www.caradisiac.com/general/confidentialite/

Car les goûts changent. Les gens n’achètent pas des SUV parce que les constructeurs le leur imposeraient, mais parce qu’ils en ont envie depuis très longtemps ! Celles des marques qui ont tardé à proposer des autos aux vagues airs de 4x4 l’ont payé très cher. Paradoxalement, l’écologie préoccupe de plus en plus les esprits, qui s’ouvrent très largement aux électriques, même si ces dernières ne sont pas exactement « vertes ». On en arrive à cette situation où les gens, même préoccupés par l’avenir de la planète, n’ont d’yeux que pour les SUV électrifiés.

L'Abarth Pulse brésilienne montre ce que pourrait être une petite sportive sur base de SUV urbain en Europe. Mais il n'est pas prévu de l'exporter.
L'Abarth Pulse brésilienne montre ce que pourrait être une petite sportive sur base de SUV urbain en Europe. Mais il n'est pas prévu de l'exporter.

Je me suis souvent dit qu’une Dacia Sandero mue par le 1.3 TCE de 160 ch et proposée à moins de 20 000 € ferait une digne petite sportive car de base, son poids est réduit. Que VW pourrait proposer une Up GTI R de 130 ch en boostant un peu son 3-cylindres. Au Brésil, Abarth propose la Pulse, un SUV urbain mu par le moteur 1.3 Firefly poussé à 185 ch. Mais en Europe, le marché n’est plus là, et le WRC qui le soutenait encore récemment, ne fait plus tellement recette.

Inutile de demander au Père Noël, ni même à l’Europe d’assouplir les règles anti-CO2, ça ne changerait rien… Peut-être aura-t-on toutefois droit à de petites électriques très performantes, outre l’Abarth e-500, mais le prix, évidemment, n’aura plus rien de démocratique.

SPONSORISE

Avis Citadine

Avis Citroen C3 (3e Generation)III 1.2 PURETECH 110 S&S SHINE EAT6 (2017)

Par PetitCoco le 07/04/2024

Toute l'actualité

Essais et comparatifs

Commentaires ()

Déposer un commentaire