Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Peugeot pourrait revenir aux 24 Heures du Mans et en endurance

Dans Sport Auto / Endurance GT

Audric Doche

Peugeot pourrait revenir aux 24 Heures du Mans et en endurance

Cela fait maintenant cinq ans que Peugeot est absent de l'endurance et de la catégorie reine LMP1, mais la marque pourrait faire son retour dans la discipline et aux 24 Heures du Mans puisque (presque) toutes les conditions sont désormais réunies.

Le PSA de 2017 est bien différent de celui de 2012. A l'époque, le groupe français lance un grand plan de reprise et la situation financière n'est pas très bonne. Cinq années plus tard, la donne a bien changé et Carlos Tavares est parvenu à redresser le groupe français qui est désormais sur la bonne pente. Le patron de PSA est également un amateur de sport automobile et il a toujours confirmé l'importance de ce type d'activité sur l'image d'une marque.

 

Mais alors, Peugeot peut-il revenir en endurance, cinq ans après avoir déserté le  championnat mondial et les 24 Heures du Mans ? Oui, si l'on en croit Carlos Tavares qui rappelle qu'il fallait trois conditions pour un retour. La première est le retour à une situation financière stable, la seconde était la victoire au Dakar (chose faite) et la troisième est la plus complexe : les coûts pour une saison en endurance.

 

PSA ne veut pas débourser plus de 200 millions d'euros pour une année, et Peugeot fait un appel assez clair du pied aux responsables du WEC (world endurance championship). Le patron de Peugeot, Jean Philippe Imparato, a été assez limpide au salon de Genève en demandant à ce que les coûts soient moins importants. Une problématique à laquelle doivent faire face de nombreuses marques en compétition. Tout se joue donc désormais sur le règlement et notamment sur les contraintes de développement (aérodynamique, motorisation). Un peu moins de rigidité et plus d'ouverture pour un retour à trois grandes marques en LMP1, une nécessité selon beaucoup d'observateurs (rappelons qu'il n'y a plus que Toyota et Porsche aujourd'hui, Audi s'étant retiré l'an dernier).

Mots clés :

SPONSORISE

Actualité Peugeot

Toute l'actualité

Forum Peugeot

Commentaires ()

Déposer un commentaire