Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Pierre Chasseray (40 millions d'automobilistes) : Édouard Philippe "n'a jamais été un grand fervent du 80 km/h (...), bien au contraire !" - Mondial de l'auto 2018

Dans Pratique / Sécurité

Stéphanie Fontaine

Pierre Chasseray (40 millions d'automobilistes) : Édouard Philippe "n'a jamais été un grand fervent du 80 km/h (...), bien au contraire !" - Mondial de l'auto 2018

Mondial de l'Auto 2018. Le délégué général de l'association des automobilistes est passé nous voir sur le stand de Caradisiac. Retour sur son parcours atypique, ses relations avec le Premier ministre, Édouard Philippe, qu'il a "bien connu" à l'UMP, et surtout la mesure qu'il a prise et qui fâche, soit celle du 80 km/h…

Passé par l'ONG environnementale WWF pour laquelle il s'occupait des relations presse, Pierre Chasseray, aujourd'hui porte-parole des automobilistes en tant que délégué général de l'association 40 millions d'automobilistes, a aussi, avant tout cela, évolué à l'UMP. Notamment chef de cabinet du ministre de la Santé, Philippe Douste-Blazy, sous le président Jacques Chirac, il a "bien connu" le Premier ministre actuel, Édouard Philippe.

Pierre Chasseray (40 millions d'automobilistes) : Édouard Philippe "n'a jamais été un grand fervent du 80 km/h (...), bien au contraire !" - Mondial de l'auto 2018

Pierre Chasseray (40 millions d'automobilistes) : Édouard Philippe "n'a jamais été un grand fervent du 80 km/h (...), bien au contraire !" - Mondial de l'auto 2018

 

Mais les deux amis d'hier ne se parleraient plus du tout aujourd'hui, surtout depuis que l'ancien maire du Havre prend "des mesures politiques un peu arbitraires types 80". Pierre Chasseray a d'autant plus de mal à le comprendre, nous explique-t-il, que "connaissant Édouard Philippe, ça n'a jamais été un grand fervent (...) de l'abaissement des limitations de vitesse, bien au contraire !".

Il lui arrive de ne pouvoir s'empêcher "de temps à autre" de lui envoyer des sms "en espérant qu'un jour ça tiltera, et qu'il se rendra compte que cette mesure, elle est tellement impopulaire qu'il pourrait la payer très longtemps". En outre, la mesure a été "passée de manière illégale". C'est ce dont il s'est rendu compte lors des premières réunions du comité d'évaluation des 80 km/h que 40 millions vient de lancer et qu'il assure être indépendant. Le premier bilan de ce comité est attendu pour ce mois d'octobre.

Pour la petite histoire, quelques heures après notre interview, sur le stand de Caradisiac au Mondial de l'Automobile, Pierre Chasseray postait sur son compte Twitter une photo (ci-dessous) où on le voit, joue contre joue - ou presque - avec la maire de Paris, Anne Hidalgo, symbole pour beaucoup de la lutte anti-voiture. Le selfie lui a valu pas mal de pics sur les réseaux sociaux… Lui a brandi la carte de l'humour pour se justier : "la photo est simplement drôle (...). L’humour est souvent la bonne réponse", a-t-il ainsi commenté.

 

SPONSORISE

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire